Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

A Naïma BOUABDELLAH

Sam 1419

 

 Ma chère Naima,

Naïma, cette dame, grande par son esprit vivace, son humilité, son élégance, sa générosité et sa gentillesse.

Je me souviens de ce 1er Mai 2013 comme si c’était hier ! L’émotion qu’il a suscitée reste entière ! Tu m’avais rendue un merveilleux et inoubliable hommage devant les quelques trois cents Abdounates présentes dans la cour du Lycée Mohamed Abdou. Mon émotion était grande oui, très grande ! Mes larmes ont coulé sans que je ne puisse rien y faire. Ces félicitations que tu m’avais adressées m’avaient d’autant plus touchée que je connais ta sincérité, ta franchise, et l’amitié qui nous lie depuis les « années lycée ».

Peu importe le temps qui passe sans se voir, sans se parler ! Peu importe qu’il se compte en jours, mois ou années ! Lorsque nous nous retrouvons, nous reprenons le fil des choses. Spontanément, naturellement là où nous l’avions laissé. Et c’est comme si nous nous étions quittées la veille !

Ainsi que le disait Michel de Montaigne à propos de l’amitié : « Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne peut s’exprimer qu’en répondant : parce que c’était lui (elle) parce que c’était moi ».

 

 _____Merci Naïma, je ne t'oublierai jamais  _____

Noria, l'amie de toujours

Sam 1416

Sam 1424

Sam 1425