S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Hebeena Hebeena/Farid EL-ATRACHE

« Le temps est comme une rivière; tu ne peux pas toucher la même eau deux fois, car le flux qui a passé ne passera jamais à nouveau »

Commentaires (4)

ZOUAOUI mourad
  • 1. ZOUAOUI mourad | 03/07/2013
BONJOUR MON FRERE AMAR,
PRENDS SOIN DE TOI ET DE TA SANTE !!!
OUI, A PROPOS JE PENSE QUE LA MUSIQUE ADOUCIT LA VIE.
ELLE SOIGNE AUSSI ELLE APAISE , STIMULE ET FORTIFIE .....
A MOINS QUE JE ME TROMPE !!!
COMME BEAUCOUP , JE SUIS UN PASSIONNE ET FERVENT
ADMIRATEUR DE " OUSTAD WAHID" ET SA MUSIQUE REPRESENTE
POUR MOI UN BAUME ET UN RECONFORT MORALE...
SES CHANSONS CONTINUERONT MALGRE LE TEMPS A ME BERCER
GRACE A SA MELANCOLIE SA FRAGILITE SENTIMENTALE ET SON TRAVAIL
MAGNIFIQUE D UN HOMME AU COEUR BRISE ET UNE VOIX GRAVE ET EMOTIVE..
QUE DIEU PUISSE NOUS RESERVER SA BENEDICTION SA LUMIERE ET SA PROTECTION ......MON COEUR VOUS AIME ET VOUS REMERCIE .
Abdelkader Daoudi
  • 2. Abdelkader Daoudi | 03/07/2013
Bonjour tout le monde,

Ouah ya khouya Amar ouah ! Sabah ennour ! C’est toujours un plaisir de te lire. Quant à Kada qui est toujours égal à lui-même ; il ne rate pas d’occasion pour mettre en verve sa mémoire d’éléphant et nous retremper dans un passé bien lointain et trop beau pour être oublié ; celui du tourne-disque, cette boîte magique d'où jaillissait une panoplie de merveilleuses chansons dans les dortoirs les vendredis et samedis soirs et qu’on écoute avec autant d’enthousiasme et d’amour plusieurs décennies plus tard. A l’automne de la vie, ces chansons continuent à bercer nos âmes car elles étaient belles comme notre jeunesse vers laquelle notre esprit s’envole le temps que dure la chanson.
Merci chers ami(e)s de nous avoir encore une fois transportés par le biais de cette rubrique vers ce lointain passé qu’on porte dans une place de choix dans notre mémoire.
Amicalement,
Abdelkader Daoudi
Amar Ayadi
  • 3. Amar Ayadi | 02/07/2013
Bonsoir la famille
Bonsoir Mourad et tu n’es pas le seul à apprécier Farid …..Asmahan….

Ouah Ya Khouya Kada, se sentir presque toujours heureux
Kada, 3ala Chane Malich Gheirak……..

Ouah Ya Khouya Kada, n’attendre presque rien de personne.
Kada, A3emale Ihe…….…..

Ouah Ya Khouya Kada, les attentes font toujours mal, la vie est si courte…….
Kada, Erhameni Outammeni Oua Eftahli Bab Albek…..

Ouah Ya Khouya Kada, aimons la vie et soyons heureux……
Kada, Makdarche Aoule Ah, Makdarche Aoule La…………..

Ouah Ya Khouya Kada, l’amour n’est pas mort il est juste devenu discret …
Kada, Houa Bessi Houa Elli Sakene Fi Albi……….

Ouah Ya Khouya Kada, avant de parler, écoutons…….avant d’écrire, réfléchissons …..et surtout avant de prier, ………pardonnons……….
Kada, Khaliha 3ala Allah……….Machiha Ya Allah…….

Amicalement
Amar Ayadi
ZOUAOUI mourad
  • 4. ZOUAOUI mourad | 02/07/2013
BONJOUR,
JE NE ME LASSERAI JAMAIS D ECOUTER CET ARTISTE DE GRAND TALENT ,
CE GEANT DE LA MUSIQUE ORIENTALE ARABE .........
QUE LA SAGESSE ET LA SERENITE L EMPORTENT DANS NOS COEURS ET
EMPLISSENT L AME DE CHACUN AFIN QUE CE MONDE SOIT DOMINE PAR
L AMOUR DU PROCHAIN , LA PAIX ET L ENTENTE ENTRE LES HOMMES .....
HOMMAGE A MON DEFUNT PERE QUI ME FAISAIT ECOUTER CETTE BELLE MELODIE........AH !!!!! YA ZAMANE !!!
JE VOUS REMERCIE ENCORE UNE FOIS POUR LE PARTAGE DE CE TRESOR .

Ajouter un commentaire