Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Bd Magenta/Bd de la République

1

   On peut dire que ce boulevard était avec celui qu'on appelait la rue d'Isly, le boulevard périphérique. Milana étant dans un espace que séparent du reste les fortifications et les portes, ces artères là ne faisaient que la contourner. Sur la gauche c'est l'endroit où sera créé plus tard le jardin Magenta, El djnina et au fond Larmise.

Khaled CHENGAB

2 6

5 3

6 5

Commentaires (46)

HAMID
  • 1. HAMID | 13/06/2014
@ Miliani2Keur BONJOUR. DORENAVANT M.Miliani2Keur QUAND VOUS VOULEZ VISITER LES HAUTS -PLATEAUX OU LE SUD JE VOUS DONNERAI TOUS LES DETAILS MIEUX Q UNE AGENCE DE VOYAGE .LA VISITE SE FAIT PAR VL-SEUL OU EN FAMILLE -EN GROUPE D AMIS -QUEL MOYEN DE LOCOMOTION -LES LIEUX A VISITER -LES HAUTS PLATEAUX-LESUD -L EXTREME SUD .VOILA LES POINTS QUE VOUS DEVRIEZ POSER AVANT DE DECIDER D ALLER ET BONNES VACANCES D ETE QUI ARRIVENT AVEC LE RAMADHAN .
Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 12/06/2014
Hamid

merci beaucoup pour tous ces détails l'ami..vraiment
HAMID
  • 3. HAMID | 11/06/2014
BONJOUR A TOUS LES ANCIENS ELEVES INTRERNES DU LYCEE FERROUKHI DE 65 A 72.JE VAIS REPONDRE A LA PLACE DE NOUREDDINE.POUR BOUSEMGHOUN IL N EXISTE AUCUNE AUBERGE OU HOTEL MAIS COMME CE VILLAGE SE TROUVE A PROXIMITE D EL -BAYADH LES VISITEURS RESERVENT DANS DES HOTELS QUI SE TROUVENT A EL -BAYADH. .ET EL -BIODH SIDI CHEIKH IL N Y A PAS D AUBERGE NI HOTEL. IL FAUT RESERVER A EL-BAYADH ET JE VOUS DONNE LES DEUX SITES OU REGION A VISITER IL S AGIT DE TIOUT QUI SE TROUVE A AIN-SEFRA OU VOUS ALLEZ VISITER LES KSOURS ET LES FRESQUES DESSIN QUI DATENT DE MILLIONS D ANNEES ET VOUS ALLEZ VOIR AUSSI LE LIEU OU ILS ONT DECOUVERT LE SQUELETTE DU DENOSAURE AUX ENVIRONS DE AIN - SEFRA ET MEME ON TROUVE DES GRAVURES DANS CE VILLAGE APPELLE TIOUT COMMUNE RELEVANT DE LA DAIRA DE AIN -SEFRA WILAYA DE NAAMA. SANS OUBLIER LA REGION DE BOUSSEMGHOUN .
Noureddine
  • 4. Noureddine | 11/06/2014
Bonjour Miliani
Malheureusement les installations hôtelières font défaut, je ne sais s'il y a une auberge de jeunesse si c'est le cas je vous tiendrais au courant
Bonne journée
Miliani2Keur
  • 5. Miliani2Keur | 11/06/2014
Bonjour Lehbab

Cger Noureddine y'a t'il des possibilité d'hebergement a Boussemghoun!?

