Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Rencontre à Djendel

Img 2905

  Troisième rencontre qui s'est déroulée aujourd'hui 13/04/2013 à la ville de Djendel en attendant celle qui sera la prochaine à la ville de Ain-Defla le 27/04/2013..
Ils ont été bien nombreux comme invités aussi qui d’Alger - Boumerdes - Bou-Medfa - Miliana - ElKhemis - Ain-Defla - Voltaire à se déplacer jusqu’à leurs copains de Djendel
Eten ce jour. On ne peut que s’en féliciter tous, tout en étant au delà des soixante ans de notre âge,même si quelques uns ont peiné vu leurs états de santé pour arriver et dire que cette amitié vit encore en nous. Et quand ils ont eu à se présenter, à donner leur noms et l’année de scolarité, ils l’ont fait comme s’ils étaient encore élèves.
Il y a eu quelqu’un pour taquiner un ancien pour lui dire, quand il a prononcé son nom, mais toi, on ne te connaissait pas au lycée. Et l’autre de répondre: Qui ne connait pas Benaziza Rachid n’a pas fait le Lycee Mustapha Ferroukhi de Miliana.
Alors là, lui dira l’autre élève. Tu dois nous raconter une histoire qui prouvera tes dires de ton passage comme interne. Là, il leur raconta une histoire que quand il arriva à la fin de son récit bien parmi eux n’ont pu retenir un fou rire .
A ce temps de notre adolescence même s’il est bien lointain, on s’aperçoit que ce temps là on le regrette tous mais qu’on le vit chaque fois qu’on se rencontre de nouveau.
On voulait prendre autant de photos avec un ami, en groupe et autant que peut prendre en charge la mémoire de nos portables ou celles des appareils photos qui n'en manquaient pas aussi et qui resteront des souvenirs inoubliables.

L'ALMF, au nom de son Président remercie l'ensemble des élèves d'avoir répondu à l'appel de cette mini rencontre de Djendel.

-------------------------------------------------------
la prochaine rencontre aura lieu le 27/04/2013 à la ville de Ain Defla .
Elle regroupera les éleves de: Ain Defla - Arribs - Carnot - ELattaf - El Karimia - Kherba et toute la région .
Le lieu sera communiqué dans les prochains jours incha Allah.

Img 2857

Img 2869

Img 2874

Img 2872

Img 2920

Img 2867

Img 2814

Img 2850

Img 2854

Img 2904

Img 2926

Commentaires (16)

