ALGER - MILIANATwitter apFb ap

Apt youtube

Retour dans mes Souvenirs

Un aperçu sur El-Khémis/ Affreville

Affreville centre ville

Khemis-Miliana est le nom de la ville d'Affreville depuis 1963. Située à cent kilomètres de la capitale Alger. Sa position géographique aux confins des villes de Tissemsilt, Tiaret, Chlef et Médéa, fait de cette cité un passage obligé pour tous ceux qui se rendent d'est en ouest et vice versa en traversant l'Algérie dans sa partie nord. Khemis-Miliana est la patrie de Si M'hammed Bougara. Grand Révolutionnaire, commandant l'historique Wilaya IV. Khemis-Miliana fut le siège de la première foire internationale d'Algérie, une année après l'indépendance du pays en 1962.

Créé officiellement le 14 Novembre 1848 par le général Lamoricière, Affreville doit son nom à Monseigneur Denis-Auguste Affre, archevêque de Paris, tué sur les barricades en 1848. Lorsque les troupes françaises arrivent dans la région, elles sont fascinées par les terres qui s’offraient à elles, à perte de vue. Des terres qu’elles espéraient fructifier, en y semant toutes sortes de graines dont les fruits des récoltes seraient exportés vers l’hexagone, voire dans d’autres pays d’Europe. Alors tout commence par cinquante feux, représentant les cinquante premières familles françaises venues s’installer dans la région, constituant le premier noyau colonial.

Peu à peu, la ville prend toutes les allures d’une belle ville coloniale, avec toutes les commodités (église, école,…) et loisirs (piscine, stade, cinéma, salle des fêtes…), nécessaires à une vie confortable pour les dizaines de familles de colons venues notamment d’Alsace et de Lorraine pour grossir le noyau d’habitants initial.

Affreville

Affreville centre ville

La Banque

Mairie

Affreville/ Mairie 1930

Jardin

Jardin

Jardin

La piscine

Affreville rue Mgr. Affre

Affreville

Affreville

Mairie affreville

L a Daïra

Jardin

Kiosque

Affreville

Piscine

Affreville

Affreville

La Librairie

Mairie affreville

Affreville

Jardin

Square Eugene Jourdan

Affreville

Piscine

Ecole Maternelle

Ecole de filles

La Gare

Ecole Maternelle

Ecole Jules Ferry

La Gare

Ecole de garçons

La Poste

La Gare

Salle des Fêtes

Salle des fêtes

Salle des fêtes

Monument du Seigneur Affre

Monuments aux Morts

Monuments aux Morts

Affreville

Affreville

Affreville

Scène de rue

Scène de rue

Shell

Affreville

Affreville

Affreville

Affreville Marché

Shell

Affreville

Affreville

Affreville

Affreville

Shell

Affreville

Affreville

Affreville

Affreville

Commentaires (18)

ferhaoui
  • 1. ferhaoui | 31/12/2013
bonjour mourad z, et aussi vous autres intervenants oui! j'ai beaucoup apprécié vos commentaires pleins d'arguments et de bon sens. vos reflexions sont claires comme de l'eau de roche...et courageuses. le résultat depuis des années est p satisfaisant pour ne pas dire nul c'est dommage de voir nos villes,nos villages, nos rues tombaient en ruines...la spirale infernale. nous aimons tous notre pays l'algérie il faudrait que tout le monde s'investisse pour écarter la menace...combien coute:un directeur ,un maire, un député ou autres résponsabl voyou ?? absentéisme, improductivité ,laisser-aller, dérapage ,baclage etc. halte! halte ! au gachis!.c'est tout simplement déprimant! de voir une ville comme: alger ou oran,ou : ls waters petite pièce destinée aux besoins naturels sont absentes.à miliana depuis des années et des années les hotels manquent un autre exemple à oran:un repère historique, et pas des moindre, est menacé de disparition en empotant toute une page dhistoire d'oran.c'est la mosquée du pacha.ce site a été construit en 1796 sur ordre du bey mohammed ben el kebir offert comme cadeau au pacha un vrai bijou de l'poque.j'ai eu la chance de peindre une toile de cet edifice entre autres joyaux architecturaux .faut-il craindre le pire en 2014 ?? .au reste cher ami mourade je sais que vous etes un homme de gout qui adore :le verbe asa juste valeur et l'art!une seule question que pensez-vous de ma toute dernière creation la carte de voeux :2014. l'ami ferhaoui ,oran.
ZOUM
  • 2. ZOUM | 31/12/2013
BONJOUR FARAH,KHEMISSIA,SNOWBALL ET KAMEL,