merci
Noureddine
  • 6. Noureddine | 10/06/2014
pardon
pour la superficie, lire 73 OOO km2 au lieu de 73
Noureddine
  • 7. Noureddine | 10/06/2014
Merci ya si Abelkaer quoi que la ville a perdu de son charme d'antan comme dans toutes les villes d'Algérie où seul le béton est roi, heureusement qu'on a un grand espace
Pour rappel la wilaya d'El bayadh fait près de 73 km2 , c'est aussi vaste que la Belgique et le Luxembourg réunis et près de 10 fois la superficie du Liban
Est il possible de voir un de ces tableaux ?
je joints mes prières aux vôtres pour la guérison de keryma
Amine ya rabi
Et je salue au passage de tout cœur la sœur Noria et plein de santé Inchallah
ferhaoui
  • 8. ferhaoui | 10/06/2014
bonjour tout le monde. bonjour noureddine, oui! tout ce que vous avancez ce n'est point de la pub! au sujet de votre région... d'el bayadh ,(et aussi la notre) c'est de la pure vérité j'ai eu l'occasion de visiter la ville ,ses paysages,ses ruelles et cotoyé des gens de la wilaya etc.. et profité de tirer quelques toiles et croquis... que du bonheur! ce que bien ,bien avant moi ont fait les peintres visiteurs au xixe, siecle . l'ami ferhaoui, oran.
Noureddine
  • 9. Noureddine | 10/06/2014
Juste pour dire que le ksar de Boussemghoun(wilaya d' El bayadh) mérite d'être visiter
On a toujours dit : " Tu trouveras ton bonheur si tu viens à Boussemghoun et tu y retourneras"
Comme pour la fameuse fontaine de Trevi
mais ici sans jeter la moindre lire
Un petit aperçu de ce ksar à travers le lien ci dessous
http://steppe.doomby.com/pages/album-photos/boussemghoun-ksar-palmeraie.html
En plus les gens sont fantastiques et on ne trouve pas la moindre saleté ( cette localité mérite le titre de la localité la plus propre d'Algérie )
Noureddine
  • 10. Noureddine (site web) | 10/06/2014
@Hamid
Effectivement la région est très belle , elle est aussi appelée" Mont des ksour" en raison de successions de majestueuses montagnes qui s'étendent de la frontière algéro marocaine jusqu'au djebel Amour ( région d'Aflou) en plus des anciens ksour qui sont encore visibles de nos jours mais qui se trouvent dans un délabrement total malheureusement, quelques un de ces ksour datent de l'époque Hilalienne
On y découvre aussi des gravures rupestres datant de la période néolithique et dont la majorité sont dans un état presque parfait surtout celles qui sont loin des routes
Il y a aussi des traces de dinosaures
enfin pleins de choses à voir
@hortense
chapeau bas!
Noureddine
  • 11. Noureddine (site web) | 10/06/2014
Un très très grand bonjour au frère Abdelkader Daoudi
"HADH EL GHIBA TALET"
Mais occupé que vous êtes je comprends votre absence
A tous nos amis et amies d'El ghorba je leur dédie cette chanson : ANA WEL GHORBA ( Bonne écoute )
http://www.youtube.com/watch?v=0QkDFDdSgBg
Noureddine
  • 12. Noureddine | 10/06/2014
En ce qui concerne la region de Mr Nourredine, El Bayadh si
je ne trompe pas, partie occidental de l'Atlas Saharien, le potentiel en gaz de schistes est, a mon avis, minimal voire nulle. Tout juste du gaz conventionnel, teste dans le Djebel Mimouna, au Nord Est d'El Bayadh. Je connais bien l'Atlas
Saharien pour y avoir travailler dans ma tendre jeunesse.


loin de moi l'idée cher Aziz de défendre seulement ma région même s'il est extrait à Constantine Alger ou autres coins je m'y opposerais, ma région c'est toute l'Algérie
Bonne soirée
ferhaoui
  • 13. ferhaoui | 09/06/2014
bonjour les amiis(e)s, mon ami bradai, avait retiré ses sardines de la sauce ou il les avait laissées mariner pour enfin les rouler dans la farine!! vivement le "14' ....miam, miam:: il ne faut pas suivre les conseils au pied de la lettre: après l'eau. vous etes pas obligé de vous brancher sur l'huile , le sel, la farine ou la sardine ........? d'ici là bon appéit .bsaa hetkoum l'ami ferhaoui, oran.
HAMID
  • 14. HAMID | 09/06/2014
BONJOUR TOUT LE MONDE.ANCIEN ELEVE INTERNE DE CE FAMEUX LYCEE DONT JE N OUBLIERAI JAMAIS.CONCERNANT LA REGION DE M.NOUREDDINE J AI ETE ET JE CONNAIS CETTE REGION .AU TEMPS DE LA COLONISATION ON L APPELAIT LE SUD ORANAIS ACTUELLEMENT LA WILAYA DE NAAMA ET D EL-BAYADH.IL EXISTE DE BEAUX SITES ET UNE MERVEILLEUSE REGION.LES COLONS D AUTREFOIS VENAIENT PASSER LEUR VACANCE DE PAQUE DANS DEUX SITES AIN-SEFRA ET LABIODH SID-ECHIKH .JE VOUS RECOMMANDE DE VISITER CE SUD ORANAIS C EST TRES INTERESSANT . MOI J AI PASSE UN SEJOUR PAR MA FONCTION C EST TRES AGREABLEET SURTOUT LA CONVIABILITE DES HABITANTS ET SURTOUT AUSSI LEUR ACUEI.
aziz
  • 15. aziz | 09/06/2014
Desole mes Amis , mon dernier commentaire etait addresse a mon ami Amar, ou bien encore Kada
aziz
  • 16. aziz | 09/06/2014
Mon bon ami Mourad