cherif
veuillez accepter mon invitation pour etre parmis vous et surtout dans les enciens souvenirs de la ville de miliana
Krimer
  • 2. Krimer | 02/08/2014
J'aimerais rentrer en contacte avec les anciens 0033683548548
Bradai
  • 3. Bradai | 28/04/2013
Et, il fut ce temps de notre passé qu’on n’oubliera pas. Un passé où on évoque souvent notre vie d’internat à nos rencontres .Cette vie qui fut celle durant les années 60 de notre pensionnat où notre bon chef de table nous usurpait ce que le bon cuisinier nous offrait. Et à bien des repas dignes des princes dont étaient bien gâtés les internes du lycée Mustapha Ferroukhi qu’il faut reconnaitre et le dire , ce chef de table que nous avions choisi parmi nous comme le grand frère se voyait à chaque sortie du réfectoire après un repas bien régalé à nos dépends .Une simple astuce de lui suffisait pour faire tourner le hasard pour que la bonne part aux yeux de tous s’en va toujours comme par miracle joyeusement sous ses dents. Après 49 ans de silence et de bouche cousue cette vérité enfouie ne nous a été dévoilée que dernièrement au cours de ces mini rencontres De lui on l’a su maintenant que la grande, la grosse et la plus belle part d’un plat prenait le trajet par un billet valable vers lui par une action pleine de malice...C’est au cours de ces regroupements qui se font à travers cette amitié retrouvée. Lors de témoignage rapporté par chacun sur sa vie de lycée, ce chef de table devenu sage par les âges et pris de remords à un temps de vieillesse s’est rappelé qu’il doit se confesser. Ce jour là comme un maitre sur une estrade, il dira tout haut aujourd ‘hui je me confesse. Du doigt de sa main aussi complice que sa tête il nous montre sa tête que la plus part de nous comme lui n’ont plus de cheveux dessus .A ces têtes qui nous faisaient beaux lorsqu’ on étaient jeunes et regroupés sortaient des tas d’ idées insouciantes pleines d’espièglerie. A compter les années qu’on a passé ensemble, sa pauvre tête on a fait sortir des milliers de procédés pleines d’ingéniosité que le pauvre diable ne pouvait l’egaler.
Maintenant il est là à vouloir se repentir du mal d’une culpabilité qui le tourmente sans cesse dans ses rêves. Et tout bonnement avec un rire aux yeux Il est venu s’expliquer et avec courage nous rendre en dommages et intérêts un bien qui est déjà passé à trépas depuis bien longtemps oublié. Avec un zèle ostensible il raconta pour se libérer et se soulager d’un poids tant supporté durant par ses épaules: « enfin, enfin je vous ai rencontré ».il ajouta : si je vous ai devant moi et pu rencontrer quelques uns de vous , même si d’autres de notre groupe manquent à l’appel, je peux tout de même vous dire un secret qui me tient tant au cœur. Après toutes ces années passées je n’ai cessé de penser à ces moments de notre temps de jeunesse en internat, de penser aussi à cette ambiance qui régnait entre nous autour d’une table de réfectoire où tout autour on vivait comme une famille et moi comme un grand frère au milieu je vous en ai privé des meilleurs parts que je m’octroyais.
Bien naïfs étions nous à ses yeux en ce temps là, et que pendant bien des années ce chef de table à qui on se dévouait corps et âmes nous faisait suivre un régime à sa façon de peur peut être de nous voir dans un état d’obésité. Et c’est ainsi que nos ceintures n’ont pas dépassé d’un cran ce que le cuisinier espérait nous voir au moins un peu gonflé avant chaque fin de trimestre.
Et il (ce bon chef de table )nous emmena rêver dans ce temps déjà loin comment de la plus petite part de beurre du petit déjeuner en allant jusqu’à la dernière louche qu’on sert au milieu d’une assiette au diner nous disant tout heureux en ce temps que c’est un bouillon de veau qu’on nous sert bien chaud ne laissez nulle place ou la cuillère ne passe et repasse tout en faisant tourner le verre ou la fourchette du hasard pour le plat de résistance placé au milieu de la table .De ses mains qui ont perdu depuis fort longtemps leur habilité , il nous révélât comment qu’il faisait tourner le verre ou la fourchette comme un expert de roulette de jeu en un endroit bien précis de la table sans que nous ayons le moindre soupçon sur lui. La grosse part allait toujours vers lui. Même de son pauvre petit frère assis à coté de lui aussi maigre que nous il ne s’en souciait guère de lui. Tout comme nous, lui aussi passait à la casserole. L ‘astuce était que la table était dodue à un endroit où tournait le destin d’une part qui allait revenir à chacun. c’était la loi du choix au hasard et que bien malgré nous on se soumettait à elle. Cette loi interne qui nous a enseigné qu’on doit se respecter quand on vit en groupe..
Il parlait et reparler de ce passage inoubliable de notre vie de lycée .Cette camaraderie de classes qui a lié d’amitié des générations d’élèves d’un peu partout.
