3 35

Le Président Ahmed BENBELLA en visite au lycée

Le président Ahmed BENBELLA au lycée Mohamed Abdou honore les lauréats de 1963

186187188189190191185192

Le président Ben bella au lycée Mohamed Abdou en 1962

Commentaires (28)

A. Kh.
  • 1. A. Kh. | 04/10/2012

bonjour à toutes et à tous
à Azzouz Mahdia,
ce site compte sur tout un chacun pour "l'alimenter"; si vous avez des photos concernant l'un des 2 lycées, envoyez les au site pour les publier. Noria, que je remercie de tout coeur, fait de son mieux, et si la photo dont vous parlez n'y est pas, c'est qu'elle ne l'a pas à sa disposition.
bonne journée.

azzouz mahdia
  • 2. azzouz mahdia | 03/10/2012

vous n'avez pas mis toutes les photos, ce jour là ma grande soeur azzouzz assia a reçu 11 livres des mains de ben belle, elle avait eu un livre pour chaque matiere , elle etait très brillante ma soeur, et, on a les photos à la maison,

dahm
  • 3. dahm | 17/06/2012

dommage ,il y a une autre photo et je ne sais pas si la personne consernée pourrait nous la mettre sur ce site, au moment ou le président Benbella l avait félicitée en lui remettant ses prix et maintenant elle est docteur d Etat et professeur en retraite de l Universite H. Boumediene,elle se consacre maintenant a l écriture et elle est auteur d un premier ouvrage qui a pour titre les rudistes et d autres ouvrages qui sont en préparation.

guessoum
  • 4. guessoum | 16/05/2012

bonjour youcef ,mon voisin c'est Mohamed Bradai ;bon bien sur je vous de la période des années 70 ;avant qu'il ne découvre le pétrole dans le Sud où il s'était installé pour l'exploitation de ses puits de petrole et de gaz .merci quand meme ;il peut vous donner mes coordonnées à toute fin utile .

Bradai
  • 5. Bradai | 15/05/2012

Pour Youcef.
Tout ce qui me rappelle cette foire d' El khemis aujourd’hui hui ,c'est qu'à cette époque j'avais l'age de douze ans et pour avoir été de la fête dans un stand j'ai eu à laver et mettre des étiquettes sur des bouteilles.E t croyez moi tout gosse en ce temps l'aurait fait .Et ce que je me rappelle aussi c'est qu' avant les douze coups de minuit comme ce conte de fée qui nous rappelle qu'on doit bien être chez soi sinon Il vous en cueillera de cette belle ceinture de cuir du pere j'ai préféré taper 18kms à pied ,distance qui sépare El khemis à Djendel plutôt que sentir la douceur du cuir sur mon dos le matin.
A chacun d'argumenter à sa façon ce que les organisateurs de cette foire n'ont pu laisser pour notre histoire comme écrit . Cher ami Youcef comment qu'a été décidé l'instauration de cette foire en ce lieu Je n'en ai aucune idée si ce n'est les dires "kil ou kal " des gens.

guessoum
  • 6. guessoum | 15/05/2012

bonjour .youcef a completement raison il s'agit de MM Fernini ,Abbes Mhamed à qui je souhaite une longue vie ,ainsi que Feu Benchrifa Mohamed de Djendel Allah yarhmou .ils étaient tous avec Feu Ahmed Benbella -Rabi yarhmou- (sur qu'il y en a d'autres et que je ne connais pas )

youcef
  • 7. youcef | 15/05/2012

pour M.BRADAI

L'organisation de la première foire internationale d'Algerie à Khemis-miliana a été un cadeau aux habitants de cette ville car les détenus qui ont aidé Benbella à s'évader de la prison de Blida étaient des Khemissi .

Farah
  • 8. Farah | 16/04/2012

Sujet très interessant à méditer mais S.V.P faites partager vos idées sur le forum du site. Il y a juste un petit clique à faire dans le haut de cette page et vous y êtes.
Le forum du site est très bien conçu pour les débats de ce genre. Merci à tous pour votre compréhension!