J'aimerai tant partager ton optimisme mais helas, je ne peux pas. Nos reserves , celles produites en surface (Donc celles qu'on consomme et qu'on comercialise a l'exterieur) ne sont malheureusement pas nombreuses et abondantes. Nous avons certes un territoire minier immense et il faut esperer qu'il y aura plus d'exploration et surtout de decouvertes commerciales pour remplacer ces reserves. Aujourd'hui et ce n'est un secret pour personne, puisque mentiones meme dans notre presse, et depuis quelques annees déjà, notre production de gaz et de petrole ne cesse de diminuer (et je vous epargne les chiffres).

Oui il reste encore l'amelioration des taux de recuperation mais ce travail est en cours et a déjà ete entammer depuis des decennies, il reste d'actualite et pourrait aider. Mais un vieux champ petrolier, meme s'il est assiste ne retrouvera pas sa jeunesse, ni son energie, tout comme pour nous, les humains.

Je tiens a saluer le travail remarquable de nos ingenieurs de Sonatrach, qui ont reussi a maintenir nos plateaux de production. Tous et toutes sont des amis chers pour qui j'ai le plus grand respect et admiration et qui n'ont rien a envier a n'importe quel specialiste occidental.

En ce qui concerne la region de Mr Nourredine, El Bayadh si je ne trompe pas, partie occidental de l'Atlas Saharien, le potentiel en gaz de schistes est, a mon avis, minimal voire nulle. Tout juste du gaz conventionnel, teste dans le Djebel Mimouna, au Nord Est d'El Bayadh. Je connais bien l'Atlas Saharien pour y avoir travailler dans ma tendre jeunesse.

Finallement, je n'ai pas tres bien compris ce que tu m'as dit dans ton message mais comme tu es un ami tres Cher, je suis d'accord avec toi. No question asked !
kader Refine
  • 17. kader Refine (site web) | 09/06/2014
Cher ami Kader Remmali bonjour ; je sais que tu es pris par la passion de ton joli monde , des plantes.. des fleurs aux couleurs magiques... monde que tu adores certes, comme d ' ailleurs nous l ' adorons tous. mais cher ami , n ' empèche que tu peux demander une petite permission d ' au moins d ' une demie journeé à ceux dont tu es tellement attaché ; et ce , pour etre parmi tes frères et soeursà Cherchell... j 'en suis convaincu que ton absence se fera lourdement sentir... ce sera " gourde tah mine es sebha " à moins que tu veux nous faire la SURPRISE ????
Ouah Ya Khouya Kada
  • 18. Ouah Ya Khouya Kada | 09/06/2014
Bonsoir la famille

Un prompt rétablissement à Lala Kéryma

Ouah Ya Khouya Aziz, j’ai mal aux idées et mes idées sont malades
Kada, et je crois avoir atteint le fond de mon puits depuis.

Ouah Ya Khouya Kada, quand on a la tête malade, le reste du corps s'en ressent.
Kada,et la maladie rend l’ homme impropre à l'action et en fait un être dangereux pour soi et pour autrui.

Alors quand c’est tout le corps et la tête qui sont malades, le pays s’en ressent.

Ouah Ya Khouya Kada, la démangeaison de parler, à ceux qui en sont malades, ne s'arrête presque jamais.
Kada, et j'ai décidé il y a longtemps de ne plus être malade et j'ai oublié mon chagrin.

Ouah Ya Khouya Kada, le chômage est la maladie du travail
Kada, et l'ennui, notre ennui est une maladie dont le travail est le seul remède

