Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Journée Champêtre

Récit de Med BRADAI / Photos de Med DJEBBOUR

La fête des Cèdres

Photo 4 1

  Conviés par les organisateurs de la fête des Cèdres de Téniet-el-Had, les membres de l’ALMF ont eu cette sensation de vivre en Algérie, et ne point connaitre ses beaux paysages et ses trésors.
C’est ce qui nous est arrivé ce jour du 17/05/2014 en découvrant les hauteurs d’un beau paysage de Téniet-el-Had et de ces cèdres magnifiques. Cette occasion nous a été donnée par Mrs Aek REFAD et Rachid MOHAMED-YAHIAOUI anciens élèves du lycée Mustapha FERROUKHI et du CNET de Miliana de visiter un site archéologique sur les hauteurs de leur ville. Nous expliquant malheureusement son état actuellement peu protégé. Ils essaient de faire des démarches auprès du ministère concerné pour que cela aboutisse à du concret de la part des autorités et que ce lieu ait une place reconnue dans le patrimoine national. Un autre élève du lycée M.FERROUKHI en l’occurrence BENSALLAH Abdelkader de passage dans cette région a eu à effectuer quelques fouilles et à trouver quelques traces du passé. En nous emmenant dans cet endroit nos guides Mrs REFAD et YAHIAOUI nous montrèrent avec des connaissances recueillies des traces de dessin sur les roches : Description d’une tortue, une autre d’une trompe d’éléphant. Des grottes sont au loin d’où leur accès parait un peu difficile.
Le mauvais temps et une pluie abondante nous a contraint à quitter le lieu où il y avait tant de choses à voir et c’était bien regrettable.
Après le copieux couscous traditionnel offert en cette occasion, une conférence animée par Mr REFAD nous a permit de connaitre un projet pour un jumelage prochain entre la ville de Miliana et Téniet-el-Had. En donnant toute une explication de liens qui unissaient les deux villes depuis les temps. La parole fut donnée ensuite à un ancien de la ville où il nous fait un bref passage de l’histoire et la naissance du scoutisme par M.BOURAS dans cette région. Mr Landjerit figure de plusieurs générations d’élèves, dira son allocution. Il devait s’excuser avant tout auprès d’un ancien élève auquel il lui reprocha même maintenant de l’avoir toujours fait jouer arrière au lieu d’avant centre. Et comme cet élève n’est autre que KALOUAZ Djillali le grand ecrivain de la region, ils ont décidé d’écrire un livre sur leur passé au lycée pour se reconcilier...Mr Landjerit a rappelé les anciens de Téniet-el-Had comme ceux des autres régions de Cherchel, el Attaf, Djendel, Bou-Medfa toutes les endurances qu’ils ont dues affronter dans ce temps difficile pour poursuivre leurs études. Ce n'était pas facile dira t-il en se rappelant et évoquant ce temps...Ce fût au tour de L’ALMF de remercier les organisateurs pour cette journée passée en leur compagnie en leur adressant l’invitation au prochain regroupement de Cherchell.

Photo 1 1

Photo 3d 1

100 3839

Photo 1 3

Photo 1 1

Photo 2 1

Photo dddddd 1

Photo 1 2

Photo 1 2d

100 3848

Photo 2 4e

Photo 1d 1

Photo 3 1

Sa 2

Photo ddd 1

Commentaires (24)

bradai
  • 1. bradai | 31/05/2016

Tous les presents au premier lieu programmé de cette rencontre DU 28/05/2016 se souviendront de l'hospitalité si genereuse de ces gens tres humbles qui nous ont accueillis bras ouverts. Aucun ne s'attendait qu'il allait etre aussi l'hote en ce lieu tres eloigné de gens si simple dans leur vie si modeste.;On allait partir , quand la surprise fut totale pour nous en voyant des plats bien remplis de couscous au feves , avec autant de "leben " tout frais .VENIR VERS NOUS;
Tout celà s'est fait la preparation de ce met tres appreciable pour chaque Algreien en un temps qu'on ne peut imaginer et pourtant ces gens n'avaient aucune idée de notre venue chez eux ce jour là.
Le plus admirable , formidable et inoui pour nous c'est qu'ils nous remerciaient de leur avoir rendu visite et qu'ils regréttent de n'avoir trouver que ça chez eux.
Nous les remercions du plus profond de nos coeurs pour leur hospitalité .et nous leurs disons MERCI MERCI pour tout.

