Facebook the green dressing 3 Images 4

  Retour dans mes Souvenirs

De Bab-El-Oued @ Miliana

Les paresseuses!

H 7

Comme cela se faisait en ce temps-là, les classes de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème avait une ou deux heures de couture par semaine.

Du "point de bati" aux "jours", en passant par les "festons", les "cols "et même les "bavoirs"* et les "robes fillettes".

La percale, le vichi, la dentelle, le biais et le dé à coudre sont des termes auxquels on s'habitua petit à petit.


Nous avons appris tout cela avec la même enseignante!

Elle était  toujours d'un calme et d'une patience!

Je revois ses doigts nets, aux ongles courts et propres quand elle nous prenait une à une pour nous montrer des points.

Ses heures ressemblaient à des moments de détente, on pouvait bavarder, se déplacer et changer de place à notre guise!

Il y en avait qui étaient très appliquées! Elles faisaient un travail magnifique!

 

Comme je les enviais!

Même si aujourd'hui la couture est une de mes passions, ce n'était malheureusement pas le cas en ce temps-là!

J'avais beau essayer, c'était toujours médiocre et sa sentence "Ton travail n'est pas propre!" se répétait régulièrement.

Mon beau cahier spécial de couture ne ressemblait vraiment pas à celui de certaines camarades, à mon grand désarroi!

Peut-être que ma médiocrité était entre autre liée au fait que pour enfiler mon aiguille je prenais un fil trop long? Ce qui le faisait se nouer?

Son commentaire résonne encore dans mes oreilles!            

                                                        "C'est le fil des paresseuses!"

 

   * Je garde toujours celui que j'ai réalisé!

                      _____ Elle s'appelait Melle Ilmaïne._____

Ajouter un commentaire