Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Carnets d'hiver

De Djamel TOUAT

1ère planche

1 24

2ème planche

2 19

3ème planche

3 16

4ème planche

4 8

5ème planche

5 15

6ème planche

6 7

La couverture

Couverture

Publié le 02/03/2014

Commentaires (27)

kéryma
  • 1. kéryma | 16/02/2015
Bonsoir Djamel,

Je suis revenue vers tes planches aussi majestueuses qu'un chêne fier de son tronc! Il parait que lorsque l'on cherche Djamel Touat il faut aller dans ce jardin public, vous le verrez assis sur un banc d'où il courtise la belle gardienne aux origines Egyptiennes, sa muse de tous les temps! Et demain? Au même endroit?
Kéryma,
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 18/03/2014
bonjour ma chère noria , j'ai trouvé dansmes archives quelques photographies du temps des émissions inter cem...j'ai répété l'opération plusieurs fois je crois la 3e est la bonne (confirmer) donnez le bonjour à vos collaborateurs! l'ami ferhaoui,oran.
Meskellil
  • 3. Meskellil | 18/03/2014
Bonsoir à toutes et tous,

Assurément ce jardin regorge de souvenirs, sources d'inspiration profonde. M. Djamel, vos carnets sont empreints de poésie, de sensibilité et de fraîcheur. Merci de nous faire partager votre cheminement, vos humeurs, vos pensées, vos hésitations, on a l'impression de vous voir travailler dans cette « El djenina ». Merci à votre compagnon de route M. Benyoucef de nous inviter dans votre univers avec ses talents de narrateur. J’aime bien cette complicité qui semble exister entre vous. En tout cas M. Djamel, je ressens vos productions diverses ainsi, et je les apprécie pour leur qualité artistique, et pour la grande sensibilité qui s’en dégage.

Egrener les souvenirs, leur donner corps, âme, souffle et vie. C’est le rappel d’un geste, d’un regard, d’une esquisse de sourire, du son d’un éclat de rire. Se retourner vers ce passé M. Mohamed Benabdellah et s’y laisser prendre, s’y abandonner, s’inonder le cœur et l’esprit de ces purs moments de joie et d’insouciance, sentir cette eau fraîche et limpide jaillir avec force de cette fontaine et éclabousser chaussures et vêtements malgré les précautions prises, humer ce parfum particulier que certains arbres dégagent, entendre le clapotis de l’eau, et la voir courir dans ces longues rigoles, jouer à cache cache avec le gardien qui n’aimait voir les enfants dans « son jardin » persuadé qu’il était qu’on allait casser les branches des arbres, le dégrader(il nous faisait peur quand même avec sa canne qu’il lui est arrivé de lancer dans notre direction rageant parce que ne pouvant pas nous rattraper, ça le rendait fou !), admirer ces belles fleurs toute blanches (car il y avait des arbres à fleurs) qu’on appelait Boules de neige parce que chaque boule était constituée d’une multitude de petites fleurs…Ce rappel est si doux et si tendre, à la mesure de notre tendre et insouciante jeunesse.

C’est peut-être le printemps aussi et sa promesse de vie et de renouveau qui a inspiré le nouveau duo Kéryma et M. Benyoucef. Le poème est aussi léger qu’agréable et bien coloré grâce à la touche finale de Noria qui travaille dans l’ombre

Enfin, merci à ceux qui ont eu une pensée, un mot pour cette journée du 8 mars et pour ce qu’elle représente pour bon nombre de femmes en Algérie et de par le monde

