ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

Mes Souvenirs de Bab-El-Oued/Par Hamid DJENNADI

Ouled Nelson (Bab-El-Oued)

Mon image

Mon image

Mon image

Je suis très touché par cette avalanche chaude de marque de sympathie déclenchée par cette multitude d'amis exaltants leurs enthousiasmes par de belles paroles très touchantes complimentant un passé de notre jeunesse.

Mon imageCependant ce n'est pas le fait de placarder une photo d'un ancien fils du quartier, l'honneur lui revient ; je crois plutôt qu'à travers ce souvenir photo, chacun s'est retrouvé dans son époque de jeune adolescent, plein de vigueur, croquant la vie avec joie, où chaque coin de rue recèle un souvenir, remémorant nostalgiquement des moments forts de notre folle jeunesse en passant étape par étape, de la mode des yéyé (vivre d"amour et d'eau fraîche) cheveux longs chemise cintrée pantalon taille haute et basse où le séchoir faisait la joie de nos cheveux crépus pour un lissage travesti, de cette époque de redjlas ou le bleu Shanghai et sandales blanches détermine une couche social d'el belda genre macho yema hazmili serwali du sobriquet " Moh Bab el Oued" où chacun est témoin de ce temps.

Le quartier de bout en bout, Nelson, Lazerges, Lestienne, La Marne, Borely La Sapie (Majestic) Guillemin djenina, Rochambeau, Colonel Lotfi, la rue Montaigne et des amis de partout... ont répondu à cet appel écho intérieur, propre à une famille quartier, que ce bloc (homogène d'enfants digne d'être des membres à part entière), ancré dans notre subconscient de petit adolescent.

Qui de nous n'a pas mangé chez Ali loubia et le bourek ramadanesque, de même le pain de Ammi Aissa ou des Toumi et les dragées de Royalty, chez Muller les glaces ou le chocolat de grosolli etc.. qui ne s'est pas baigné dans les eaux scintillantes de Padovani, el poteau ou les rochers de moules, une mouriska ou un plongeon chemou3i dans la piscine qui fût notre fierté ; de même les matchs derby à la rue lazerges entre nous, Lestienne, Guillemin et Rochambeau et du côté culture les cinemas Majestic, Les Variétés et mon ciné drainaient par leurs programme riche en films westerns hindous classiques, romains sans oublier les livres cinemas blek kiwi zembla Mikey le rangers etc...


Ce côtoiement a fait de nous un bloc vibrant en même temps, pour un décès ou un heureux évènement, que par le temps, nous avons pris conscience de son importance d'être, c'est vrai, une brave et solidaire famille.

Ajouter un commentaire