Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La région OUDJIDA

Par Aziz OUDJIDA

92 2  L’idée de monter au Zaccar me tente énormément et je suis tout à fait preneur, même si l’effort doit durer une journée entière pour monter et redescendre, ce qui à mon avis serait le rythme approprié, compte tenu des genoux de tout le monde. Nous ne sommes malheureusement plus, des jeunes chevreaux !  A défaut, on pourrait toujours se contenter d’atteindre le piedmont pour se rapprocher le plus du majestueux sommet du Zaccar. Dans mon jeune âge, j’ai gravi le Kef Sidi Amar (le plus haut sommet de l’Ouarsenis) et le Kef Sidi Abdelkader, juste à coté, mais le Zaccar, je n’ai jamais eu la chance de le faire.

Le Zaccar revêt pour moi une  importance particulière car c’est de là que la famille de mon père est originaire, d’où le nom d’Oudjida, de toute une région du piedmont sud du Zaccar, à quelques kilomètres au nord de Miliana, et qui porte encore le nom d’Oudjida. Tous ces ‘’indiens’’ dont je fais partie intégrante portent le même nom Oudjida ou des variantes, dû aux nombreux métissages au fil du temps. D’ailleurs un de mes projets de retraite, qui ne saurait tarder Inchallah, est de me rendre plus souvent dans cette région  et d’essayer d’y voir plus clair, récolter, glaner  récits de témoignages, contes, histoires de gens/cousins/cousines et autres  qui ont eu la bonne idée de garder encore un peu de notre histoire familiale.

Oudjida 2

Commentaires (25)

GHANIA
  • 1. GHANIA | 17/08/2013
Bonsoir tout le monde et un grand merci à monsieur FERHAOUI,effectivement j'ai été votre élève en classe de sixiéme au lycée Md Abdou,une année inoubliable chikh,et la façon d'evoquer mon cher papa ellah yerhmou m' a beaucoup emue,surtout quand vous m'avez rappelé les soirées de promenade que je faisais en sa compagnie et le lieu(RUE SAINT PAUL).J"aurais souhaité assister aux retrouvailles du 1er mai ,hélas,mon frére etant hospitalisé à alger,il m'etait impossible de me deplacer,il y-aura inchallah d'autres occasions.Encore une fois ,merci monsieur ferhaoui et au plaisir de vous lire,salammmmmm.
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 16/08/2013
Bonjour Ghania Riou,je suppose que vous étiez la petite élève que j'ai eu dans ma classe d'éducation artistique au lycée Abdou n'est-ce pas il-y-a bien longtemps les années bonheurs (1969) souvent je vous ai vu avec mon ami cheikh Riou,Allah yerhamou le père déambulant la rue Saint Paul pratiquement a la même heure le soir venu. une très belle image fusionnelle certainement les plus âgés,beaucoup se souviennent et disent encore l'admiration qu'ils ont porté pour le personnage pour le grand, grand monsieur de Riou !encore une fois de plus je souhaite de tout cœur à mon ami d'antan Mahfoudh une excellente santé.
GHANIA
  • 3. GHANIA | 16/08/2013
Salam à tous et saha aidkoum encore une fois,je tiens à remercier monsieur DAOUDI pour son message de prompt rétablissement adressé à mon frére RIOU MAHFOUDH,rabi ijazik.Bonne journée à tous,salammmmm.
Bouzar Bouzar
  • 4. Bouzar Bouzar | 16/08/2013
bjr tout le monde il m'est venu l'idée de se rassembler quelques ferroukhiens et escalader jusqu'au mont du zaccar avec un ou des connesseurs et prendre des photos souvenirs avec les amis en espérant que notre frere AZIZ OUDJIDA sera parmi nous inchallah .
mohamed.gouraya
  • 5. mohamed.gouraya | 05/08/2013
Allah Yahafdek khouya Amar.
Un plaisir de te revoir et cerise sur le gâteau avec Cheikh Maazouz
Bouadjadj.
Je ne manquerai pas ça lors de ma prochaine visite du bled.
Saha Ftourkoum à toutes et à tous
Abdelkader Daoudi
  • 6. Abdelkader Daoudi | 05/08/2013
Bonjour tout le monde et Saha ftourkoum,

Le mois du Ramadhan tire à sa fin, à ce titre, je souhaite à tous les ami(e)s Eid Moubarak. Je ne veux pas citer de noms car la liste serait trop longue. Toutefois, je citerai notre cher ami Mafoudh Riou qui est toujours dans nos pensées et nos prières et à qui je souhaite un prompt rétablissement, une heureuse et agréable fête parmi les siens.

