Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Cela était au lycée Mustaha FERROUKHI ! Avant, bien avant !.../par Med BRADAI

448 001

Il en fut un jour de rentrée, qu'on appelait ainsi en ce temps. C'était le Lundi matin juste après Dimanche, où tout ancien, qui soit; soit-il interne ou externe. Se dira, çà c'est du passé maintenant,  mais il s'en souvient, car pour lui, c'était jour par qui son savoir a commencé la semaine. Quelle tristesse pour les uns et quelle joie pour d'autres en ce même jour de temps.

Cela était au lycée FERROUKHI avant, bien avant !...

A cette reprise de journée de ce Lundi matin, beaucoup en disent journée difficile. Mais dès que les rangs pour les cours sont bien en file. Tous penseront très vite à ce Samedi prochain. Seulement gare au Pion au fond du couloir, à ses consignes qui en seront contraints.

Cela était au lycée FERROUKHI avant, bien avant !...

Au matin du jour à la porte d'entrée grande ouverte, le SURG cravate serrée est là bien décidé. Bien vaillant, scrutant à l'œil du maitre tout élève tenue incorrecte, chevelure décoiffée. Pour les internes ils auront à remettre leurs cartes à leurs places, et tous pénètrent dans la cour, attendant l'appel des classes.
Dans cette même cour qui mêle dans l'ambiance, externe et interne, qui, tous attirés par le renouveau d'une amitié, viennent se raconter à l'ombre d'une platane leurs marmelades d'histoire d'un dimanche. Tous réunis en petit groupe, qui des grands, qui des nouveaux ont leurs blousons en manches. Or, il est bien pénible d'en distinguer le consigné d'hier, à celui qui la veille était au dehors venu narrer sa balade tout fier.

Cela était au lycée FERROUKHI avant, bien avant !...

Le soir à la sortie des externes, il reste ceux qu'on appelle internes. Ceux là, le soir, dans cette même cour, après goûter et étude pourront lever les yeux au dessus d'eux.
Dans cet espace de liberté, ils seront là à compter et recompter les étoiles filantes d'un ciel lumineux. Car après pour eux, les bruits de ce Lundi s'éteindront au dernier pas de marche d'escalier des trois dortoirs. Chacun en son lit, extinction des feux dira-t-on, après ce rappel aucune parole permise en parloir.

Cela était au lycée FERROUKHI avant, bien avant !...

Commentaires (2)

DILEM MOHAMED
  • 1. DILEM MOHAMED | 25/03/2012

si mlle Djiroune à l'époque prof d'anglais au lycée Mustapha Ferroukhi est en vie je suis son éléve de 1ere L4 Année scolaire 1975/1976 Je l'éstime beaucoups

ASSIL
  • 2. ASSIL | 07/09/2011


Si on a connu MILIANA jamais on pourra l'oublier.
J'ai trouvé cette addresse sur le net je vous la communique.


Les ANCIENS des COLLEGES de MILIANA ( AN.CO.MIL.) se réunissent tous les ans en automne.
Pour tout renseignement, contacter :
Jean-Marie MARTIN-COCHER
21 avenue des Roses
31830 LA SALVETAT SAINT GILLES
Télephone : 05 61 07 34 41.

Ajouter un commentaire