Merci à vous tous Mrs et Mmes Mohamed, Djamel, Benyoucef, Kéryma, lecteur intarissable (où trouvez-vous autant d’inspiration je vous le demande), Noria, Amar à qui je dis aussi coucou, Mourad, et bien d’autres…pour ces moments fleuris que vous avez suscités
ferhaoui
  • 4. ferhaoui | 18/03/2014
bonjour tout le monde, cher ami djeblaoui mille et une excuses pour hier j'ai pas pu vous joindre par telephone et merci beaucoup pour l'invitation vous le savez certainement que j'affectionne tout particulièrement la ville de miliana et je suis attaché aux personnes,...et j'avais beaucoup destime a votre égard. dans cette ville en question ou chaque coin raconte son histoire ou chaque lieu est une toile. au reste, vous avez encore. votre mère. aimez là bien, car personne ne vous aimera comme elle!! l'ami ferhaoui, oran.
benyoucef
  • 5. benyoucef | 18/03/2014
Bonjour cher ami Mohamed
Merci de nous faire écouter , à travers ces carnets d'hiver, cette note de gaieté nostalgique sur cet espace tant aimé par les milianais et milianaises .Il est vrai que ce site merveilleux ,appélé aussi communément "El Djenina" ,nous revele de bons souvenirs qui hantent encore nos esprits quand on y fait une petite promenade.
Le fruit rouge juteux dont tu cites, on l'appelait"Baba Adjina",On escaladait la haie pour aller le ramasser sous le coup du sifflet de Aami Benhamouda. A propos du sifflet de ce vaillant gardien,un jour ,j'étais avec mon ami Djamel en train de discuter arts,sur un banc plavé au fond du jardin.La discussion était tellement passionnante que nous n'avions pas entendu le sifflet.En sortant, nous avons remarqué que le portail du jardin a été fermé.Notre seule solution ,était d'escalader comme des maraudeurs la cloture de l'autre coté du jardin pour pouvoir sortir.
Amicalement
Benabdellah  Mohammed
  • 6. Benabdellah Mohammed (site web) | 17/03/2014
ESSALEM à toutes et à tous.@mon ami Djamel Touat que je remercie énormément de m'avoir transporté dans ma jeunesse à travers "carnets d'hiver".Le jardin Magenta reste un repère pour tous les milianais et milianaises.Il a été le témoin vivant de beaucoup de pans de l'histoire de notre belle cité Miliana(bal, karting de Mr Vincent,cinéma de plein air,galas de boxe,soirée musicales,terrasse de café...)Il a été notre jardin durant notre enfance et où l'on pouvait se promener dans ses superbes allées bien propres.C'était un vrai micro-climat.La flore était luxuriante et beaucoup d'arbres exotiques, certains centenaires,formaient un paysage unique tant par leurs couleurs que par leur diversité.Certains arbres, que décrit notre ami Djamel,ne se trouvent nulle part en Algerie sauf au jardin d'essais à Alger.Les poissons rouges, pour la plus part, nageaient tranquillement dans ce bassin sphérique à la grande joie des enfants qui se pressaient de leur jeter des miettes de pain.Le passage obligé vers la fontaine est une tradition qu'il ne faut en aucun cas oublier.En fait il s'agit d'une fontaine un peu particulière.Elle est en acier (probablement issu du minerai de fer des mines de Miliana),sculptée et sur l'extrémité supérieure une sorte de roue qui ,actionnée par des mouvements rotatifs permet à l'eau de couler.Lors du premier contact
