Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Un désir nommé rencontre

Par Med MIDJOU

 Photo 10

Une idée, un  vœu, une volonté, un engagement, le bon sens du fructueux choix et de l’orientation objective, de simples mots qui résument une suite d’actions entreprises par le  Comité pour arriver à organiser une journée de retrouvailles d’anciens lycéens.

D’un avis majoritaire, ce jour du 1er Mai  2012 fut un grand évènement, par l’émotion qui se dégagea à la rencontre des copains qui ne se sont pas vus depuis des décades. Des moments forts où des yeux se sont embués à la simple vue d’une ancienne connaissance, où les accolades ont été fort musclées, où tout le monde s’empressa à la hâte de saluer l’ensemble mais que les deux facteurs que sont, le temps et le nombre des élèves tout transformés par la vie n’ont pas permis qu’il y ait une revue générale de l’effectif. Cette réussite est à mettre à l’actif de tous les bénévoles, de quelques généreux ayant fait preuve fièrement d’une contribution financière conséquente ou raisonnable ainsi que les autres éléments relevant des différents pôles d’activité pour leur soutien moral.    Cet élan exemplaire est venu se greffer comme une empreinte indélébile dans la mémoire des lycéens et consigné historiquement dans les annales de l’établissement par l’enthousiasme suscité et l’énorme fierté en y arrivant à instaurer un jalon communicatif entre les générations du prestigieux Lycée M.FERROUKHI.

Sublime rencontre par l’émergence d’une association qui s’est fixée par cet esprit solidaire, le maintien du cap pour les années à venir avec un choix multiple d’activités même en d’autres lieux tendant à rapprocher davantage les égarés en les fidélisant pour en constituer une plus grande famille encline à préserver les bonnes relations. La camaraderie née sur les bancs s’est effritée avec le temps, oubliée par le nombre de contraintes en se forgeant matures, d’autres contacts  au sein des campus et en milieu professionnel mais que le destin en a voulu que cet amour fraternel remonte des abysses par la grâce de Dieu et vienne titiller les cœurs des pépères pour revivre un moment de bonheur ensemble avec une envie sincère d’accomplir en quelque sorte une œuvre inachevée, la toile d’amitié laissée en l’état par l’impératif de l’orientation scolaire.  

 Une réjouissance extrême depuis les retrouvailles où les réunions s’enchainent pour le bien et l’intérêt majeur de la chaine d’amitié qui s’amplifie à mesure  que  les élus se concentrent sur la phase constitutive finale de l’association.  Il est remarqué à travers ces regroupements mensuels successifs, une disponibilité à tonifier l’atmosphère,  une fraicheur souriante, une envie  simple de se revoir, de renforcer en palabrant, les liens fraternels dans une cour silencieuse désertée par les potaches, des occasions où il est rapporté en clôture de séances, encore et encore, des anecdotes d’un autre âge au grand délire des présents. Quoi de plus merveilleux en attendant que la garnison fasse de nouveau le plein au son du clairon par le rappel des grouillants soldats en fin de mois, dispersés à travers postes et champs d’intervention.

Hasard ou chance, un tournant de vie dans l’esprit de tous ces élèves qui  laissent exprimer une sensation forte de se noyer dans le passé, l’impression d’être restés sur leur soif, celle de se connaitre profondément, l’un, l’autre et qu’ils ont hâte de mieux se découvrir, de se partager des affinités amicales naturelles ou intellectuelles comme celles signalées par messagerie en avant première, les Talbi, Aziz et cheikh Amar. Une autre rencontre qui augure à ne point en douter, une bonne ambiance, une remise en forme par le caractère divertissant, modeste mis au point à l’honneur des invités.  Ce passé pour lequel toute l’attention reste focalisée, qu’on ne cesse de l’associer à toutes les saveurs et les douceurs du monde, que même l’existence actuelle aussi matérielle et confortable socialement soit-elle ne peut déclasser sa riche teneur, d’où tient-il ce pouvoir magique, cette attirance aimable, envoutante au point de changer chez certains, des comportements, paisibles à souhait ?  Percevoir le secret de cette nouvelle tendance passionnante, c’est faire appel encore une fois à la mémoire que le staff  s’emploie  par plaisir d’en déceler quelques souvenirs via les rassemblements périodiques.

