Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Miliana...Il était une fois, une veillée en plein air

 La surprise était grande mardi, quatorzième jour de Ramadhan. Vers minuit, la musique brisant le silence de la nuit jusqu'aux quartiers les plus éloignés de la ville invite les Milianais à une soirée musicale. Du chaâbi. Du Chaou. Assurément, le chantre de la chanson chaâbi, Abdelkader Chaou, se produit en plein air au niveau du jardin public de Miliana, à l'occasion de la mi-Ramadhan, la nuit du «tnassif».

686284368476807518r jpg jpg 2  En effet, l'espace est paradisiaque. Le décor naturel est agréable à la vue. Deux grands peupliers, des plantes décoratives de différentes espèces, des touffes de thym, du serpolet, des rosiers et des jacinthes forment la scène perchée sur une banquette surélevée à un mètre cinquante du parterre où des tables sont disposées de manière à ce que les convives puissent avoir une vue sur toute l'esplanade.

La lumière des guirlandes multicolores pas trop agressive se mêle à celle de la grande lune de cette fraîche nuit de ramadhan agrémentée par les parfums que dégagent les centaines d'arbres centenaires de différentes essences et de fleurs nouvellement écloses.

Devant une meïda garnie de confiseries, qtaief, samsa, tcharak et qalbellouz fait maison, de thé et de bouquets de basilic et de menthe fraîche, le cheikh de sa voix au timbre particulier exécute son récital, faisant danser les jeunes et les moins jeunes. L'ambiance si agréable est à la détente, et tous les présents, partageant cet air de fête, réalisent qu'il est temps que les autorités locales autorisent ces veillées en plein air comme par le passé, où cette aire ne désemplissait pas durant toute la saison estivale.

 Les sièges mis à la disposition des convives n'ont pas suffi. De nombreux mélomanes venus d'Arrib, d'El Khemis et même de Aïn Defla, les mordus du chaâbi s’en sont donné à cœur joie, à l'exemple de Larbi Kadri, plus connu sous le sobriquet Mon Voisin. Cet enseignant à la retraite est venu de Aïn Defla sur sa mobylette pour assister à cette soirée.

«Pour le chaâbi, je serai venu à pied», dit-il, en ajoutant : «J'adore le chaâbi, particulièrement hadj Chaou, après les regrettés hadj M'hamed El Anka et hadj El Hachemi Guerrouabi.» Abderrahmane A.M.A pour les confrères a démarré lui aussi de Aïn Defla à 23h30 pour assister à la fête. «Un lieu pareil, c'est rafraîchissant, moralement et physiquement», dit-il.

Vers 1h, les travées libérées des invités d'un soir accueillent les familles milianaises qui affluent au jardin public pour prendre part à la fête. On se salue, on s'embrasse, on s'échange des sourires. On a l'impression que tout ce monde se connaît. Les jeunes et les moins jeunes, entraînés par le rythme de la mandoline et de la derbouka, sans gêne aucune, foulent la piste de danse avec de larges sourires.

L'expression de joie se lit sur tous les visages qui ont retrouvé l'intimité des bons vieux jours. «Ça me rappelle les séances de cinéma en plein air sur cette placette», soupire Madjid qui n'est revenu à Miliana qu'une fois retraité.

Ce n'est que vers 2h30 que, par petits groupes, les familles pleines de joie et de bien-être quittent non sans regrets leurs tables en espérant que les veillées en plein air reprendront comme au bon vieux temps. Abdelkader Chaou exécute son bqaw âala khir oua sbah sabbah, les tables se vident. On se souhaite une bonne nuit, un bon ramadhan et un bon s'hor.

Par Abdou K.

Commentaires (2)

Safia Belhocine
  • 1. Safia Belhocine | 01/07/2015
Ah ! Cela me rappelle le temps où le Jardin Public acceuillait le Cinéma les soirs d'été!
C'était merveilleux!
A d'autres soirées ramadhanesques pour vous tous!
Moi ,je suis trop loin pour y assister!
Meskellil
  • 2. Meskellil | 30/06/2015
Quelle agréable lecture! Fluide et imagée nous invitant au cœur d'El djenina et du cha3bi! Rare!! Chaou sait y faire! Voix, rythme, et bonne humeur sont toujours ses heureux compagnons! Je comprends bien ceux qui sont venus de loin l'écouter et qui plus est dans un tel cadre! Aucun mal à faire le parallèle avec les souvenirs que j'en ai, les contours en sont clairs et précis! J'y suis, j'apprécie cette belle soirée aux couleurs, senteurs, lumières et mélodies douces et très nostalgiques! Y a-t-il des soirées cha3bi pendant ce mois de ramadhan à Miliana?

Merci beaucoup K. Abdou, J'ai eu plaisir à être fel djnina en compagnie de Cha3ou et de nass Meliana.

Ajouter un commentaire