Et le plaisir ne reste qu'un palliatif.
ZOUM
  • 19. ZOUM | 09/06/2014
BONJOUR CHANTAL,AZIZ,NOURREDINE,HORTENSE,AHMED et MOHAMED,
Je voulais souligner dans le meme ordre d idée que ,de nos jours,les
ressources naturelles et énergetiques sont,plus que jamais,stratégiques pour nos societés modernes.Les menaces qui pésent sur les énergies ne sont pas tant l épuisement des reserves qui sont( encore nombreuses et abondantes),mais les risques que font peser sur la sécurité et la régularité des approvisionnements ,l insuffisance des investissements et les aléas politiques et accidentels.
L europe ,actuellement n a pas une indépendance énergetique comme
c est le cas du Bresil du Canada de la Russie avec les pays producteurs..C est vous dire, que la sécurité énergetique c est à dire la garantie d approvisionnement en energies dans la durée et de mise
à disposition des collectivités et des populations,est l assurance de
stabilité et de progression économiques et d élementaires EGALITE
et PAIX SOCIALE.En revanche,les énergies ont un role destabilisateur
lorsqu elles viennent à manquer ou lorsque leur cours augmente fortement créant des effets de panique sur les marchés......
Je veux dire que la sécurité énergetique est loin d etre acquise.
Notre pays qui a des engagements d approvisionnement de l Europe
doit s éfforcer à honorer ses contrats jusqu en 2018, date à partir
de laquelle il y aura une renégociation de contrats.
En dehors du gaz de schiste qui est un faux débat ,notre pays
devra à mon humble avis, concentrer ses efforts sur l accroissement
des taux de récuperation des gisements et la maitrise de la technologie
necessaire en matiere de Forage. AZIZ qui est spécialiste dans ce
domaine est plus informé que moi ( qui suis de profil économiste).
La priorité de l Europe n est pas l indépendance énergetique mais
la recherche et l assurance d un bon fonctionnement des interdépendances à commencer par les reseaux électriques et gaziers.
Dans un passé recent,les crises de gaz entre l Ukraine et la Russie,
en 2005 et 2008 ont rendu méfiants ou frileux certains Etats européens
vis à vis de la relation avec Moscou.
amicalement et bien à vous,
mourad
Chantal
Bonjour Aziz,

Je suis bien de votre avis ! Seules les options 1 et 3 méritent qu’on s’y attarde. Quant au parallèle que vous faites entre hydrocarbures et médicaments, il est tout à fait judicieux. Concernant la 2ème option, si je peux comprendre qu’elle en intéresse certains pour des raisons qui leur appartiennent, à titre personnel, elle ne présente pour moi aucun intérêt (il est vrai que je travaille à 90 % de mon temps comme bénévole). Ceci explique donc cela ! lol !
Hortense
  • 21. Hortense | 09/06/2014
NB/:la ilaha illa ALLAH,

Je voulais dire pareiller,c'est à dire assortir le tee-shirt et le
hidjab.
Hortense
  • 22. Hortense | 09/06/2014
Salam Ahmed,
Je suis prête à appareiller le tee-shirt avec mon hidjab,à passer une journée sous le soleil(ça favorise la synthèse de la vit D)si des manifestations pacifiques devaient avoir lieu contre l’extraction de ce gaz.
Alors pourquoi je me priverai d'une excursion qui mène à la découverte de mon pays que je ne connais presque pas,dés que quelques abdounettes pointent du nez.
On ne peut qu’être solidaire avec Mr Nourreddine quand on a sa patrie dans les veines.
Amitiés.
mohamed
  • 23. mohamed | 09/06/2014
ya sahbi Ahmed vous distes vrai .Pourquoi pas faire cette'excursion' dans la région de si Nourredine mais voilà en relisant le com de Nouredine j'ai trouvé qu'il a repondu à la question posée avant meme que n'ayez posté le votre après lui . Je ne sais comment il a su vos intentions d'aller visiter sa région..
Reprenons quelques mots qui sont essentiels pour nous dans son com et vous verrez :
...il ne faut pas se contenter de bonnes intentions , la parole est aisée mais l'action est difficile........
MAIS que faire ya sahbi ?

Amicalement.
Noureddine
  • 24. Noureddine | 09/06/2014
Bonjour Ahmed
Ma région se trouve à la porte du Sahara, c'est le "sud Oranais" comme la décrivaient anciennement les explorateurs français
C'est le pays de Bouamama de Mohamed Belkheir et bien d'autres figures
Bien à vous
Ahmed
  • 25. Ahmed | 09/06/2014
Bonjour à tous,
Pourquoi ne pas organiser une 'excursion' dans la région de si Nourredine en guise de solidarité,mais cette fois ne sera pas aux frais de la princesse.
Mr le président ne pourra pas interdire le covoiturage,ni faire la fine bouche au transport en commun,à moins de compter sur quelqu'un de très dévoué qui le conduira en calèche dorée jusqu'à destination.
Bien sur les abdounates seront les bienvenues,à commencer par Hortense qui partage la peine de ce saharien bien enraciné chez lui.
A cogiter pour la fin Septembre ya men aach.
Noureddine
  • 26. Noureddine | 09/06/2014
PS
Entierement d'accord lorsque vous dites
Ceci,me conduit à dire que le respect de l environnement naturel et humain exige une prise de conscience et un travail associatif ; il ne faut pas se contenter de bonnes intentions , la parole est aisée mais l'action est difficile........
MAIS que faire ya sahbi ?
ILS ont d'autres chats à fouetter et l'environnement c'est le dernier de leur souci
Noureddine
  • 27. Noureddine | 09/06/2014
Bonjour Mourad
Effectivement l'ami, Théodore Monod fut un grand monsieur , il a séjourné surtout dans le désert Mauritanien, à plus de 80 ans il montait à dos de chameau et il marchait beaucoup
j'ai plein d'admiration pour ce grand monsieur
Merci de l'avoir rappeler
aziz
  • 28. aziz | 09/06/2014
Chantal, Mourad