Quand il eut fini de se confesser devant nous, il nous regarda et rit de bon cœur de ce bon vieux temps et nous sans rancune aucune avec un rire de gaité de cœur on complétait le décor à nos souvenirs des années lycée qui nous ont réunis. Le lycée nous a trop marqué en internat pour ne pas faire d’autres rencontres avec d’autres copains de ce temps.
ZOUAOUI mourad
  • 4. ZOUAOUI mourad | 20/04/2013
Bonjour AZIZ,
Notre Eminence Grise....Comment vas-tu ?
Tu sais on a beaucoup besoin de toi et de tes éclairages.....
C est pourquoi il faut te manifester de temps à autre,en nous donnant de tes
nouvelles , le tout courant sur la toile sans peine et sans attention.......
Est-ce là un travail si difficile mon cher AZIZ ??
AVEC MES SINCERES SALUTATIONS FRATERNELLES .
bradai
  • 5. bradai | 19/04/2013
Khrouchtchev a été invité Mr Ahmed, mais hélas une panne de voiture l'a laissé en route comme toujours .
ahmed
bjr il manquait Kroutchev au regroupement de Djendel
aziz
  • 7. aziz | 19/04/2013
Une précision de taille : 1.5 millions de barrils de petrole equivalent par JOUR et non pas par an comme je l'ai écrit précédemment. J'ai envoyé mon message, de mon bureau, à 7:00 du matin et visiblement trop tot et pas assez réveillé !
aziz
  • 8. aziz | 19/04/2013
Merci mon ami Mohamed Bradai pour ces précisions et bon courage pour vos rencontres qui je suis sûr ne feront que renforcer notre association. Je suis navré de ne pas pouvoir être des votres et vous apporter mon soutient. Mon réconfort est de vous suivre à travers ce merveilleux site si bien ''managed'' par notre amie Noria, qu'elle trouve ici nos remerciements et notre gratitude les plus sinceres.
C'est tout de même incomprehensible cette pénurie d'essence dans un pays qui produit 1.5 millions de barrils equivalent de petrole brut par an ? Enfin c'est peut être une limite de capacité de raffinage actuelle et je l'espere temporaire qui en est la cause.
bradai
  • 9. bradai | 18/04/2013
Pour Aziz.
Je n'ai lu qu’après le commentaire et je m'en excuse j'ai voulu passer avant le message du regroupement des anciens de teniet et sa région .
Pour la journée du 13/04/2013 qui s'est déroulé à djendel ,les anciens de Teniet ,de Khemisti ont été également invités malheureusement ce jour là il y a eu punerie d'essence à travers toute la region et je crois jusqu'à ALGER même et c'est cela qui les a empêcher d’être présents parmi leurs camarades.
bradai
  • 10. bradai | 18/04/2013
Pour Aziz.
Je n'ai lu qu'apres le commentaire et je m'en excuse j'ai voulu passer avant le message du regroupement des anciens de teniet et sa region .
Pour la journée du 13/04/2013 qui s'est deroulé à djendel ,les anciens de Teniet ,de Khemisti ont été egalement invités malheureusement ce jour là il y a eu punerie d'essence à travers toute la region et je crois jusqu'à ALGER meme et c'est celà qui les a empecher d'etre presents parmi leurs camarades.
bradai
  • 11. bradai | 18/04/2013
Bonjour Aziz.
Il nous manquait dans le programme le regroupement de la région de Teniet El had. C’est chose faite aujourd hui . Après celle de la région Cherchel-Gouraya dejà prevue La région de teniet el had aura son regroupement avant la fin mai et terminera le cycle.
Partis tôt ce matin , nous avons pu rencontrer Mrs Hattabi Ameur et Azzez tous deux Directeurs de CEM l’un à Teniet el had ,l’autre à Khemisti.ainsi que des anciens éleves tels que Belogbene Mohamed ,Belkhacham Abdelkader tous deux absents lors du 1er mai et Tebib Mokhtar.
Mr Hattabi Ameur s’est dit qu’il s’en chargera des préparatifs de la rencontre et du regroupement de tous les anciens de Teniet et sa region. .
Fazin
  • 12. Fazin | 18/04/2013
Bonjour à tous ,
Un grand bravo pour nos freres Ferroukhiens qui se sont regroupes encore une fois à Djendel ou, j'espere , l'accueil a ete chaleureux ;car les Djendelois sont reputes pour leur hospitalite, leur generosite et leur gentillesse sans egales .Je souhaite que ces rencontres se perpetuent et qu'elles deviennent une tradition bien ancree dans les esprits .Je souhaite aussi que les Abdounates suivent l'exemple de leurs freres et creent elles aussi leur association .Ces associations (ferroukhienne et abdounate )ont et auront l'unique but de maintenir l'esprit de ces retrouvailles,d'apporter l'aide necessaire à ceux et celles qui en ont besoin et rehausser le prestige des deux , lycees Abdou et Ferroukhi qui ont forme des cadres de haut niveau ,tant à l'interieur qu'à l'exterieur du pays .
aziz
  • 13. aziz | 18/04/2013
J'ai vu que la rencontre des Ferroukhiens du 13/04/2013 s'estt bien déroulée à Djendel et a regroupé les anciens éleves d"Alger, Boumerdes, Bou Medfa, Miliana, El Khemis, Ain Defla, Voltaire. Je ne vois pas de gens de Teniet El Haad ou de Khemisti, est ce qu'ils sont difficile à contacter.

