S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Miliana : Une œuvre pour la mémoire

Med Landjerit

Ce livre de 246 pages, édité à compte d'auteur, illustré de portraits, intitulé (Miliana d'Antan) où le passé ressuscité se veut le souvenir d'une époque glorieuse. Bref historique de la ville riche d'une histoire millénaire, cet ouvrage rend hommage à d'innombrables personnes afin que ceux-ci ne soient pas oubliés par les différentes générations. Tous méritent reconnaissance et déférence , ainsi ce livre renvoie au devoir de mémoire, mieux encore, au devoir de reconnaissance.

  Med Landjerit

P5010088 3 Miliana d antan 1918817 Le Président de l’Association culturelle « Al M’nara » de Miliana, Cheikh Mohamed Landjerit, après avoir été longtemps chef d’orchestre sur les scènes (musique et théâtre, ndlr), coach sur les stades, et brillant animateur des rencontres culturelles familiales, vient de nous révéler son autre talent qui était enfoui dans « ses greniers », l’écriture.

 « Miliana d’antan », tel est le titre de son premier né. Un livre de 246 pages, édité selon les maigres moyens à compte d’auteur aux éditions Ecomedia à Alger, mais surtout agrémenté par des photos qui avaient marqué tout le parcours de cette cité depuis la période préhistorique jusqu’aux années 60.

Ce cadeau de fin d’année suscitera sans aucun doute beaucoup d’émotions pour les nostalgiques du glorieux passé de cette magnifique ville ; Miliana ; un fascinant coquillage millénaire incrusté au pied du Mont Zaccar. L’auteur, Cheikh Mohamed Landjerit s’est attelé à alterner ses activités après sa retraite, essentiellement dans le domaine de la préservation des patrimoines matériels et immatériels que recèle la ville de Miliana, localité pourvue d’un lycée dont la notoriété dépasse les frontières algériennes.

Un établissement scolaire qui avait fourni pour l’Algérie des milliers de cadres utiles, productifs pour la nation, qui avaient déjà ou continuent d’exercer différents postes de responsabilité, Premier ministre, de Ministre, d’Ambassadeur, de PDG d’entreprise, d’Officiers Supérieurs dans les différents corps des services de sécurité, hauts cadres dans les administrations publiques (Ministères, wilayas, daïras), nonobstant les anciens élèves de ce lycée ayant rejoint les maquis durant la guerre de libération nationale. Dans son livre préfacé par Abdelkader Bendamèche, Cheikh Mohamed Landjerit plonge ses lecteurs, avec des mots simples, directs, imprégnés de franchise, dans un riche voyage aux couleurs variées.

Un parcours sinueux mais rayonnant qui n’a laissé échapper aucun aspect (historique, social, économique, culturel, religieux, sportif, environnemental, touristique, ndlr) de la vie de sa ville. Miliana est une agglomération à présent rongée par les multiples dégradations, qui ont malheureusement fait disparaître beaucoup de repères et entraîner cet ancien carrefour des anciennes civilisations dans la tourmente. Fidèle à ses habitudes, Cheikh Mohamed Landjerit a « assaisonné » son œuvre par des faits (ingrédients, ndlr) pour demeurer accroché à cette coquette ville qui fait la mine aujourd’hui à ses enfants, ce nid qui faisait rêver sa population et ses visiteurs. Dans la foulée de l’écriture, Cheikh Mohamed Landjerit compte faire paraître un second ouvrage qui sera consacré à l’Histoire du S.C.Miliana depuis 1921 jusqu’à 1971.

L’édition de « Miliana d’antan » a nécessité des sacrifices financiers de l’Association culturelle « Al M’Nara ». A cet effet ; le Président de cette Association et auteur du livre, prévoit une vente dédicace de quelques dizaines de livres dans les prochains jours au théâtre communal de Miliana et une seconde vente aura lieu ensuite à Alger.

« C’est la somme des subventions insignifiantes allouées par les pouvoirs publics et les quelques cotisations des membres fidèles à notre association nous déclare Cheikh Mohamed Landjerit que nous avons réussi à produire 100 copies de ce livre ajoute-t-il, nous espérons récupérer des sous pour renflouer notre caisse. À travers ce livre, nous avons voulu marquer notre présence et faire comprendre à toutes les personnes qui continuent à aimer Miliana, que malgré la douleur, la vie milianaise restera toujours merveilleuse, même avec l’indisponibilité des cerises et du minerai du Zaccar, qui étaient la fierté de la ville », conclut notre interlocuteur avec le sourire.

Source: El-Watan

Publié le 11/12/2013

Commentaires (10)

ouali salim
  • 1. ouali salim | 16/07/2015
allah yahafdek cheikh Mohamed ladjerit, je suis très admiratif de personnes qui parles et protège leur culture et patrimoine. bien que je ne sois pas du tout de cette charmante ville, la bibliographie que j'ai lu de vous et la manière dont vous présentez miliana me donne envie de lire votre livre. j’espère seulement le trouver en vente.
A d'autres œuvres inchalah
Slemnia Bendaoud
  • 2. Slemnia Bendaoud | 21/05/2014
Bonjour,