bradai
  • 2. bradai | 31/05/2016

A peine arrivé ,qu'une pluie fine commença à tomber suivie d'un petit vent un peu froid en cette matinée de ce jour du 28/05/2016 ..N'ayant pas pris le soin de se couvrir comme habitués à deux reprises au climat de la ville des forets de cedres,notre President s'est cru au mois de juillet avec une simple chemise; Asa descente de voiture ,en mettant pied à terre il commença à grelotter ,j'ai eu bien peur pour sa faible santé malgré que c'est un habitué du froid glacial du Zaccar.. JE me suis vite dirigé vers Mr RACHID yAHIAOUI lui dire ce qu'il nous adviendrait si notre President prenait froid chez vous dans votre propre ville. ILme dit qu'est ce qu'on doit faire ,y a t il une solution à prendre . Je lui repondis sans penser le couvrir AU PLUS VITE et si c'est possible une kachabia ça pourait mieux aller pour lui.
Prenant mes mots au serieux notre pauvre Yahiaoui RACHID S4APPROCHA DE NOTRE PRESIDENT et lui murmura à l'oreille .Mets toi à l'aise dans ta voiture une kachabia va bientot etre là. .Totalement surpris notre pauvre President tout en le remerciant lui disait qu'il n'a aucune envie de se couvrir en un temps bien ensolleillé comme ce jour. si bien qu'en me voyant au loin avec mon air bien innocent qu'il me lança en grinçant bien joliment ses dents quelques mots pour ma gentillesse d'avoir pensé à lui dans des moments difficiles.

Benabdellah Mohammed
  • 3. Benabdellah Mohammed (site web) | 31/05/2016

Les photos ci-dessus remontent à la visite de 2014.On attend celles de 2016.Je ne me suis pas relu et le texte est truffé de fautes d'inattention.Je vous prierai de m'en excuser.Bonne soirée.