Commentaires (21)

kéryma
  • 1. kéryma | 10/08/2014
Merci Meskellil, ne t'en fais pas, je t'aime quand même!
Bisous Kéryma ton amie,

Je vous salue toutes & tous mes très cher(es) ami(es)
Kéryma,
Meskellil
  • 2. Meskellil | 10/08/2014
Très joyeux anniversaire Kéryma, un peu tardif en raison d'une impossibilité d'accès à Internet. Tu sembles très heureuse là où tu es et j'en suis sincèrement contente pour toi! Profite du moindre moment! A bientôt!

M. Amar, très bonnes vacances à vous, et merci pour le rappel d'Istanbul. Une variante d'"Istanbul" qui est aussi nostalgique et peut-être même mélancolique (je ne comprends pas les paroles, je les ressens seulement) http://www.youtube.com/watch?v=wvQGANeBl1E
Amicales et sincères pensées
Kéryma
  • 3. Kéryma | 03/08/2014
Khouya Amar,

Merci!!! Et à l'ancienne! C'est un pur bonheur, désolée pour le gâteau il fait trop chaud et ....les bougies il y en a tellement ya Kada!!
Kéryma Kaouah et L'Amiye!
Ouah Ya Khouya kada
  • 4. Ouah Ya Khouya kada | 02/08/2014
Bonjour la famille,

Ouah Ya Lala Kéryma, c’est le jour merveilleux où tu es né !
Kada, joyeux anniversaire !

Ouah Ya Khouya Kada, un joyeux anniversaire à l'ancienne.

Kada, je t’écris ces quelques mots pour te donner de nos nouvelles et te souhaiter le plus tendre des anniversaires.

Amicalement
Kéryma
  • 5. Kéryma | 02/08/2014
Bonjour à toutes & à tous,

Alors? Avez-vous comme moi dansé sur une musique bien particulière et malgré vous? Moi si! je l'ai intitulée "le rappel à l'ordre" par le Tout-Puissant Divin, bien entendu mes cris ont accompagné la musique... eh si non pas de charme ni plaisir! Bien entendu hier je n'ai pas fermé l'oeil de peur que l'on vienne me chercher pour aller au bal du boulevard des allongés, Allah yahfedna et wifina mouemine.
Un clin d'oeil à Messaoud et Kada!
Kada! Blonde, brune ou rousse .... Méfiance hahahahaahaha!
Votre amie Kéryma,
Chantal
Merci Kada de m’avoir bien fait rire avant de partir jusqu’au 8 septembre !

Je ne sais pas si c’est parce que je n’étais pas bien réveillée ce matin en lisant les différents commentaires mais … entre la « blonde », la « rousse » et la « brune » … je n’en avais pas tout de suite saisi le sens. J’ai donc relu l’histoire à haute voix ! Et là … explosion de rire !

Passez de bonnes vacances et à très bientôt !
Ouah Ya Khouya Kada
  • 7. Ouah Ya Khouya Kada | 01/08/2014
Bonjour la famille

Ouah Ya Khouya Kada , les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent... et pour les mêmes raisons.
Kada, et ils ont pris l’habitude de se reposer avant de se fatiguer et surtout de s’enrichir au lieu de travailler.

Ouah Ya Khouya Kada,quelle est la plus intelligente entre la blonde, la rousse et la brune ?
Kada, la rousse car c’est un dictionnaire.

Ouah Ya Khouya Kada, un homme subit un contrôle d’alcoolémie. Pourquoi retire-t-il ses lunettes ?
Kada , parce que ça fait deux verres en moins.

Ouah Ya Khouya Kada, la routine est inévitable, l’ennui, symptôme de mal être et de manque d’émotions
Kada, et quand on s’ennuie, on risque d’aller chercher les bons moments dans le passé

Et ce n’est pas dans la nostalgie qu’on s’épanouit.