Je connaissais cette citation de St Exupery, remarquable et pleine d'enseignement du reste : " Tu vois avec cet avion, je peux parcourir en deux heures ce que ta caravane parcourt en 2 mois. Le touareg lui repond alors : et qu'est ce que tu fais le reste du temps ?".
Pertinante question, " Que faire le reste du temps" et les reponses qui peuvent venir a l'esprit pourraient etre entre autres:
1. Continuer de rever
2. Continuer de faire du business et de l'argent.
3. Continuer a chercher des solutions pragmatiques aux defits et besoins d'aujourd'hui, du reste bien reels et bien pressants, en ce qui nous concerne.
Les hydrocarbures sont devenus ce que les medicaments pour une maladie incurrable sont: Sont ils necessaires: OUI, bien entendu. Doit on les aimer: NON, certainement pas.
However and in my opinion, there is nothing wrong with either of these 3 options. Mais En ce qui me concerne, seules les options 1 et 3 monopolisent mon interet et mon attention.

Incidemment mon ami Mourad, Monod a ete l'un des plus grands geologues sahariens francais qui a traverse plusieurs fois le Sahara, a dos de chameau et qui a vecu une vie de Bedouin avec les Touaregs, pour d'une part decrir et parler de la beaute et de la majestuosite du Sahara mais aussi et surtout, et ce que les gens ne savent peut etre pas, pour surtout carter tous les basins sedimentaires du desert, la pierre angulaire et le prelude de toute l'exploration petroliere qui en a suivi et de toutes les decouvertes d'hydrocarbures qui nous ont nourri et qui continuent a nous nourrir a ce jour. Il n'a pas bien entendu, ete le seul.

A bientot de vous revoir toutes et tous au Rocher Blanc de Cherchell
ZOUM
  • 29. ZOUM | 09/06/2014
BONSOIR NOURREDINE ,
Théodore Monod ,un scientifique naturaliste et humaniste fervent défenseur de ce monde fragile conseillait " d entrer au désert ,c est comme on entre dans une église,avec révérence".....
A .ST/Exupery dans "Petit Prince" disait aussi:
"J ai toujours aimé le désert.On s assoit sur une dune de sable.On ne voit rien.On n entend rien.Et cependant quelque chose rayonne en silence."
Ceci,me conduit à dire que le respect de l environnement naturel et humain exige une prise de conscience et un travail associatif ; il ne faut pas se contenter de bonnes intentions , la parole est aisée mais l'action est difficile........

amicalement,
mourad
Noureddine
  • 30. Noureddine | 09/06/2014
Ah le sahara c'est mon univers
l'émir Abdelkaer ne disait il pas : "Les secrets du désert, si tu les connaissais, tu serais de mon avis; mais tu les ignores, et l'ignorance engendre le mal. Si tu t'étais une fois éveillé au milieu du Sahara, si tu avais effleuré de tes pieds ce tapis de sable parsemé de fleurs semblables à des perles, tu aurais apprécié notre végétation, l'étrange variété de ses
couleurs, sa grâce et son parfum; tu aurais respiré cette brise parfumée qui nous fait vivre deux fois, car ce souffle-là ne passe pas sur les villes impures."

tiré de: Les Chevaux du Sahara, 1855

Un autre beau passage de René Voillaume qui a un peu séjourné dans ma région
"Tu dois aller au désert avec une âme simple, sans te préoccuper d'une oeuvre à faire : en réalité, tu n'as rien à faire au désert qu'à simplifier ta vie, à la dépouiller de toutes les préoccupations et activités. Le désert n'est pas difficile, il est exigeant ; il n'est pas compliqué et c'est pourquoi il exige la simplicité. Jette sur toutes choses un regard neuf, un regard de foi : sur la nature, sur tes travaux quotidiens, sur les événements, en un mot sur toute la trame de ta vie humaine... Cela revient à vivre le moment présent... C'est le secret du désert... N'attends rien d'autre que la plénitude du présent."

