S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Hareeem EZOtlane...ESSoltane

Saison 3

Hareem ezotlane 5

l'EMPIRE de pire en Pire 04

Ruiné ZOTlane Prive ses sujets de presque tout!! sauf de sa ...Mauvaix Humour

Son Harem Se vide au profit des loup de banlieu!

Bonne Toile

Commentaires (5)

Miliani2Keur
  • 1. Miliani2Keur | 08/04/2014
Keryma !!

Je revois Rétrospectivement le Site ... AU Prés de ton Arbre ou tu vivais si Heureuse, Donc Hnani a volonté !!

Et Ya RIMMITI Win Kounti ... W'les Algermilianautes ChHal Haoussou 3Lik

Chantal : On va prévoir un Bouton "PAUSE" pour Mieux savourer les Textes !!!

Bonne journée les Amis
Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 08/04/2014
QUASIDA !! Bienvenue dans notre petit Cinema de CARTIER

Penses sérieusement a Reprendre les 1000 et 1 Nuit pour les ALGERMILIANAUTES
LA Poésie et Grand CONTE au rendez Vous, Merci de nous Bercer
keryma
  • 3. keryma | 08/04/2014
Bonjour QUASIDA,

Merci! Une très belle lecture avant d'aller au boulot! Je suis allée sur youtube j'ai vu Cheikha Rimiti, en effet el h'nani en veux-tu en voilà!
Très bonne journée à tout le monde!
Kéryma,
QUASIDA
  • 4. QUASIDA | 07/04/2014
Le henné du sultan et son harem magique :
Un jour le Grand Sultan sentant venir l’humeur de la mort , fit venir ses concubines et leur avoue un mal qui le ronge depuis un temps .
• Je me sens mourir que je sens mes pieds qui s’allongent de jour en jour, pourriez vous O vous mes trois compagnes de toujours rester prés de moi quand tous s’en iront et me teinter dans mon linceul les pieds de henné une dernière fois . La première dira O mon sultan, je me vois mal comment ne pas m’y prendre Si la teinte se faisait avec la simple vue, n'importe qui te ferait les deux pieds et moi je le ferais avec la prunelle de mes yeux. . La deuxième dira O mon sultan bien –aimé mon pouvoir m’oblige à te fleurer et teinter les deux pieds pour voir que tu n’as rien à cacher de précieux pour moi que tu m’emportes avec toi dans ton cœur . La troisième sans gloire ni peine, dira moi si je façonnerai tes pieds en lumière qu’ils t’ouvriront la porte te menant à cette dernière demeure éternelle où l’on se repose pour de bon. Mais dites moi , laquelle de vous trois est ma plus préférée pour que je puisse quitter mon harem lui laissant un de mes héritiers embellir mon trône sans peur qu’il tombe dans une décadence ? Les trois femmes se rappellent que le Sultan voulait leur laisser par là un message avant de s’éteindre. Chacune avait un fils et qu’à une nuit qui viendra sans tarder le plus ainée devait tuer les autres que de peur chacune en décida de quitter en pleine nuit le harem avec son fils avant que la sentence ne soit exécutée.
La reine-mère du sultan, elle qui se sentait délaisser une fois le sultan mort et eut peur d’être exclue du harem le jour du trône dira je suis la seule qui veillerait sur toi jour et nuit. L'homme puissant que tu étais, était sage souvent sans cœur que l'homme prés de moi devenu si bon et sans puissance. Mère –reine dira le Sultan tu sais que la loi du harem exige un sacrifice de toi et que je ne serai plus là pour toi comme avant.
• La mère supportant tout dira à ce fils « Celui qui désire le miel doit supporter la piqûre des abeilles. »
• Dans ce temps où nous vivons on entend partout autour de nous le refrain d’un vieux proverbe qui dit « L'arbre s'est plaint de douleur à la hache, laquelle lui répond que le manche vient de lui. » je vous laisse le soin de le chanter avec une quasba wal gualal c’est ma musique préférée quand remiti s'en prenait à son bereh de faire un peu de pub sur ses mains gantées de henné..
Chantal
  • 5. Chantal | 07/04/2014
Bonjour Djamel et Miliani2Keur,

Un humour décapant et des jeux de mots qui me font vraiment rire ! Quelle imagination ! J’ajouterais, (mais il me semble que Meskellil l’avait déjà dit précédemment) qu’il serait bien que l’image soit un tout petit peu plus ralentie, non pas parce que nous n’avons pas le temps de lire les « bulles » mais parce que chaque image est tellement riche de détails qu’on a envie de tout voir : l’expression du visage des personnages (il y en a parfois plusieurs sur une même image), les costumes, etc. Tous ces détails renforcent d’autant plus les propos qu’ils tiennent. Vous l’aurez compris, Djamel et « Miliani2Keur » … ce n’est pas une critique au sens négatif du terme mais cela témoigne tout simplement de mon intérêt pour le travail vraiment formidable que vous réalisez pour le plaisir de tous les « Algermilianautes » ! lol !

Ajouter un commentaire