L ALGERIE , CHERES AMI(ES) RESSEMBLE AUJOURDHUI A UNE EMBARCATION QUE LA TEMPETE A FORTEMENT SECOUEE ,ENDOMMAGEANT SON GOUVERNAIL ET QUI, DEPUIS, FLOTTE AU GRE DU VENT.
POURTANT ,TOUT SE PASSE A BORD COMME SI DE RIEN N ETAIT.
LA CONTESTATION POUR UN CHANGEMENT QUI S ETAIT DECLENCHEE A UN
MOMENT CRITIQUE A ETE TRAITEE PAR LA VIEILLE RECETTE DE LA CAROTTE ET DU BATON.LA DEMAGOGIE EST ELEVEE ,DANS NOTRE PAYS,AU RANG D UN ART APPELE" PARLER VRAI".L IMPROVISATION EST ASSIMILEE A UN AUTRE ART ,CELUI DE GOUVERNER.EN FAIT,LE GOUVERNAIL AYANT ETE
ENDOMMAGE EST LE PILIER DE LA RAISON ,DU VRAI PATRIOTISME,DU SOUCI
DU BIEN PUBLIC, ET IL EST A CRAINDRE QU UNE TELLE PERTE NE CONDAMNE L EMBARCATION A UNE DERIVE IRREMEDIABLE.
LE PROJET DEMOCRATIQUE QUE JE PLAIDE DEPUIS TOUJOURS N A ,
DE MON POINT DE VUE , AUCUNE CHANCE DE DEVENIR REALITE SANS LA
PRISE EN COMPTE DES DEUX PREALABLES PRECEDEMMENT EXPLICITES.
SAUF MIRACLE QUI VERRAIT NOS GOUVERNANTS ET NOTRE CLASSE
POLITIQUE SE CONVERTIR A UNE STRATEGIE AUSSI ELOIGNEE DE LEURS
PREOCCUPATIONS OU DE LEURS INTERETS .....
LE PROBLEME EN POLITIQUE,C EST QUE LA PENSEE ,QUELQUE PERTINENTE
ET VISIONNAIRE QU ELLE SOIT,RISQUE DE RESTER LETTRE MORTE ,
SUSPENDUE DANS LE CIEL DES IDEES TANT QU ELLE N A PAS TROUVEE
L ORGANE QUI VA LA FAIRE FONCTIONNER ET L INSCRIRE DANS L ACTION.
POUR M EN TENIR A L ALGERIE MON PAYS QUE J AIME,ET Là C EST
C EST " L ANCIEN COMBATTANT" ET L INTELLECTUEL A LA FIBRE MILITANTE
QUI REPREND SES DROITS,JE DIRAI QUE LE MEILLEUR QUE J ESSAIE
D IMAGINER POUR MON PAYS,DEPEND PLUS QUE JAMAIS DE L EMERGENCE
D UNE NOUVELLE FORCE CITOYENNE APPELEE A RECONFIGURER NOTRE
ECHIQUIER POLITIQUE.
AI-JE BESOIN DE RAPPELER,PAR AILLEURS ,UNE VERITE QUE L ON ADMET,
CHEZ NOUS DU BOUT DES LEVRES SANS QU ELLE EST LA MOINDRE INCIDENCE SUR NOS POLITIQUES PUBLIQUES ?
LES DEMOCRATIES DONT LE POIDS ET L INFLUENCE SONT INCONTESTES,
SONT CEUX QUI SE SONT EDIFIES SUR LE SOCLE DE LA CULTURE AU SENS
LARGE DU TERME ET ONT PRIS CONSCIENCE QU ELLE ETAIT LEUR
PREMIERE RICHESSE ,LA SOURCE DE TOUTES LES AUTRES RICHESSES.
LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ,LA PUISSANCE ECONOMIQUE
QU ILS ONT ATTEINTS SONT, CONTRAIREMENT A UNE IDEE RECUE, LA
CONSEQUENCE DE LEUR RAYONNEMENT CULTURELET NON L INVERSE.
LE PREALABLE DE LA CULTURE EST DONC DETERMINANT POUR LA REALISATION DE CE MEILLEUR DONT JE REVE ,PERSONNELLEMENT
COMME VOUS TOUS....
ZOUAOUI MOURAD

