Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La manufacture fête la journée mondiale de l'enfance

De Benyoucef A.KEBIR

Dsc07596

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’enfance qui coïncide avec la journée de l’enfant africain, le musée de la manufacture a  organisé un  riche programme d’activités culturelles et éducatives au profit des enfants.


  Au menu :

  • Séance de dessin et de coloriage ayant pour thème «Comment dessiner le drapeau de l'Emir Abdelkader», animée par Benyoucef Abbas Kebir, responsable du musée de la manufacture.
  • Séance de travaux manuels d'origami animée par Braham Belkorichi, directeur de la maison de jeunes Mohamed Bouras de Miliana.
  • Lecture de contes populaires suivie de projections avec Mme Kheira Aouimeur, professeur d'histoire géographie en retraite.
  • Animation et jeux de clown avec Clotilde Truchot dite"Coco la clownette".

  Cette activité, qui a drainé une ruée d'enfants assoiffés d'animation, s'est déroulée dans une ambiance bon enfant.

Dsc07629

Dsc07633

Commentaires (8)

Farah
  • 1. Farah | 21/06/2014
Bonsoir Mr Benyoucef. Je vous dis bravo pour ce que vous organisez à l'intention de nos petites têtes brunes. Un grand merci pour ces futures élites du pays inchallah. je suis sûre que ça leur laissera de très bons souvenirs en se rappelant de vous plus tard.
J'espère qu'un jour de petits concours de dessins ou de contes ou tout simplement de poèmes sur l'Emir leur seront proposés et le gagnant ou la gagnante aura son tableau d'honneur en plus d'un cadeau symbolique . Je suis sûre que beaucoup d'enfants se bousculeront pour y participer.
Encore une fois Merci et bravo Mr Benyoucef!
Meskellil
  • 2. Meskellil | 21/06/2014
Bonjour Chantal,

Je n'aurais pas douté une seule seconde que ce poème t'ait touchée comme il m'a touchée, il y a de cela fort longtemps aussi! Magnifique! Sa profondeur et sa justesse des ébranlent fortement ce que nous pensons être des certitudes
Chantal
Bonjour Meskellil,

Oh ! combien je partage ton avis sur Khalil Gibran ! Lorsque j’avais découvert, il y a bien des années, ce petit livre d’un peu plus d’une centaine de pages : « Le prophète », j’avais été littéralement fascinée par ce poème concernant les enfants d’une telle profondeur et d’une telle vérité !
Chantal
Bonjour Kheira,

Merci pour votre réponse. La famille Aouimer et, notamment, Saliha, épouse de Mohamed Aouimer, font partie aujourd’hui du "petit" nombre de personnes qui ont soit connu mon père, soit qui en ont entendu parler au sein de leur famille et qui m’ont permis de découvrir qui il était vraiment. Pour moi qui ai quitté Miliana et l’Algérie en 1962 en étant séparé de mon père l’année de mes 15 ans, je le connaissais peu. Je me souviens de lui comme quelqu’un de très secret et cela a été pour moi non seulement une surprise mais un réel bonheur de m’apercevoir - avec un décalage d’un demi-siècle - que, finalement, nous partagions, mon père et moi, sans en avoir jamais parlé, cette complicité avec les algériens qui allait bien au-delà des clivages de la guerre d’Algérie. Saliha, entre autres, a fait partie des personnes qui m’ont permis cette « découverte » en mai 2013.

Concernant Fettouma Aouimer, vous me dites que c’est une ancienne du Lycée Mohamed Abdou. Ce nom ne me dit rien. Cependant, je peux l’avoir oublié. Mais il est possible aussi qu’elle soit bien plus jeune que moi qui suis née en 1947 et cela pourrait être la raison pour laquelle je ne me souviens pas de son nom.

Bonne journée à vous.
Sadek BRAHIM-DJELLOUL
  • 5. Sadek BRAHIM-DJELLOUL | 19/06/2014
Bonjour cher's(es)amis(es) milianais(es).Lorsque j'ai toujours dis que ce que font BENYOUCEF et BRAHIM pour nos jeunes et même moins jeunes de MILIANA,je sais que je ne me suis pas trompé du tout.La preuve est là pour le prouver.Toutes ces activités au profit de nos enfants et petits enfants ne sont guère une sinécure c'est un travail bien préparé et réfléchi.Bravo BENYOUCEF,bravo BRAHIM je vous admire.J'aimerais vous revoir au plus tôt pour vous le dire de vive voix.Je vous embrasse et embrasse aussi notre amie CLOTILDE qui a du donner aussi beaucoup de bonheur à toutes et à tous.
Aouimeur Kheira
  • 6. Aouimeur Kheira | 19/06/2014
bonjour madame ,La famille dont vous parliez c est les cousins a mon mari,moi je suis la belle soeur de Fettouma Aouimeur si vous vous rappelez ancienne éleve du lycée Abdou
Meskellil
  • 7. Meskellil | 18/06/2014
Bonjour à toutes et à tous,

Merci beaucoup M. benyoucef de nous permettre de nous arrêter sur cette journée précieuse dédiée à l'enfance. Ce poème sur les enfants de Khalil Gibran que je dédie à nos enfants et aux enfants du monde, puissions-nous nous en inspirer...

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,

Parlez-nous des Enfants. Et il dit :

Vos enfants ne sont pas vos enfants
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même
Ils viennent à travers vous mais non de vous
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées
Car ils ont leurs propres pensées
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain,
Que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,
Mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier
Vous êtes les arcs par qui vos enfants,
Comme des flèches vivantes, sont projetés
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini,
Et Il vous tend de Sa puissance
Pour que Ses flèches puissent voler vite et loin
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable

Khalil Gibran, Le prophète
Chantal
On a vraiment beaucoup de plaisir à imaginer et à voir la joie de ces enfants ! Bravo à tous ceux qui ont participé à faire de cette journée un moment magique inoubliable pour les petits participants à commencer par Benyoucef qui sait très bien s’entourer de personnes qui lui ressemblent : généreuses et compétentes. Je ne suis plus une « petite fille » mais j’aurais néanmoins bien aimé assister au spectacle de « Coco la clownette » ainsi qu’entendre les contes populaires de Kheira Aouimeur … Finalement, j’aurais bien aimé assister à cette journée … tout simplement ! lol !

P.S. Quelqu’un pourrait-il me dire si Kheira Aouimeur fait partie de la famille de Mohamed Aouimeur qui avait travaillé pendant de nombreuses années avec mon père (avant 1962) et dont les enfants (Zineb et Azzedine ainsi que leur maman, Saliha) m’ont reçue si gentiment chez eux lors de mon séjour en mai 2013 à Miliana. Mais, il est possible que ce ne soit qu’un homonyme …

Ajouter un commentaire