3 35

Chantal, Dame au coeur tendre

Par Djilali DEGHRAR

Sans titre 68

 

Chantal Vincent fut cette dame avec un cœur qui vacille entre Paris et Miliana. Paris est la ville de ses nombreuses années d’apprentissages pour la vie active. Palestro (Lakhdaria) et Miliana furent les deux villes de sa tendre jeunesse donc ces deux villes représentent pour Chantal Vincent une sorte de nostalgie, elle lui rappelle ses souvenirs d’enfances. Donc son cœur oscille et bascule entre Palestro, Miliana et Paris. Sa passion pour la ville de Miliana est inégalable. Tout ce qu’il lui rappelle la ville de Miliana est bon, exquis et enchanté.     

 

Je me suis permis d’écrire ce document sur notre amie et grande sœur Chantal Vincent sans que je puisse lui demander la permission. Ce qui m’a motivé à le faire c’est sa bonté, sa générosité et surtout sa disponibilité au site parmi ses camarades. Et j’en suis sûr que je serais pardonné d’avoir osé justement écrire cet article sur elle.

Nous l’avons connu grâce, à la magie, du site Alger-Miliana celui des anciens (nes) élèves ainsi qu’à la faveur et la bonté de Noria qui ne cesse de faire de ce site un forum pour les connaissances et les retrouvailles.

1175578 10201835616681811 2126806995 n 1 Chantal toujours égale à elle-même. Lorsqu’on lui parle de Miliana et ses environs, on a l’impression qu’elle prend goût à la vie, cette ville l’a redynamise parce que c’est la ville de sa juvénile jeunesse Elle lui donne des forces, elle revitalise sa santé, c’est devenue une passion et une raison dans la vie autour de ses enfants. Miliana lui donne cette envie de rester jeune, épanouie et solide. Personnellement, Je n’ai pas eu l’occasion de la rencontrer, ni de la connaitre sauf à travers nos écrits et les échanges de commentaires, néanmoins, j’ai appris beaucoup de choses sur elle. Parce que tout simplement elle n’est pas compliquée, elle est spontanée, humble, généreuse et surtout disponible pour faire du bien. 

 Nous savons également grâce à ses écrits que sa jeunesse fut portée beaucoup sur le sport, professionnellement elle avait une fonction au niveau de la santé. Ses commentaires, d’ailleurs ce sont eux qui nous ont permis de mieux la situer. Elle est portée aussi sur la littérature du fait qu’elle nous balance souvent des citations et des bribes des grands maitres de la philosophie.

 Sa générosité et son indulgence ont dépassé les frontières du site et tout le monde la respecte. De temps en temps, elle est irrité par les histoires historiques sur notre révolution mais elle a toujours était neutre tout en montrant sa vraie nature en disant tout haut ce qu’elle pensait de cela ou de ceci. Cependant, nous, on continue de la harceler avec ces d’histoires. Elle était là sans brancher, au contraire elle continue à émettre ses commentaires avec le respect qu’on lui connait.  

Dans ses commentaires, elle ne se range d’aucuns côté pour paraitre encore plus majestueuse et magistrale, au contraire elle essaie de détendre l’atmosphère et de pousser les antagonistes à revenir à la raison. Parce que tout simplement son éducation ne lui permet à aucun moment de porter atteinte à autrui, ni de se ranger d’un côté ou d’un autre. L’éducation qu’on peut acquérir dans notre jeune âge, c’était à dire, la bonne éducation de notre enfance ne pourra en aucun cas se volatiliser ou disparaitre. Au contraire, elle pourrait se développer davantage pour devenir encore mûre.

Elle a su à l’avance, avec ses écrits, qu’elle pourrait apporter un plus au site et aux anciens. Et c’est pour cela que les anciens la saluent et l’adorent. Fidèle jusqu’aux ongles au site. Elle commente presque l’ensemble des écrits, infatigable et tenace, elle veut faire plaisir aux anciens et enclenche indirectement une sorte de dialogue. Nous estimons avoir dit tout ce que nous connaissons sur Chantal Vincent. Ce que, d’ailleurs, nos cœurs pensaient, et en dissimulaient.

Nous avons remarqué que certains anciens (sœurs et frères) ont presque cessé de commenter, est-ce que cela est essentiellement dû à un manque d’inspiration ? Ou tout simplement à cause d’autres choses. Le site n’est la chasse gardée de personne, Les heurts et incompréhension peuvent exister, Néanmoins, ces échanges sont là pour mieux nourrir les amitiés et les estimes.

Cependant il faut savoir aussi éviter ce genre d’égarement. Nous vous vos disons encore merci de votre gratitude envers vos sœurs et frères. Chantal Vincent, nous vous remercions d’avoir su donner un sens voire un new-look à notre site.

Ce qui m’a motivé à écrire ce texte sur notre amie Chantal Vincent, c’est Monsieur Ahmed Arbouche qui en commentant un de mes écrits avait dit du bien sur Chantal. Alors j’ai pensé qu’elle méritait qu’on lui fasse un témoignage à sa juste valeur.

Commentaires (3)

Chantal

Merci gentille Kéryma !

Boussa Kbira !

keryma
  • 2. keryma | 27/10/2016

BONJOUR A TOUT LE MONDE,

Djillali bravo! Encore un travail bien réussi, et apprécié par tous ... Surtout par moi qui t'estime énormément! Ta générosité est immense mon très cher ami!
Mademoiselle Chantal Vincent vous êtes adorable! Ce vouvoiement soudain est parti de ma profonde amitié pour toi!

Djillali! Chantal, très souvent si ce n'est toujours "pose délicatement" un commentaire à tous nos écrits, réactions, vidéos... sur un sujet ou un autre, je lui dis merci!
Ce n'est pas pour me justifier, mais si je ne réagis pas c'est par manque de "courage" pas d'inspiration, je ne sais pas pour les autres ami(e)s.
Kéryma,

http://www.algermiliana.com/medias/images/chantal-1.jpg

Chantal

Bonjour Djilali Deghrar,

Je viens de lire votre article et, croyez-le bien, si j'en suis très flattée, j'en suis également très émue. Tout ce que je pourrais dire après vous serait d'une banalité affligeante. Vos compliments me vont droit au coeur. Il est vrai que le site de Noria a été dans ma vie une découverte extraordinaire en 2012 et que mon retour en Algérie, en mai 2013, restera un souvenir ineffable jusqu'à la fin de mes jours.

Merci à mes soeurs algériennes et frères algériens pour tout ce qu'ils m'ont apporté non seulement dans mon enfance (à cette époque-là, j'étais beaucoup moins prolixe qu'aujourd'hui et j'exprimais guère mes sentiments !) mais qu'ils continuent encore à m'apporter grâce à la magie des réseaux sociaux et ce, malgré la méditerranée qui nous sépare !

J'espère avoir le plaisir de vous retrouver toutes et tous le 1er mai prochain à Miliana pour les "retrouvailles".

Bonne journée.

Ajouter un commentaire