3 35

Sauvez « LERMIZ »

Par Med Rachid YAHIAOUI

10 18

 Juillet 2014. Au départ c’était « lermiz » un lieu qui, avec les galeries de la mine qui serpentent même sous la ville des cerises, est hantée par le souvenir des  « gueules noirs », dont certains périrent lentement de silicose, les autres  aspirés par l’effet « coup de grisou » ou écrasés par la roche dominante, inhumaine.  Rares sont les braves gens de Korkah, Boutektoune, de la Casbah de Sidi Ahmed Benyoucef  ou de Zougala, qui n’ont pas un parent qui porte les stigmates d’un long séjour dans les ténèbres de la roche marron ruisselante. Quel est celui qui ne s’imagine pas ce vieux mineur qui a échappé à l’enfer des ténèbres, les yeux tristes et las,  le visage buriné, entouré de son éternité juvénile, racontant l’écho de la mort dans l’éternelle nuit  qui fuse d’un noir résolu. De l’arrivée sans bruit de la cage de fer qui remonte des abysses et qui  va prendre son énième lot de chair humain pour l’engloutir avec un mince espoir de retour. Les puits dévorent ainsi de  leurs gueules gloutonnes ceux qui auront pour seul voisinage la roche, la lampe à acétylène et la pelle. Souhaitons vivement que notre présent, forgé par le passé du Zaccar,  puisse conditionner l’avenir de nos générations futures. Militants de la cause culturelle, sauvez alors « lermiz » et ne  l’abandonnez pas entre  des  inconscients qui veulent gommer l’art, gardien et conservateur des moyens qui furent le gagne pain de ceux qui nous ont  fait des hommes au péril de leur vie. Mettons nous en travers de ceux, partisans de « vivre pour manger » et sauvons l’art.  Un lieu culturel qui  doit être  une  aspiration de tout un chacun guidé par  la linéarité menant vers « LERMIZ »  pour  la rendre une dimension du souvenir  de ceux que nous devons pérenniser leurs souvenirs dans un espace-musée qui doit les abriter et qui doit avoir la tâche de répondre à cet avenir qui ne manquera pas de le questionner. Ce Musée de la mine du Zaccar n’est pas ex-nihilo. Ouvrons une bonne fois pour toute la boite de Pandore pour ne laisser que l’espoir de voir « LERMIZ » transformée en un très beau musée. Évitons la dégénérescence de notre noble action. Car il est regrettable de constater  que notre  relation avec l’art en général et les musées et autres bibliothèques  en particulier n’a jamais cessé  de se « désintellectualiser » au profit  des pizzerias qui ont la côte.

     Je vous propose alors : www.pétition24.net Musée mine du Zaccar

Commentaires (3)

YAHIAOUI Mohamed-Rachid
  • 1. YAHIAOUI Mohamed-Rachid | 03/08/2014

Mon cher Miliani2keur
Ce n'est pas moi le concepteur de cet appel. J'ai été passionné par un tel projet que j'avais pris au vol l'idée de cette pétition. Je me suis dis qu'en faisant beaucoup de bruit autour de cette idée, cette dernière pouvait faire boule de neige et atteindre toutes les couches de la société et les Milianais de coeur qui ne résident pas. Espérons mon cher ami.

Miliani2Keur
  • 2. Miliani2Keur | 02/08/2014

C'est louable mais il faut donner de la consistance et localiser la démarche:
- impliquer les techniciens de la ville
- impliquer le mouvement associatif de la ville et ailleurs
- donner une assise concrète au projet: avant-projet, plans, centre de jeune
enfin a creuser...

Chantal

Bonjour Mohamed-Rachid,

Vos propos sont très émouvants et surtout très convaincants.

Même si je ne peux signer votre pétition - puisque je ne suis pas algérienne - je souhaite néanmoins vivement que vous recueilliez un maximum de signatures afin que ces hommes qui ont tant donné et parfois tout donné au péril de leur vie ne soient jamais oubliés et ce, même pour les générations futures.

Ajouter un commentaire