AMICALEMENT
kamel
  • 3. kamel | 30/12/2013
Il ne reste plus rien de tout ça.C'est dommage de le dire après 50 ans d'indépendance.Notre pays aurait pu devenir plus beau encore.Hélas,on assiste à un massacre sans précédent du cachet architectural et urbain de nos villes et villages,et à un enlaidissement effroyable de nos paysages.Basta.....
snowball
  • 4. snowball | 30/12/2013
El Khemis d'antan avait belle allure malgre l'occupation française .C'est un constat bien regrettable ,mais le fait est là .Comme toutes les villes et patelins d'Algerie ,ElKhemis souffre des rues defoncees et boueuses en temps de pluie ,de l'aspect lugubre des villas beton ,du manque de verdure ,de la salete produite par ses habitants qui manquent de civisme etc..... d'ou l'envie de la pleurer !!!!
Les deputes eux aussi veulent leur part du butin car ils se sentent en position de force pour marchander ,avec les elections qui sont proches afin de lever la main pour denaturer la constitution .Allah lèyssamè7 ceux qui ne portent pas l'Algerie dans leur coeur .
Puisse 2014 voir un changement radical des mentalites de tous les Algeriens et en tete les dirigeants ( qui je pense se sont remplis et les panses et les poches ) pour une lueur d'espoir pour ce beau pays convoite . .
Farah
  • 5. Farah | 30/12/2013
Bonsoir Khmissia. Tu sais toutes les villes d'Algérie sont malheureusement dans le même état que celui d'El-Khemis par manque d'entretien régulier, ainsi que les maisons ou villas investies de force par les Algériens après le départ des colons elles aussi tombent en ruine faute de moyens, car tout le monde sait qu'après l'indépendance certains Algériens ont forcé les portes se sont appropriés les demeures de colons et comme ils étaient pauvres ils n'avaient pas les moyens de les entretenir régulièrement. On remarque que tous les murs et les routes au bled sont dans un état de délabrement maximum. Et pendant ce temps là les députés demandent une augmentation de salaire pour atteindre 30 000 DA plus un passeport diplomatique pour voyager librement c'est une blague ma parole!
khemissia
  • 6. khemissia | 30/12/2013
hadi wech 9derna ndirou nebkou 3la attlal ;et puis vous demandez tous au maire de faire qlqs chose pour la ville ;apparemment il a une baguette magique?et les gens de la ville yatfarejou3lih ?bougez messieurs ,faites que l'etat de notre ville s'ameliore ;ya khemssiyin win rakoum ?
khemissia
  • 7. khemissia | 23/12/2013
ca fait mal au coeur de voire khemis sur son etat actuel comme si que c'est voulu la degarder ;win rakoum wled khemis ?
ahmed
  • 8. ahmed | 22/06/2013
Tous les Affrevillois seront tes guides et pas de craintes pour l'hebergement .
VAZIA ROGER né à Affreville en 06/48
  • 9. VAZIA ROGER né à Affreville en 06/48 | 19/05/2013
je réve toujours d'y retourner au moins une fois,si il existe des associations ,des regroupements pour une ultime visite,merci de me contacter.
Hamid 12
  • 10. Hamid 12 | 10/12/2012
Le citoyen doit aider le nouveau maire sinon il jetera l'éponge comme les précédents responsables.
Hamid 12
hadj bellila itagembe
  • 11. hadj bellila itagembe | 29/11/2012
Des photos qui donnent de fortes émotions, ma ville était belle et notre jeunesse aussi . J'espere que notre nouveau maire donnera le meilleur de lui même pour sauvez notre ville
pelican
  • 12. pelican | 26/09/2012
En face de l'ancienne poste y'avait l'école maternelle dont je faisais partie en 1960.La journée du fameux Papa noel fut marquée ds mes souvenirs.
bradai
  • 13. bradai | 26/09/2012
C'est l'ancienne poste d'ELkhemis ex Affreville qu'on voit sur cette photo du bas .Une école se trouve juste en face d'elle et sa porte principale donne à la même rue que la poste là ou on voit le premier vélo en stationnement.
M.Djellal
  • 14. M.Djellal | 26/08/2012
quelle belle ville a l epoque , affreville je ne t oblierai jamais , tu m as acompagne durant mes penibles chemins de la vie , je t ai laissee mais toujours dans mon coeur , je n oublierai jamais le lycee Hamza , L internat , les camarades de classe internes et externes .je passe un bonjour exceptionel a tous les profs et le general Khellas
God bless Affreville and Miliana , for those who could itentify me , please reply . best regards
mustapha meddahi
  • 15. mustapha meddahi | 12/07/2012
C'est sûr que comme disait le poéte " objets inanimés avez vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la forçe d'aimer " Mais comprenez que le temps n'épargne ni les gens ni les choses . Ainsi tout évolue il faut seulement s'y faire même si c'est souvent dans sens que l'on aime le moins !
tedbirt hamid
  • 16. tedbirt hamid (site web) | 13/02/2012
quelle etait belle et attirante notre ville ex-AFFREVILLE ; il est triste et decevant meme humiliant de comparer dans l'etat actuel tous ces nouveaux debarques sans foi ni loi ont porte un coup fatal aux valeurs morales de notre cite.
n'en deplaise aux mecontents ; ceci est l'amere verite.
SERVAT
Bonjour,je m'appelle Claude SERVAT et mon de jeune fille est: BAURIN. Je suis arrivé à AFFREVILLE en 1959 jusqu'à 1962 et j'etais à l'ecole des filles. Mon papa etait directeur de l'hopital . J'aimerais avoir des photos de classes et du village.
Bradai
  • 18. Bradai | 13/04/2011
L'avant dernière photo "vue générale" nous montre une bâtisse qui fut pour AFFREVILLE son marché couvert,et juste à l'entrée l'emplacement ou l'on collait autrefois une affiche pour un film prochain. On peut distinguer un peu de sa toiture donnant un peu d'ombre pour ses chevaux trainant ces charrettes à quatre roues qu'on utilisait pour le transport des marchandises

Ajouter un commentaire