Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La rue du Cauchemar

 12 9

L'histoire que je vais raconter est réelle et je l'ai véritablement vécue, le lycée Mohamed Abdou (Miliana) a fait aussi collège de la 6ème à la terminale. C'était en 1973, j'étais en 3ème AM, l’apparition de trois camarades externes chamboule ma vie, étant élève interne j'avais la chance de suivre mes cours en dehors du lycée dans une annexe qui se trouvait juste derrière, on sortait tous les matins accompagnées de notre maîtresse d'externat.

Un jour, une de mes camarades interne, me demande de lui ramener un courrier que son petit ami allait me remettre, ma réponse était positive. L'après-midi d'un maudit  Mercredi, les trois camarades étaient là assises sur le muret à l'entrée du lycée..., ne doutant guère de leur méchanceté, le gars me remet l'enveloppe, je rentre vivement chercher l'interne quand la maitresse se précipite vers moi et m'apprend que j'ai été dénoncée par ces trois filles, je tremblais de partout, j'avais peur, je me sentais fragile, trahie, je ne savais quoi faire, une idée me vint à l'esprit, celle de déchirer la lettre en miettes et l'avaler, chose faite en une fraction de secondes. Quelques minutes après, je passe à la fouille, on me fait passer pour une véritable criminelle, je me battais toute seule contre tous ces regards qui pesaient sur moi, toutes ces remarques déplacées, je fus isolée par une exclusion du lycée d'un mois sans preuve aucune, au-dessus de cette période, le "conseil de discipline" devait m'exclure définitivement ! Mais au lieu de cela, je fus transférée au CEM de Khémis-Miliana, on me fit prendre le chemin opposé de mes camarades, je me suis retrouvée seule à payer la méchanceté de celles qui la trouvaient amusante. Je fus trahie par une de mes camarades, trahison qui a flingué pour de bon mes rapports affectifs. Deux ans après, je retourne au lycée Mohamed Abdou pour suivre le secondaire, je passe mon bac en 1978 et je quitte définitivement Miliana.

Voici une de mes histoires, c'était l'un des combats de ma vie, je ne peux vous dire d'imaginer la souffrance que j'ai subie, mais je peux dire aussi que je suis fière d'avoir affronté le problème toute seule sans jamais dénoncer celle à qui je devais remettre la lettre. Plus de 30 ans déjà et je garde toujours en moi cette amertume quand je pense à cet épisode de ma vie.

Commentaires (39)

BELHADDAD GHANIA
  • 1. BELHADDAD GHANIA | 24/01/2015

asalem je suis Belhaddad Ghania j'ai lu que Dalila Randi m'a laissée 1 message.
Mon numéro de téléphone est chez Noria. Merci ma copine

fatiha
  • 2. fatiha | 12/11/2014

bonjour Noria ; mes années du Lycée; mes amies me manquent. Mes souvenirs me promènent dans un univers merveilleux, un salut aux amies avec qui j'ai partagé ce chemin orné de roses, de lylas, de jacinthes, de lys...

zoulikha
  • 3. zoulikha | 19/04/2013

Je ne promets rien mais cette semaine je vais voir si je peux me procurer une adresse ou on peut faire des gâteaux sans sucre

Chantal
  • 4. Chantal | 19/04/2013

Oh ! Bouzar Bouzar … comme c’est gentil de penser à celles qui ne peuvent pas manger de gâteaux (sucres rapides interdits !) mais qui se rattrapent bien sur le couscous et autres sucres lents … lol !