Benabdellah Mohammed
  • 4. Benabdellah Mohammed (site web) | 31/05/2016

Essalem à toutes et à tous. Le Samedi 28/05/2016, l'association des amis de la foret des cèdres de Theniet-el-had nous convia à une visite guidée de ce somptueux endroit. Dès le matin les convives commencèrent à affluer vers la ville. Ils sont venus de toutes les contrées. C’est toujours avec le même esprit d'amitié qu'ils se sont rencontrés. Une fraicheur matinale propre à cette ville accueillait les invités. Le ciel était gris et on craignait le pire. La 1ière visite pour ceux qui arrivèrent tôt fut les gravures rupestres gravées à même la roche qui renseignaient sur les anciennes civilisations qui vivaient dans la région. Comme je suis arrivé en retard avec mon cousin Yassin on se dirigea directement à la forêt. Après quelques minutes d'une ascension sur une cote sinueuse on arriva au lieu-dit «la plateforme" on ne trouva nulle trace de nos hôtes. On appela au portable tous ceux que nous connaissons à commencer par Mr Yahiaoui Rachid qui est l'initiateur de cette visite mais peine perdue' il n'y avait pas de champ. On prit notre mal en patience et on attendit quelques instants. Nous profitâmes de cet endroit féerique pour prendre un peu de repos. Le ciel commençait à se dégager et c'est de bon augure. A l'instant précis arriva un groupe de personnes qui nous rejoignirent et on commençait à discuter de ce sublime endroit. Comme ils sont originaires de la région la discussion avait tourné vers un seul sens. On a eu un cours magistral sur la région et principalement sur la forêt. Saïd c'est son prénom, est un ancien Ferroukhéen sorti en 1962 du lycée après l'obtention de son bac constituait à lui seul une encyclopédie tellement il dominait son sujet. Il nous informa que le gros de la troupe se trouvait en compagnie de Rachid de l'autre côté de la forêt et qu'il faut les rejoindre au lieu-dit "Ain el herara".Aussitôt dit aussitôt fait on reprit le chemin vers l'endroit appelé "le rond-point" et on bifurqua sur un chemin étroit. Après quelques minutes d'une autre ascension on arriva à l'endroit de ralliement. Superbe endroit qui déboucha sur une clairière ombragée. On remarqua que d'autres convives nous ont précédés à l'endroit. C’est un endroit paradisiaque qui encourageait les gens à lui rendre visite chaque fois que l'occasion se présentait. Tout était vert .Le cèdre formait un mur très épais avec sa couleur d'un vert foncé. On entendait le cri des nombreux rapaces, curieux qui survolaient l'endroit. Plus on s'enfonçait dans la forêt plus on écoutait le gazouillis des différentes espèces d'oiseaux. On entreprit de visiter la célèbre fontaine "Ain el herara" qui mérite plus considération, en passant. Son eau est limpide et glacée. On se désaltéra à profusion et on rejoignit le gros de la troupe resté plus en amont. Surprise ! Des tables étaient placées rapidement et les convives prenaient place. Quelques instants après des" djefnas" de couscous sont mises à la disposition des invités. On ne se fit pas prier pour en découdre avec ce repas que seuls les théniétiens(es) connaissent le secret. Un vrai régal. On en prit et on en reprit. Tout le monde s'est repus et maintenant place à la digestion. Quelques-uns se sont assoupis sur l'épais matelas naturel d'autres ont préféré faire la marche en empruntant les différents sentiers. Les portables et appareils-photos immortalisaient ces moments uniques. Tous les présents étaient ravis de cette journée mémorable. Une photo de tout le groupe clôtura cette magnifique journée. Note complète et tous nos remerciements et nos encouragements à Mr Yahiaoui Rachid et aux membres de l'association "les amis de la forêt des cèdres".

YAHIAOUI Mohamed-Rachid
  • 5. YAHIAOUI Mohamed-Rachid | 07/06/2014

Mon cher ami Bradai
En fin de journée de ce 17 Mai à Téniet j'ai eu la présence d'esprit d'offrir à nos invités un auto collant de Téniet El Had (Prévoyance oblige en cas de crise de jalousie de la fée du logis). Donc Vous n'avez pas été à Téniet pour assister à un mariage auquel cas une boite de gâteau aurait pu faire foi et donc c'était l'auto collant qui faisant preuve irréfutable. Solidarité masculine agissante, profonde. Quand à la rencontre de Cherchell nous seront dans le même schéma pour prouver à nos dames notre présence à l'ancien Césarée. LOL LOL

bradai
  • 6. bradai | 03/06/2014

Mr Yahiaoui tu ne sais de quel petrin tu m'as fait sortir aujourd hui .
A GM ,j'ai beau lui expliqué depuis ce jour du 17 Mai que j'etais bien à Teniet elle ne m'a pas cru du tout. J'ai beau lui montrer mes faciès bien decorés par notre ami reporter Khoya MOH ,elle dit ne pas me reconnaitre .Tout ce qu'elle voulait sait c'est que je n'y etais pas au rendez-vous parce qu'elle n'a vu nulle part le nom de Djendel .C'est son village natal et pour elle je lui ai promis qu'il va etre sur la manchette du Site.
Je cours ,je cours comme je l'ai jamais fait avertir GM que notre village est cité comme exemple.
Merci Mr Yahiaoui GM te sera reconnaissante.

