Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Mawlid Ennabaoui à Miliana

La fête du Mawlid Ennabaoui Echarif est une Occasion pour les Milianais de manifester l’amour qu’ils portent au Prophète Mohamed (S.A.W), de se rappeler ses actions et ses Hadiths, de se remémorer sa vie, sa naissance, ses miracles, sa foi et ses actes illustrant la grandeur de l'Islam. Pour célébrer ce jour,  Miliana conserve sa propre tradition festive, deux semaines avant, les préparatifs se font d'arrache pied, à cette occasion les Milianais mettent en oeuvre des M'narettes.

Img 4943 

 Dans une ambiance de compétition et de rivalité que les Milianais réalisent le meilleur chef-d'oeuvre à la veille de cette fête, une atmosphère de joie gagne les rues de la ville, les M'NARETTES harmonieusement illuminées de bougies, de fruits, de friandises, de parfum et de bouquets de fleurs sont  préparées à prendre le départ pour la mosquée de Sidi Ahmed-Benyoucef.

 La M'NARA, sorte de maquettes faites à base de bois et de roseaux en formes de mosquées, de tours et de bâteaux, et qu'on met à l'intérieur des bougies allumées, ces coutumes typiquement locales sont associées à la célébration du Mawlid Ennabaoui.

 Sous les bruits du baroud , des youyous et des sons de zorna que le défilé des M'NARETTES arrive à la grande mosquée de Miliana.

 Après la prière d'El-Maghreb, les M'NARETTES sont disposées en face d'une rangée de Tolbas qui annoncent l'ouverture de la cérémonie en récitant la FATIHA. Le rituel consiste à vendre aux plus offrants, les produits exposés sur les M'NARETTES en signe de BARAKA.

 Un regain d’intérêt, semble apparaître pour cette fête  célébrée dans le respect de la foi islamique, une occasion de rassembler les gens.

 La cérémonie se termine jusqu'aux premiers lueurs de l'aube.

Commentaires (10)

BENZERHOUDA
  • 1. BENZERHOUDA | 18/12/2014
MILIANA C LA PLUS BELLE QUE J'AI VISITE DANS MA VIE C MA VILLE NATAL . BRAVO POUR EL MANARA C'EST UNE TRES BELLE TRADITION .
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 15/01/2014
bonjour ptite soeur meskellil en effet des images qui me rappellent de très belles années à miliana,j'ai assisté à la fete d'antan du mawlid, et meme à l'occasion immortalisé quelques scenes en peinture aux couleurs des mnarates,.il parait cette année le mouloud a été fété comme il se doit par les milianais et miliannaises sauf que la fete ,joie pour certains, tragiques pour d'autres hélas! suite à l'utilisation des produits pyrotechniques (pétarades) l'ami ferhaoui, oran.
Meskellil
  • 3. Meskellil | 14/01/2014
Qu'il est doux d'évoquer les souvenirs liés au Mouloud d'antan, à la fabrication des Mnarates, et aux chants célébrant la naissance du prophète (slaos)! A toutes et à tous, je vous souhaite une bonne Fête du Mouloud. Puisse-t-elle continuer à nous enchanter encore et toujours
ferhaoui
  • 4. ferhaoui | 22/04/2013
bonjour bravo! l'artiste aziz,pour cette belle réalisation splendide de la mnara .comme l'a dit je ne sais qui:" la culture ne s'hérite pas,elle conquiert.la culture et l'amour de la culture...la mnara sur laquelle on a beaucoup écrit et sur laquelle on écrira beaucoup,cette pièce admirable ou le détail est une suite éléments architecturaux forment de petites constellations qu'on ne peut contempler qu'en risquant le torticolis.j'avoue devant ce magnifique spéctacle qui se perpétuel de génération a une autre au fil des siècles ce détail choque le regard, puis l'esprit.cette réserve faite ,il faut s'empresser d'ajouter que cette fete est un régal des yeux et du coeur .l'homme est né pour le bonheur ,et la culture est l'expression de ce bonheur de vivre...oran.
CHENGAB KHALED
  • 5. CHENGAB KHALED | 22/04/2013
C'EST BEAU DE VOIR QUE CERTAINES TRADITIONS SE PERPETUENT.BRAVO AUX GARDIENS DE LA MÉMOIRE,SANS EUX LA MNARA OUESSNADJEKS ET LA PROCESSION QUI CELEBRAIENT LE MAWLID ENNABAOUI AINSI QUE D'AUTRES CACHETS DE LA VILLE SERAIENT PASSÉS AUX OUBLIETTES COMME SONT PASSÉS A LA TRAPPE DE LARGES PANS DE L'HISTOIRE DE LA VILLE,EMPORTÉS PAR CETTE DEFERLANTE MARÉE HUMAINE QU'ON AURAIT SOUHAITÉ RESPECTUEUSE DES FONDAMENTAUX CULTURELS DE LA VILLE.
Chantal
  • 6. Chantal | 22/04/2013
Bonjour Khalfi et Benyoucef. Merci pour cette leçon d’histoire que j’ignorais. Bonne journée.
Fatma zohra Dellouci née chahdaoui
  • 7. Fatma zohra Dellouci née chahdaoui | 21/04/2013
Bravo a mon mari Aziz qui a réussi a realiser la mnara pour le mouloud anabawi . elle a fait le trajert miliana tlemcen A l'occasion de Tlemcen capitale de la culture islamique l'année 2011
A Belblidia
  • 8. A Belblidia | 14/02/2011
je suis d'origine milianaise. Meme si je suis née à Alger apres 62, je peux dire que c'est ma ville natale et à chaque fois que je me rends en Algerie (J'habite au Canada) , il faut que je fasse un pelerinage dans cette ville tant aimée où je renoue avec mes souvenirs d'enfance ...
Benyoucef Abbas
  • 9. Benyoucef Abbas | 07/08/2009
Dans ce contexte il est à noter qu une association culturelle dénomée"El Manara"presidée par Mr Landjerit Mohamed vient de naitre dans le souci de preserver et de valoriser ce riche heritage qui fait partie du patrimoine culturel local.D ores et deja l'association a organisé de nombreuses activités ..
Salutations milianaises
KHALFI
  • 10. KHALFI | 28/05/2009

___________LA MENARA DES MILIANAIS___________

En 1930, le gouvernement français avait dépensé des moyens colossaux, pour fêter un siècle d'occupation. Les milianais avaient mis à profit la fête du Maoulid El Nabaoui, en transformant leur ménara en un petit bateau, mis sur roues, afin de traverser la ville de part en part, avant d'atteindre le mausolée de Sidi Ahmed Benyoucef.
Muni de quatre canons crachant du feu dans un bruit étourdisant, ce bateau avait pour but de rappeler aux usurpateurs, qu'ils n'avaient perdu ni leur religion, ni leurs traditions et la flotte algérienne a été l'une des meilleures du monde et que ne pas parler la langue de l'occupant était un combat continuel.
Cet exemple venu d'en haut a été suivi à Al Khemis, gâce au regretté Zizi, un ébéniste, qui a monté sur roues un plus gros voilier, qui a été entouré d'une dizaines de cavaliers, qui ont vidé leurs fusils dans la rue de Paris, avant d'attendre Sidi Abd Qader.

Ajouter un commentaire