Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La tête dans un sac de cuir

Ahmed Mebarek Ben Allel

La dernière bataille de Ben Allal

Memoria n20 142  Ce titre de l’ouvrage suffit en soi pour illustrer le destin de ce personnage méconnu, ou pas assez connu, de la lutte anticoloniale que fut Mohamed Ben Allel Sidi Embarek.

 Descendant de la famille maraboutique des Ouled Sidi Embarek de Koléa, il opposa une résistance farouche à la pénétration française en Algérie et mourut au combat les armes à la main le 11 novembre 1843. Il fut cependant un des adversaires les plus redoutés des colonisateurs français. Le récit, publié aux éditions du Tell par le petit-fils de Sidi Ali Embarek, diplômé en sciences politiques et en charge actuellement de la zaouïa, est celui d’un docteur en biologie, journaliste et historien indépendant. La préface est signée par le professeur Ahmed Djebbar, historien et ancien ministre. La tête dans un sac de cuir n’est pas une simple compilation d’évènements historiques ou d’épisodes marquants de la vie du saint homme qui a été un calife de l’Emir Abdelkader pour la région du centre du pays, mais plutôt - par choix des auteurs - un récit comme le qualifie le Pr Djebbar «à hauteur d’hommes (…) une chronique de la prise de conscience puis de la résistance, au grand jour, d’un groupe d’hommes et de femmes confrontés à un évènement imprévu, le débarquement, à quelques kilomètres d’Alger, de troupes étrangères venues du Nord  ( …)».

Les auteurs, pour rendre toute la dimension humaine de cette tragédie coloniale, ont su puiser à la fois dans le témoignage oral du chant ou de l’oraison et dans les archives de la colonisation ou ceux de la famille, legs conservé par les descendants de Mohamed Ben Allel.

Combat anti-colonial

Il faut d’ailleurs que le travail rendu au lecteur soit un admirable tableau de la société algérienne du début du XIXe siècle, aussi bien dans les campagnes que dans les villes confrontées au premières épreuves de la colonisation. Premières épreuves qui vont forger la conscience de celui qui va devenir le porte-drapeau de la résistance à la colonisation, aux côtés de son oncle, Mahieddine Es-Sghir, qui sera choisi par les tribus de l’Algérois pour être le chef. Son emprisonnement à Alger par les Français ne fera que renforcer sa détermination à mener le combat contre la colonisation. C’est ce qu’il fera durant une dizaine d’années. Le 11 novembre 1843, il conduit sa dernière bataille contre l’occupant dans la vallée de l’oued Mellah et mourut les armes à la main.

Publié le 03/05/2011

Commentaires (11)

Benyoucef
  • 1. Benyoucef | 20/07/2013
Bonjour mes amis lecteurs.
J'ai lu ce livre de mon ami Ahmed Ben Allel qui nous a tracé avec une précision remarquable l'itinéraire d'un vaillant et valeureux calife de l'Emir à Miliana ,appelé Mohamed Ben Alle Ould Sidi Embarek tombé au champs d'honneur le 11/11/1843 les armes à la main .Allah yarham Echouhada
Amicalement
amirouche
  • 2. amirouche | 19/08/2012
karim stp tu me vendre le livre c mon grand pere j ai cherche par tout je l es pas trouve
mbarek
  • 3. mbarek | 19/08/2012
allah yarhmek inch allah je suis fiere de toi mon grand pere
T.Rédha
  • 4. T.Rédha | 25/11/2011
[Réponse au commentaire du (24/06/2011), N°5. ben allel el kebir : "c'est livre idiot pour celui qui l'a ecrit "]

ça se voit bien que tu as lu le livre, IGNARE !!! « L'histoire est à ceux qui l'écrivent. », toi tu n'es rien !!!
nouh     amri
ou pourrais je me procurer le livre "zohra la femme du mineur"? merci d'avance
http://miliana.comuv.com
cherif-zahar abdelkrim
  • 6. cherif-zahar abdelkrim | 18/09/2011
bonjour j'aimerais acheter ce livre en france mais je ne le trouve pas veuillez svp me dire comment faire pour le trouver amicalement merci par avance
amine
  • 7. amine | 01/07/2011
ce livre est un témoignage poignant sur le combat de cet illustre homme qu 'était ben allel ,la riche documentation sur laquelle s'appuie ce livre nous plonge dans l'histoire réelle de l'algerie .l'ignorance de faits historique conforte dans le dénigrement des illustres personnages comme le fait ce ben allel lekbir .Aquand la suite de ce livre
Bradai
  • 8. Bradai | 24/06/2011
Un jour l'ane dit au cheval ,donne moi ta seule pour que je puisse un jour faire jouissance de mon dos à mon maitre et le cheval d"y repondre .sais tu au moins galoper.
ben allel el kebir
  • 9. ben allel el kebir | 24/06/2011
c'est livre idiot pour celui qui l'a ecrit
karim
  • 10. karim | 23/05/2011
je viens de terminer la lecture de ce livre et je vous assure que c'est emouvant la vie de ben allel qui sacrifia sa vie dans sa lutte contre la france et comme le dit si bien l'auteur << une figure centrale de la resistance algerienne mais oubliée ..>>
amina
  • 11. amina | 20/05/2011
livre historique captivant ,passionnant!!!!nous avons besoin de connaitre l'histoire de tous nos heros .allah yarhahoum.

Ajouter un commentaire