YAHIAOUI MOHAMED RACHID
  • 7. YAHIAOUI MOHAMED RACHID | 03/06/2014

Dans mon messages du 23/5/2014 adressé à nos amis, anciens élèves du lycée Feroukhi, qui nous ont fait l'honneur de répondre à notre invitation à la rencontre de Téniet, à la foret des cèdres du 17 Mai 2014, il a été mentionné, je cite :"...nous avons eu l'honneur de recevoir chez nous nos amis Milianais...". Par Milianais, il est expressément évident que je parlais de tous nos amis, anciens élèves du lycée, qu'ils soient d'Ain Defla, Boumedfaa, EL Khemis, Djendel, Téniet, Khemisti, Layoune, Cherchell. Mille excuses
Votre ami M.R. YAHIAOUI
Tél 07.71.770.771
Mail : yahiaoui48@hotmail.fr

ACHOUR Abdelkader
  • 8. ACHOUR Abdelkader (site web) | 26/05/2014

Bonjour à vous amis de toujours.Ce 17 mai est marqué maintenant dans l'histoire de la race humaine d'une énorme pierre blanche et éternelle.Le bonheur et la fierté des 4 mousquetaires que d'aucuns voudront bien ne pas confondre avec de l'orgueil,fut à son comble tout au long de cette journée pour laquelle même la météo avait fait des efforts.La joie des retrouvailles était palpable chez tous les participants et après quelques hésitations à restituer en visage oublié le contact a été immédiatement comme si nous avions de sortir des salles de cours pour nous retrouver dans la cour de récréation.Bien sur, une journée c'est trop court pour rattraper le temps passé.MERCI.encore pour ce samedi pour l'organisation sans faille mais il semblerait même que l'ambiance était plutôt heureuse .Je vous remercie du fond du cœur mes chers amis THENETIENS.Je sais que le souvenir de cette journée restera gravé dans nos cœurs."Partir n'est pas toujours mourir un peu mais l'opportunité de mieux revenir"MERCI encore une fois et un grand bravo pour mes freres THENETIENS

djebbour

SALUT LES AMIS JE M'EXCUSE POUR LA SUITE DES PHOTOS CAR j'AI ETE COUPE DU RESTE DU MONDE,PANNE RESEAU INTERNET PENDANT UNE SEMAINE JOUR POUR JOUR.IL Y A CERTAINS AMIS QUI ONT RECLAME LEUR PRISES DE PHOTOS QUE JE VAIS ILLICO PRESTO ENVOYER AU WEBMASTER POUR LES METTRE SUR SITE.

AMICALEMENT DJEBBOUR

ZOUM
  • 10. ZOUM | 24/05/2014

CHER AMI YAHIAOUI MOHAMED-RACHID,

L AMBIANCE CHALEUREUSE ET LA SYMPATHIE QUE VOUS AVIEZ TEMOIGNEE A MES ANCIENS CAMARADES DE LYCEE EN LEUR PERMETTANT DE PASSER D AGREABLES MOMENTS DURANT LA FETE DES CEDRES ,M ONT ETE, FRANCHEMENT ,DROIT AU COEUR. BIEN QU AYANT ETE ABSENT A CETTE FETE "FAMILIALE"JE TIENS
CEPENDANT A VOUS REMERCIER POUR VOTRE HOSPITALITE ET JE SAIS QUE DEPUIS L AUBE DES TEMPS, L HOSPITALITE A TENIET EL HAD EST UN DEVOIR SACRE SI CE N EST UNE VERTU CHEZ LES TENIETIENS.
ENCORE UNE FOIS BRAVO !!

