S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

La Manufacture d'armes de l'Émir Abdelkader

  381089 295279527180855 1496175173 n 1

 La manufacture d'armes de l’Émir Abdelkader édifiée en 1839 se trouve dans la périphérie Est de la ville de Miliana,en contre bas des vieux remparts, l’Émir avait choisi  ce site pour les raisons suivantes:
  - La position géostratégique du site puisque des escarpements du Zaccar, le bâtiment surplombe l'étendue de la plaine du Cheliff.
  - L'abondance des eaux utilisées comme énergie hydraulique pour faire fonctionner l équipement de la fonderie.
  - L’existence de la matière première  qui est le minerai de fer et le cuivre exploités  dès l'époque des mines du Zaccar.
 Il a fait venir des ouvriers européens en vertu du traité de la Tadna, pour lui faire gérer cette usine sous la haute compétence d'un déserteur de l'armée française  et ingénieur minéralogiste, appelé Alquier Caze .
L'usine fonctionnait sur le principe de la forge à la catalane, on y fabriquait diverses pièces d armes .
   ♦ En 1845, le bâtiment fût reconverti en moulin à farine.
  ♦ En 2005, les travaux de restauration ont débuté, après que les autorités ont pris conscience de l'intérêt de ce patrimoine .Le monument a été réhabilité pour être aménagé  aujourd'hui en musée reflétant le génie de la stratégie militaire de l’Émir Abdelkader.

 

Ecrit: Par Benyoucef Abbas
Responsable de la manufacture

10988593 440199216137576 2138475690467859687 n 1

16507833 1175905515861435 1672841858922958805 n

3049529523 2 3 mpyztyrw 1

2913633845 2

1004753 682755201737862 951684115 n 1

14 29fc463

2913610783 1

Sans titre 29fc47c

2935516619 2 4

3039034403 2 3 xpnxltuy 2

Z

5908102362 45422ac6aa b

5908102150 ebd0478707 b

2 29fc3d1l 1

15 29fc46d

2913624153 1

Espaces d exposition

La manufacture en decor de cinema

Musee 7 jpg jpgrere

Musee 8 jpg jpgrere

Musee 9 jpg jpgrere

Musee 4 jpg jpgrere

Musee 1 jpg jpgrere

Musee 5 jpg jpgrere

Musee 3 jpg jpgrere 2

Musee 6 jpg jpgrere

Commentaires (23)

