3 35

Les maisons de la Casbah d'Alger

Par Benyoucef ABBAS-KEBIR

2529573733 2

  Les anciennes  maisons de la Casbah d’Alger ont été depuis longtemps de véritables joyaux de l’architecture traditionnelle. Elles bordent et agrémentent les ruelles étroites et sinueuses  de cette Medina médiévale, témoignant  ainsi d'un riche passé prestigieux.
Vu de l'extérieur, les habitations paraissent très sobres et dépourvues de tout  décor, mais une fois le seuil franchi, un nouveau spectacle de formes, de couleurs et de senteurs  s’offrent agréablement au visiteur.
A l’intérieur, l’espace est harmonieusement aménagé suivant les usages du pays. La maison se compose d’un rez de chaussée et d’un étage. Elle est généralement bordée de galeries quadrangulaires, bordées d’arcades, d’où s’ouvrent de larges chambres ornées  de tapis et de tentures de soie. Les soubassements des murs et les trumeaux des arcs sont magnifiquement décorés de jolis carreaux de céramique multicolores .
Au centre, le patio ou la cour intérieure (Wast Eddar) est décorée d’une belle vasque en marbre ou chantonne et coule une eau limpide et fraîche. Un oranger ou un citronnier y répand l’ombre et la fraicheur.
Dans cet espace, les femmes mauresques comme Nafissa et Khadaoudj font partie du décor. Elles s’y plaisent dans l'intimité de ces lieux. Après les tâches menagères, elles  s’adonnent aux causeries et à la « bouqala » autour d’ une  Meïda, garnie de gâteaux au miel et de thé. Des pots de basilic sont posés dans les coins pour parfumer la courette. Là haut sur la terrasse, il fait aussi bon vivre. On y vient le soir pour  respirer l’air frais marin, et écoutant l’appel mélodieux du muezzin qui s’élève du minaret de la mosquée de Sidi Abderahmane, le saint patron d’Alger.
Aujourd’hui, sous l'effet du  poids du passé, certaines maisons  traditionnelles du vieil Alger n’en peuvent  plus malheureusement résister et finissent par s’écrouler en emportant  toute une mémoire.

Publié le 13/03/2014

Commentaires (4)

Chantal
  • 1. Chantal | 16/03/2014

Bon … puisque tout le monde s’accorde à dire que la maison de Djeblaoui est splendide … moi aussi j’irai la visiter la prochaine fois que j’irai à Miliana ! Ah ! Ah ! Ah !

ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 15/03/2014

bonjour benyoucef justement lors de ma dernière visite à miliana j'ai visité la demeure de notre ami djeblaoui je crois que les plus belles maisons sont cachées dans des ruelles escarpées à la facades lépreuses, j'ai remarqué que toutes ces maisons de memoires elles sont carrées,avec des colonnades épais comme au moyen age...vraiment j'ai adoré la maison de djeblaoui et justement j'ai eu la chance de passer trois nuits et sans doute ce qu'il ya de plus aimable à voir dans le genre l'ami ferhaoui, oran.

benyoucef
  • 3. benyoucef | 15/03/2014

Bonjour Chantal
Merci d'etre venue lire mon texte et d'y laisser un commentaire.Juste pour ajouter qu'à Miliana, la ville historique ou vous aviez passé une bonne partie de votre jeunesse,s’enorgueillit elle aussi de ses belles demeures de style mauresque comme celles de la Casbah(Patio,galeries,arcades...).On peut les dénicher dans certains vieux quartiers de la ville,au fond des impasses ,à l'angle des ruelles et meme dans la périphérie, comme dans les jardins d' El Anasseur,Chergue ou Zougala.La seule différence architecturale qui existe entre les deux typologies ,c'est que les maisons de Miliana sont recouvertes de toitures au lieu de terrasses ,en raison du climat
Enfin,citons comme exemple que la maison de notre ami Djeblaoui est un modele type qui represente ce patrimoine architectu traditionnel authentique.
Bien amicalement

Chantal
  • 4. Chantal | 14/03/2014

Merci Benyoucef de nous avoir emmenés visiter ces anciennes maisons de la Casbah d’Alger. En lisant votre prose, j’étais à Alger ! Même si, étant enfant, je n’ai dû quitter Miliana qu’une ou deux fois pour aller dans la capitale. Les gâteaux au miel … le muezzin … que de beaux souvenirs !

Ajouter un commentaire