S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Dédicace à la chandelle

Dscf8814r 1

 En cette matinée pluvieuse et sombre sans réjouissance faute de lumière et où l’annulation de la séance s’imposa de fait,  quelques fidèles ont tenu tout de même à acquérir l’ouvrage dédicacé à la faible lueur des bougies. C’est vrai que la longue panne d’électricité (09h00 à 15h00) avait usé leur patience à l’heure du rendez-vous, en abordant divers sujets plaisants mais en vain. Dehors, toutes les activités en ville paralysées, aussi bien les boulangeries que la poste pénalisant du coup les retraités habitués au vingt du mois à fêter chaudement leur précieuse pension. Et la question éternelle qui revient, quand  est-ce que les infrastructures publiques puissent disposer d’une autonomie d’énergie dite de secours ?

 L’Auteur s’excuse auprès de ces chers lecteurs pour une si mauvaise surprise qui a fait décliner l’invitation pour bon nombre d’amis et leur demande d’accepter cette dédicace commune en guise de remerciements.

Monsieur, Mme, Mlle

      Nous n’en doutons pas aux compliments admiratifs que vous réserverez à la lecture de ce précieux ouvrage retraçant le passé historique de Miliana dont nous nous faisons un immense plaisir de vous voir acquérir une copie pour le sentiment de partage et votre fidélité à l’Association El-Manara. 

    Cette rétrospective d’une riche légende éveillera en vous, certes, une vive émotion par les souvenirs tachés d’une pointe nostalgique et cela nous réconfortera pour les efforts intellectuels consentis dans le cadre de notre mission à sauvegarder le patrimoine social et culturel en vous faisant rappeler une tranche de votre vie, ou celle, modeste ou aisée sans apparat de vos aïeux dont la mémoire chez quelque uns recèle encore de poignants et vivants témoignages d’une époque révolue. Ce volume se veut un trait d’union intergénérationnel et un hommage aux acteurs, animateurs du bon vieux temps dont le savoir-être, la bonne foi, le respect, méritent qu’on les évoque humainement.  

     En espérant vous apporter satisfaction par ce recueil illustré sachez que toute reconnaissance de votre part équivaudrait pour nous,  la meilleure des rétributions.

                        Cordialement Mohammed Landjerit

Dscf8817j 1

De Gauche à droite: Mourad Cherchali, Madjid Brahim-Djelloul, Aek Remmali, Med Landjerit (Assis), Mouloud Belkadhi, Med ElHadi Nedjai et benyoucef Abbes Kebir.

Dscf8819r 1

Dscf8818r 1A droite Cheïkh M'Henni

Commentaires (3)

Benabdellah Mohammed
  • 1. Benabdellah Mohammed (site web) | 28/12/2013
ESSALEM à toutes et à tous.J'ai suivi avec beaucoup d'intéret l'émission culturelle, de la chaine 3 où était invité notre illustre cheikh Mohamed Landjerit .D'emblée on peut affirmer sans risque d'etre contredit qu'il a mené de main de maitre les débats, comme à son habitude.Le tour d'horizon effectué sur notre cité a permis aux auditeurs et auditrices d'avoir une image sur les caractéristiques de Miliana.Le volet culturel a dominé les débats à travers des flashs(troupe musicale,l'histoire du théatre qui parait-il est né à Miliana,le scoutisme,la fete des cerises , la ménara et enfin son livre).Il faut dire qu'on est resté sur notre faim.Le temps imparti à l'emission, étant relativement court, n'a sans doute, pas permis au cheikh de s'étaler avec détails sur les différentes activités que recelle notre cité.Il n'a cependant pas omis d'inviter les auditeurs(trices) à venir visiter la manufacture d'armes de l'émir Abdelkader.Bravo Mr Landjerit et merci!
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 22/12/2013
bonjour l'ami ,le frère le collègue mohamed landjerit, de ces années tendres à miliana au lycée ferroukhi, je sais que vous etes un des meilleurs prof qui a marqué toute une génération dans le domaine aussi bien sportif et musical vous etes estim voire adulé avec le temps,...quel bel esprit ! j'ai hate et avec quel bonheur de retrouver ce livre, ce souvenir qui certainement me ramene dans l'histoire d'hier et d'aujourd'hui au reste j'espère le trouvé sur les étagères des libraires promis je le lirai d'une seule traite de surcroit je connais votre style fluide est à la portée de tous . les amoureux de miliana ville d'histoire et d'amour avec un s! l'ami ferhaoui, oran.
Chantal
  • 3. Chantal | 22/12/2013
Ce qui me frappe en lisant le commentaire accompagnant ces photos c’est la détermination dont les algériens font preuve en toutes circonstances et quelles que soient les difficultés auxquelles ils sont confrontés ! C’est une de leurs qualités que j’avais déjà remarquée en mai dernier. Dans des situations où certains "baisseraient les bras", les Algériens, eux, ils allument une bougie et poursuivent, avec les moyens du bord, leur soirée non pas comme elle était prévue initialement mais ils la poursuivent tout de même avec bonhomie et le sourire ! Vous êtes un bel exemple pour tous et, plus particulièrement, pour la jeunesse. Vous donnez également raison à Victor Hugo qui disait : « Celui qui a dans sa tête une cathédrale à bâtir est déjà vainqueur ». Bravo à vous ! Vous êtes admirables !

Ajouter un commentaire