POUR LA JUSTICE ET POUR LA PAIX
  • 9. POUR LA JUSTICE ET POUR LA PAIX | 16/04/2012

Salut à toutes et à tous
Pensons aux enfants de l'Algérie. Le peuple a souffert durant la révolution et grâce au peuple que l'indépendance a eu lieu en 1962. Je vois que les enfants des moudjahidines ont plus de droit après 50 ans d'indépendance.

miliana
  • 10. miliana | 12/04/2012

MR SEMMKAM,JE NE PENSE PAS ET CA C'EST MON POINT DE VUE PERSONNEL QUE CE SÎTE N'EXISTE QUE POUR ENCENSÉ LE PASSÉ.IL EST OUVERT A TOUTES FORMES DE DEBATS QUI COLLENT A L'ACTUALITÉ AVEC BIEN ENTENDU LE RESPECT DES OPINIONS DIVERGEANTES, ET C'EST CA QUI FAIT SA RICHESSE ET L'INTERET QU'ON LUI PORTE.LE FAIT QUE DES INTERNAUTES ENGAGENT DES SUJETS D'UNE ACTUALITÉ BRULANTE NE GENE EN RIEN LE DEROULEMENT DES ECHANGES CONVIVIAUX RELATIFS AUX EVENEMENTS EN COURS ET QUI NE PEUVENT IL EST VRAI SOUFFRIR DE LA BRUTALITÉ QU'IMPOSE PARFOIS LA RÉALITÉ DE TOUS LES JOURS.A CET EFFET ET COMME VOUS AVEZ CERTAINEMENT PU LE CONSTATER,LE SÎTE COMPREND PLUSIEURS RUBRIQUES DONT PAR EXEMPLE CELLE OU NOUS DEBATTONS MAINTENANT,ET OU A AUCUN MOMENT IL N'EST QUESTION DES RETROUVAILLES.AMICALEMENT.
CHENGAB KHALED.

semmkam

Mr pour la justice et pour la paix
Mr Khaled Chengab,
ne gâchons pas la fête svp!!! On pourrait discuter de ce sujet dans un forum ou quelque chose de ce genre.
cordialement
Semmar Kamel

miliana
  • 12. miliana | 12/04/2012

AINSI VA L'ALGERIE,CE CRI D'UNE GRANDE FIGURE LA REVOLUTION ALGERIENNE N'ETAIT PAS ANODIN,OU UN SLOGAN CREUX BALANCÉ COMME CA POUR COMPLETER UN DE CES DISCOURS DE FIN DE MEETING.IL TRADUISAIT UNE HONTEUSE RÉALITÉ,CELLE D'UNE ALGERIE DEVENUE UNE RENTE A VIE POUR CEUX QUI N'ONT CESSÉ DE MONNAYER LEUR ENGAGEMENT DESIGNANT AINSI DE FACTO LE RESTE DE LA POPULATION COMME ETANT JADIS ACQUISE AUX THESES DE L'ALGERIE FRANCAISE.TOUT A ÉTÉ MIS EN PLACE DEPUIS LE DEBUT POUR EVITER TOUTES VELLEITÉS DE CONTESTATIONS,ET VOILA LE RESULTAT DES DESCRIMINATIONS A L'EMBAUCHE INSTITUÉES PAR DECRETS,UNE FORME D'APARTHEID,OU LE CRITERE DE COMPETENCE EST BALAYÉ DU REVERS DE LA MAIN POUR LAISSER LA PLACE AUX ACCOINTANCES ET A L'ESPRIT DE CLAN. ET DIRE QUE L'ALGERIE DU TEMPS OU ELLE SE PRESENTAIT COMME LA MECQUE DES MOUVEMENTS REVOLUTIONNAIRES, LUTTAIT CONTRE CES PRATIQUES EN USAGE DANS CERTAINS PAYS.MAIS BON C'EST POUR LES AUTRES CA NE MANGE PAS DE PAIN.
CHENGAB KHALED.