Alors de grâce on n'en veut pas de votre maudit gaz de schiste
noria
Bonsoir tout le monde
Toujours un plaisir et une grande admiration (pour toutes ces connaissances agréablement transmises) que je viens vous lire.
Merci pour tous ces articles et ces commentaires qui font notre bonheur.
* Une pensée pour Meskellil, une amie formidable, gentille, sincère, ouverte d’esprit et très à l’écoute.
* Tous mes vœux sincères et chaleureux de prompt rétablissement à notre amie Keryma.

Bonne fin de soirée
ZOUM
  • 32. ZOUM | 08/06/2014
MERCI Miliani2Keur pour ce joli extrait de " TERRE DES HOMMES" de ST-EXUPERY.C est un livre superbe que je voudrais relire encore une fois,il
y a plus de 15 ans.C est une grande reflexion sur l aventure des hommes,
où,il déplore sa pensée humaniste dans un langage humaniste.Il tire
matiere à disséquer l homme.Il scrute du scalpel,de sa plume nos
passions,nos pesanteurs etc.......

amicalement,
mourad
Meskellil
  • 33. Meskellil | 08/06/2014
Magnifique extrait Miliani2Keur! C'est fragile, plein de douceur, beau et généreux. Merci
Chantal
Merci Miliani2Keur pour ces quelques lignes de Saint-Exupéry qui sont très belles et que je ne connaissais pas. Le sable du Sahara me rappelle par contre l’anecdote suivante (que vous connaissez sans doute) que St. Exupéry aimait à raconter pour mettre en lumière la sagesse d’un touareg. Un jour un maure s’approche de son avion. St. Exupéry lui dit : « Tu vois, avec cet avion, je peux parcourir en deux heures ce que ta caravane parcourt en deux mois ». Le touareg lui répond alors : « Et qu’est-ce que tu fais le reste du temps ?"
Miliani2Keur
  • 35. Miliani2Keur | 08/06/2014
Je pense avoir "Mon" histoire avec cette rue ... sinon je me l'approprie sans autre vérification, quand j'y passais collegien, quand la luxuriance humide émmergait tout

Saint Exupéry a méme le sable du Sahara en pleine nuit, revoyais en songe des image d'enfance d'une gouvernante qui s'occupait du linge de maison..

Mais cette nuit, dans le Sahara, nu entre le sable et les étoiles, je lui rendis justice.

Je ne sais pas ce qui se passe en moi. Cette pesanteur me lie au sol quand tant d’étoiles sont aimantées. Une autre pesanteur me ramène à moi-même. Je sens mon poids qui me tire vers tant de choses! Mes songes sont plus réels que ces dunes, que cette lune ( ... ) Ah! le merveilleux d’une maison n’est point qu’elle vous abrite ou vous réchauffe, ni qu’on en possède les murs. Mais bien qu’elle ait lentement déposé en nous ces provisions de douceur. Qu’elle forme, dans le fond du cœur, ce massif obscur dont naissent, comme des eaux de source, les songes…

Mon Sahara, mon Sahara, te voilà tout entier enchanté par une fileuse de laine!


dans "Terre des hommes"
Chantal
Bonjour Meskellil,

Notre époque fait que nombre d’êtres humains se cachent derrière un « masque social » en dissimulant leurs idées, leurs opinions, voire leurs sentiments pour des raisons que l’on peut comprendre car la vie est parfois très dure pour certains. C’est dommage pour eux-mêmes mais aussi pour les autres car l’échange se nourrit de l’échange et enrichit la vie de tous. C’est la raison pour laquelle j’ai trouvé d’autant plus émouvante la réelle "authenticité" de ton commentaire.

Quant à « notre » Noria à tous, elle est « unique » !
Meskellil
  • 37. Meskellil | 08/06/2014
Bonjour cher ami et grand frère,
Bonjour Zoum,

A mon tour d'être touchée par ce que vos expressions respectives dégagent. C'est sincère, c'est fort! Le langage du cœur a cela d'unique: son caractère universel. Merci à vous pour cet échange d'émotions et de sentiments forts