DALILA RANDI
  • 5. DALILA RANDI | 19/04/2013

j'apporte plus de précisions sur l'identité de BELHADDAD GHANIA Nous avons fait le lycéé de 1968 à 1974 son père était maître d'école de garçons "Ecole CHARLES ANDREI maintenant école KADI MILIANI je sais qu'ils ont déménagé à ALGER depuis aucune nouvelle. A propos des Boissons et gâteaux à qui les remettre quant et comment. salut à tous DALILA RANDI

TALBI Samia
  • 6. TALBI Samia | 19/04/2013

Bonjour à tous ,je suis au comble de la joie de voir qu'à travers Farah,ma suggestion du 09 Avril 2013 reçoit enfin un écho favorable,ma voix ne devait pas porter loin,merci Farah d'avoir repris l'idée car vraiment je désespérais de ne pas voir de réponses à part celle de B... ET Rafika à qui l'idée paraissait des plus "avantageuses" pour ces retrouvailles!Qu'ils soient sucrés ou salés ,je pense que tous les mets sont les bienvenus!Merci Abdounettes ,inchaallah au jour "J" pour des retrouvailles très très conviviales!!!!!!!Inchaallah aucun "imprévu" ne viendra se mettre en avant !!Bonne journée à tous et que vos bras soient généreux!!!

Farah
  • 7. Farah | 19/04/2013

Nous recevons des messages de quelques Abdounates au sujet des gateaux pour savoir à qui les remettre.
Ce que nous proposons c'est de les apporter avec vous le 01/ 05/ et une personne du comité sera chargée de les récupérer dès votre arrivée pour les déposer sur les tables avec les boissons.
Pour l'instant les filles qui se sont proposées sont peu nombreuses par rapport au nombre d' invités, MERCI AUX AUTRES DE SE DEVOUER ET D'ENVOYER UNE PROMESSE SOIT PAR MAIL , OU CARREMENT PAR MESSAGE A PUBLIER. MERCI.

Bouzar Bouzar
  • 8. Bouzar Bouzar | 19/04/2013

bsr les abdounettes j'ai une petite remarque si vous le permettez vous avez proposé des plats de gateaux pensez y à nos soeurs diabétiques attention aux sucreries .excusez moi pour cette subjestion.merci.

B.f/z
  • 9. B.f/z | 19/04/2013

Bonjour à tous,
Du mesfouf pas avec des petits pois mais des raisins secs et du miel,c'est ce que
j'aurai offert aux gourmands ferroukhiens si j'habitais Miliana,je ne pense pas que ca soit une bonne idée car on se croirait à une Zawia,je me contenterai d'un plateau de petits fours.Je ne vois pas comment se fera la répartition des délices
apportés par les abdounettes sur un grand nombre de tables,je souhaite une
réponse à ma question que j'ai déjà posée .

farah
  • 10. farah | 19/04/2013

Bonjour Zoulikha.
Merci pour ta réponse. Tu sais nous ne sommes pas éxigeantes que chacune de nous offre ce qu'elle peut, d'une assiette à plus plus plus " hasba ttaka" . avec nos remerciements.

zoulikha
  • 11. zoulikha | 19/04/2013

Farah tu veux un plateau avec combien de pièces

Farah
  • 12. Farah | 18/04/2013

Nous lançons un appel à toutes les bonnes volontés qui pourront préparer un petit plateau de gateaux Algériens ,si chacune de nous en apporte ,la dégustation ne sera que meilleure et la journée réussie.
Que toutes les intéressées par cet appel laissent un méssage de confirmation, SVP !

Chantal
  • 13. Chantal | 18/04/2013

Puisque Noria nous le permet ... (lol), tout comme Bouzar et Dalila ... je pense que les petits pois et les fèves dans le couscous ... c'est génial !

noria

Bonsoir,
Dalila justement vos idées repas nous intéressent. A vos claviers les amis (ies)...
Si c'est HADDAD Ghania de Hammam Righa, je pense qu'elle vit à Nice, d'après notre amie AKLOUCHI.