Ouah Ya Khouya Kada,les divergences de points de vue, aussi énervantes soient-elles, tiennent à l’écart cette bête noire qu’est l’ennui.

Kada, avoir des souvenirs en commun, c’est bien. Mais avoir des projets, c'est encore mieux ! comme un voyage et les retrouvailles pour très bientôt.

Et le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence.

Ouah Ya Khouya Kada, un homme sort d’une piscine, mais… il n’a pas les cheveux mouillés.
Comment est-ce possible ?
Kada, il est chauve !

Ouah Ya Khouya Kada, que dit un coq pour séduire une poule ?
Kada, T'as d'beaux oeufs tu sais !

Et l’écriture est l’un des remèdes à l’ennuie.

Ouah Ya El Kebida, Istamboul Istamboul j'ai laissé dans tes murs ...... une chanson de Marc Aryan en souvenir des années 6O .
Kada, Bye Zid ! un quartier magnifique.

Rendez vous le 08.9.2O14
Djabellaoui boualem
  • 8. Djabellaoui boualem (site web) | 19/05/2013
Salam ,oui! Ya Cheikh Benmerad,c'est tout 1 pan de l'histoire de Miliana qui disparait avec la mort de Mme Hanane(ALLAH yarhamha) Elle n'est,sans doute pas, 1 visage ou 1 nom inconnu dans la mémoire collective milianaise,presque centenaire,elle en est une empreinte par son ancienneté,elle etait un vrai témoin de l"aspect socio-culturel de l'époque,ses souvenirs,naturellement préservées par une mémoire intacte,qui garantissait et préservait leur fidélité.Lors d'une de mes visites,la regrettée m'a gratifié d'1 photo ,montrant son pére et mon grand-pere dans leur jeunesse(ALLAH yarhamhoum) Un vrai cadeau pour l'histoire de ma famille.D'ailleurs sa collection de photos,à elle seule est un vrai musée, chargé d'émotion affective,qu'elle savait partager.Sa disparition avec celle de Mme Ismail Dahlouk,ont laissé 1 grand vide dans le quartier.'ALLAH yarhahoum).
CHENGABKHALED
  • 9. CHENGABKHALED | 19/05/2013
BONJOUR EL DJMAÂ.
HA GOULOUNA WINTA FI SEPTEMBRE,LA NASSE ELI DJAYINE MELBÎÎD.
aziz
  • 10. aziz | 19/05/2013
Désolé les gars d'avoir raté encore une fois cette rencontre de Cherchell et celle à venir, Teniet. Ce n'est pas l'envie qui me manque, de vous retrouver et partager ces merveilleux moments. J'avais aspiré à des moments de répis à l'approche de ma retraite mais malheureusement, ce n'est pas le cas, je continue de tourner, par monts et par vaux, plus occupé que jamais. Je vous souhaite une réunion pleine de succès et d'accomplissements. je reste tout à fait disponible, si vous avez besoin de ma modeste conrtibution à distance.
AYADI Amar
  • 11. AYADI Amar | 19/05/2013
Bonsoir la famille
Mes amis Bradai / Djebbour

Cela fait chaud au coeur de vous voir tous tenir à ma présence.
J'ai reçu des appels telephoniques de Remali, Refine, Talbi......et j'étais vraiment gêné.

Ouah Ya Khouya Kada, on se fait désirer et on s'excuse.......
Kada, Ma3liche Ehebabena oua Essehabena , Nasse Bekri Y Goulou koulchi Bessif rien que Al Mahiba Machi Bessif.......je laisse Al Houb, Li Al Kebida.....

Pour Teniet je vais essayer d'y être, ce qui est sûr In Chaalah on se reverra en Septembre à Miliana.

Amicalement

Amar Ayadi
AYADI Amar
  • 12. AYADI Amar | 19/05/2013
Bonsoir la famille
Mon ami Djebbour

Cela fait chaud au coeur de vous voir tous tenir à ma présence.J'ai reçu des appels telephoniques toute la journée du 18.5.2013, pour ne citer que Talbi, Remali, Refine........
J'étais vraiment gêné et ce qui est sûr c'est que je serai à Miliana pour le mois de Septembre.
J'essayerai dans la mesure du possible d'être à Teniet.