POUR LA JUSTICE ET POUR LA PAIX
  • 13. POUR LA JUSTICE ET POUR LA PAIX | 12/04/2012

salut à toutes et à tous
En 2012 , après 50 ans d'indépendance,le fils de moudjahid a la priorité pour le recrutement ou une promotion. le journal d'El Khabar vient de publier cette nouvelle du ministère de la santé.
Au lieu de s'investir dans le domaine des recherches médicales, nos ministres créent des problèmes entre les citoyens. Depuis 1962 , le moudjahid ne cesse de profiter du pays en laissant le peuple dans la misère.
Le moudjahid a tout le droit, et pourtant le peuple a souffert. Il souffre et il souffrira .
POUR LA JUSTICE ET POUR LA PAIX

mohamed
  • 14. mohamed | 10/04/2012

milana ma ville natale elle reste tjr aggrave ds ma memoir son nom si beau si gentil a prononcer formé de lettre eclose elle n'est autre que Milana que je ne pourrai jms m empasser d elle a vrai dire sa splendeur veut tt dire pour moi j adore miliana

Benaissa
  • 15. Benaissa | 19/03/2012

Tu te rappelles bien Mouard? et ce peut on oublier ce jour maudit qui a sauvagement enleve ton pauvre pere allah yarhmou. C'EST GRAVE DANS MA MEMOIRE ET JE N'OUBLIERAI A JAMAIS LES MALFAITS DE CE DEMON.Chacun de nous a vecu des moments douloureux plus ou moins durant cette guerre. Pour en finir mon anecdote de ce 19 mars 1962 j'ajouterai que j'ai failli perdre ma peau devant ma maison. Il y a eu des arrestations , des tortures, desw violations de domiciles etc... Une patrouille passait ce jour la soudain un des soldats braqua a un metre de moi son arme automatique' Que fais tu dehors sale arabe dit-il?. Il continua a me menacer avec des injures, un harki connu des villageois m'interpella et me conseilla de rentrer chez moi si je ne veux pas mourir.
Une nuit horrible passa et on entendait que des rumeurs tel et tel a etait assassinait. Il m'a fallu une journee entiere pour savoir que mon cousin Mohamed etait parmi les chouhadas. Pire encore ce cque j'ai cite avait dispose de son corps saignant en le cachant dans un basin d'eau jusqu'a l'arrivee de mon oncle .Un desw colons l'ordonna de retirer ce corps dans une brouette .

Je sais que les Gaidis, Brahimi, Miout,Aouisset,Mehabi se rappellent de cette journee historique. Nous avions essuye nos larmes et continue a celebrer cet evenement tant attendu des jours et des nuits sans cesse.La terreur etait fini nous avions fete comme on le pouvait jusqu'au jour du scrutin du 5 juillet 1962 qui a vu l'Algerie LIBRE et INDEPENDANTE el hamdoullillah.
A la prochaine


Farah
  • 16. Farah | 18/03/2012

Depuis quelques jours toutes les T.V . Françaises parlent du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie, on y voit des reportages sur les rapatriés et sur ceux qui ont choisi de rester au bled jusqu'à ce jour, il y a aussi des reportages sur le retour de pieds-noirs dans leurs villes d'origine juste pour un pélerinage, on assiste à des pleurs à des méa-culpa des deux côtés, c'est tout simplement émouvant!!!!!

