Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La Caserne

Après la dissolution de l'EMP d'Hammam-Righa en 1946,  Il est décidé de poursuivre l'expérience en créant à Miliana une nouvelle Ecole Militaire Préparatoire, qui fut transférée par la suite (Mai 1951) à Koléa.

La Caserne a abrité la garnison du 9ème Régiment de Tirailleurs Algériens, dont le nombre s'élevait entre 2.000 à 2.500 soldats à 80 % d'origine algérienne, pour la plupart engagés volontaires, et qui souvent faisaient carrière dans l'armée.

La grande majorité de ces soldats ont été toujours mobilisés et envoyés aux fronts, « en première ligne » au cours des 2 Guerres Mondiales ainsi que celle d'Indochine.
?Durant la période Coloniale, à l'occasion des fêtes civiles ou militaires, les Anciens Combattants Algériens plus nombreux et plus décorés défilaient au sein des cortèges officiels
Leurs poitrines étaient couvertes de Médailles et de Décorations Prestigieuses. Parmi eux on constatait de très nombreux handicapés victimes des 2 guerres Mondiales ou celle d'Indochine.
Soulignons cependant que malgré leurs sacrifices et leur abnégation, tous ces Anciens Combattants Algériens n'avaient aucune considération morale ou matérielle et vivaient souvent dans des conditions très précaires. La présence de ces nombreux Militaires et Anciens Combattants a fait que la population a été toujours familiarisée aux différentes batailles des guerres françaises. Ainsi, les noms de Verdun, de la Marne, de la Somme de la Moselle, de Cassino, de Dien Bien Phu étaient connus des Milianais…

 Par reconnaissance, soulignons que plus tard, au cours de notre Révolution (1954 - 1962) nombreux parmi ces Algériens, soldats, officiers ou Anciens Combattants, de l'armée française se sont engagés ou participé activement au sein de l'Armée de Libération Nationale (A. L. N.) pour la conquête de notre Indépendance.