Retour dans mes Souvenirs

De Bab-El-Oued @ Miliana

Ma première BD au lycée

De Benyoucef ABBAS-KEBIR

  Parmi mes nombreux  souvenirs  que je retiens du  lycée Mustapha Ferroukhi, c’était  ce cours de français avec madame Portal, tenu au niveau de la salle de la bibliothèque qui était située dans la cour prés des toilettes. On faisait les travaux dirigés, quand la prof nous demanda à la fin du cours, qui d’entre nous  avait emprunté un livre de la bibliothèque pour le lire ? Personne des élèves  n’avait osé lever le doigt sauf moi. Aprés  m’avoir questionné sur le genre de livre emprunté, elle m’avait charge d’en faire le résumé pour le prochain cours, sous la risée bien sur de mes camardes.

Sam 320Après une semaine écoulée, la prof reprit son cours même heure même endroit. Elle avait  complètement oublié ce qu’elle m’avait chargé de faire;. A la fin du cours, quand  j’ai vu que tous mes camarades avaient quitté la salle de cours, je me suis approché de la prof qui tangeait ses affaires sur le bureau en lui disant :

  - Madame, jai préparé le résumé du livre que vous m’aviez chargé de faire.

La prof me regarda puis s’exclama :

  - Pourquoi vous n’aviez pas dit ça tout à l'heure devant vos camarades ?     

C’est à ce moment, que j’ouvrai mon cartable pour faire sortir le livre et lui remettre.

  - Mais ou est donc votre résumé ?  interrogea la prof

  - Il est dedans entre les pages, répondis je     

En feuilletant les pages du livre, sa surprise  fut si grande quand elle vit que le résumé, plié, s’ouvrit en accordéon sous ses yeux écarquillés de stupeur. C’était mon résumé, une nouvelle de Guy de Maupassant, que j’avais pris le soin de l’adapter en  bande dessinée.

Impressionnée par cette initiative, la prof me demanda plus tard  de bien vouloir  préparer un exposé sur la bande dessinée pour mes camarades. Chose qui a été faite avec la collaboration de mon ami Djamel Touat.

L’année suivante, je suis retourné à la bibliothèque pour revoir à titre de curiosité le livre. Après l’avoir longuement cherché sur les rayonnages, je le retrouvai mais vide, ma ban,de dessinée avait disparue. Aurait-elle été prise par la prof de français ? Ou bien par un amateur de BD. Dieu seul le sait.

Commentaires (5)

Chantal
Bonjour Aziz,

Qu’est-ce que cela m’a fait du bien de lire l’histoire de Danièle Ponsot ! J’ai été profondément touchée par le témoignage d’une réelle authenticité de cette femme de ma génération. On « sent » qu’elle parle avec son cœur, avec son âme. Cela fait sans doute écho à mes propres convictions, notamment, en ce qui concerne les terribles injustices dont nos amis algériens ont été victimes pendant tant d’années. Tout comme vous, Aziz, je recommande vivement la lecture de ce témoignage où on ne peut lire, à chaque paragraphe, que de l’amour et encore de l’amour pour ce pays où - comme elle - moi aussi je suis née où, moi aussi, j’ai grandi avec des arabes, avec des juifs, avec des français et que je n’oublierai jamais. Merci Aziz !
aziz
  • 2. aziz | 18/05/2014
Amies et amis,

Une belle histoire de Daniele Ponsot, ancienne Maire de Chaussin (Jura) née en Algérie, mais cette pied noir a inauguré une rue du 19 Mars 1962. Beaucoup de nos compatriotes pieds noirs s'y reconnaitront, en tout cas, j'ai beaucoup aimé.
http://www.dandelotmije.com/m/article-123361170.html
Bonne lecture
Chantal
Il ne fait aucun doute Benyoucef que nous serons tous au rendez-vous de cette "surprise artistique" que, personnellement, j’attends avec impatience ! Bonne journée.
benyoucef
  • 4. benyoucef | 15/05/2014
Bonjour Chantal
Merci pour votre gentil commentaire qui m' a fait beaucoup plaisir.A propos de ces " Petits moments de bonheur agréables à savourer",j'ai le plaisir de vous annoncer que trés prochainement ,un grand moment de bonheur va certainement égayer notre site en offrant à nos amis(es) internautes une grande surprise artistique .
Alors, soyez nombreux et nombreuses à nous suivre...
Amicalement
Chantal
Bonsoir Benyoucef et merci de nous avoir fait partager les prémices de votre passion artistique. J’ai trouvé votre texte d’autant plus émouvant qu’il vous ressemble non seulement dans votre sincérité mais également dans votre « authenticité ». Bravo l’artiste et bravo LES artistes d’une manière plus générale ! Vous nous apportez régulièrement des petits moments de bonheur si agréables à savourer !

Ajouter un commentaire