ZOUAOUI MOURAD
  • 17. ZOUAOUI MOURAD | 18/03/2012

"Chacune des deux communautés a payé son tribut à ses démons" comme on dit.
D un coté, la génération des pieds-noirs qui ont quitté l ALGERIE sont restés marqués par cet exil.Ils sont partis dans la précipitation et aujourdhui , beaucoup d entre eux ,sont traumatisés et meme malades.
De l autre coté, il y a eu des massacres, des crimes et des tortures commis contre le peuple ALGERIEN et les plaies , avouons-le, ne sont toujours pas cicatrisees.
Aujourdhui , aprés cinquante ans, je pense que le moment est donc venu pour tourner cette page noire de l histoire , et d oeuvrer ensemble à instaurer un climat de sérénité et d apaisement , en depassant les haines , les rancunes,les incomprehensions et les ressentiments.
Pour depasser ce ressassement des memoires meurtries,il faut à mon humble avis, accepter à la fois, la confrontation des memoires des deux rives, et ce
accompagnée par un travail scientifique des historiens.
Ce que je pense personnellement c est que la France coloniale n a pas joué un role positif en ALGERIE,car son oeuvre "civilisatrice" s est fondée sur la negation des civilisations, la violence, l humiliation,la depossession, l exploitation et le pillage...
Je souhaiterai vivement , que la liberté d acces aux archives soit effective pour tous, HISTORIENS et CITOYENS, et que la recherche historique sur ces questions soit encouragée dans un cadre ALGERO-FRANCAIS , international et independant.
Les nouvelles generations d Algeriens et de Francais ont besoin de comprendre et ne cessent de s interroger sur l occultation de la memoire et
l histoire de la colonisation francaise.
Ces nouvelles generations ont aujourdhui un avenir à construire ensemble , chargé de defis à relever et qu elles ne peuvent surmonter que si elles depassent cette guerre des memoires.Je pense que , dans un monde multipolaire et fortement concurrentiel , la construction de rapports economiques, politiques et culturels entre les jeunes generations des deux rives, qui ont tant de choses à faire ensemble, s avere, aujourdhui, plus que jamais une necessité.Il est temps , de voir instaurer une reciprocité dans l echange.Cette tache commune , il est urgent de la créer et de la poursuivre dans la bonne entente,ce qui n exclut pas le debat d idées apre et rigoureux.
Cette tache doit etre , à mon humble avis, l expression de l aspiration au
BEAU, au VRAI, au JUSTE de par et d autre de cette mer du milieu d où est née notre meme appartenance......

Benaissa Z.
  • 18. Benaissa Z. | 18/03/2012

EVENEMENT HISTORIQUE

CE FUT UN JOUR DU 18 MARS 1962, JOURNEE PRINTANIERE ,LES COURS CONTINUAIENT COMME D'HABITUDE.Les choses allaient changer pour l'Algerie et le peuple algerien.
Ce jour la dont je me souviens bien furent signes les Accords d'Evian. La fierte etait immense ,les jours de vacances de paques ou d'hiver coincidaient bien avec cet evenement.Le lycee etait en conge ,mais l'atmosphere tres tendue aussi.
J' habitais a Voltaire a l'epoque, je sentais quel que chose d'anormale . Mon cousin Mohamed Allah yarhnou , age de 18 ans me rejoint pour m'annoncer que les moudjahidines avaient organise une manifestation dans le village. Soudain une maree de gens femmes et hommes descendirent dans la rue les drapeaux algeriens en mains. Mes yeux n'y croyaient pas a cette scene.Pris d'emotion les gens s'attaquerent avec pioches, pelles, et haches aux colons.Pris de panique les colons avaient fait appel a l'armee francaise composee de berets noirs .J'entendais des tirs de partout, a bout de souffle je rejoins ma demeure .
J'ai frequente une ruelle qui descendait vers ma maison en passant par la maison d'un colon nomme Artero et qui faisait parti de l'OAS.Mon pere inquiet etait sorti devant la porte pour verifier, me voyant il me fait signe de me mettre contre le mur sous la fenetre du colon qui guetait main armee ces victimes .Pour etre court ,bilan de cette manifestation 7 habitants innocents tomberent cejour du 19 mars ,dont deux parmi eux victimes de ce colon haineux,mon cousin Mohamed Allah yarhnou et une vieille femme voisine qui recherchait son fils unique To be continued........

miliana
  • 19. miliana | 18/03/2012

C'EST AUSSI MON AVIS,LA SCENE SEMBLE SE PASSER EN PLEIN ÉTÉ,ET L'ÉTÉ 1962,LA SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE ETAIT DES PLUS CONFUSES AVEC L'AFFRONTEMENT FRATRICIDE DES WILAYAS. DONC JE SUPPOSE QUE L'EX PRESIDENT ETAIT BEAUCOUP PLUS OCCUPÉ A ETEINDRE LES DIFFERENTS FOYERS DE TENSION QUE DE SE LIVRER A CE TYPE DE VISITE COURTOISE.

med midjou
  • 20. med midjou | 18/03/2012

Il semble convaincant pour certains qu'il s'agit de l'année 1963 au lieu de 1962, évènement coincidant également avec l'inauguration de la première FIA à Khemis-Miliana comme l'a souligné Mr Bradai, avant de rejoindre les lauréats au LMA.