Amicalement
Amar Ayadi
djebbour mohammed
  • 13. djebbour mohammed (site web) | 19/05/2013
désolé pour les absents car ces moments de rencontres ne se renouvellent pas pour ceux qui n'ont pas assisté a ces mini rencontres il vous reste deux chances :
- teniet le 25/05/2013
- miliana mois de septembre
a bon entendeur salut
cheikh ayadi vous avez raté kada car il vous a cherché partout .il vous envoie son bonjour et vous donne rendez vous a teniet
benmerad
  • 14. benmerad | 18/05/2013
bsr tt le monde j etais vraiment desole de n avoir pas pu assister aux retrouvailles de CHERCHELL pr des raisons majeures,mais je tiens a saluer mes anciens camarades et collegues cites par mon ami AMAR,de cette ville historique o et de ses environs et un bravo pr notre association. Un pt coucou a BRADAI tu as voulu voir VESOUL tu as vu VIRSON.
Bradai
  • 15. Bradai | 18/05/2013
On a tant cherché KADA on a trouvé DJELLOUL
Amar Ayadi
  • 16. Amar Ayadi | 18/05/2013
Bonsoir la famille

Un coucou à tous mes amis de Cherchel, Gouraya........
Désolé de ne pas avoir pu y assister et revoir du beau monde.
Ce ne sera que partie remise. Je tenais à revoir les Talbi Djelloul, les freres Boucebci, Nedjam, Talbi Farid, Hakem ..........
Merci pour ce que vous faites, Snoussi, Bradai, Refine, Remali, Bouzar, Landjerit,Benameur, Saadi, Benmerad.........et bien sur notre amie
Noria.

Amicalement

Amar Ayadi
ougaida abdelhamid
  • 17. ougaida abdelhamid | 18/05/2013
bonjour ,aujourd’hui c'est le samedi 18 mai de l'année 2013,je viens a peine de quitter une merveilleuse assemblée qui c'est dérouler a la bibliothèque municipale de cherchell et qui a regroupé plus d''une centaine d'ancien amis du lycée mustapha feroukhi venu de miliana ,de djendel ,de cherchell bien sure ,par le biais de cette réunion j'ai pu revoir des amis que je n'ai pas vu depuis plus de 35ans ou 40ans ,grande fut l'émotion et la joie des retrouvailles et comme on dit "revenir au passé c'est retrouvé sa jeunesse "je voulais juste marqué cette belle journée par ce petit message j'espère pouvoir assister aux rencontre qui aurons lieu plu-tard ,je suis très heureux .OUGAIDA ABDELHAMID (un ancien du lycée mustapha feroukhi)
TICHOUDAT  nadia
  • 18. TICHOUDAT nadia | 25/04/2013
je désir participer le 1 mai 2013
BENAMEUR.dj
  • 19. BENAMEUR.dj | 27/09/2012
bonjour Mr AYADI effectivement si bien Mr aek DJERANA (HADJ.KHELIFA)
AMICAL........
Amar AYADI
  • 20. Amar AYADI | 25/09/2012
Bonsoir Mr MIDJOU

J'ai cru reconnaître à l'extrême droite AEK Djerana, j'espère le voir Samedi Inchaalah.

Il me rappelle les Chikhaoui ( DCD ? ), le petit Moussaoui, le grand Miout, Kouskoussa, Mouhoubi, Eddaikra Kouider Allahyerhmou, n'est ce pas Mr Reffine.?????...........

A mon ami Talbi Djelloul ...

A la poule qui a dit il fait un froid de canard.
Le canard répond j'en ai la chair de poule.

Ouah ya khouya Djelloul ouine raake !!!!!!!!!!

Amicalement

Amar AYADI
benchaib larbi ( abdelkader )
  • 21. benchaib larbi ( abdelkader ) | 25/09/2012
bravo Medjahed pour ce récit descriptif à la fois riche et passionnant . On aimerait connaitre le nom de chaque membre de ce majestueux groupe figurant sur la photo publiée. merci.

Ajouter un commentaire