YAHIAOUI Mohamed-Rachid
  • 11. YAHIAOUI Mohamed-Rachid | 24/05/2014

A mes amies, invités de Téniet El Had
Mes chers amis qui étaient absents à notre rencontre conviviale du 17 Mai 2014, absence qui n'avait pas empêché tout un chacun de penser à ses amis absents.
Après donc l'interdiction de la fête des cèdres de 2013, nous avons décidé, cette année, de marquer notre détermination de rendre pérenne notre projet d'institutionnalisation de la fête des cèdres. Nous avons retenu cette année la journée du 17 Mai pour dire aux autorités qu'un projet d'une telle envergure, noble au demeurant, et qui au delà du fait de sa partie festive, a son allant vers, expressément le développement des potentialités économiques que recèle le sous sol de la région (carrières d'agrégats, de chaux, de gypse, de platre et d'argile)Vers le développement de l'agriculture de montagne, du tourisme de montagne et de l'artisanat. Notre projet est à même de sensibiliser les potentiels investisseurs nationaux étant donné que la commune avait réalisé une zone d'activité qui, quoiqu'elle dispose de toutes les infrastructures et autres commodités (route, eau, gaz,éclairage public) notre zone se meure. Durant cette journée commémorative, nous avons eu l'honneur de recevoir des invités de marque, venus de partout et pas des moindres. Je citerai, galanterie oblige, Mme Benblidia et Mme Ghouna, anciennes élèves du lycée Abdou, Remane Salem, directeur du bureau de LIBERTE à Tiaret, de l'écrivain Kelouz, Sansal Cherif président des anciens scouts qui avait tenu une petite conférence sur le scoutisme à Téniet, Landjerit Mohamed qui vient de terminer un excellent ouvrage sur Miliana, de l'infatigable Abdelkader Snoussi, président de l'association des ALMF, de notre ami Oudjida Aziz qui, entre deux avions, a bien voulu répondre à l'appel des siens, et bien d'autres noms emblématiques de Miliana, de AIn Defla, de Boumedfaa anciens Feroukhiens qui nous ont fait l'honneur de venir partager notre joie et qui, j'espère fortement qu'ils me pardonnent de ne pouvoir les citer tous.
La soirée du 16 Mai a été animée par le groupe local chaâbi enthousiasmant les invités qui ne se sont pas attendus à une telle maestria. Nous avons concocté pour nos invités un programme de visite pour le lendemain: visite des gravures rupestres dont les oeuvres (figurine, croupe d'un félin, éléphant et tortue géante) attirèrent l'attention des randonneurs qui ont été attentifs aux explications données par Abdelkader Raffed et moi. Aprés la dégustation d'un succulent couscous dans une ambiance à la bonne franquette, le groupe prit la route vers le Rond-Point. Plusieurs haltes ont été programmées pour faire admirer la beauté de la sylve et des lieux dits (Ouertane, Ain Tirsout, Tournant de la mort, Pré Mégret). Le Rond-Point des cèdres, centre de gravité de la foret, et le cirque qui l'entoure, à sa cime as El Braret et le Kef Sigua (1887 m) ont comblé d'admiration les promeneurs. Bon gré mal gré, nous avons dû supprimer une randonnée pédestre à travers la ville de Téniet-El-Had étant donné que les conditions climatiques ne s'y sont pas prêtées. La journée se termina à la bibliothèque communale où on me chargea de cloturer la journée par les remerciements d'usage :" Mes chers amis, je ferai un pléonasme en vous disant : Bienvenue chez vous à Téniet-El-Had durant, Incha Allah, la prochaine fête des cèdres 2015/