Bien à vous,
ZOUM
  • 38. ZOUM | 08/06/2014
BONSOIR MESKELLIL,
Ce que tu écris sur ton passé à Miliana avec un art et un talent
d émouvoir et de persuader me va, je te l avoue ,droit au coeur.
.Ce que tu exprimes sur ton enfance,se libérent et te libérent.
.Ils révelent ,trés certainement l amour de ta ville natale et
les etres que tu as connus et restituent un pan de ton passé,un fragment de ton histoire.On ne guérit pas de la nostalgie du pays.Un accent,une odeur,une couleur suffisent pour que ressurgissent les choses perdues.
Le passé ne s enterre pas et les souvenirs d enfance resteront,malgré
l age,toujours vivaces dans nos coeurs...
Ces morceaux de souvenirs recollés et que tu évoques si bien,offriront
le ciel craquelé des puzzles mais ne ressusciteront malheureusement
pas,sa féerie.
Encore une fois,merci Meskellil pour ce partage d idées et d échange.
amicalement,
mourad
ferhaoui
  • 39. ferhaoui | 07/06/2014
bonsoir p'tite soeur meskellil,c'est toujours avec le meme plaisir je lis vos commentaires...une vérité étalée dans les moindres détails une belle toile que vous nous offrez avec des touches agréables ,des odeurs , des sons,et des couleurs pasteles sur cette milianah que nous aimons tous oui : oui! milianah est une histoire d'amour est un sujet en or pour tous ceux ou celles qui manque d'affection quelque part? l'ami ferhaoui, oran
Meskellil
  • 40. Meskellil | 07/06/2014
Merci M. Khaled pour le rappel de ces nuits d’été agréablement parfumées de meskellil et de jasmin, aux sons des grillons! Ya hasrah 3la yamat zmane !!
Tu sais Chantal, je comprends bien ton sentiment et te remercie de partager ton ressenti. Tu as été coupée de tes racines alors que tu ne le souhaitais pas au fond de toi, et longtemps empêchée d’exprimer les souvenirs que tu avais de cette partie de ta vie (je t’ai ressentie ainsi à travers tes différents écrits que je lis aussi assidument que je peux). Retrouver Miliana, ses habitants, leur chaleur, leur hospitalité, te retrouver toi, ou du moins retrouver ton enfance, le souvenir de ton père à travers les personnes que tu as rencontrées, retrouver tes lieux d’enfance avec toute leur charge affective ne peut qu’estomper le reste. Voir avec le cœur, oui !! Et je pense qu’il n’y a pas d’autre façon de voir si ce n’est avec le cœur. Je suis vraiment et sincèrement très contente que tu aies enfin retrouvé un peu de cette enfance et que tu (re) tisses des liens, fière et soulagée aussi peut-être que tu te sentes chez toi à nouveau après tant d’années !
Miliana, je l’ai quittée alors que mon enfance, mon adolescence, mon âge adulte y étaient déjà bien ancrés. Miliana symbolise la mère nourricière pour moi, celle qui m’a faite, qui m’a vue grandir, qui m’a façonnée et façonné mon parcours de vie. Miliana est profondément enracinée en moi, et quand j’en parle de cette manière, c’est plus pour exprimer une blessure, la souffrance de la voir aussi mutilée, aussi amoindrie. On ne critique pas sa mère parce qu’elle a pris de l’âge, on ne rejette pas sa mère parce que les assauts de toutes sortes lui ont fait affront, l’ont diminuée. On a le cœur comprimé, on souffre parce qu’elle n’est plus cette vaillante femme pleine d’amour, de tendresse, de chaleur bienfaisante, cette femme qui nous portait aux nues ! On voudrait la secourir, la soulager, la protéger, la retrouver pleinement, comme autrefois, belle, pleine de vitalité, dynamique et entreprenante ! Tout comme toi Chantal, je suis venue sur le site pour retrouver Miliana et les souvenirs qui y sont rattachés. Combler les brèches et lacunes d’une mémoire malmenée, rassembler nos souvenirs, les étoffer grâce aux apports des amis du site. L’espoir aussi de voir Miliana non pas crispée sur son passé, mais résolue à s’en inspirer pour aller de l’avant, résister encore et toujours grâce et avec ses enfants.

