S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Mémorables retrouvailles 2012

Par Med Bradai

Ce _ci est l’histoire des mémorables retrouvailles 2012 racontée au son d’une harmonica

 

Chers amis, je vais vous raconter cette histoire pas courte mais moins longue, c’était l’histoire qui raconte simplement des retrouvailles d’amis.
Au début de l’histoire une fille FORMIDABLE, elle a pour nom Noria.
Un soir Noria s’ennuyait seule qu’elle voit Moha (Bradai) passer dans une main une feuille qui raconte sa vie au lycée, son histoire c’est son internat dans un lycée d’autrefois avec des noms d’oubliés, Moha lui raconta alors toute sa vie passée au lycée Mustapha Ferroukhi. Noria comme toutes les filles n’avait pas sa langue à elle que partout elle en a décidé d’en parler. En parler sur un Site Alger Miliana « Retours dans mes souvenirs ». Comme dans tout destin, le hasard voulait aussi sa part : Qu’il fut qu’un vieux de la vieille Benameur voit son joli nom que Moha cite, que sur le champ voulu chez lui leur faire une tchakhchoukha. Noria trouva de sa part l’idée magnifique, qu’elle voulut leur préparer avant tout une table et à l’occasion un « Pin’s » comme cadeau à chacun. Mais il fallait trouver au moins quarante convives au moins comme l’étaient les voleurs du film d’Ali BABA.
Bouzar avait les adresses, Remmali savait où les retrouver. Et voilà nos quatre sans un sou en poche, le courage au cœur qui courent et qui courent non pas à cheval mais sur quatre pneus d’une voiture. L’un dira on ira par mont, l’autre dira en prendra aussi les montagnes, le troisième dira on traversera même les mers et les déserts. Moha dira on prendra tous les chemins sans pour autant dire le plus court et le moins long on n’a pas beaucoup de temps. Si bien qu’ils fouinèrent partout où ils ne laissèrent aucun recoin, aucune place. Aux alentours dans leurs pays, aux pays Bas – Frankfurt - Le Canada – les USA et pour finir le nœud les amis de France.
Au 39ème nom des oubliés de leur époque, qui fut trouvé, ils décidèrent du jour qui sera un 1er Mai d’une année en cours. Et quand ils eurent fini de courir, le shérif (cheikh) Landjerit affairé est là à les attendre mais lui sur un cheval à guigner comme le fut « le dernier des Géants » concerné aussi si tout le monde n’a pas été oublié pour commencer et faire la fiesta.
Comme tout Chef, notre sheriff en fit appel à des adjoints Midjou, Reffine et Snoussi pour l’aider si rien ne manque quand le clairon sonnera.
L’histoire fut bien véridique et toute simple que les huit se sont dit qu’ils ne pourront oublier de leur vie, l’ambiance qui les a réunis un jour.

Commentaires (1)

Chantal
Bravo Med pour cette très fidèle rétrospective des retrouvailles 2012 !

Bel hommage - très mérité - à Noria et à tous ceux qui l'ont aidée et encouragée dans son projet initial.

Quant à cette jolie musique d'accompagnement, à l'harmonica, je la trouve en parfaite harmonie avec ton texte.

Bonne journée à tous.

Ajouter un commentaire