Je salue au passage Moha khouya et le remercie pour ses chaleureux souhaits tout en le rassurant que le retour au bercail est programmé.

Amicalement,

Abdelkader Daoudi
mohammed djebbour
  • 7. mohammed djebbour (site web) | 05/08/2013
essalam alikoum.
je profites de l'occasion de la fete de l'aid el fetr pour souhaiter a tous nos amis sans exceptions une bonne fete de l'aid el fitr oua allah yatakabal mina oua minkoum essiyam oua el kiyam.
une pensée exceptionnelle pour nos amis fi elghorba nous sommes avec vous coeur et ame et nous vous souhaitons un retour proche in chaalah.N'est ce pas khouya kader ?

amicalement mohammed djebbour
Benabdellah Mohammed
  • 8. Benabdellah Mohammed (site web) | 05/08/2013
ESSALEM à toutes et à tous. J'adhère à la proposition de Mr Ayadi et suis preneur. Une rencontre à Miliana en Septembre serait la bienvenue et même nécessaire afin de faire un petit bilan-retrouvailles et aussi surtout de connaitre les nouveaux arrivés à la famille. Septembre n'est pas très loin et je propose de s'y atteler juste après les fêtes de l'aïd. Une réplique du 29 Septembre 2012 nous arrangerait beaucoup. Très simple et sympathique elle l'était ce jour-là. Mr Snoussi et sa dynamique équipe nous ont habitué à des surprises ou comme le dit l'adage populaire "kherdja min ezzerb". Notre éloquent animateur Mr Landjerit doit se préparer à reprendre du service. A tous ces acteurs, nous souhaitons un bon courage car organiser une rencontre de ce genre n'est pas une sinécure mais l'expérience acquise tout au long de ces deux années permettra, à coup sur, de relever le challenge. Saha ftorkom.
Amar Ayadi
  • 9. Amar Ayadi | 05/08/2013
Bonsoir la famille

Ouah Ya Khouya Med Gouraya,

Je t'invite à venir à Mostaganem pour prendre un café avec Mr Maazouz Bouadjadj.........J'ai assisté pas plus tard qu'hier à une soirée qu'il a animé...... et ce sera l'occasion pour moi de mettre un visage sur un nom........

Ouah Ya Khouya Snoussi il y a du beau monde ....
comme Ahmed,Bouabdellah, un certain visiteur,un certain lecteur et bien d'autres .........des retrouvailles à la pointe des blagueurs et sans aucun protocole nous permettra de nous connaître et nous fera énormément de bien .....n'est ce pas: Benameur, Bradai, Bouzar, Landjerit, Rammali,Benmerad, Midjou, début Septembre comme en 2012.........

A plus

Amicalement

Amar Ayadi
mohamed.gouraya
  • 10. mohamed.gouraya | 05/08/2013
Saha Ftourkoum.
Ya khouya Kada.
J'ai longé la côte gouraya mostaganem , pour le plaisir de voir
et écouter Maazouz Bouadjadj.C'etait une autre époque.
Amitié
bonne soirée à toutes et à tous.
Amar Ayadi
  • 11. Amar Ayadi | 04/08/2013
Bonsoir la famille
Bessaha Shourkoum......

Kada est parti au bled pour passer les fêtes de l'Aid......

Ouah Ya Khouya Mourad, Chantal, l’Oubliée, Aziz, Ahmed, ont tout dit ...je rajouterai seulement que tes enfants ont cette chance que tu n'as pas eu, celle d'avoir auprès d'eux et la mère et le père....,
Et je me suis vraiment senti orphelin à la disparition de ma mère Allah Yerhamha et pourtant j'avais à l'époque 54 ans..... à méditer ………
La coutume pour les parents d’embrasser leurs enfants avant qu’ils ne s’endorment se perd : ils sont trop fatigués pour attendre que leurs enfants rentrent se coucher……..Ouah Ya Khouya Aziz et celle-la aussi n’est pas de moi………

Une autre !….. et …….une autre !…….
A good map is worth more than a long speech….
and a picture says more than a thousand words......