RANDI DALILA
  • 15. RANDI DALILA | 18/04/2013

j'accompagne mon avis à celui qui a proposé le couscous mesfouf pour les retrouvailles c'est une bonne idée car très chère NORIA le marché est débordé de petits pois et fèves c'est une suggestion cependant c'est aux organisateurs de décider. Je salue toutes les abdounettes de toutes les époques.J'ai lancé un appel à une ancienne camarade BELHADDAD GHANIA apparement mon appel n'a pas eu d'écho. si elle est à l'écoute qu'elle participe il nous reste encore 12 jours. Merçi à TOUS. DALILA RANDI

Farah
  • 16. Farah | 18/04/2013

C'est avec un grand plaisir que nous allons vous accueillir le 01 Mai inchallah, cette journée restera à jamais dans nos esprits. Soyez ponctuelles pour le bon déroulement de l'évènement.
Un repas vous sera offert gracieusement, merci de comprendre d'être limitées dans vos accompagnateurs, 1 à 2 accompagnateurs maxi SVP pour celles qui viennent de loin, pour les Milianaises 1 accompagnateur si possible, et surtout confirmez votre inscription ou chargez quelqu'un de le faire à votre place, car seulement les inscrits seront autorisés à pénétrer dans le lycée. Nous comptons sur votre gentillesse et votre compréhension pour nous facilter la tache pour le bien de nous toutes car sans votre aide nous n'arriverons pas à vous satisfaire et à réussir cette journée. Merci

ferhaoui
  • 17. ferhaoui | 18/04/2013

bonjour l'ami bradai,j' ai lu votre dernier commentaire....j'ai beaucoup ri ,une seule fausse note de votre part au sujet des cheveux...je préfère une tournure poètique plus cheveux grisonnant ils meritent bien une prose! ls anciens camarades....franchement med!

djebbour mohammed
  • 18. djebbour mohammed (site web) | 18/04/2013

SALUT TOUT LE MONDE.[b][/b]
QUE LES TROIS PERSONNES CITEE DANS L'HISTOIRE DE NORIA SE DEVOILENT APRES 30ANS ET JE SUIS SUR QU'ELLE LES PARDONNERA CE 1ER MAI (SI ELLES SONT VIVANTES EVIDEMENT )
CAR APRES TANT D'ANNEE J'ESPERE QU'ELLES ONT BIEN REFLECHI.
AMICALEMENT DJEBBOUR

Bouzar Bouzar
  • 19. Bouzar Bouzar | 17/04/2013

bsr j'ajoute à ce qu'a dit djelloul chantal bradai un couscous mesfouf avec les petits pois et les fèves c'est tres bon ça se mange sans macher. sans rancune mes soeurs et freres .cest pour plaisanter.lol.

bradai
  • 20. bradai | 17/04/2013

Ce que Djelloul a oublié de dire ,que chacun apporte une cuillere et qu'elle soit par dessus tout la plus petite . ça c'est un avis d'ami et en connaisseur de cause dans ces circonstances de fete.

Chantal
  • 21. Chantal | 17/04/2013

Bonsoir à tous. Je ne sais pas si, comme le dit Djelloul, les Ferroukhiens attendent du … couscous mais, si je puis me permettre … je dirais que je partage son avis d’une part parce que le couscous est un excellent mets, d’autre part (ce qui ne gâte rien) … parce que c’est un plat très équilibré sur le plan diététique !

ferhaoui
  • 22. ferhaoui | 17/04/2013

bonsoir l'amie et la soeur noria,c'est écoeurant ,de vous voir triste.dans ce dernier commentaire sévère contraste beaucoup avec votre aimable gaieté habituelle pour les uns et les autres,sans distinction.votre frère et l'ami ferhaoui oran.

BENAMEUR. djelloul
  • 23. BENAMEUR. djelloul | 17/04/2013

Bonjour
Nous les férroukhiens on attend du COUSCOUS pour les retrouvailles du 1 MAI 2013 Pa d'autre chose ,donc pensé a cette proposition MERCI

RANDI DALILA
  • 24. RANDI DALILA | 17/04/2013

Bonjour noria
par hasard, je rentre dans ce site et j'ai lu la douloureuse mésaventure que tu as vécue vctime de 03 camarades insouciantes et innocentes. Chère NORIA qui ne te dit pas qu'elles ont regretté ce geste au fil des années le temps est le remède de tous les maux oublie NORIA car un MUSULMAN ne tient pas rancune aucune de nous n'a été épargné des coups bas durant notre adolescence je te cite l'exemple de HIND dans le film "EL RISALA" qui a mangé le foie de HAMZA et par la suite elle s'est convertie à L'ISLAM. Je me joints à SAMIA TALBI et te dire que tu es une grande DAME bonne continuation je t'embrasse très fort et à bientôt INCHALLAH DALILA RANDI MILIANA