Fraternelles Salutations depuis Amsterdam et bonne chance pour votre prochaine reunion du 27/04/2013 à Ain Defla.
ZOUAOUI mourad
  • 14. ZOUAOUI mourad | 18/04/2013
LE PRINTEMPS
LE TEMPS A LAISSE SON MANTEAU
DE VENT ,DE FROIDURE ET DE PLUIE,
ET S EST VETU DE BRODERIE
DE SOLEIL LUISANT , CLAIR ET BEAU.

IL N Y A BETE NI OISEAU
QU EN SON JARGON NE CHANTE OU CRIE:
" LE TEMPS A LAISSE SON MANTEAU
DE VENT ,DE FROIDURE ET DE PLUIE".

RIVIERE,FONTAINE ET RUISSEAU
PORTENT EN LIVREE JOLIE
GOUTTES D ARGENT D ORFEVRERIE ;
CHACUN S HABILLE DE NOUVEAU :
LE TEMPS A LAISSE SON MANTEAU.

AMICALEMENT.
Chantal
  • 15. Chantal | 18/04/2013
Messieurs les Ferroukhiens. Permettez-moi de vous dire toute mon admiration pour ce que j’apprends régulièrement via ce site et qui sont des preuves de votre esprit de camaraderie, de convivialité et de générosité, à savoir, vos rencontres ponctuelles au fil des années … l’aide que vous apportez aux « anciens » que vous ne laissez pas tomber … etc. Vous êtes un bel exemple de fraternité. Vos « comportements »devraient être imités à travers le monde. La remarque de Med Bradai qui parle avec humour de vos cheveux blancs ou … pas de cheveux du tout … m’a amusée. Je vous félicite d’assumer avec bonhomie la caractéristique des gens de votre âge (qui est également le mien !) et qui permet de donner de l’espoir aux jeunes générations qui nous regardent et nous observent. Si nous leur donnons l’exemple de gens qui « assument » avec sérénité comme vous le faîtes, eux aussi, n’auront pas peur de vieillir. Je pense qu’il est inutile de se battre contre des causes perdues d’avance (telle que lutter contre la vieillesse - ce qui n’empêche pas qu’on peut veiller à avoir une bonne hygiène de vie). Il vaut mieux garder notre énergie pour des causes qui en valent la peine et qui ont plus de chances d’aboutir. Même si le Général de Gaulle a été un grand chef d’Etat et s’il a eu le mérite d’accorder leur indépendance au peuple algérien, je ne partage pas du tout sa vision des choses lorsqu’il disait que … la vieillesse était un naufrage. En tout cas, lorsque nous regardons les photos qui viennent de paraître sur le site, vous êtes un bel exemple du contraire … Bonne journée à tous.
bradai
  • 16. bradai | 18/04/2013
Après tant d'années ,le 1er MAI 2012 les a regroupé une fois et on voit que ça continu encore pour eux, certains n'ont plus de cheveux d'autres les ont gardé même blancs de couleur. Sacrés Ferroukhiens ils n'ont plus que ça dans leurs têtes tant qu'il restera un cheveu sur leurs têtes.

Ajouter un commentaire