Amicalement
Amar Ayadi
Abdelkader Daoudi
  • 12. Abdelkader Daoudi | 04/08/2013
Bonsoir tout le monde et Saha ftourkoum,

Cher Ahmed,
Les horaires du ftour à Chicago sont cités dans le calendrier inclus dans le lien ci-dessous. Aujourd’hui, le ftour est à 8:07 (US Central Time) ce qui correspond à l’heure locale algérienne + 6 heures.

http://www.islamicfinder.org/prayerDetail.php?country=usa&city=Chicago&state=IL&monthly=1
Aussi, je vous remercie ainsi que tous les ami(e)s pour leurs riches et éducatives interventions sur le comportement des parents vis-à-vis de leurs enfants et vice-versa.

Amicalement,

Abdelkader Daoudi
Noureddine
  • 13. Noureddine | 04/08/2013
Bonjour
Moi le fils des grandes étendues steppiques j'ai atteint les cimes du zaccar à l'âge de 13 ans c'était je pense en 69 ou 70 et j'en garde de merveilleux souvenirs
Aussi cher Azziz je souhaite que vous réalisez ce rêve qui vous tient à coeur
ZOUAOUI mourad
  • 14. ZOUAOUI mourad | 04/08/2013
BONJOUR CHERS AMIS AZIZ ET AHMED,
J AI BIEN LU VOS COMMENTAIRES QUI M ONT AIDE A MIEUX COMPRENDRE LES
RELATIONS QUI EXISTENT ENTRE PARENTS ET ENFANTS ET JE VOUS REMERCIE
D AVOIR MIEUX ECLAIRER MON SENTIER.
GRACE AU PARTAGE ET A LA COMPREHENSION ON ARRIVERA INCHALLAH
A SURMONTER LES DIFFICULTES...........
BIEN AMICALEMENT A VOUS ET BONNE FETE DE L AID
MOURAD ZOUAOUI.
ahmed
bonjour , bonheur et santé à tous et à toutes en ce mois sacré ;et à l'approche de l'aid el-fitr BONNE FÊTE A TOUS ET A TOUTES .

j'ai lu les lignes (et entre les lignes) de mon ami MOURAD concernant les enfants et la vieillesse des parents, comme l'a si bien dit Mme Chantal:" les enfants et les petits enfants resteront toujours une priorité pour nous"
seulement il ne faut pas se tremper d'époque .les enfants d'aujourd'hui sont différents des enfants d'hier ,en prenant compte du milieu où nous vivons .
si hier dans notre jeunesse le coté "moral"primait dans notre vie quotidienne ,aujourd’hui"hui c'est "le matériel" qui prime .
l'enfant d'hier ne pouvait compter que sur soi-même en premier lieu ,alors que de nos jours ce n'est plus le cas dans dans la famille .
le grand Mohammed -El-ANKA-rahimahou Allah- n'a-t-il pas dit <<karani el djouaa wa elfkar>> (j'ai été formé par la faim et la pauvreté)

l"enfant d'hier souffrait durant les différents jobs qu'il faisait pendant les vacances ;pour s'acheter des vêtements et des affaires en prévision de la future rentrée scolaire ,par contre l'enfant(le notre ) aujourd'hui, trouve tout à portée de main sans se fatiguer et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
te rappelles-tu Mourad des jouets qu'on "inventaient "à l'aide de boites et de fil de fer ?le jouet était le notre c'était comme notre bébé !comparons l'apport de ces travaux manuels innocents-tres bénéfiques pour un enfant - avec la conduite des parents aujourd'hui :<<tiens mon fils(ou ma fille ) prends cet argent et va t'acheter ce que tu veux ,moi je n'ai pas eu ce privilège quand j'avais ton age >>
l'enfant ne fait aucun effort et il a tout ce qu'il veut: du simple jouet à la voiture !et cet objet lui est indifférent après quelques jours seulement de son achat .il l'abandonne ou il le casse .surtout avec avec la "mode "de la violence que nous vivons partout .
aujourd'hui ,pour un père ou une mère le fils ou la fille c'est toujours "un enfant " ou un "gamin" à qui on doit tout donner tout offrir ,malgré qu'il soit devenu un adulte et cette conduite peu être négative dans certains cas .
une fois ,j'ai demandé à un ami devenu plusieurs fois grand-père :dis-moi avec ton expérience ,quand est-ce qu' on finira de ne plus s'occuper de nos enfants ?il m'a répondu :quand on te mettra dans la tombe .
maintenant c'est l'éducation des enfants et demain c'est au tour des petits enfants .
par contre une fois, j'ai été présent à une scène chez des amis ,la fille avait ramené son bébé de deux ans à la grand-mère pour le garder quelques minutes pour faire je ne sais quoi et quelle a été la réaction de la grand-mère ?
<<garde ton bébé ,je t'ai élevé et maintenant tu veux que j'élève ta fille !?>> c'était un peu brutal mais ..
-que choisir ici ?quelle est la règle a suivre ?
wallah c'est pas évident .d'ailleurs c'est pour ça que les parents jouissent d'une grande place dans notre religion ainsi que dans les autres religions .surtout pour la mère .<<el-denat tahta akdem eloumahet>>le Paradis est sous les pieds des mères