TALBI Samia
  • 25. TALBI Samia | 20/04/2012

Salut Noria ,je viens juste de lire "ton amère expérience" au lycée Abdou!Cela me réconforte dans l'idée que "Noria" est une grande Dame et l'inconscience de trois "idiotes" poussées par la jalousie(tu étais jolie avec tes beaux et longs cheveux)n'a fait que forger ta personnalité et te rendre plus forte!!!Pour ma part ,je n'ai pas connu de tels déboires mais j'ai été marquée par les "vols" dont j'ai été victime!On m'avait volé un très beau manteau ,une chaine en or avec un petit "avion"comme pendentif(souvenir de ma grand-mère),une très belle tunique marron que mon oncle m'avait envoyée de France et dont j'étais fière , la liste est longue..............J'étais tellement "naive" et loin d'imaginer que l'on puisse "voler" autrui que je me faisais voler facilement......Enfin cela fait partie de notre apprentissage de la vie ,je ne regrette rien car j'ai beaucoup appris sur les valeurs humaines et surtout sur la vie en communauté!J'embrasse toutes les Abdounate meme celles qui m'ont "volée" lol!!!!!

M.Moussa
  • 26. M.Moussa | 28/12/2011



Salame Mme NOURIA

votre histoire est très émouvante, c'est bien triste!
C est 1 passage peut-être forcé mais ça était 1 leçon .. en enfance en jeunesse..
il me parait que c est une leçon .bonne leçon pour la raconter aux futurs élèves d une manière ou d une autre aux enfants, vos fils... la haine la trahison c est lourd et pénible --
ce n'est pas toi qui dois avoir honte mais elles...
vous etes grande avec un Coeur qui héberge tout le monde.. sauf eux.. c est utile quelques fois la rancune.
en tout les cas moi je vous SALUT SOLDAT.

nedjma
  • 27. nedjma | 26/11/2010

je suis une amoureuse de la ville de Miliana, ville qui m'a marquée car j'ai passé trois années d'internat au lycée MED ABDOU, dans les années 70 ; je revis toutes les émotions et les frissons qu'on a partagés entre "internes" ; que de liens tissés entre amies et copines du lycée !
La notion de partage et de solidarité était notre principe !
Je comprends aussi le traumatisme vécu par NORIA, à l'époque l'administration avait un "droit de mort et de vie " sur les personnes dont elle avait la responsabilité et les dérapages et la sévérité dans le traitement des cas était de rigueur et personne n'en échappait ! ON avait toutes peur du châtiment qui pouvait s'abattre sur nous, par des expulsions ou des humiliations publiques ! alors il fallait s'en tenir rigoureusement au règlement et ne pas déroger à l'ordre établi !
Personnellement le fait d'être confrontée à la discipline "de caserne " a forgé en moi un caractère de révolte et d'insoumission ; par la suite je ne supportais plus l'oppression !
C'est un pan de l'histoire personnelle de chacune de nous !
E n revanche on travaillait bien !
BONNE CONTINUATION

  • 28. | 27/09/2009

Juste un petit truc, les Lapallissades et autres, pâles copies d'une psychologie à deux balles, laisse-les à ceux qui demeurent sourds aux douleurs d'autrui.
Khaled