Votre ami Mohamed-Rachid YAHIAOUI

YAHIAOUI MOHAMED RACHID
  • 12. YAHIAOUI MOHAMED RACHID | 23/05/2014

Mon cher ami Abdelkader Snoussi,
Je reproduis ici le message qui a été posté sur mon mur facebook destiné à tous nos amis Miliana de coeur et de naissance qui n'ont pas assistés à la rencontre conviviale du 17 Mai 2014.
=======================================
Mes chers amis
Comme l'a si bien dit Agamemnon dans Andromaque de Racine "Puisque je trouve un ami si fidèle, ma fortune va prendre une face nouvelle". Pour notre part, puisque nous avons eu l'immense honneur de recevoir chez nous nos amis Milianais, et pas des moindres, parce que crème de la ville des Cerises, nous nous sommes dits que nous ne savons pas si on est toujours des Ténietiens dont nos jugements ont encore une valeur. Cependant, nous sommes sûrs que la valeur de nos amis Milianais, invités d'honneur du Meddad, est très importante à nos yeux. Leurs valeurs intrinsèques restent pour nous une image subliminale et emblématiques. En ce sens que nos relations amicales et familiales trouvent leurs origines puissamment enracinées depuis les temps immémoriaux. Nous nous félicitons de ces chaleureuses relations et espérons rendre pérenne cette amitié mutuelle et la laissé en héritage à nos générations futures. Mes chers amis, je dis toujours que je ferai un pléonasme en vous disant toujours et toujours : BIENVENUE CHEZ VOUS A LA VILLE DES CEDRES. Mon cher ami Abdelkader, je te fais mon ambassadeur auprès de tous nos amis Milianais pour leur exprimer tous nos sentiments de sympathie, de notre joie que nous avons ressentie durant ce mémorable 17 Mai 2014.

Votre ami et frère Mohamed-Rachid YAHIAOUI

YAHIAOUI MOHAMED RACHID
  • 13. YAHIAOUI MOHAMED RACHID | 23/05/2014

A mon frère Mohamed Landjerit
Je suis confus. Je m'excuse expressément auprès de toi pour n'avoir pas répondu dans le temps à ton chaleureux message de remerciement dont le lien de la page m'a été communiqué par notre amie Noria. Le 18 Mai écoulé, j'avais envoyé un message collectif sur mon mur facebook destiné à tous ceux qui nous ont fait l'honneur d'être nos invités de marque. La bienséance aura voulu que je le fasse d'une façon personnelle. Frère Mohamed je te prie de ne point m'en tenir inclémence ce dont je ne ne fais aucun doute et considère ce message avec effet rétroactif (lol). Ce n'est pas la modestie qui va me faire dire que nous n'avons absolument rien fait pour que vous nous témoigniez cette cascade de remerciements qui émanent de nos amis, nos frères, nos parents, nos anciens camarades de classe, sinon que c'était notre incommensurable plaisir et notre joie de renforcer dans une dimension purement Ténietienne l'amitié qui nous lie et que nous avons toujours partagée ensemble dans les moments les plus difficiles, que nous avons partagée quand nous étions des complices des coups tordus au lycée ou au CNET. Nous n'avons rien fait d'extraordinaire sinon que nous nous sommes rencontrés simplement, modestement, sans façon et à l'aise, autour d'une guassaâ de couscous symbolisant l'union conviviale et le sens de l'hospitalité qui nous et qui vous caractérise. Cela nous a permis de jeter sur notre table commune nos souvenirs auxquels nous avons donné la sensattion du présent et qui, par moment, nous ont donné le sentiments qu'ils ont repris vie. N'est-ce pas merveilleux ? Permets moi de dire à vous tous que vous méritez mieux et milles fois mieux dont nous ne manquerons pas de vous le témoigner durant la fête des cèdres 2015 Incha Allah. Mon cher frère Mohamed, je n'ai rien à attendre de ma vie au seuil de son crépuscule de son temps sinon que de vivre dans l'espoir expresse de nous revoir à chaque occasion qui nous rappelle les souvenirs, qui nous font connaitre et encore davantage nous faire connaitre à nous même. Mon cher Mohamed, je te prie de trouver ici l'expression de ma profonde amitié et mes respects pour une aussi grande figure emblématique de notre Miliana.
Ton frère Rachid Yahiaoui

Slemnia Bendaoud (Kelouaz Djilali)
  • 14. Slemnia Bendaoud (Kelouaz Djilali) | 21/05/2014