notre Prophete Mohammed -salla allah aalaihi wa sallem -dit son haddith : "elevez vos enfants pour une époque qui n'est pas la votre " (rabbo awladikom li zamanin gheira zamanikom )
khouya Mourad ,toi tout enfant tu croyais à la" m'hadjia" et la "ghoula" histoires tres anciennes que tes parents et grands-parents ont appris de leurs ailleuls mais nos enfants ne croient plus en ces histoires ,aujourd'hui ils croient en "face-book" et demain je ne sais pas .
avec le train de vie actuel que nous subissons on ne voit pas régulièrement nos enfants et si on a la chance de les rencontrer ,'ils n'écouterons pas nos histoires .

personnellement ,avec l'actuelle progéniture je te conseille d'appliquer la politique "du cheveu de Mouaawia".je m'explique ;il y a des moment où le papa doit avancer et des moments où il doit faire marche-arrière .

mais avec tous ces maux qui rangent la société et avec les tous les liens de la technologie nouvelle ,le rôle des parents- est devenu très difficile --idem pour les éducateurs -
Plusieurs anciennes "recettes" pédagogiques et psychologiques autrefois très efficaces , ne sont plus valables de nos jours .elles sont démodées .dans ces situations délicates ,je dirai comme Monsieur Ayadi : <<eslak a barigou >>

mais généralement dans le cadre de l' éducation des enfants; la palme d'or revient sans nul doute "à Madame" à la MAMAN ; cette femme à qui on doit tout notre respect ( mais sans la démission de Monsieur) .

cher Mourad, avec ta vieillesse c'est à dire ta grande expérience et ton savoir -faire tes enfants iront très loin dans la vie .sinon comment les immuniser contre tout et tous ?
Dieu le Tout PUISSANT respecte les personnes âgées et la société aussi .à mon avis on doit être de notre vieillesse .

A ton age tu devien^s un grand CONSULTANT POLYVALENT pour les enfants devenus adultes ainsi que pour les autres
QUE DIEU TE LES GARDE
Saha ftourkom mes amis (es).puis-je savoir à quelle heure est le ftour à Chicago svp? qui peut me renseigner ?
aziz
  • 16. aziz | 04/08/2013
Mourad, mes amis

Allons allons, tout d'abord nous ne sommes pas vieux, nous sommes des gens murs et pleins d'expérience de la vie. Nous avons tous eu des enfants et nous avons tout fait pour les élever du mieux qu'on pouvait, les aider dans la vie. A présent et même si on le voulait, on ne peux pas vivre leur vie ni eux ne peuvent vivre la notre. J'ai moi même trois enfants, qui travaillent tous les 3 à Londres après leur études universitaires, et sont entrain de faire leur vie, avec des hauts et des bas, enfin leur vie avec tout ce que cela comporte. En tant que parents, nous devenons des conseillers, conseils qui du reste peuvent ou ne peuvent pas être pris en considération, à leur convenance ce qui personnellement me siet bien.

J'avais posé la question dans un de mes billets précédents, en quoi peut on être utiles ? je n'ai eu malheureusement qu'une seule réponse de Kader Daoudi, de la lointaine ''windy city of Chicago''! En fait c'est une question que je me suis toujours posé depuis que j'approche allègrement l'age de la retraite. J'avais eu l'intention de prendre ma retraite fin de ce mois d'Aout 2013 après plus de 40 ans de loyaux services comme on dit dans la jargon mais mon employeur m'a demandé de rester encore une année, ce qui il faut croire, me conforte que je suis encore utile.