Je voudrais remercier encore et inlassablement celle qui sans elle, rien de tout cela n’aurait été possible (du moins pour moi),
NORIA que j’embrasse très affectueusement (ça vient du cœur Noria, et t’as donc 3 hivers chauds à venir ! Lol ! allusion à la citation du jour)

Bien amicalement
un lecteur
  • 41. un lecteur | 07/06/2014
@Khaled qu'il m'excuse d'avoir mal lu son com.
Je m'explique:
le com dit:On peut dire que ce boulevard était avec celui qu'on appelait la rue d'Isly

voilà ce que j'ai lu :
On peut dire que ce boulevard était celui qu'on appelait la rue d'Isly.

en lisant votre com du 07/06/ j'ai compris mon erreur.
toutes mes excuses Khaled.
Chantal
Bonjour à tous,

Khaled, en vous lisant me revient en mémoire cet accident que j’avais totalement oublié mais dont j’avais entendu parler. J’avoue ne plus me souvenir si cette porte, je l’ai connue ou pas. Après être née à Palestro en 1947, trois ans plus tard, mon père est parti à l’Alma, pour ensuite venir à Miliana, repartir à l’Alma et revenir à Miliana en 1954 où nous sommes restés pendant les huit années de guerre. Cette porte, je ne me souviens plus si je l’ai réellement vue ou si j’ai simplement le souvenir d’images que j’avais pu voir dans des livres d’école ou autres !

Meskelill, comme je comprends ta réaction de « regret » et de « nostalgie » qu’elle soit liée à des facteurs émotionnelle, économique ou politique, voire, tout cela à la fois. J’ai très souvent entendu des réactions comme la tienne lorsque je suis retournée en Algérie l’année dernière. Mais, très « égoïstement », je dois avouer que mon retour dans ce village que j’ai eu tant de chagrin à quitter en 1962 a suscité tellement de joie en moi que je n’ai « vu » que ce que j’avais envie de voir. Bien sûr, j’ai remarqué « certaines » choses qui avaient changé mais, pour moi, ce n’était pas le plus important. J’étais « là » dans ce village que j’aimais et où j’avais passé une partie de mon enfance et de mon adolescence et c’était tout ce qui comptait. Je vais faire une comparaison qui peut te surprendre mais c’était un peu comme si j’avais retrouvé, des années après, un ami très cher (ce qui, en l’occurrence, avait été aussi le cas !) et que, sous prétexte qu’il a vieilli, qu’il n’est plus en très bonne santé, je le critiquais ou je le rejetais. Bien sûr, tu l’auras compris, ma réaction n’a rien à voir avec l’objectivité mais la « subjectivité ». Malgré mon âge, je continue de voir avec le cœur comme le Petit Prince de Saint-Exupéry. Ne nous a t-il pas appris que l’essentiel est invisible pour les yeux !
CHENGABKHALED
  • 43. CHENGABKHALED | 07/06/2014
Bonsoir tout le monde.
Chantal,je pense que cette photo doit être trés ancienne.Car dans l'eventualité ou le jardin magenta existait déja sans la cloture qui l'entourait bien sûr.La cité nord quant á elle devait attendre pour être construite.Elle lui fera face sur l'un de ses côtés plus tard.Par contre je ne sais pas si vous avez des souvenirs de petite fille relatifs á la démolition de la porte du Zaccar,celle qui se trouve sur la droite de la photo et qui donnait en amont sur la rue qui méne á la piscine St Antoine et en aval sur la rue St Paul.Elle le fut en 1954 suite á un regrettable accident de la circulation oú une petite fille y laissa la vie.
@ lecteur,Le boulevard d'isly c'est celui qui longe le lycée de garcons et les hbm pour finir au niveau de l'hopital.Les deux,avec le long bd qui passe par la pointe et remonte les remparts jusqu'á Tobbana constituaient une ceinture peripherique autour de Miliana.Elle est invisible de nos jours mais heureusemnt tjrs presente dans l'esprit de celles et ceux qui l'ont connue,ceci pour notre amie Meskelil....qui lui aussi n'embaume plus les douces nuits d'été comme il le faisait jadis ni ne remplit de son parfum agréable les chambres aux fenêtres et volets ouverts la nuit.Un petit clin d'oeil nostalgique.
un lecteur
  • 44. un lecteur | 06/06/2014
Je crois que seul le flan de la montagne qu'on voit en haut de la photo peut indiquer l'exactitude de l'emplacement de ce boulevard magnifique en son temps avec sa verdure d'arbres si ce n'est déjà repéré par Khaled comme étant le boulevard d'isly .
Meskellil
  • 45. Meskellil | 06/06/2014
Bonjour Chantal et M. Khaled,
Magnifique vue qui suscite le regret et la nostalgie. On cherche en vain des repères connus, notre imagination et notre concentration sur des souvenirs lointains restent impuissants à trouver le moindre repère familier. Le boulevard (comme beaucoup d'autres choses à Miliana) est devenu l'ombre de lui-même! Pas de parallèle possible!
Chantal
Même moi, Khaled, qui suis pourtant vieille (lol !), je n’ai pas connu Miliana comme ça ! Sait-on à quelle époque remonte cette photo ?

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire