Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Baba Salem

Musiciens famin 32e6445

Ce personnage mystique nous arrive tout droit d’un glorieux passé, appelé familièrement Baba Salem, il passait durant les fêtes religieuses, histoire de pérenniser un ancestral héritage de la Trans-music. Il sillonnait tout Alger, pour animer nos rues et leur donner une touche de gaieté. A son passage, portes et fenêtres s’ouvrent, et derrière eux, draine un cortège d’enfants. Généralement, la troupe de Baba Salem était accompagnée d’un veau destiné au sacrifice.

Ces artistes, qui ne pouvaient passer inaperçus dans les quartiers étaient noirs ou métis en tenues mi-sahariennes, mi-modernes, la tête enturbannée, un collier de petits coquillages autour du cou, mais aussi une fougue avec laquelle ils battaient le tambour et jouaient la castagnette. Un événement que personne ne veut rater tant il comporte une charge émotionnelle des traditions d’antan. Toutes les femmes courent au balcon pour les voir et demander sa baraka en échange de quelques pièces. Et puis il y avait cette odeur d’encens ou de benjoin que les troupes faisaient exhaler de loin pour attirer les bonnes ondes afin que les vœux soient exaucés. Au fil du temps, Baba Salem s’est évaporé dans la nature...

Commentaires (4)

keryma
  • 1. keryma | 27/12/2015
Bonsoir Bradai,

Message reçu! Bien, alors je te félicite ton poème est tri tri jouli!! Enfin tes deux poèmes, et puis belle façon de se taire cher ami,

Kéryma,
bradai
  • 2. bradai | 27/12/2015
Mohamed toi le fils de G.M voilà Karyma qui de loin ' arrive
Toute nostalgique toute coercitive
Elle s'en souvient de tout ,de tout meme de Baba Salem
De son coin adoptif, pas des quartiers harlem
Mohamed ,Karyma te dit
de lui dire d'apres toi est ce bien un tube inedit
Ou c'est la façon nouvelle de parler au lieu d'ecrire
Karyma entre nous je le dis ,c'est simplement pour un peu me taire
keryma
  • 3. keryma | 27/12/2015
Bonjour tout le monde,

Ouiiii Je m'en souviens très bien, et la peur bleue que l'on avait de ces musiciens aussi!
On avait peur d'eux et c'est tout mais on aimait les voir aussi dans notre quartier à Blida.
Ya hassrah, moi je pense toujours à mes filles qui ne connaissent pas tout ça! Mais il y a quelques temps elle ont vu passer dans la rue à Blida ce genre de musiciens avec "ederdba" et un gros taureau noir décoré de foulards et rubans rouges!!!
Enfin....
Nostalgie quand tu nous tiens!

Mohamed je présume que tu as traduit une chanson spéciale pour Baba Salem non?

Kéryma,
bradai
  • 4. bradai | 27/12/2015
je n'ai pas vu Baba Salem parler
Mais j'ai vu Baba Salem danser
Non pas dans ces ruelles de ville à la criée
Mais dans des rues de nos quartiers, en pavées
il disait tout bas ,parfois tout haut dans son tambour,
Moi Baba Salem ne dites pas de moi un troubadour
c'est tout ce que disait en son passage Baba Salem
ça faisait pour nous,l'admiration de Baba Salem
Et pour dire aussi à chacun son salem
Quand à nous preux que nous sommes
Nous l'invitions à prendre de notre poignet de mains quelques centimes
c'etait ça dans le temps Baba Salem

Ajouter un commentaire