avec cette fontaine on est charmé car elle est unique .Une promenade dans le jardin nous mène vers les pins qui nous serventgénéreusement leurs cones dans lesquels sont emprisonnés des grains noirs que nous dégustions avec plaisir.Je n'oublierai pas de citer ce fruit de la taille d'un pois-chiche de couleur rouge,avec un pépin noir visible au centre et qui donne l'eau à la bouche tant il est délicieux.L'arbre qui produit ce fruit est exotique et le jardin public n'en possède qu'un seul spécimen. Le jardin Magenta est une oasis qui fait la joie de beaucoup de variétés d'oiseaux qui chantent à tue-tete ,à qui mieux mieux.Je n'oublierai pas de rendre hommage aux employés de ce jardin qui se sont dévoués pour le bien-etre des visiteurs .Le sifflet de ammi Benhamouda ,le gardien ,résonne toujours dans ma tete,invitant les randonneurs à quitter cet havre de paix, en fin de journée, pour laisser place à la quiétude de l'endroit.Demain sera comme aujourd'hui,les memes repères,les memes acteurs qui animeront une nouvelle journée.Ah! quelle nostalgie!
un lecteur
  • 7. un lecteur | 16/03/2014
Cher Benyoucef votre écrit sur le cinéma me rappelle ces longs films hindous avec leurs quatre bobines bien denses qui étaient pour nous autres le seul spectacle agréable et avantageux à mettre sous les yeux.
Mon histoire à moi ,Cela se passait en plein air en plein sud , l’entrée étant gratuite c’était une aubaine pour tous sauf pour l’operateur chargé d’une besogne à terminer dans son ensemble au lieu d’une distraction. On en avait besoin ni de chaises ni de fauteuils Pour rappel pour amortir notre douleur des coudes et assise qui durera plus de trois heures de projection on avait que du sable disponible à gogo à trouver de bon comme coussinets .Un sable doux où on avait peur lorsqu’on s'assoie que du passage d’une vipère ou de scorpions invisibles dans la nuit..
Avec les coupures et l’attente d’une lampe de projection grillée La projection dura longtemps ce soir là , si bien que l'espace des spectateurs se vida petit à petit qu'il n'en resta qu'un seul . Il était là assis bien au- devant et immobile, tete toujours pointée comme un missile vers l’écran. L'operateur lui en restait encore toute une bobine complète à faire tourner qu'il constata que tout le monde a libéré les lieux de sa place sauf celui qui se tenait prés de l'écran. Décidément il ne voulait pas partir ,il tenait bien à voir son film jusqu’à la fin.
Alors, du moment qu’il restait ce seul spectateur qui voulait terminer le film au complet, l’operateur la mort dans l’âme fut contraint et condamné à lui faire voir le The End terminant le cycle de la dernière bobine.
La bobine arriva à sa fin tourna son dernier tour à vide que cela soulagea l’operateur il va enfin se reposer après plus de trois ou quatre heures de projection de ce film qu’il a vu et revu tant de fois.
Mais notre bonhomme de spectateur devant ne voulait nullement se lever. L’operateur prit la peine d’aller l’avertir que la seance est bien finie et qu’il est temps pour lui de rejoindre sa chambre. Mais à quelques pas de lui ,il entendit un ronflement profond avec des claquements de lèvres. Notre bonhomme dormait là profondément d’un sommeil lourd. Il le réveilla et l’endormi de sortir de ses torpeurs et de lui dire :est ce que le film est terminé . L’operateur de lui dire que la derniere bobine qu’il a dù faire passer en dernier est la quatrième et la dernière du film .
