S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Amel BRAHIM DJELLOUL

Amel brahim djelloul 1

 

 La Diva milianaise Amel BRAHIM DJELLOUL, diplômée du CNSMD de Paris, est emmenée à chanter sur les plus grandes scènes en France (Opéra e Paris, théâtre du Capitole,..) comme à l’étranger ( Grand Théâtre de Geneve, La Monnaie de Bruxelles, Lincoln Center de New York ..) et est régulièrement invitée par de nombreux orchestres (Orchestre national de France, Les Arts Florissants). Elle se produit régulièrement en récital avec le pianiste Nicolas Jouve et l’ensemble Amedeyez. Son parcours et sa voix la conduisent vers les rôles de Suzanna/Le Nozze di Figaro, Pamina/Die Zauberfote, Servilla/, La clemenza di Tito, Naneta/Falstaf, Despina/Cosi fan tutte, Adina/L’elisir d’amore, Melisande/, le rôle-titre de Véronique, Gabrielle /-/La Vie parisienne et Zanetta/La Princesse de Trebizonde.

 13 3

 Dernièrement à l’Opéra/Théâtre de Limoges, elle vient d’interpréter le rôle proncipal de Jacqueline dans une  comédie lyrique « Fortunio »d’Anfr2 Messager (1853-1929).

Commentaires (13)

atmani
  • 1. atmani | 06/12/2014
bonsoir
Rachid est bien le frère de Amel, c'et mes voisins d'enfance Alger. j'ai meme étudié avec rachid au lycée technique et j'èétais amie et voisine de sa soeur samira qui a fait DES physique. Amel je lèai connu toute petite . cette famille me fait rappeller mon enfance, c'était une famille très respectueuse allah ibarek. le grd bjr ètous
BRAHIM-DJELLOUL Sadek
  • 2. BRAHIM-DJELLOUL Sadek | 31/10/2014
Bonsoir mon cher Mourad ZOUAOUI.

Rachid BRAHIM-DJELLOUL musicien,chanteur et musicologue vivant à PARIS n'est pas le mari d'Amel BRAHIM-DJELLOUL soprano mais bel et bien son frère.J'ai tenu à faire cette précision qui s'impose et vous prie de trouver ici l'expression de mes meilleurs sentiments.
Chantal
  • 3. Chantal | 25/12/2013
« Fervente admiratrice » … comme vous avez raison ! Je connaissais Amel et Zahia mais pas Faïrouz que j’ai découvert grâce au site ! Connaissant bien Zahia, vous le savez forcément, mais peut-être serait-il judicieux de faire savoir (à ceux qui l’ignoreraient) qu’elle a écrit un livre merveilleux sur son parcours qui force l’admiration : « La Chef d’orchestre ». Bonne journée à tous.
Une fervente admiratrice
  • 4. Une fervente admiratrice | 25/12/2013
Jamais deux sans trois dit-on! Amel, Feirouz et Zahia trois femmes talentueuses, passionnées et dignes d'éloges. Un petit lien ci-dessous d'un morceau de musique populaire algérienne sous la direction de Zahia Ziouani

Zahia Ziouani
Une chef d'orchestre entre Paris et Alger (ARTE)

Née en France de parents algériens et mélomanes, Zahia Ziouani, 32 ans, dirige le conservatoire de Stains, en région parisienne, où elle a créé aussi, il y a un peu plus de dix ans, l'Orchestre symphonique Divertimento, avec de jeunes musiciens du département – dont sa sœur jumelle Fettouma, violoncelliste de talent. Elle est également, depuis trois ans, chef invitée de l'Orchestre national d'Alger, qui se partage sous sa baguette entre répertoire occidental classique et musique arabo-andalouse.
Passeuse infatigable, elle a laissé la réalisatrice Valérie Brégaint la suivre des deux côtés de la Méditerranée, de répétitions en concerts, au fil de ses allers et venues au service des œuvres qu'elle aime, mais aussi du public. Car elle veut partager avec le plus grand nombre sa passion pour la musique, qu'elle a eu la chance de rencontrer très jeune en la personne du chef d'orchestre roumain Sergiu Celibidache, qui fut brièvement son maître. En marge de son travail, Zahia Ziouani parle d'identité et d'héritage, d'éducation, du rapport aux médias, du poids des préjugés, du bonheur de créer. Un portrait à l'énergie communicative.