Mais toute cette expérience cumulée, en qualité d''ingénieur, ayant acquis une longue expérience internationale, dans tous les domaines de management de projets industriels, quelquefois énormes en investissements humains, matériels et financiers, je souhaiterai en faire quelque chose, à ma retraite. Mais ne dit on pas chez nous: ''Un peu pour le Bon Dieu, un peu pour nous'' ou encore ''Chouia l'Rabi, chouia lina''. Je suis prêt et disposé, à ma retraite, de mettre en pratique ce dicton populaire et de mettre au service des plus démunis, de notre pays ou d'ailleurs, certainement à titre bénévole sans appartenance politique aucune, ni philanthropie, mes services pas pour un profit quelconque mais pour la bonne cause. Voila ce que je souhaite vivement et je vais m'atteler avec le vif espoir que cela pourra marcher, en tout cas je suis prêt.

Est ce que tu ne penses pas que mettre notre cœur, notre tête, la main à la pâte et pour ceux qui le peuvent, à la poche, ne serait pas une chose qui nous donnera satisfaction et bonheur d'un devoir bien accompli envers Dieu ? Nous ne cessons de l'implorer, ce qui est très bien mais à mon humble avis, compléter nos prières par des actions d'aides humanitaires, seraient encore mille fois mieux de le remercier. Ce qu'il va faire de nous quand on le rejoindra, ce sera bien sure sa décision mais personnellement, je ne ferai pas ça pour des bons points ou un investissement pour l'au delà.

Bouzar, merci pour ton billet sur ton excursion dans la région de mes ancêtres. J’espère que les Oudjidas que tu as rencontré dans ta balade t'ont bien accueilli.

Amar, tu disais qu' une petite image vaut mieux qu'un long discours. Tu avais oublié de mentionner l'auteur de cette phrase qui est, d'après les Français, Napoléon et d'après les Anglais, le Duc de Wellington, qui a d’ailleurs pour rappel battu Napoléon à Waterloo.

Mon ami Mourad, je serai de passage à Marseille, sur mon chemin à Antibes, pour mes vacances, fin Aout et j'essayerai de passer te voir à Aix.

Saha f'tourkoum et à bientôt Inchallah
ZOUAOUI mourad
  • 17. ZOUAOUI mourad | 04/08/2013
BONSOIR CHANTAL,
CONNAISSANT TES CAPACITES D ANALYSE ET TON BON SENS , JE TE REMERCIE
BEAUCOUP POUR TA DILIGENCE .
AVEC TOUTE MA RECONNAISSANCE.
BIEN AMICALEMENT MOURAD ZOUAOUI
L'oubliée
  • 18. L'oubliée | 03/08/2013
Salut,
Si vos enfants ne font que déverser leurs caprices sur vous ne vous plaignez pas trop.
Ce qui ferait mal c'est l'ingratitude de la progénèture envers
les parents,je ne le souhaite à personne.
Saha ftourkom
Chantal
  • 19. Chantal | 03/08/2013
Bonsoir Mourad,

Effectivement, au fil des années, notre manière de vivre et de penser se modifie et c’est bien normal ! Je ne partage pas du tout l’avis d’un homme politique bien connu (Charles de Gaulle pour ne pas le citer !) qui disait que la vieillesse était un naufrage.

La vieillesse peut être un naufrage si nous nous accrochons à notre passé comme si nous voulions retenir le temps, si nous nous accrochons à nos remords et/ou nos regrets. La page de notre jeunesse est tournée et alors ? Il y a encore de bien jolis moments à vivre et, surtout, à partager. Quelle chance de vieillir : tant d’erreurs que nous ne commettrons plus du fait de l’expérience que nous avons acquise au travers de nos échecs et des moments douloureux que nous avons pu traverser. Avec les années, nous avons également appris à nous connaître avec nos points faibles et nos points forts mais qui n’en a pas ? L’être humain étant par définition limité et défaillant !

En ce qui concerne les enfants, dans la mesure où nous avons fait du mieux que nous pouvions et où ils ont bien réussi leur vie (cela semble être votre cas Mourad) où est le problème quand, au soir de notre vie, nous souhaitons avoir des activités différentes qui n’entrent plus dans le « cadre » habituel ? Nous avons parfaitement le droit de poursuivre notre parcours comme nous l’entendons ! Et ce, même si sur le plan affectif, nos enfants et petits-enfants resteront toujours une priorité. Ce qui ne veut pas dire pour autant céder à ce qui ressemble parfois à du « chantage » affectif (d’où les conflits ….).