Et notre bonhomme s’exclama avec regret et moi qui n’ai vu que la première bobine du film ;Je crois que j’ai du m’endormir tout le long du film tu ne trouves pas que j’ai pas de vaine..
Le malheureux operateur ne trouva aucun mot à dire et pensa qu’il est bien resté là planté comme un poteau à faire plaisir à un type qui dormait paisiblement faisant peut etre bien de jolis reves..
benyoucef
  • 8. benyoucef | 16/03/2014
Bonjour à tous.
A propos du jardin public,permettez moi de vous raconter cette anecdote, qui n'a pas de rapport avec sa verdure mais plutot avec son cinéma plein air.
Un soir d'été, un ami cinéphile avait vu un trés beau film hindou riche en chants et musique mélodieuse.Il decida alors de revenir pour la deuxieme soirée revoir le meme film mais cette fois avec un magnétophone dans l'intention d'enregistrer toutes les musqiues.
Aprés avoir bien regardé le film , il rentra chez lui tout content dans l'espoir de réécouter, bien à l'ase dans son lit ce qu'il avait enregistré.Mais notre pauvre ami fut surpris et deçu quand il n'écouta que le croassement des grenouilles, dominant tout le son du film 'Rire).
Rappelons que la symphonie nocturne provoquée par le croassement des grenouilles , venu du grand bassin amplifie et embrouille parfois le son des films projetés.
Bonne soirée
DTouat
  • 9. DTouat | 16/03/2014
bsr
cheik ferhaoui
KERYMA et Benyoucef
ainsi que les ami(e)s qui animent ce site
juste pour dire que le poeme écrit en duo ,est un vrai plaisir .Je l'ai lu jusqu'à la fin.Beaucoups de sensibilité ,des images qui bourgeonnent dans toute la fraicheur d'un printemps qui s'annonce.
mais j'ai quand meme un peu d'appréhension en ce qui concerne le jardin public..Je suis désolé de vous dire qu'on ne verra pas de fleurs et pour cause ,c'est tout simplement parcequ'on n'a pas planté de fleurs.
on se contentera juste des arbres en fleurs qui commencent a bourgeonner.
c'est l'occasion d'arretter Carnets d'hiver.
j'enverrai ulterieurement la suite du texte avec quelques photos prises pendant ces 4 mois au jardin.
cheikh ferhaoui ,si ayadi ,Bradai l'infatigable ,Aziz ,Chantal ,Chengab, zouaoui, meskelil ,.lecteur,Midjou,hortense,l'Amiye et bien d'autres aussi
voilà que certains ne seront pas contents de ne pas se retrouver dans cette liste.
a vous tous ,continuez a apporter votre contribution a ce site. et merci de me donner l'occasion de vous lire
clin d'oeil a Noria
B.Djeblaoui.
ferhaoui
  • 10. ferhaoui | 15/03/2014
bonjour tout le monde, coucou, me revoilà!...mes chers amis (ie) kéryma , touat djamel et les autres pour le pire et le meilleur ( le pire lorsque les coupures ou les pannes internet, elle empestent la vie des internautes! et le meilleur lorsque ca y est ! c'est parti! au reste au sujet de votre toute dernière planche elle est magnifique!! et je partage les observations de notre amie kéryma, oui! en regardant vos planches le temps se fige, et l'on est subjugué par la justesse des lumières et la précision de votre travail.comme toujours au -delà de la formation scolaire et professionnelle: prof de lettres francai...kéryma, a déploy des connaissances littéraires et artistiques assez larges ( sans pour autant etre une spécialiste ou critique d'art du genre) tout ce qui est dit,et pensé est très beau bien dit. l'ami ferhaoui, oran.
keryma
  • 11. keryma | 15/03/2014
Bonjour DTouat,