  • 29. | 27/09/2009

Je m'excuse d'interférer, bien que tard (c'est la première fois que j'ouvre cette rubrique) dans ce qui ne me regarde pas, mais comme le débat est ouvert, permettez-moi de vous dire que je ne partage pas du tout le point de vue de docpsy. Je ne pense pas qu'il faille aller chercher à travers des contorsions sémantiques, un exercice de style ou un effet de manche des explications à un phénomène humain, la jalousie, la haine et leurs dérivés - la méchanceté.
La sagesse populaire est riche en enseignements dans ce domaine, et nous conseille de leurs opposer comme corollaire (bien que cela ne soit pas toujours évident) le pardon et peut-être même de la compréhension, elles ne pouvaient peut-être pas prétendre au même bonheur que le vôtre. Cela n'absout rien, mais rend l'acte odieux beaucoup plus intelligible et témoigne de votre aura à attirer le bonheur vers vous. Ce que vous avez enduré par la suite, si j'ai un conseil à vous donner, c'est de le reléguer aux poubelles de l'histoire. Dissiper ces zones d'ombres de votre mémoire affective, ainsi, vous aurez toujours un sourire aux lèvres quand vous jetez un coup d'oeil dans le rétroviseur du temps qui passe. Vous me direz que même si intellectuellement on arrive à transcender tout cela, on n'en est pas pour autant à l'abri de blessures. C'est vrai, mais quand on a franchi cette étape, on retrouve la sérénité indispensable pour le déroulement de la vie.
La transcendance est la quintessence de l'intelligence.
Khaled Chengab

  • 30. | 17/09/2009

bsr
tu as du souffrir une souffrance morale enfin j espere que la plaie s est refermée------l internat c etait une grande hogra on etait jeune innocent on etait privé de la tendresse familiale loin de nos parents et surtout il ya avait une grande hogra de la part des pions -nes-assoiffé-es- de pouvoir ils elles nous maltraiter comme des animaux l internat nous a tous-tes- tracé-es- enfin a nous de reparer leur faute pour que nos enfants ne subissent pas que nous avions subi-es- amitiées ahmed

mimi

bonjour ,c'est tout à fait par hasard que je suis tombé sur ce site et c'est vraiment émouvant j'ai fait l'ITE en 1968/1969 et j'aimerais revoir un ami de classe que je n'ai revu depuis .son nom c'est Kouidri Benyoucef : est ce que quelqu'un peut m'aider ?merci

docpsy
  • 32. docpsy | 28/04/2009

Bonjour !

Je viens de noter , sur votre site "souvenir d'une promesse", que c'est l'anniversaire d'une de vos amies : Safya.
Et bien ! Joyeux anniveraire Safya et beaucoup de belles choses. Sincèrement.

P.S. C'est idiot , mais je ne sais pas comment procéder pour m'inscrire à votre forum. J'ai fait deux ou trois tentatives qui n'ont rien donné. Merci pour le coup de main.

Noria
  • 33. Noria | 21/04/2009

Salam CONSTANCE,
Pour être franche, la première année je l'ai douleureusement vécue, c'était pour moi une rupture, une coupure, on avait détruit tout ce que j'espérais voir grandir, j’ai cru que je ne sortirais jamais de ma peine, mais avec le temps j'avais retrouvé la joie de vivre, je me suis faite des amis (ies) qui m'ont beaucoup aidé, dont les noms sont gravés en moi.
Je ne crois pas que Khémis soit devenue un bagne non ???, comme je l'ai déjà dit le conseil devait m'exclure définitivement , je dois mon transfert à un grand Monsieur rappelé à Dieu (Qu'Allah lui accorde le paradis)AMINE !
C'est Mr YAHI qui s'est battu pour moi et réussi à me trouver une place au CEM filles. ALLAH YARHMOU

CONSTANCE
  • 34. CONSTANCE | 15/04/2009

Une seule question Noria :
Ton passage forcé au CEM Madjène à Khemis-Miliana t'avait il apporté un plus (+) ?
Khemis-Miliana ,ville de ton exil ,était pour toi une délivrance ou juste un passage forcé plein de tristesse et d'amertume?
Dans tous les cas , nous retenons une chose de cette histoire .Khemis-Miliana était comme un bagne aux yeux de l'administration sinon comment expliquer cette décision si douloureuse.

samra
  • 35. samra | 25/03/2009

Bonjour Docpy
vous êtes très intéressant et il est dommage que vous n'y participiez pas au forum. Si vous êtes prêt à faire vivre le débat, venez vous inscrire et nous rejoindre au forum.