http://www.youtube.com/watch?v=ioUisgNCRu0
ferhaoui
  • 5. ferhaoui | 20/12/2013
bonjour samia talbi, je suis très content que vous puissiez vous manifestez après un si long silence voire une longue immersion quoique je sais l'éducation nationale demande un sacré travail...à nos jours etre enseignant j'avoue c'est plus comme autre fois dans tous les cas en fin ! c'est les vacances alors reposez_vous bien!!! l'ami ferhaoui, oran.
ferhaoui
  • 6. ferhaoui | 19/12/2013
bonjour la grande famille! c'est vrai lorsque on est un amoureux des arts il y a ce bonheur indescriptible : dans la peinture et la musique à ce sujet il m'est impossible de peindre sans écouter un concert de berlioz,ou un air de haendel, ca n'a pas de prix...mais avec notre pépite ,qui porte bien son nom , amel brahim d, c'est la fierté d'un peuple...et d'une ville miliana! .écouter un concert de notre diva amel dans le silence de la nuit est tout simplement sublime !...parole d'artiste ! l'ami ferhaoui, oran.
ZOUM
  • 7. ZOUM | 19/12/2013
Bonjour KRIMO,

Merci d avoir eclairé ma lanterne et de plus , j ignorais qu il avait un doctorat
en musique ....C est un grand honneur pour un jeune Milianais !!!
Krimo
  • 8. Krimo | 19/12/2013
Aziz,

Fairouz n'a jamais chante a la Scala. Elle a fait son apprentissage a Milan durant 7 ans.

Ce qu'elle confirme elle-meme dans une une interview qu'elle a accorde a un journal en Octobre 2013
Krimo
  • 9. Krimo | 19/12/2013
Mourad,

Rachid est son frere. Si je ne m'abuse il a un doctorat en musicologie.
ZOUAOUI mourad
  • 10. ZOUAOUI mourad | 17/12/2013
Bonsoir,

C est un regale que d ecouter AMEL qui nous retrempe par sa voie
féerique dans le passé glorieux de l ANDALOUSIE , en chantant la
méditerranée berceau des cultures et des civilisations......C est sublime !!
Est-ce que RACHID est il son frére ou son mari ?
C est un grand honneur pour MILIANA et toute la région ....J en suis fier
aziz
  • 11. aziz | 17/12/2013
Et une autre milianaise, Mlle Fairouz Oudjida, qui a passé sept ans a la SCALA de MIlan, avant de s'etablir en Amerique du Nord, USA et Canada ou elle fait un carton. Elle est meso-soprano et ces interpretations de la Traviata et autres sont simplement sublimes. Elle a aussi interprete avec sa voix remarquable, la chanson d'Idir EL Sendough,version classique, a voir absolument. Essayez you tube et tapez Fairouz Oudjida. C'est aussi ma niece et j'en suis tres fier.
benyoucef
  • 12. benyoucef | 17/12/2013
Bonjour Chantal
En raison de son riche palmares, Amel Brahim Djelloul reste incontestablement une diva qui a réussi à faire son chemin d'artiste avec brio .Une soprano Inégale, une voix cristalline pure et melodieuse, une providence musicale, un rossignol rare.Quand je l'écoute chanter , tout mon ame s'emporte et s'emballe dans la magie de ses chants forts entrainants , une douceur vocale qui vous envoute et vous enchante.
.Je souhaite bien que vous soye présente à son prochain spectacle à Paris.Une occasion en or à ne pas rater .
Vive notre diva et que Dieu nous la protege.
Amicalement
Chantal
  • 13. Chantal | 17/12/2013
Cette femme est D I V I N E ! Je me réjouis qu’elle se produise en 2014 à Paris où je me ferai un plaisir d’aller la voir et l’écouter. Déjà, sur un CD, sa voix nous captive ! Alors - comme disent mes petits enfants - en « vrai » et à l’Opéra de Paris … quel bonheur !

Ajouter un commentaire