Facebook the green dressing 3 Images 4

Vues d'Alger/ 1960

______________________________

Commentaires (3)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 16/01/2018
"La douceur d’un soir de mai… les lilas qui l’embaumaient… Je suis avec entrain mon p’tit bonhomme de ch’min… Fixez vos regards sur les jolies choses de la vie… la joie si pure d’un enfant…le ciel si bleu par instants… je vais toujours du côté où tout est ensoleillé…laissez donc tous vos soucis, vos chagrins de toute sorte… fixez vos regards sur les jolies choses de la vie… confessez que je vous aime, osez dire les mots d’amour, voilà pour moi le problème de tous les jours…"

Bonjour Noria,

Magnifique vidéo aussi bien du point de vue des images que des textes merveilleusement interprétés par cette voix claire, et chaude, mélodieuse et très agréable à l’oreille, un peu aérienne, légère et détachée comme planant au-dessus d’Alger, que ces images en noir et blanc rendent presque irréelle, pourtant elle est bien là, une voix profonde, pleine de vie, d’amour, de générosité qui nous emporte dans son beau sillage. Une vidéo images et textes doucement nostalgiques, et tendres, qui nous parle avec beaucoup de sensibilité de la vie, de ses joies, de ses peines, de ses rêves, de ses désirs, de ses déceptions, de ses déchirures, la Vie comme un don, la Vie comme beauté, la Vie comme lumière, la Vie comme Amour , la Vie qui est partout et en tout.

Merci beaucoup à toi Noria pour ces moments si sensibles, si poétiques, philosophiques aussi, et si chargés d’émotions que je reçois en plein cœur.
keryma
  • 2. keryma | 16/01/2018
Ma très chère Noria,

C'est Line Renaud qui chante il me semble!
Mais ce n'est pas pour ça.. Enfin, l'époque fin des années 60 c'est le souvenir : le défunt homme de ma vie et moi , main dans la main arpentant les boulevards et les avenues d'Alger merci Noria , assez émouvant vraiment!
Ton amie et soeur
Kéryma,
Chantal
Bonjour Noria,

Un grand merci à toi pour ce beau "retour en arrière" de 58 ans ! J'ai eu un immense plaisir à découvrir cette vidéo car elle m'a rappelé un très beau souvenir ! En effet, je devais avoir 10 ou 12 ans lorsque mon père m'avait emmenée à Alger. C'était un évènement exceptionnel pour moi car cela ne m'était jamais arrivée ! Nous étions donc partis tous les deux en voiture de Miliana. Je ne connaissais pas cette grande ville (ni aucune autre grande ville d'Algérie) et, après avoir garé sa voiture, lorsque mon père m'a dit que nous devions traverser une rue d'Alger, j'étais complètement affolée ! Comment était-ce possible de traverser une rue où il y avait tant de voitures ! hihihihihi ! Evidemment, cela me changeait du nombre de voitures qui roulaient à Miliana à cette époque-là ! lol !

Aussi insignifiant que puisse paraître ce souvenir, il fut très important pour moi sur le plan affectif et le reste toujours malgré les années.

Bonne journée à tous.

Ajouter un commentaire