Rebonjour,
N'ayant pas l'habitude de communiquer sur des sites, j'ai du user du clavier d'un proche afin de faire passer mon précédent message; celui-ci, en reproduisant ce texte de quatre petites lignes seulement, devait faire deux fautes (une coquille et une erreur d'orthographe). Si ce petit jeune était élève de notre lycée de l'époque, Monsieur Randy y aurait certainement vu un potentiel doublant en lui corrigeant sa copie, lui qui se promenait tout le temps muni de son stylo rouge, pour aller corriger les erreurs de la langue française jusque dans les toilettes de l'établissement.
Toutes mes excuses.
Cordiales salutations.
Slemnia Bendaoud

Slemnia Bendaoud (Kelouaz Djilali)
  • 15. Slemnia Bendaoud (Kelouaz Djilali) | 21/05/2014

Bonjour,
Sur la ville de Miliana, j'ai déjà publié, en 2009, un livre qui s'intitule : ''Miliana, le relief qui a fait son histoire défait son quotidien''. Il figure parmi un toute une œuvre littéraire qui en contient seize autres traitant de différents sujets et autres thèmes touchant à l'histoire et à l'actualité algérienne, tous paru chez EDILIVRE, Paris, France.

ferhaoui
  • 16. ferhaoui | 19/05/2014

bonsoir l'ami aziz, je n'ai pas eu la chance n'y le plaisir de vous connaitre lorsque j'ai été à miliana au lycée ferroukhi, alors a coup sur les photos entre autres le grand blondin au pull bleu si je ne me trompe pas? donc c'est notre sympathique aziz??? en tout cas je vous trouve britisch look l'ami ferhaoui, oran.

ferhaoui
  • 17. ferhaoui | 19/05/2014

bonjour à toutes et à tous, oui ! bravo à l'ami khouya moh, pour le choix des prises de vue (s), des paysages sont sublimes riches de couleurs on se serait cru à ailleurs sauf chez nous alors que nous sommes bel et bien chez nous en algérie et dieu sait qu'il y en a partout dans le pays , ces beaux paysages!? ( a la bonheur) pour cette ville téniet el hadd, il faut remettre les pendules à l'heure l'ami ferhaoui ,oran.

med midjou
  • 18. med midjou | 19/05/2014

Message du Cheikh Med Landjerit

A Messieurs Rachid Yahiaoui et Aek Raffed
Mes amis, de retour à Miliana après la merveilleuse journée qui nous a réunis dans votre charmante citée des cèdres, nous nous faisons un devoir, un honneur et un immense plaisir de vous remercier très chaleureusement ainsi que toute votre équipe, pour l'accueil, le déjeuner copieux et l'entière disponibilité dont vous avez fait preuve respectueusement pour la réussite de cet évènement.
Grace à tous ces facteurs humains et affectifs, particulièrement conviviaux, notre journée s'est déroulée dans des conditions idéales dans un cadre sublime et nous réitérons nos remerciements cordiaux et reconnaissants à vous même ainsi qu'à toute l'équipe.
Nous espérons que l'occasion nous soit offerte un jour pour vous manifester notre satisfaction autrement que par un simple message, une simple lettre.
Veuillez trouver chers amis, encore une fois, l'assurance de toute notre estime et notre fière reconnaissance.

Med Landjerit

ZOUM
  • 19. ZOUM | 19/05/2014

DOMMAGE! J AI RATE UN GRAND RDV/ A TENIET EL HAD POUR REVOIR
MES ANCIENS CAMARADES/ CHEIKH LANDJERIT,AZIZ, DJEBBOUR,
KALOUAZ,BRADAI, BOUZIDI,MOHAMED-YAHIAOUI ETC....