Certes, nos enfants et/ou petits-enfants peuvent nous donner leur avis sur notre mode de vie mais si nous pouvons les écouter, nous ne sommes pas obligés d’adhérer à leurs suggestions. Et puis, s’ils se fâchent, il faut se souvenir de ce que Goethe disait, déjà, en son temps : « Etre adulte, c’est avoir pardonné à ses parents ».

D’une manière générale, je pense que si nous voulons voir les gens heureux autour de nous, a fortiori nos proches, il faut commencer déjà par être heureux nous-mêmes. Cela peut paraître, a priori, égoïste, mais en y réfléchissant bien et, surtout, en « pratiquant » on s’aperçoit très vite que c’est finalement vrai ! En étant heureux soi-même on est plus ouvert aux autres, plus disponible, plus à l’écoute et … cela me rappelle une histoire que je racontais à mes petits-enfants lorsqu’ils étaient « tout » petits.

Pour faire court : Un vieux sage voit un enfant pleurer. Le sage demande à l’enfant pourquoi il pleure. Les yeux plein de larmes, l’enfant lui répond qu’il a rencontré un petit garçon qui lui a dit plein de choses méchantes … Le sage lui pose la question suivante : « si quelqu’un vient te voir et te donne un cadeau qui ne t’est pas destiné, qu’est-ce que tu en fait ? » L’enfant répond : « ben … je le donnerai à celui à qui il appartient ». Le sage : « eh ! bien tu vois, là, je t’ai parlé d’un cadeau mais lorsque quelqu’un vient vers toi et qu’il t’offre sa colère, tu n’es pas obligé de l’accepter, elle ne t’appartient pas et tu dois lui rendre ! »

Lorsque nos « grands » enfants nous font des reproches parce que notre mode de vie ne leur convient pas pour « X » raisons, je considère que c’est du même ordre ou, pour le dire plus crûment, cela ne les regarde pas !

La jeunesse est passée pour nous mais une nouvelle vie nous attend. C’est la dernière ligne droite. Celle-là, nous ne devons pas la rater. Cela ne veut pas dire pour autant devenir égoïste au sens « pathologique » du terme, ni nous empêcher d’aimer nos enfants et petits-enfants de toute notre âme de parents et de grands-parents. En d’autres termes, il n’est pas incompatible d’aimer nos proches et de faire ce que nous voulons ! C’est une question de gestion du temps et peut-être aussi, de nos émotions.

Bonne soirée.
Amar Ayadi
  • 20. Amar Ayadi | 03/08/2013
Bonsoir la famille
Bessaha Ftourkoum…..

Ouah Ya Khouya Daoudi, c'est le calme plat, j'en profite .....

Ouah Ya Khouya Mourad, l'âge qu'on veut avoir gâte celui qu'on a.......

Ouah Ya Khouya Kada, peu importe l'âge qu'on a pourvu qu'on le porte bien,
Kada, et il est impoli de parler d'âge devant des personnes âgées…...

Ouah Ya Khouya Kada, l'âge est une grâce qu'il faut mériter et non un poids qui nous écrase
Kada, et ce qu'il y a de beau dans le fait de vieillir, ce n'est pas d'être vieux, c'est de rester jeune.

Ouah Ya Khouya Kada, les enfants ! c'est plus facile de les faire que de les élever
Kada, quand les enfants sont petits, ils vous marchent sur les pieds, quand ils sont grands, ils vous pèsent sur le coeur.....

Ouah Ya Khouya Kada, on m'a toujours dit qu'il fallait respecter les plus âgés que soi.
Kada, et plus ça va, moins j'ai de gens à respecter ! ......