Benaissa
  • 21. Benaissa | 17/03/2012

Je connais une personne qui a frequente le lycee Ferroukhi annees 1961 a 1967.Il est actuellement medecin bien connu a l'hopital Ain Naadja. Je vous communique son nom : Mehabi Mohamed .Il aimerai avoir des nouvelles de ses ancien amis
Je n'ai pas son Email ni son numero telephonique . Un volontaire pour le contacter?

BON DEBUT DE SEMAINE!

Bradai
  • 22. Bradai | 17/03/2012

Ceux qui ont en mémoire ,peuvent se rappeler que la première foire internationale d'Algerie en cette année 1963 devait avoir lieu à MILIANA .
le President BEN BELLA,voulait qu'elle soit à Miliana pour son amour à cette ville,elle fut à KHEMIS -MILIANA .Les organisateurs l'ont détourné de son idée.

med midjou
  • 23. med midjou | 17/03/2012

Saluant ce jour de visite officielle, un cordon d'honneur constitué d'enfants adhérents à la JFLN portant berêts et tenues vert clair, le Président impressionné par l'allure et la discipline s'adressa à l'un d'eux: Qui est ce contingent et qui est son responsable? L'enfant répondit naivement; c'est Mr Ahmed Ali Oussah Mr le président. je vous rapporte les propos tels que portés à notre connaissance par la propre personne qui garde tjrs en mémoire cet évènement historique, en l'occurence Mr Ahmed Khelia. remarquez que tous les trois ont le même prénom. Selon d'autres témoignages, le président depuis son investiture était tous les ans à Miliana, principalement pour l'inauguration de la grande fête des cerises.

CHENGAB KHALED
  • 24. CHENGAB KHALED | 17/03/2012

C'EST AUSSI APRÉS UN DERNIER VOYAGE EFFECTUÉ A MILIANA EN JUIN 1965,QU'IL FUT VICTIME D'UN COUP D'ETAT.POUR MR BEN BELLA MILIANA NE LUI EST PAS INDIFFERENTE, D'AILLEURS JUSTE APRES SA LIBERATION IL S'EST LIÉ D'AMITIÉ AVEC UN MILIANAIS AMI A MOI DONT LES PHOTOS EN SA COMPAGNIE UN PEU PARTOUT JUSQU'AU DOMICILE DE L'EX PRESIDENT TRONENT DANS LE SALON.

Farah
  • 25. Farah | 17/03/2012

c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai regardé les photos du président au lycée Abdou, d'abord à cause de la période et ensuite pour la visite préstigieuse dont le sens n'est pas anodin. Miliana est une petite ville c'est vrai mais son histoire et son préstige est immense au coeur de tout Algérien connaissant l'Histoire de son pays!
Bravo à tous ces lauriats qui ont été les élites de l'Algérie indépendante par la suite!

miliana
  • 26. miliana | 16/03/2012

LA JEUNE FILLE ASSISE A CÔTÉ DU SIEGE DE BEN BELLA ET HABILLÉE EN ROBE ET CHAUSSURES BLANCHE C'EST ZOULIKHA FERROUKHI,LA FILLE DU CHAHID MUSTAPHA FERROUKHI.

ZOUAOUI MOURAD
  • 27. ZOUAOUI MOURAD | 16/03/2012

JE ME RAPPELLE LE MINISTRE DE L EDUCATION NATIONALE DE CETTE EPOQUE S APPELAIT ABDERRAHMANE BENHAMIDA ET TEWFIQ EL MADANI LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES FIGURAIENT DANS LA DELEGATION QUI ACCOMPAGNAIT LE PRESIDENT BEN BELLA . L ALGERIE VENAIT D ACQUERIR FRAICHEMENT SON INDEPENDANCE NATIONALE. NOUS ETIONS A L EPOQUE DE JEUNES GARCONS NAIFS ET INNOCENTS , IGNORANT TOTALEMENT LE SORT ET L AVENIR DE NOTRE PAYS
APRES-GUERRE. C EST EMOUVANT !!!!!!

noria

Eternelle reconnaissance à Mr. Mokkadem pour sa générosité et pour ce partage, des photos exceptionnelles, un véritable trésor. Merci. Merci.

Ajouter un commentaire