Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Témoignage de Michel Berthier

1er Mai 2013/ Lycée Mohamed Abdou - Miliana

 P5010185 3

Je voudrais tout d’abord remercier  toute l’équipe qui a permis ces très émouvantes retrouvailles et dire combien je suis heureux et fier d’avoir été invité. Pour  celles et ceux  qui ne me connaissent pas, j’ai été professeur d’histoire –géographie au lycée Mohamed Abdou de 1969 à 1971. Je commençais alors ma carrière d’enseignant et ces deux années  ont été pour moi des années qui m’ont marqué à tout jamais.   J’ai appris ici mon métier  avec des élèves qui  ont répondu à mon enseignement avec intérêt et même passion. Le bonheur que nous avons à nous retrouver aujourd’hui montre que si elles ont été parfois espiègles, le désir d’apprendre était leur motivation profonde et j’ai le plaisir de constater  aujourd’hui que  nombre d’entre elles  ont  fait de brillantes carrières.

Tout au long de ma vie, je suis resté profondément attaché à ce pays  et à ses habitants  et me retrouver au milieu de vous, dans ce lycée dont l’aspect n’a pas beaucoup changé  m’émeut profondément.

Toutes les rencontres, tous les échanges qui se sont déroulés depuis ce matin témoignent  de  cet attachement  que nous avons tous envers ce lycée et ce qu’il nous a apporté.

 Et puisqu’on nous demande d’évoquer par une anecdote, un souvenir de  ce temps passé au lycée  Mohamed Abdou, je vais raconter celle-ci :

Cela se passait en première MS. Sous mes feuilles de cours, et naturellement à mon insu,  était caché un criquet. Lorsque j’ai  entamé mon cours, en soulevant le premier feuillet, le criquet libéré, a sauté  vers le tableau et si vite que je n’ai pas eu le temps de voir ce qu’il en était et que j’ai poussé un cri. Vous imaginez, évidemment, l’éclat de rire dans la classe et les moqueries qui ont suivi sur le fait que j’étais froussard !  J’ai finalement su qui était à l’origine de cette plaisanterie, on peut dire qu’elle a fait du chemin par la suite puisqu’il s’agissait de Zehira Yahi, l’actuelle chef de cabinet de la ministre de la culture. Celle-ci écrivit d’ailleurs  lors de mon départ, «  je n’oublierai pas ce peureux qui avait la trouille des criquets » . Il y eut  d’ailleurs d’autres espiègleries et plaisanteries sans méchanceté  au long de ces deux années.

Merci Noria  pour avoir mené à bien ces retrouvailles inoubliables. Merci à mes « anciennes élèves »  et toujours jeunes dames, pour leur accueil tout aussi inoubliable…

 

Michel Berthier

Commentaires (3)

Assia Belblidia
  • 1. Assia Belblidia | 24/05/2013

Bonjour,
Mes parents ont vecu à Miliana jusqu'à 1962 avant de s'installer à Birkadem en banlieue d'alger ...bien que je sois née apres 62, miliana est une ville que j'adore car je garde de tres beaux souvenirs de mon enfance et bien que je vis maintenant à Montreal , à chaque fois que je pars en Algerie, Miliana reste encore un lieu de pelerinage .

je suis curieuse de savoir si quelqu'un a connu mon grand pere maternel Ahmed Benblidia qui etait deja instituteur à Miliana dans les années 20, mon pere Ahmed Belblidia, mes oncles Ennadji, Mohammed, Sid Ali ?? mes tantes Hadia , Hakima qui vit toujours dans la maison contigue au mausolée de sid Ahmed Benyoucef. .

ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 20/05/2013

bonjour talbi samia,la plaisanterie de notre amie z yahi va faire certainement le buzz sur internet, selon la formule !......a la bonheur! rendez- vous pris donc pour l' an prochain avec d' autres calembours ( farces) en direction de nouvelles tetes d'affiches ce jour là la glace a bel et bien été brisée et les frontières naturelles se sont évanouies entre ces professeurs d'hier et ces élèves d'une époque lointaine sont désormais des amis (ies).avant de se quitter, ils se sont promis que cela ne sera qu'..........'un au revoir' voilà donc que cette journée des retrouvailles aurait été une réussite là ou les politiqques ont souvent échoué.....bravo! noria .

TALBI Samia
  • 3. TALBI Samia | 20/05/2013

Salut à tous et à mr Berthier qui lors de ma rencontre avec lui ,40ans après,chez Hayet,m'a dit:"C'est Michel!"Alors Michel,je peux dire que ton témoignage est très touchant et comme je te l'avais déjà écrit ,nous ne pouvions "accueillir" notre cher prof autrement que comme on l'a fait :Un professeur cool à l'époque que nous aimions très affectueusement (je pense qu'aucune d'entre nous n'en était amoureuse car tout en lui évoquait le frère attentionné et souvent "naif" face à des "abeilles" bien "polissonnes")!Merci d'etre venu d'aussi loin avec Mireille si gentille et si douce qui a partagé nos émotions comme une Abdouna digne de ce nom!Je souhaite que d'autres rencontres auront lieu et qu'ensemble ,nous revivrons des moments de fraternité et de convivialité!Bonne journée à tous!

Ajouter un commentaire