Je n'ai d'yeux que pour les arbres!
Tu sembles les aimer tout comme moi!
L'arbre est ponctuel, fidèle à son poste... il t'attend ... une grande différence avec l'être humain!

Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû m'éloigner d'mon arbre
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû le quitter des yeux
(Georges Brassens)

C'est très beau ce que tu nous présentes là, j'aime beaucoup merci Djamel!
Kéryma,
DTouat
  • 12. DTouat | 15/03/2014
salut les internautes
CARNETS D'HIVER
Planche SIX
benyoucef
  • 13. benyoucef | 12/03/2014
Bonjour .
Le jardin public de Miliana,appelé jadis "Jardin Magenta",ou notre ami artiste Djamel passe son temps à méditer et à dessiner ce décor végétal qui hante son inspiration,est un veritable musée de la nature.A part,sa celebre statue "l'égyptienne",sculptée par Mathurin Morreau,ce jardin abrite une multitude de variétés de plantations et d'especes botaniques trés riches , bordant majestueusement les longues allées ombragées.Chaque coin de ce jardin ,nous fait rappeler un souvenir de notre tendre jeunesse.
On y venait durant la période des éxamens pour réviser nos leçons loin du vacarme de la ville.
On y venait les soirées d'été pour déguster une glace et voir un film en plein air en écoutant aussi la symphonie nocturne des grenouilles.
On y venait pour des rencontres intimes loin des regards curieux.
On y venait au mois de juin pour assister au bal de la fete des cerises d'antan.
On y venait pour flaner tout simplement comme le promeneur solitaire.
Vous aussi, si vous avez des choses à raconter dans ce contexte,faites nous partager vos souvenirs ancrés en ces lieux verdoyants et sereins.
Un sujet qui a déjà inspire notre ami Djamel et va nous inspirer aussi.
Amicalement
DTouat
  • 14. DTouat | 11/03/2014
Bonjour les internautes
CARNETS D'HIVER
Planche CINQ
DTouat
  • 15. DTouat | 09/03/2014
Oui le printemps approche et c'est peut etre un nouvel R.D.V pour moi.Zohra
occupe tout mon temps.Meliani le mineur, l'époux de zohra, je n'arrive pas à
avoir sa tete,j'ai cassé des dizaines de crayons sur sa tete.Peut etre que je
dois m'aretter ,faire un peu de recul pour mieux appréhender le personnage.
Et ce sera peut etre l'occasion de faire autre chose.
En fait la planche QUATRE de CARNETS D'HIVER,Je
l'ai transmis pour etre en ligne .Je ne la vois pas.Peux tu
charger Cherlok HOLMES de tirer ça au clair.
clin d'oeil a celles et ceux qui ont lu ce texte.
Bonne journée
Image" rel="iframe" title="Link">Image" width="120" border="0" alt="Image" />
Image
tout dépend du moment.
benyoucef
  • 16. benyoucef | 08/03/2014
Bonjour Djamel Touat
Le jardin public, ce site naturel qui est le poumon de Miliana est devenu poir toi un veritable atelier, une source d'inspiration ou se dévoile ton génie d'artiste.Tu nous a présenté à travers tes carnets d'hiver,une panoplie d'images ou le declin de la nature est bien visible.Mais avec le recul de l'hiver et la venue de la nouvelle saison du printemps,je prefere que tu ranges tes carnets d'hiver pour laisser place aux "Carnets verts" .Cela nous permettra de savourer les délices de ton pinceau en nous offrant encore une nouvelle palette rayonnante de couleurs plus gaies.
Bon courage mon ami l'artiste
Amicalement
ZOUM
  • 17. ZOUM | 06/03/2014
BONJOUR TOUT LE MONDE,
JE VOUS SOUHAITE UNE EXCELLENTE JOURNÉE ......
LE PRINTEMPS EST A NOTRE PORTE .
CHANTONS LES FLEURS ET ÉVOQUONS LES CHAMPS.
JE PLANTE A LA PLACE DES ÉPINES ,DES FLEURS FRAICHES
ET AU FOND D EL-ANASSER IL Y A MES LOINTAINS SOUVENIRS..
AH ! SI JE PEUX TE COLORER EN COULEURS BRUNES,
ET TU ME PORTES SUR TES AILES ,
ET TU M OFFRES FEUILLETS ET LIBERTÉ.
ET TON AMOUR ME REND,
MILLE BAISERS ET SOURIRES QUOTIDIENS,
TON AMOUR EST BLESSURE , IL EST ENFUI
COMME UNE FLEUR DE SABLE OUBLIÉE,
TON AMOUR EST UN ÉLOIGNEMENT PERPÉTUEL,
POUR PREUVE.............
MES LARMES CHAUDES ET RARES.

MOURAD Z.