C'est avec un grand plaisir que j'accueille mon ancien professeur au sein de ce métier de misère que fuit pourtant tous les lecteurs algériens, beaucoup plus intéressés à ce pousse-ballon qu'à de quelques plumes célèbres, fussent-elles des plus prestigieuses au monde!
Mais comme la séduction de la littérature se présente comme cet amour éternel, le prétendant est non seulement vite adopté par sa nouvelle dulcinée mais à vie marqué par ses grands charmes, pour ne courir aucun risque de penser à une autre femme. Aussi fidèle qu'une véritable Houri, elle nourrit en lui ce désir fou et grand plaisir nullement disponible ailleurs, meme chez la plus prestigieuse princesse des plus grands royaume du monde.
Je ne peux que lui souhaiter de bien meilleures noces, quitte à faire jalouser son authentique épouse!
Un grand bravo! Et bonne continuation.
Slemnia Bendaoud
ferhaoui
  • 3. ferhaoui | 04/05/2014
bonjour tout le monde, mon ami , mon cher collègue mohamed, bravo! votre livre sur l'histoire de milianah a suscité une bonne audience... eh, ,bien d'ici là!? pourquoi pas un autre livre toujours sur la ville milianah, elle regorge d'histoires entre la réalité et la fiction et d' anecdotes. l'ami ferhaoui, oran.
zouaoui mourad
  • 4. zouaoui mourad | 04/05/2014
BONJOUR CHEIKH LANDJERIT,
BRAVO ! ET FELICITATIONS !
VOUS AVIEZ EU L AUDACE DE FRANCHIR LES PORTES DE LA REDACTION
CAR,EN RAISON DE VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL ,VOUS AVIEZ DU
AVOIR BEAUCOUP DE CHOSES A DIRE ,JE VEUX PARLER DE VOTRE RICHE EXPERIENCE .....
L ESSENTIEL C EST QUE LA PUBLICATION DE VOTRE OUVRAGE CONSTITUE POUR NOUS UN GRAND SUCCES ET C EST UN BON DEBUT. IL FAUT DONC PERSISTER ENCORE ET TOUJOURS....
PERMETTEZ MOI DE VOUS DIRE QUE VOS ECRITS ME TOUCHENT AU PLUS POINT ET JE VOUS EN FELICITE ET JE M EN REJOUIS.
ZOUAOUI M./ VOTRE ANCIEN ELEVE
korchi
c'est avec un grand plaisir que j'ai appris la publication de votre livre. je vous souhaite un énorme succès et en avant pour d'autres ouvrages plus riches et magnifiques. Votre ancien élève vous souhaite beaucoup de chance.admirablement votre. AISSA KORCHI.
Chantal
  • 6. Chantal | 22/12/2013
Quand on a eu la chance, comme cela a été mon cas, de rencontrer Med Landjerit, on ne peut avoir aucun doute sur la qualité de cet ouvrage que je m’empresserai d’acheter lorsque je reviendrai à Miliana en 2014.

J’espère que la présentation de cette œuvre qui a eu lieu vendredi dernier au théâtre Mahfoud Touahri fera l’objet d’une vidéo et/ou photos sur le site ?

Bonne journée à tous.
AbuAniss
  • 7. AbuAniss | 22/12/2013
Salam alikoum,

ce matin je suis tres heureux de voir mon professeur de sport Mr Landjerit et de savoir qu'il est toujours actif. je suis vraiment ravi. j'ai quitte miliana longtemps mais je demeure toujours attache. Actuellement je suis tres loin . est ce possible to buy online? merci beaucoup. j aimerai bien rencontrer mais anciens amis et profs . pour ceux ayant decedes. Al Rahma for all. thanks alot.
mirou
  • 8. mirou | 18/12/2013
a quand la vente a alger?
ZOUM
  • 9. ZOUM | 18/12/2013
MON CHER PROFFESSEUR,
JE VOULAIS VOUS DIRE MON ADMIRATION ET VOUS EXPRIMER TOUTE MA RECONNAISANCE.LE TRAVAIL FABULEUX QUE VOUS AVEZ EFFECTUE POUR FAIRE NAITRE UN LIVRE(MAGNIFIQUE) CONSACRE A L HISTOIRE ET A LA CULTURE DE MILIANA ,M A TOUCHE AU PLUS HAUT POINT.
JE SOUHAITERAI LE LIRE LE PLUS TOT POSSIBLE ET TOURNE CHAQUE PAGE
DE CET IMPORTANT OUVRAGE , AVEC EMOTION ET REVIVRE LE PASSE DE
MILIANA TOUT EN REVOYANT LES PHOTOS OUBLIEES AU FOND DE MA MEMOIRE.
MON CHER PROFFESEUR,
PERMETTEZ MOI DE VOUS REMERCIER VIVEMENT POUR CE TRAVAIL ET DE VOTRE ADMIRATION POUR NOTRE VILLE HISTORIQUE ET CE,EN ALLANT
JUSQU AU BOUT DE VOTRE CREATION SANS BAISSER LES BRAS....
LE RESULTAT EST CERTAINEMENT A LA HAUTEUR DE L EFFORT.
C EST VRAIMENT UN MAGNIFIQUE CADEAU QUE VOUS AVEZ DONNE A MILIANA. ENCORE UNE FOIS,MERCI DU FOND DU COEUR ET VOUS PRIE
DE CROIRE,CHER PROFESSEUR, A L EXPRESSION DE MA MEILLEURE
CONSIDERATION.
VOTRE ELEVE DEVOUE: ZOUAOUI MOURAD
Abdelkader Daoudi
  • 10. Abdelkader Daoudi | 18/12/2013
Bonjour tout le monde,

C’est avec un énorme plaisir et une grande joie que je dis bravo à notre cher professeur et ami Mohamed Landjerit qui, dans la tradition, ne cesse de nous surprendre avec son éthique de travail inégalable et son large éventail de créativité artistique et culturelle. Je suis persuadé que cette œuvre contribuera davantage à la richesse culturelle inestimable de la ville de Miliana en particulier et celle du pays en général.

Cher Mohamed, je te souhaite d'autres succès dans tout ce que tu entreprendras dans le futur. Aussi, je te prie de bien vouloir garder une copie de ce livre pour moi car je veux m’imprégner de cette richesse culturelle et historique.

Amicalement,

Abdelkader Daoudi

Ajouter un commentaire