Docpy

Bonjour,
Je naviguais au hasard lorsque je suis tombé sur cet écueil.
Rien n'appartint au passé. Tout est continu et linéaire. Chaque jour est la veille d'un lendemain. Chaque matin est le lendemain d'une veille. Les jours ne sont pas qualifiables.
Je serais plutôt en conformité avec une optique qui soutiendrait davantage la notion d'un 'temps constitué d'éléments-temps'. Mais jamais un 'truc' de : passé, l'ombre du passé, etc.
S
Je pense qu'il vaut bcp mieux garder intact ce que l'on a préservé et laisser l'autre face ( tronquée ou carrément détruite ) à ceux qui en sont vraiment responsables.
Je n'ai compris, moi-même, certaines attitudes et comportements de gens qui avaient l'air d'enseigner aux anges l'art de la fidélité, qu'après avoir goûté aux affres de l'éveil au beau milieu de la tourmente de l'innocente qui paye la candeur puérile à un prix trop fort, au succube de l'histoire. de plus,je comprends bcp mieux, puisque, probablement tout comme vous, c'était à la période post adolescence.
Je ne l'ai mieux percu qu'après un doctorat (de psychologie), un diplôme de morphopsychologie, un autre de graphologie, la psychanalyse (...), et j'ai pratiquement 'avalé' une bibliothèque dans ces domaines du savoir-savoir; avant de mettre tout ce 'noir-vécu' sur blanc (sans thérapie du deuil) et que j'espère éditer un jour.
Donc! Continuez à profiter de ce que vous avez comme capital affectif avec toutes les pulsions qui le nourissent : rejets et attraits. Vous vous en foutrez, vous verrez bien!
De toutes les façons ça ne peut vous faire que du bien d vous en 'taper', du moment que vous avez certainement dépassé la côte d'alerte, je présume.
Ce sera un peu comme cette succulente sauce aigre douce chinoise. Tantôt piquante, tanôt mielleuse. Mais toujours, et à chaque fois: incomparable.
Vous haïrez sans doute. Faites-le aussi avc beacoup d'énergie. C'est le côté piquant. Il relève vraiment l'insipidité.

Aussi,amusez-vous à vous retrouver. C'est une merveilleuse thérapie ce 'collin maillard' des pulsions.
Bye! Portez-vous bien ! Je Serai à votre disposition si vous désirez une écoute ou souhaitez un soutien.

seg.yourayenne
  • 37. seg.yourayenne | 27/02/2009

Noria, ton histoire m'a fondue le coeur, je me mets à ta place, ça devait être trés dur!!!!!!!
je pense que si tu en parles maintenant en citant les noms, comme j'ai raconté ma petite histoire (avec la surveillante à sa fille ( en privé)), ça te soulagerait de ton amertume et ta rancoeure. ce ne sera pas une dénonciation, juste des faits puisqu'il y'a prescription ( elles ne risquent rien, sinon d'avoir honte); ce n'est pas toi qui dois avoir honte, mais elles. il ne faut pas que tu continues à souffrir seule; elles y sont pour quelques choses, alors peut être qu'il faut qu'elles payent maintenant si on peut parler de " payer". à bientôt.

Missina
  • 38. Missina | 27/02/2009

Les souvenirs d'enfance restent gravés dans le subconscient Je comprends la douleur de NORIA.

Lamie
  • 39. Lamie | 27/02/2009

Ton histoire est très émouvante, c'est bien triste!
Je comprends ta souffrance,ton désarroi même 30ans apres la douleur reste vive!
Surtout que tu l'as vécue étant jeune; on est plus fragile durant l'adolescence, periode d'insounciance et de confiance , d'espoir en la vie!
Cet événement a du avoir un impact dans ta vie! mais heureusement que tu as su tourner la page et vivre ta Vie ,malgré cette souffrance!
Voilà une citation :"Le passé appartient au passé.Il ne doit pas jeter son ombre sur le présent." Harry Bernard

Ajouter un commentaire