AMICALEMENT
DTouat
  • 18. DTouat | 05/03/2014
Bjr tout le monde.
ravi que vous ayez apprécié ces premières planches.
Un salut particulier aux visiteurs de la rubrique BD.
je cite Noria,Abbas, Cheikh Ferhaoui,et B. djeblaoui.
Djabellaoui Boualem
  • 19. Djabellaoui Boualem (site web) | 04/03/2014
Salam Alaikoum,
Ya Djamel tes dessins ont une hardiesse dans la communication,oui,c'est bien cela, tes peintures sont parlantes,elles nous dévoilent ton regard pictural sur la nature,quand je regarde tes tableaux,je n'ai pas l'impression d'etre en présence d'une peinture,mais plutot,des sentiments qui nous guident,nous expliquent...qui savent impressionner,sans nous confiner dans le modéle d'une création imitative et désuette. Tes pinceaux sont nourris par l'art de la recherche et l'innovation,je crois que c'est cela qui m'a fait penser en les détroussant des yeux ,à ce titre que je te propose"l'amour et son artiste" ou le "distinguo milianais" plein de yatik Essaha ,tu n'as pas à rougir pour ton art,bien au contraire.
ferhaoui
  • 20. ferhaoui | 04/03/2014
bonjour! l'artiste djamel votre carnet de voyage pour thème l'hivers est magnifiquement bien traité tout y est! couleur, graphisme, matière et arrangement des jeux de compositions formidables et exceptionnelles en tout cas j'ai beaucoup aimé...quant a moi je termine une petite casbah, sur toile a l'huile. l'ami ferhaoui, oran.
ferhaoui
  • 21. ferhaoui | 04/03/2014
bonsoir tout le monde , ah! mon ami mourad j'espère que le retour au bercail est programmé comme conven ce début de mars ...je suis ravi pour vous! mon seul désir juste:un clin-d'oeil en direct de miliana ,...et du coup si jamais vous faites un saut sur oran, surtout n'hésiter pas vous serez :welcome to wahran. l'ami ferhaoui,oran.
ZOUAOUI mourad
  • 22. ZOUAOUI mourad | 04/03/2014
BONSOIR FERHAOUI ,
MILIANA IRRIGUE MON SANG, HABITE MON COEUR ET DOMINE MON ESPRIT PAR LA BEAUTE PITTORESQUE DE SES CHAMPS ET VERGERS
A EL-ANASSER ET SES SENTIERS ...........J AI SOIF DE SES BAISERS
ET JE VOUDRAIS LA REVOIR ......
MOURAD Z.
benyoucef
  • 23. benyoucef | 04/03/2014
Bonjour tout le monde
Chaque matin ,je croise mon ami Djamel tenant sa sacoche remplie de papiers à dessin d'une main et un godet de café de l'autre .Il franchit le grand portail du jardin public de Miliana.pour aller se blottir dans son coin habituel.Là,il reste des heures durant à regarder, contempler , méditer sur cette nature muette ,mais pou lui,elle chuchote ses secrets .Sous le froid matinal et entre chaque bouffée de cigarette, il griffonne,il efface,il froisse ,puis il reprend tout.Il lève les yeux pour regarder bien haut dans le ciel gris ou se tressent les guirlandes des ramures de branches dépouillées .D'un trait élancé,il dessine sur ses pages entremêlées ces fuseaux de bois qui forment une architecture végétale squelettique .
Il est l'artiste solitaire en ces lieux déserts.A l'aide de ses crayons,il converse chaque matin avec la nature pour lui livrer toues ses charmes.
Bref, bravo Djamel pour cette galerie de formes et de couleurs qui traduit le fond de ton inspiration et le génie de ton imagination fertile en vers cette végétation qui fuit dans le ciel gris de l'hiver.
Bien amicalement
noria
Une nature belle à couper le souffle. C'est le seul endroit à Miliana que je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter depuis mon retour en 2008.
Bravo l'ami et merci pour le partage.
DTouat
  • 25. DTouat | 03/03/2014
oui,c'est bien la meme ,en résolution plus grande.
mais vous venez de recevoir la premiere planche.j'espère que celle ci est lisible.
Au plaisir de vous lire,moi aussi sur ce site
et bonne journée a tous les internautes de ce site.
noria
Bjr Mr TOUAT, pour la 1ère image j'ai pu régler le problème en rectifiant le lien mais pour la 2 ème impossible, même pas pour l'ouvrir, à moins que ça soit la même image que celle déjà publiée ????
Bonne journée
DTouat
  • 27. DTouat | 03/03/2014
Bjr Mme Noria
Il ya bien un remède pour faire vite concernant la taille, meme si les arbres mettent du temps pour pousser.
A bientot.

Ajouter un commentaire