abdi
  • 1. abdi | 11/03/2016
azul fellawen, dernièrement à l'occasion de yennayer du nouvel an amazigh.le groupe de Setif ou azdif est représenté par les apprenants de tamazight à la maison de culture "Houari Boumedienne "" de setif.et nous avons l'honneur de visiter le aguerudj ou trésor le musée ""Émir Abdelkader"" un accueil attrayant.une pédagogie époustouflante. Les guides qui sont des archéologues de valeur sur nous ont tout donné, rien n'est laissé au hasard. Idem pour un autre grand Benyoucef ABBAS-KEBIR qui nous a également expliqué clairement la manufacture avec ces choses virtuelles et réelles comme le martinet, les discours d’Émir Abdelkader,franchement un grand pan de culture est fait à Miliana grâce aux efforts de ces fourmis qui sont allées au de la des limites, tous les responsables, personnel, la direction de tourisme de Ain Defla,sans oublier les masters 2 d'archéologie de l'université de Djillali Bouammama qui ont voulu nous accompagner, nous donner plus d'informations. Qu'ils trouvent tous et toutes mes sincères remerciements.
- Remarque : j'ai promis à ABBAS-KEBIR de traduire le texte d’Émir Abdelkader en tamazight (variante tazanatit que parlait l’Émir ).
- Une dame m'a promis des cerises deMiliana
- Une autre doctorante voulait travailler sur Sidi Benyoucef Zenati, ma réponse est celle-ci :il y a un Miliani qui s'appelle Sadok qui a écrit un livre portant titre "le saint de Miliana""..si vous le ne trouvez pasà la bibliothèque locale, je vous enverrai une copie.
- A l'archéologue de Rouina et Abdellah de Larbaa N'ait-Irathen vous m'avez promis les cerises de l'Arbaa comme madame Goumiche qui m'avez promis celle de Miliana.
- Des grands excuses pour ce retard, ni vos coordonnées, ni vos adresses, ni les photos retenues par le chef de délégation d’Alger, journaliste à Liberté et écrivain de son état....nous l'avons saisi par téléphone, par émail, par facebook, sa femme, ses filles mais en vain ! Allah ghaleb !
- Je vous ai écrit par d'autres voies, je ne sais si les messages sont reçues ou non...j'ai utilisé même la page de l’université d'El-Khemis, a page de la radio de Ain-defla....etc...
j'attends vos réponses pour mener à terme certains projets envisagés. Encore AGIM TANMIRIN (mille mercis ) pour cet accueil chaleureux et ses explications ludiques, très didactiques qui resteront indélébiles... tanmirt ar timlillit.
karim
  • 2. karim | 21/12/2014
bojour tout le monde, je suis etudiant en architecture a l'universitée de mostaganem, je suis entrain de faire mon projet de fin d'etude, est qu'il y a quelquen parmi vous qui peut m'aider de choisir l'assiette d'etude( au niveau du centre historique) pour objectif de regler les problemes de la ville de miliana , c'est urgent et merci d'avance.
benyoucef
  • 3. benyoucef | 27/09/2013
Bonjour à tous et à toutes
A la veille des retrouvailles 2013 des anciens eleves du lycée Mustapha Ferroukhi ,je suis trés heureux et honoré d'accueillir au niveau du musée de la manufacture d'armes de l'Emir abdelkader de Miliana, haut lieu de l'histoire et de la mémoire , nos chers invités que j'espere vont passer une agréable journée dans la convivialité et la joie .
Soyez les bienvenus
Cordialement
B.Abbas
DTouat
  • 4. DTouat | 20/05/2013
Bonjour tout le monde.
Mon cher ami Ferhaoui ,tu as raison de relever les tares hideuses qui ponctuent de part et d'autre l'axe principal de la ville. Nul n'ignore que toute construction ou aménagement en zone urbaine est soumis à un permis ou autorisation relevant des instances concernées ,en occurrence ,APC,bureau d'architecture et les services techniques qui doivent veiller au respect des règles en matière de construction. Si ma mémoire est bonne ,entre la période 1980 à 1988 une étude à été réalisée par le bureau d'études de l'URBAB de Blida pour la réhabilitation du tissu urbain de la ville de Miliana L'étude a clairement fait ressortir dans son P.O.S (plan d'occupation du sol) toutes les zones soient à réhabiliter, à démolir ,ou soient à rénover, et à sauvegarder.De même que le projet d'extension de la ville a été pris en considération dans cette étude.le PDAU (Plan Directeur d'Architecture et d'Urbanisme) a été longtemps débattu au niveau du siège de l'APC, et qui finit par être approuvé.Nous pensions à ce moment là que le centre ville allait être épargné des mains profanes qui pouvaient nuire à son architecture. Pourquoi le PDAU ne fut jamais appliqué dans son ensemble,pour au moins préserver les façades qui donnent sur l'ex rue St Paul?c'est aux autorités de cette époque qu'il appartient de nous éclairer. Par le biais de ce même site ,j'ai évoqué ,il y a plus d'une année (02/04/2012) dans la rubrique l'infrastructure hôtelière, une maison située a l'angle opposé de la librairie Azizi qui menaçait ruine. Mon souhait reste toujours que sa façade, qui reste, soit sauvegardée.son nouveau propriétaire entendra t-il notre voix?!!
Orchidée
  • 5. Orchidée | 19/05/2013
Bonjour,

