Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La pointe des Blagueurs attire de plus en plus de familles

R.T/ Publié dans Le Maghreb

20 9

Aussitôt la nuit tombée et la ville enfin balayée par un léger souffle de fraîcheur, les Milianais affluent en grand nombre vers la célèbre place "La Pointe des Blagueurs" en quête d'air et de moments de divertissement simple, après une journée passée sous la chaleur suffocante du plein été.

Située en contrebas des vieux remparts qui ceinturent l'agglomération de Miliana, cette place offre une vue imprenable sur la plaine du Cheliff, plus particulièrement la nuit sous les étoiles scintillantes et les lumières lointaines qui jaillissent de la ville voisine d'El Khemis et des villages disséminés ça et là au milieu d'une végétation luxuriante. Comme dans un rituel bien rythmé et à la faveur de la fraîcheur du crépuscule, de nombreuses familles viennent se prélasser sur les terrasses des cafés de la "Pointe des blagueurs", cette place centrale qui, pour l'histoire et l'Histoire, a donné son nom au célèbre martyr Ali La Pointe, un héros illustre de la guerre de libération nationale, plus précisément de la "Bataille d'Alger".

Les espaces qui agrémentent la placette sont investis par de nombreux clients, seuls ou en familles, venus déguster qui un thé, qui une glace ou une boisson fraîche, histoire de rompre avec la monotonie et l'ambiance souvent pesante d'une journée de labeur, au cœur de l'été. Plus loin, l'odeur de grillades vient chatouiller les narines des présents attirés par les appels insistants du "chouwey" criant à qui veut l'entendre qu'il "utilise du charbon de chêne" pour griller ses merguez ramenés de chez Laid, un boucher connu sur la place pour la qualité de sa charcuterie. Les premiers clients qui investissent les lieux sont généralement des gens de passage fraîchement débarqués des villes voisines de Khemis-Miliana, Djendel ou Ain Defla pour fuir la chaleur étouffante qui y sévit pendant tout l'été, et profiter de l'air vivifiant de cette ville. Celle-ci, c'est connu, se caractérise par l'abondance et la qualité de ses eaux et par ses nombreux vergers cultivés en banquettes, s'échelonnant harmonieusement sur le chemin escarpé qui mène à l'antique cité et créant une sorte de micro-climat plutôt frais.

Quant aux Milianais, ils commencent à affluer vers la place aux environs de 22 heures. Par petits groupes et par familles ils viennent occuper les terrasses des cafés, alors que d'autres préfèrent la pénombre des remparts pour savourer, loin des regards indiscrets, des moments de détente, bercés par des morceaux de "chaâbi" des maîtres et ténors El Hadj M'hamed El-Anka, El Hachemi Guerrouabi ou encore El Badji. La "Pointe des Blagueurs" commence à se vider à partir de minuit, heure que les familles choisissent pour rentrer chez elles laissant les lieux aux plus jeunes qui profitent à leur tour de longs moments d'amusement divers pour ne quitter la place qu'aux premières lueurs du jour...

Commentaires (1)

Chantal
Bonjour à tous,

Ce lieu reste et restera à jamais un très beau souvenir de mon enfance ! Je me souviens de cette pointe des blagueurs comme si c'était hier !

Merci Noria pour ce "rappel" !

Bonne journée.

Ajouter un commentaire