Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Alger, 19 septembre 2004

Nous sommes donc le Dimanche 19 septembre 2004...
Nous faisons connaissance de la famille, de l'épouse et des 3 enfants de notre ami venu nous chercher à l'aéroport, famille qui habite dans la grande banlieue d'Alger (banlieue qui fût très chaude durant les "années de plomb"). Nous avons préparé un petit cadeau pour chacun des membres de cette famille que nous avons connue grâce à Internet. Le Web a du bon. Autant l'accueil des gens est très cordial et d'une extrême gentillesse autant l'environnement extérieur est très décevant, exemple, la rue où habitent nos hôtes n'est pas goudronnée, poussière en été et boue en hiver... et les trop fameux sacs plastiques noir répandus un peu partout... L'accueil est franc et chaleureux on ne pratique pas la langue de bois chez les B... Les enfants sont très bien élevés et très curieux de tout. L'Algérie de demain... Au menu un repas typiquement algérien, chorba, poulet grillé, Kesra le tout arrosé de Sélecto. Nous avons longuement parlé de tout y compris de la religion mais vous me permettrez de conserver cette partie dans le domaine privé. Rencontre avec un autre membre de la famille et d'un voisin. Le soir nous sommes rentrés à l'hôtel via El Harrach, l'odeur je connaissais avant... J'ai acheté ALGER REPUBLICAIN (qui je crois, essayait, à l'époque de reparaître, titre 10 DA plus élevé que les autres quotidiens comme EL WATAN. Pour la petite histoire je continue de lire ce titre ou le Soir d'Algérie, ou Liberté Algérie (j'apprécie les dessins de DILEM), ou le Quotidien d'Oran... sur internet. Personne ne me parle de la guerre d'Algérie (1954_1962), je m'attendais à des questions, des reproches, etc... mais rien. J'ai certainement rencontré des gens ayant eu à souffrir de cette période. Par contre j'ai appris beaucoup sur la période des années 1990.
Les jours passent très vite, trop vite pour nous. Mon épouse découvre ce que je redécouvre.
Demain sera un autre jour car je vais rencontrer un vieux Monsieur qui m'a connu enfant et adolescent au Lycée de Ben Aknoun.

Y.C

Commentaires (2)

yves COINTE
  • 1. yves COINTE | 17/05/2010

Bonjour,
Il aurait fallu écrire "nos hôtes d'un jour" car nous avons passé la journée avec eux. Durant tout le séjour nous sommes restés à l'hôtel ES SAFIR. A ce sujet c'est la première fois que j'entrais dans cet hôtel, je ne connaissais l'endroit que de l'extérieur !!! Je vois que mes textes sont lus avec soin ce qui me conforte dans l'idée de continuer.
Y.C

Samra
  • 2. Samra | 17/05/2010

Je croyais que vous étiez hébergé à l'hotel es-safir ???

Ajouter un commentaire