Mr Ferhaoui fait le constat désolant des anciennes habitations qui menacent
ruine,j'ai su qu'une "petite" famille logeait dans une maison sans toit sis rue SaintPaul,est-ce possible?Que quelqu'un me rassure.
Benyoucef
  • 6. Benyoucef | 19/05/2013
Bonjour monsieur Khaked
Je ne voudrais pas trop m'attarder sur ce sujet pour éviter la polémique, car la question de la prise en charge du patrimoine dans notre pays reste une problématique qui affecte toutes les cités historiques et meme celles inscrites dans le patrimoine mondiale et cela en absence d'une politique claire et efficace, malgré les textes qui e, régissent
Pour repondre juste aux quelques cas citésdans votre commentaire , permettez moi objectivement de faire la part des choses en apportant les precisions suivantes:
-L'aménagement de la place des remparts ou se trouve" la tete d'éléphant qui orne outrageusement" cet espace n'est nullement l'oeuvre d'un bureau d'étude spécilalisé dans le patrimoine,malgré que ce travail a été fait de bonne foi
-El Fouara,Bab El Gharbi meme sort ,manque de consultations, quoique on a tenté plus tard de refaire des réplques en signe de regret
Pour le cas du bureau de tabac de monsieur Smain Dahlouk un joyau d'architecture néo mauresque , il a été saboté et profané par ses propres propriétaires...
Quand j'ai évoqué dans mon dernier commentaire, le projet du secteur sauvegardé de Milina, initié par le ministere de la culture, c'est dans le souci de créer une charte , qui régit dans l'harmonie toutes les actions relatives à la protection et la valorisation de notre patrimoine culturel.
Bien amicalement
ferhaoui
  • 7. ferhaoui | 19/05/2013
bonjour touat ,lors de mon passage à miliana pour les retrouvaille j'ai remarqué dans la rue principale ( rue st paul) des immeubles menacant ruine et effondrements récurrents qui en n'est résp...........ble!pour une ville comme miliana il ya de quoi perdre son latin d'après un ancien recensement du vieux bat pls de (......!......) habitations menacant ruine, devant etre réaménagées en urgence,dans le cadre de la résorption et la réhabilitation de l'habitat précaire,ou carrément démolies du fait de leur vétusté avérée . en effet,de nombreux habitation construtes depuis l'ére coloniale,implantées dans des quartiers environnant populeux et populaires construire c'est bien mais avec minimum de respect architectural et d'équilibre le cas de cette immense agence de(...!....) située a l'entr de la rue principale elle ne cadre meme pas avec l'ensemble des habitats d'antans tel que le petit bijou le marché ou encore mieux la poste trois types d'architectures qui s'opposent d'une facon dis gracieuse.l'autre image qui m'a beaucoup frapp'la pointe aux blagueurs ou la commune a certainement dépensé un budget faramineux pour l'embellir et la rendre attrayante,mais son entourage de vieilles constructions en bois la rend encore plus hideuse . le lycée mustapha ferroukhi centnaire , n'échappe pas à ce constat !.
DTouat
  • 8. DTouat | 19/05/2013
bonjour
Parler du patrimoine historique et archéologique a Miliana, c'est en fait évoquer le cas de nombreuses autres villes du même schéma qu'elle. La situation est critique à des degrés moindres dans ces mêmes cités. Le cas de Miliana n'est pas une exception. Des choses ont été faites, adroitement ou maladroitement en ville. On ne finira jamais d'en parler. En fait la chose archéologique est une nouvelle venue dans notre société même si au début elle était l'affaire des spécialistes. Peut- être il nous faudra passer par ce long chemin d'apprentissage du respect envers les balises de notre histoire. C'est en les respectant et a les faisant respecter que l'on puisse prétendre à des villes qui préservent leur caractère