Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Bilan moral et financier de fin de clôture de l'exercice 2013

Par Deghrar Djilali

Sans 26

100 3478

  L’an deux mille quatorze, le samedi 11 janvier, s’est ouvert une séance de travail élargie au niveau du musée de la « manufacture » relative au bilan moral et financier de l’association des A.E.L.F de Miliana.
Le président de l’association, en l’occurrence Monsieur Snoussi Abdelkader, avec son équipe, fut également élargie aussi à quelques invités, avait ouvert la séance tout en étalant sur les activités de l’association durant l’année 2013. Il a, en outre, présenté les difficultés et les points forts ainsi que les points faibles, et qui se résument :


  Points forts :

•    Accroitre et multiplier les rencontres « retrouvailles » à travers les villes.
•    Accroitre développer l’association de façon à avoir beaucoup d’adhérents.
•    Développer l’aide et l’assistance pour les anciens élèves malades.
•    Créer des créneaux nouveaux en vue d’améliorer davantage l’association et le site.
  Points faibles :
•    Cotisations restent plus impayées de l’exercice 2013.
•    Développer de nouvelles possibilités pour recevoir d’éventuels fonds (L’association ne peut en aucun cas se développer sans argent).
•    Cotisations
•    Innover et exceller dans le marketing pour une belle image de l’association et permettre de trouver ensemble les moyens qui peuvent faire ramener de l’argent. Entre autres, vendre des survêtements, teeshirts et assiettes avec sur le dos des inscriptions relevant de l’association, etc…
Le président s’est longuement expliqué sur la manière d’entraide des anciens élèves envers leurs amis et surtout envers leurs enfants pour ce qui est du travail et autres. Ces enfants sont titulaires des diplômes et ont poursuivis également des études secondaires. Ils ont besoin d’être recasés, alors ils besoins d’un coup de main des anciens.
Les cotisations pour l’exercice 2013 et n’ont pas en totalité été payé, je demande  aux anciens de s’acquitter de leurs cotisations annuelles. Ces dernières sont importantes pour la survie de l’association.
Le président Mr Snoussi Abdelkader avait ensuite ouvert le débat, quelques intervenants ont pris la parole pour discuter des choses relevant du site et de l‘association. C’est ce genre de débat et de discussions qui peuvent favoriser l’implantation et la pérennité du site et celui de l’association.
Avec, en sus des rencontres et retrouvailles des Anciens Elèves du Lycée Mustapha Ferroukhi au niveau de Miliana , Ain-Defla, Teniet El Had , Boumedfaa et Cherchell. Ces rencontrent ont besoin justement d’un budget.
Au vu de ces éléments présentés, nous pouvons dire et conclure que durant cet exercice, les activités furent plus au moins acceptables et nous pouvons faire mieux si…

 L’association compte aussi développer le site alger-miliana et l’association elle-même avec  certaines suggestions émanant de l’ensemble des internautes afin d’améliorer davantage ces deux entités.
Alors une fiche ou un questionnaire sera mis à la disposition des A.E.L.M.F pour justement apporter  des idées nouvelles et des suggestions en vue d’apporter des éventuelles nouveautés. 
Un hommage particulier fut rendu, par les assistants, à madame Noria qui ne cesse de nous étonner par les efforts inouïs et considérables fournis par elle pour entretenir justement le site.
Elle mérite plus que cela parce qu’elle avait réussi à nous créer non seulement ce lieu féerique sur lequel tout le monde s’accroche, mais une sorte de deuxième vie après la retraite. Aussi un rapprochement, des rencontres, des querelles, j’ai honte,  etc…
 Nous lui devrons tous le respect et lui apporter une assistance ne serait ce que pour lui dire à chaque occasion des mots gentils. C’est une réalité que personne ne peut nier.
                                                                                                              Fin de séance à 12h30 mn.

100 3480

100 3481

100 3482

Photoh 3

Photo 2 2

100 3489

100 3483

100 3484

100 3485

100 3486

100 3487

100 3488

Photo 1 2

 Je fus très émerveillé par le musée « la manufacture », rénové et qui aussi présenté sous forme d’un style mauresque, comme une grande demeure ou bien un petit palais de tourisme avec plusieurs salles, une Bibliothèque enrichie, son ancien four réaménagé et ses escaliers paraissent, pour la première visite, comme un vrai labyrinthe.
Le toit qui commence à donner des signes de vieillesse, la toiture commence à avoir des petites fissures qui peuvent rapidement être colmatées et bouchées avec des matériaux prévus à cet effet. Sinon, ces fuites peuvent s’agrandir et causer d’énormes dégâts qui plus tard leur refonte deviendra très couteuse et difficile.
J’ai été aussi enthousiasmé à l’idée d’avoir rencontré des anciens que je n’avais pas revu depuis la nuit des temps, d’autres que je connaissais même pas. Cela m’avait fait un énorme plaisir, Ils m’ont reconnu grâce à la photo gravée sur mes articles, ils se sont rapprochés de moi tout heureux et avons ensemble échangés beaucoup de souvenirs, les blagues, et quelles blagues surtout celles de Kaddar et celles du brave Bouzid étaient aussi du lot.  
Pendant la bouffe et pendant le café, bous avons beaucoup ri, beaucoup ri et chacun de nous se rappelant d’une blague ou bien d’un souvenir d’antan. Je vous jure que j’ai ressenti dans le coin de leurs yeux ces petits enfants que nous étions dans l’époque, je ne sais par quelle magie ils l’ont fait mais elle y était- c’était d’ailleurs fabuleux.
Ah que c était beau et agréable. Voilà, les véritables retrouvailles, noyées dans une réunion de fin de clôture de l’exercice 2013, avec une sincérité et un engouement parfait. Ce sont des vrais moments qui rappelèrent les vrais anciens élèves.
Ces anciens élèves peuvent faire des miracles grâce à leurs ingéniosités, leur simplicité, surtout leurs disponibilités et leurs complémentarités. Ce qui manque vraiment, c’est d’être orientés et réunis autour d’un vrai pôle innovateur qui les propulsera vers un but clair et aussi porteur de nouvelles perspectives. 


Bradai, Midjou, Benhameur, Bouzid, Bouzar, Hakem, par ci et Brahim-Djelloul, Snoussi, Bouabdallah, Ayadi, Kaddar et Deghrar par là. Que ceux que j’ai oubliés de citer me pardonnent. Ils étaient tous là, Ils nous ont fait vibrer un moment et nous les remercions, ils nous ont fait expédier et transposer, par petits moments, dans l’enceinte du lycée et aussi dans notre jeunesse. Ils étaient tous là, simples, braves et oh combien généreux. Ils voulaient rester encore, ils ne voulaient se quitter pour rentrer chez eux, mais l’éloignement et leurs petites maladies avaient pris le dessus.
Je les remercie personnellement. Ils ont encore une fois prouvé qu’ils étaient d’excellents élèves et surtout d’excellents retraités.

100 3454

100 3479

Photo 138

100 3467

Commentaires (2)

Chantal
  • 1. Chantal | 13/01/2014

Cela fait plaisir de lire ce compte-rendu et de sentir au travers de ce récit les liens fraternels qui vous unissent, vos projets qui tendent toujours vers la solidarité et le partage. Des « anciens » enthousiastes qui donnent un « coup de jeune » à tous !

deghrar djilali
  • 2. deghrar djilali | 13/01/2014

J'ai oublié, je vous souhaiter une bonne double fête celle de Yanayère et celle de la naissance du prophète SLAOS ET MERCI BEAUCOUP.
DJILALI

Ajouter un commentaire