Amicalement

Amar Ayadi
ZOUAOUI mourad
  • 21. ZOUAOUI mourad | 03/08/2013
BONJOUR ET SAHA SYAMKOUM,
AVEC L AGE ET LE VIEILLISSEMENT ,JE DONNE L IMPRESSION DE NE PLUS SERVIR A RIEN ,D AUTANT PLUS QUE JE COMMENCE A NE PLUS SUPPORTER LE BRUIT ET L AGITATION .
DEPUIS CES DERNIERES ANNEES ,MON MODE DE VIE ,DE PENSER ET D ACTION
COMMENCENT A CHANGER ET DES CONFLITS SURGISSENT DE TEMPS A AUTRE,
AVEC MES ENFANTS QUI REFUSENT D ACCEPTER DE ME VOIR VIEILLIR. ILS
REFUSENT QUE JE LACHE PRISE EN LES LAISSANT SEULS MENER LEUR VIE ET CELLE DE LEUR PROGENITURE.
J AI L IMPRESSION D AVOIR ACCOMPLI MON DEVOIR DE PERE CAR TOUS MES QUATRE (4) ENFANTS SONT DIPLOMES DE L UNIVERSITE D AIX-EN-PROVENCE.
LA VIE EST AINSI FAITE CAR COMME TOUS LES VIEUX ON LE DROIT D ETRE RESPECTE COMME TEL C EST A DIRE VIVRE SEREINEMENT SA VIEILLESSE EN ORGANISANT SES VOYAGES SES VACANCES ET SES RANDONNEES EN MONTAGNE EN MER ETC.......
C EST DONC AUX ENFANTS DE SAVOIR METTRE UNE CROIX SUR CE QUE FUT LE TEMPS QU ILS AVAIENT DES PARENTS POUR S OCCUPER D EUX .......
QU EN PENSEZ-VOUS ??
SAHA EFTOURKOUM
mohamed.gouraya
  • 22. mohamed.gouraya | 03/08/2013
Le minerai de fer du Zaccar et de Rouina a servi à la
fabrication de la tour Eiffel.
Saha ftourkoum à toutes et tous.
Amar Ayadi
  • 23. Amar Ayadi | 03/08/2013
Bonsoir la famille
Bessaha Shourkoum…..

Ouah Ya Khouya Aziz, une petite image vaut mieux qu'un long discours

Ouah Ya Lala Noria ………déjà la retraite……quelques petits conseils……d’un ancien retraité…..qui continue pourtant à bosser ………. et même à flâner……

Ouah Ya Khouya Kada, cet incomparable privilège, de pouvoir être à sa guise soi-même et autrui………
Kada, tout est vacant et si certaines places paraissent nous être fermées, c'est qu'à nos yeux elles ne valent pas la peine d'être visitées……….

Ouah Ya Khouya Kada, tu penses peu au futur, n'est-ce pas?
Kada, c'est le privilège de la jeunesse…………..

Ouah Ya Khouya Kada, ne reste pas debout lorsque tu peux t'asseoir,
Kada, et ne reste jamais assis lorsque tu peux t'allonger.

Ouah Ya Khouya Kada, sois infatigable au repos.
Kada, et si tu vois quelqu'un qui cherche à se reposer, aide-le.

Ouah Ya Khouya Kada, si par hasard tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.
Kada, et rappelle-toi que le travail est sacré, n'y touche pas.

Ouah Ya Khouya Kada, quelle est la différence entre un agent de police et une cocotte-minute?
Kada, Il n'y en a pas car dès qu'ils sifflent c'est cuit !.....

Ouah Ya Khouya Kada, le train a pourtant sifflé pour nous aussi il y a bien longtemps…..
Kada, et pourtant……..la vie continue………Ouah Ya El Kebida………

Amicalement
Amar Ayadi
Bouzar Bouzar
  • 24. Bouzar Bouzar | 03/08/2013
bsr mr AZIZ OUDJIDA saha ramdhanec ou saha ftourec . merçi de m'avoir rappeler du zaccar .un jour je me rappelle j'avais une 104 j'ai eu l'idée de monter au zaccar en 1987 avec mes 3 enfants à mi chemin j'ai arrété la voiture parce qu'il n'y avait pas de route alors on est déscendu de cette dernière et on a continué à pieds jusqu'à sidi abdelkader j'avais peur des explosions des mines alors on a retroussé chemin tout de suite et on est redescendu en courant jusqu'à la voiture et retourné à la ville de miliana moi et mes enfants.c'etait un plaisir cette escalade.
Chantal
  • 25. Chantal | 06/07/2013
Merci Aziz de nous avoir fait partager ce commentaire émouvant ainsi que ces jolies photos de la région. Optimiste dans l’âme, j’espère avoir un jour le plaisir d’escalader le Zaccar avec mes amis (es) Algériens et Algériennes. Bonne journée.

Ajouter un commentaire