sans pour autant occulter ce présent en construction. l'esprit doit vagabonder et créer de nouveaux points de repères à la génération montante. trouver l'équilibre entre le nouveau et l'ancien voilà encore un pari qu'il faut relever. Pour trouver cette harmonie, il faut un chef d'orchestre, et ce chef d'orchestre ne s'est pas encore présenté. Alors, ses membres, même avec la plus grande volonté et même avec le dévouement total à la cause finissent par se décourager et se lasser. Donnez à ces bonnes volontés de l'oxygène en les encourageant à aller vers l'avant.C'est peut etre l'opportunité qu'offre ce "site tribune" qui peut contribuer à asseoir des canaux de dialogue entre ceux qui se manifestent ici, et les élus.Il faut apporter des réflexions sereines , projeter des visions objectives et dégager des propositions valables pour une évolution harmonieuse de la ville d'une part et la sauvegarde de son patrimoine d'autre part, sous toutes ses formes.
AMINE-MILIANA
  • 9. AMINE-MILIANA | 18/05/2013
et dire que la placette du musée AEK en face de l'horloge est devenue un terrain de jeu ou plutot un stade de foot , malheureusement à cause de cette situation inacceptable cette placette est devenue un dépotoir et la façade du musée complètement salie on ne peut meme plus s'asseoir sur les bancs pour profiter de la douceur des lieux au risque de se prendre un ballon un autre projectile en pleine gueule ! sans oublier le vacarme et le tapage , je me demande vraiment si les responsable de ce musée font semblant de ne rien voir ou s'en foutent tout simplement , quel gachis .
ikhlef_hadja
  • 10. ikhlef_hadja | 18/05/2013
bonsoir chantal et tous les autres amoureux de cette belle ville ;je ne me lasserai jamais de faire decouvrir ma ville a tous ceux qui ont a coeur la preservation et la richesse de son patrimoine millenaire ,j'aimerai tant te compter chantal parmi les amis qui me font confiance pour revivre avec moi nos escalades du zaccar de notre jeunesse quand le zaccar se parait de taches blanches de haiks de ses belles dames qui gravissaient ses flancs pour feter le printemps plus pres du ciel et de sidi abdelkader ;rendez vous est pris pour les jours a venir inchallah
CHENGABKHALED
  • 11. CHENGABKHALED | 18/05/2013
BONJOUR MONSIEUR BENYOUCEF.
MÊME SI LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE QUI NOUS INTERESSE EST L'AFFAIRE DE TOUS,CE QUI EST L'EVIDENCE MÊME,SA GESTION SUR LE PLAN TECHNIQUE VOIRE ARTISTIQUE RESTE L'OEUVRE DES PERSONNES PLACÉES A SA TÊTE.C'EST COMME CELA QUE CELA SE PASSE AILLEURS AVEC DE BONS RESULTATS ET JE NE VOIS PAS POURQUOI CE SERAIT AUTREMENT CHEZ NOUS.J'APPRENDS PAR VOUS QUE DES PROJETS FOISONNENT,ET QUE LA VILLE EST CLASSÉE COMME PATRIMOINE PROTÉGÉ.C'EST TRES BIEN, MAIS PERSONNELLEMENT JE NE VOIS PAS OU SONT LES RETOMBÉES CONCRETES.A MOINS QUE L'UNE D'ELLES SOIT CETTE TÊTE D'ELEPHANT QUI ORNE OUTRAGEUSEMENT ESSOUR.SI C'EST LE CAS,BONJOUR LE PROGRAMME DECADENT.JE NE VOUS CACHE PAS QUE JE FUS TRES DESAGREABLEMENT SURPRIS,CHOQUÉ LORS DE MON PREMIER RETOUR A MILIANA APRES DES DECENNIES D'ABSENCE, PAR CE QUI APPARAISSAIT A MES YEUX BEAUCOUP PLUS COMME UN ABONDON QU'UN SOUCI DE PRESERVATION DE CE QUI FAISAIT LA PARTICULARITÉ DE LA VILLE.SON SCEAU.JE CITE PAR EXEMPLE LES REMPARTS DONT DES MAINS PRETENDUMENTS EXPERTES ONT DENATURÉS L'ASPECT,SANS OUBLIER EL FOUARA OU PAR EXEMPLE LE LOCAL DE SI SMAIN DAHLOUK ALLAH YARHMOU,UN BIJOU DANS LE GENRE OTHOMAN ETC....JE NE CHERCHE PAS A SITUER LES RESPONSABILITÉS,IL NE M'APPARTIENT PAS DE LE FAIRE.JE VIS A L'EXTERIEUR DE MILIANA ET NE SUIS PAS AU FAIT DES AFFAIRES DE LA VILLE BIEN QUE MA FIBRE D'ANCIEN MILIANAIS NE ME LAISSE INDIFFERENT.MES MILIANITÉES.
Orchidée
  • 12. Orchidée | 18/05/2013
Bonjour,