LE COMBLE C EST QUE JE VAIS ENCORE RATE LE RDV DE CHERCHEL PREVU POUR LE 14 JUIN ALORS QUE JE NE SERAI A ALGER QUE LE 16 JUIN ( billet d avion déjà acheté).
JE ME CONTENTERAI DU RDV DE MILIANA PREVU EN SEPTEMBRE PROCHAIN .....KOUL OUTLAA FIHA KHEIR
AVEC MES SINCERES AMITIES DE MARSEILLE.

mourad z

bradai
  • 20. bradai | 18/05/2014

Au mois de Mai on doit s'attendre à tout...

Ce jour là à Tenietcomme nous dans cette ville, une pluie inattendue aussi glacile que celle d'un mois d'hiver etait aussi au rendez -vous .Jusqu'à ce jour on croyait toujours à ce fameux dicton qui dit" Au mois d'Avril n’enlève pas un fil ,au mois de Mai fais ce qu'il te plait" .Mais on a juste oublier d'ajouter de dire"que la pluie fait ce qui lui plait aussi au mois de Mai".
Et ceux qui ont cru beaucoup à ce dicton ancestral ont payé de leurs os.
Je ne les citerai pas tous mais j'en citerai un.
Trempé jusqu'aux os,il eut l'idée d'aller secher sa chemise toute mouillée chez un " Degraissage".IL s'empressa d'entrer chez le premier de la ville et lui demanda ce service .L'employé lui refusa en lui disant .La maison ne fait sécher que les vêtements qu'elle a lavé.
Et notre compagnon dont il s'agit qui n'est autre que notre Cheikh Landjerit s'empressa de lui dire "mais je vous paie pour votre travail . L'employé refusa une deuxieme fois que le vetement n'a pas été lavé chez lui pour le secher .
Notre cheikh de peur qu'il attrape une subite grippe prefera au plus vite d'acheter un pull . Mais voilà nous sommes au mois de mai il n'y a pas de pull avec manches .C'est tous des demi-manches à prendre ou a laisser. IL fallait à notre Cheikh de courir à plusieurs endroits pour qu'enfin il trouva un pull .

Je vous l'ai raconté mais de grâce ni lui dites jamais que c'est moi ,comme lui j'etais trempé et me voyant arriver ce matin aupres d'eux en chemise demi manche il m'a bien dit pour me taquiner "alors fiston on se croit en été... d'apres le temps qu'on a annoncé à la meteoAttends toi à une surprise !!!..

Chantal

Merci Med de nous avoir fait partager cette fête des Cèdres à Téniet-El-Hadd. On s’y croirait ! Je peux constater que les « anciens » ont gardé toute leur souplesse d’antan en s’accroupissant pour les photos !!!!! Bravo à eux !

Merveilleuse réaction de Med LANDJERIT (mais cela ne m’étonne pas de lui …), en guise de réconciliation, de décider, en accord avec Kalouaz DJILLALI (l’ancien élève bafoué ! lol !) d’écrire un livre sur leur passé au lycée. Ce sera, à n’en pas douter, un succès !

bradai
  • 22. bradai | 18/05/2014

Sentiment d'un homme en arrivant aux portes de Teniet EL Hadd.

En voyant de jeunes arbustes de peupliers et platanes plantés tout le long des deux cotés de la voix d''entrée de la ville de Teniet .
QU'il dit" Merci oh ! mon Dieu qu'il y ai encore des gens ICI qui pensent à leur ville.
TENIET mérite tout l'estime d'un passé et sans peupliers teniet n'est rien d'une ville splendide c'est comme Miliana sans platanes. il dira c'est comme Si Miliana y perd sa beauté d'arbres elle n'aura aucun charme .

Paroles dites par Mr Landjerit.

Hortense
  • 23. Hortense | 18/05/2014

Bonsoir à tous,

Les cachotiers!
Bssahatkoum.

bradai
  • 24. bradai | 18/05/2014

On voit en gros plan Mr Kelouaz ET Mr Landjerit discuter sur leur prochain livre qu'ils doivent ecrire.
( bravo à notre reporter et photographe KHOUYA MOH d'avoir eu cette excusivité de photo à nous montrer)

Ajouter un commentaire