J'ignorais l'existence du musée qui se trouve au niveau du tournant Ferrand
jusqu'en 2008 ou 2009 ou pas(je ne me souviens pas),puisqu'on a organisé une journée médicale(le thème était:l'asthme) au niveau de ce musée.Ça a permis
à bcp de connaitre le lieu,de le visiter sous l'oeil vigilant de Mrs Abbas et Touat
(qui ressemble au fluteur )que je ne connaissais pas de noms.
Chantal
  • 13. Chantal | 18/05/2013
Dommage Hadja que je sois si loin … j’aurais été ravie de participer à une randonnée pédestre vers le Zaccar ! J’espère que la prochaine fois que je viendrai, ce sera possible …
Benyoucef
  • 14. Benyoucef | 18/05/2013
Bonjour monsieur Khaled
Parler de la question de la preservation et de la mise en valeur du patrimoine culturel de la ville de Miliana est l'affaire de chaque milianais et non pas uniquement l'affaire des spécialistes ou responsables locaux, car ce patrimoine nous appartient à nous tous.Pour votre information, la ville a bénéficié de nombreuses opérations de classement de restauration et de valorisation de valorisation en faveur de certains monuments et sites historiques initiées par le ministere de la culture qui souhaite également de rendre la ville de Miliana comme secteur sauvegardé.Autant sont les projets, nous en tant que responsables dans ce domaine nous avons fait de notre mieux pour redorer le blason de cette ville qui attend encore plus d'éfforts de de tous ses fils en honneur à son passé prestigieux et de ses glorieux martyrs.
A titre d'exemple pour cloturer mon present commentaire,le cas de la manufacture dont je suis fierement responsable, était un dépotoire du quartier Anasseurs, alors qu'elle revet un interet historique crucial.Grace à Dieu et à notre intervention ,le site renait de ses cendres pour devenir aujourd'hui un veritable musée rayonnant, mais malheureusement oublié et meme boudé par ses visiteurs les plus proches.
Rabi djib el khir!!
Amicalement.
ikhlef_hadja
  • 15. ikhlef_hadja | 18/05/2013
tout a fait vrai miliana est un joyau au flanc du zaccar qui vaut les virages d'adelia ;depuis quatre ans j'organise aux eleves de terminales du lycee hassiba ben bouali des excursions qui les eclairent encore plus sur notre histoire si bien raconte par en premier lieu monsieur boualem a la maison de l'Emir abdelkader et monsieur abbas a la manufacture sans oublier le passage oblige a la pointe des blagueurs et son belvedere ,l'hopital et son architecture remarquable et le jardin d'essai legendaire et sa pharaonne . JE continue a partager l'amour de ma ville avec d'autres groupes et je vais ajouter une randonnee pedestre vers le zaccar inchallah pour les sportifs la liste est ouverte amicalement
CHENGABKHALED
  • 16. CHENGABKHALED | 18/05/2013
BIEN SUR QU'IL FAUT S'ENORGUEILLIR DE LA PRESENCE DE DEUX MUSÉES DANS UNE VILLE D'A PEINE 40000 HABITANTS,MAIS IL NE FAUT SURTOUT PAS S'ARRÊTER LA,S'OUVRIR A D'AUTRES CHAPITRES DE L'HISTOIRE.LES DEUX MUSÉES A MOINS QUE JE NE ME TROMPE NE RETRACENT QUE L'HISTOIRE CONTEMPORAINE DE LA VILLE(CECI RAMENÉ A L'ECHELLE DU TEMPS BIEN SUR).OR CE QU'IL CONVIENT DE FAIRE A MON AVIS POUR QUE CES DEUX INSTITUTIONS SOIENT A LA HAUTEUR DU MESSAGE AUQUEL NOUS RENVOIENT LES VESTIGES DE LA VILLE.C'EST D'ALLER PLUS LOIN DANS LE PASSÉ EST AU DELA DE CETTE PERIODE QUE REPRESENTENT LES MUSÉES ET QUI NE FUT QU'UNE ETAPE DANS L'EVOLUTION DE LA VILLE.MILIANA DISPOSE D'UN PATRIMOINE CULTUREL ET HISTORIQUE ENORME QUI N'A RIEN A ENVIER AUX AUTRES VIEILLES VILLES D'ALGERIE.IL NE DEMANDE QU'A ÊTRE EXPLORÉ.ET EXPLOITÉ.A VOUS MESSIEURS QUI AVEZ LA CHARGE DE L'ENTRETIEN DE LA MÉMOIRE DE LA VILLE DE LE RESSUSCITER ET LE METTRE EN EVIDENCE.....MILIANEMENT.....OU MES SINCERES MILIANITÉES.
Benyoucef
  • 17. Benyoucef | 18/05/2013
Bonjour à tous
La ville de Miliana s’enorgueillit de posséder deux musées , ce qui est rare dans une petite ville de 40.000 habitants.Deux joyaux d'architecture et d'histoire qui font le charme de cette ville
A cet effet je voudrais juste apporter une petite précision pour nos amis(es) du site.Les photos de la manufacture d'armes de l'Emir Abdelkader sont celles qui sont classées de 1 à 7 , c'est à dire la vue générale et les ateliers.Les autres photos représentent des prises de vue du musée du siège du califat de l'Emir qui se trouve au centre ville.Ainsi, le visiteur est bien orienté pour découvrir les spécificités architecturales et muséologiques de chaque musée que recèle la ville de Miliana
Par la même occasion , je remercie Chantal d'avoir l'honneur de visiter ces deux musées et d'avoir apprécier le contenu et le contenant
Vous autres visiteurs, soyez les bienvenus dans le fief de l'Emir abdelkader
Salutations
Chantal
  • 18. Chantal | 18/05/2013
Bonjour à tous. Je m’adresse à ceux qui n’auraient pas encore visités cette manufacture. Précipitez-vous ! C’est superbe ! De plus, au cours de mon séjour en Algérie, nous avons eu la chance, avec Zoulikha, de bénéficier d’un guide plein de talent (Monsieur Mohamed LANDJERIT). Idem pour le musée de Miliana. C’est Benyoucef qui nous l’a fait visiter. Tout comme Mohamed LANDJERIT, on ne se lasse pas des les écouter tant ils sont passionnés et … passionnants. De plus, en bons « pédagogues », ils ne manqueront pas, j’en suis certaine, de passionner vos enfants qui s’apercevront que la visite d’un musée … c’est tout … sauf … ennuyeux. Il ne fait aucun doute qu’ils en reviendront enchantés. La culture accessible à tous, voilà un excellent moyen d’évolution dans n’importe quel pays.
Benyoucef
  • 19. Benyoucef | 17/05/2013
Bonjour Mohamed
Vous n'ignorez pas que les visites priviligiées dans le programme de notre musée sont consacrées essentiellement aux groupes scolaires.Nous sommes arrivés à meme faire le porte à porte à chaque école pour ramener le maximum d'éléves.Malheureusement certaons établissements negligent carrément ce genre de visites et n'attachent aucune'importance.Je vous rappelle que notre musée a mis en place toutes les structures d'accueil pour bien recevoir ce jeune public et lui assurer une visite pour lui faire decouvrir la splendeur du site.
Nous attendons toujours à bras ouverts nos enfants
Amicalement
lamie
  • 20. lamie | 25/06/2011
c'est vrai que l'initiative serait bonne!
c'est notre Histoire, notre Patrimoine!!
Bradai
  • 21. Bradai | 01/03/2011
Et si l'initiative venait à la Direction del'Education Nationale de la Wilaya d' organiser un programme de visite à toutes les écoles de sa circonscription en vue d'une
tournée à ce lieu de notre histoire que nous a laissé un chef héroïque dans une ville qui fut un bastion de résistance de notre pays.

CE SERAIT MAGNIFIQUE POUR LES ELEVES.

Ces élevés seront en contact direct avec le concret d'une réalité de leur histoire.
Quand ils retourneront sur leurs bancs d'écoles ,dans leurs compositions et devoirs
ils sauront ce qu'ils vont écrire et comment réciter les paroles d'une histoire.

Et,Benyoucef Abbas en sa qualité de Responsable de cette Manufacture serait là impatient de les accueillir comme des invites d'honneur et son bouquet de fleurs leur sera remis dans son Musé ou d"agréables surprises les attendent.
Le Livre d'Or en sera témoin de leur passage
dans ce lieu de notre histoire que nous a laissé l'Emir Abdelkader dans une ville qui Miliana.
benyoucef
  • 22. benyoucef | 23/08/2010
CONSULTEZ SVP LE NOUVEAU BLOG SUR L HISTOIRE ET LES ACTIVITES DE LA MANUFACTURE D ARMES DE L EMIR ABDELKADER DE MILIANA
http://manufacture-miliana.skyblog.com
BONNE VISITE
benyoucef
  • 23. benyoucef | 01/07/2010
Merci Noria pour cette nouvelle page si enrichissante et rayonnante sur le nouveau musée qui vient rayonner le paysage culturel de la ville de Miliana.Je lance une invitation à tous les milianais pour le visiter car il s agit d une vraie oeuvre architecturale magnifiquement restaurée..
Salutations milianaises

Ajouter un commentaire