S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Miliana : Un bain de jouvence dans la cour du roi enfant…

Actualite2 78801  La manufacture d’armes de l’Emir Abdelkader : un musée qui a retrouvé une âme juvénile et innocente qui de ses cris de joie, de ses piaillements a empli le vide, créant une véritable atmosphère de fête. Une osmose née d’une symbiose entre des adultes et des enfants. Des sourires joyeux, les soucis évacués, le plaisir partagé d’avoir passé une belle journée. Et, pour une belle journée, c’en était une, ce 1er juin à Miliana. Fêter l’enfance avec l’environnement. Des enfants qui de leur questionnements innocents, de leur perception de leur environnement ont mis mal à l’aise les adultes qui les accompagnaient «Mais pourquoi ont-ils cassé ça ?». Il s’agit d’une fontaine en ruine au niveau du jardin public de Miliana. Un jardin, véritable trésor botanique, où des espèces rares combattent le temps, les agressions de l’homme, son insouciance, son désintéressement. Pas plus haut que trois pommes, des garçons et des fillettes, de l’école privé El Fodil El Ouartilini d’Ain-Defla-ville, de la crèche «les jolis cœurs de Miliana» et d’autres d’une école primaire, une centaine, encadrés par Mme Haouchine, cadre à la direction locale de l’environnement, Mme Brahim Djelloul et les membres de l’association La Perle du Zaccar, étaient là au pied d’un séquoia géant à panser les douleurs de l’âme végétale meurtrie par des mains adultes irresponsables. Un jardin public, fierté de la ville qui a fait l’objet d’une campagne de nettoiement de la part de membres de l’association La perle du Zaccar. Direction la manufacture d’armes de l’Emir Abdelkader, en contrebas de la ville. Tous ne seront pas du voyage, faute de moyens de locomotion. Aucun responsable présent et dire que les moyens existent, disponibles, l’Etat a bien mis à la disposition des collectivités locales des moyens pour le ramassage scolaire, un budget pour aider les associations qui activent bénévolement et surtout dans le cadre de l’utilité publique. Même pas une présence pour une caution morale, pour agrandir et étoffer la cour du roi, le roi qu’était véritablement l’enfant en son jour de fête. Abbes Kebir Benyoussef, le directeur de la manufacture était aux anges, ouvrant grandement les portes du musée pour les enfants qui ont reçu un cours d’histoire, de l’histoire de leur pays, de leur histoire. Essayer de tenir un bambin sagement tranquille n’est pas chose aisée encore moins capter son attention et le transporter dans le monde de l’imaginaire et pourtant c’est ce qu’a réussi à faire Mme Aouimer, une enseignante à la retraite. Une conteuse. Entourée des chérubins, elle a imposé avec sa voix douce et porteuse, sa gestuelle souple, un silence féerique. Les enfants étaient suspendus à ses lèvres, buvant ses paroles réagissant au conte. «C’est ma passion, dessiner un sourire sur les lèvres d’un enfant, en tirer un cri de joie, le rendre heureux c’est mon bonheur à moi» a-t-elle dit tout simplement. Disponible, elle répond à toutes les sollicitations pour égayer les enfants. Un moment de grande émotion, avec d’autres enfants, une fillette sourde et muette campant le rôle principal entonne une saynète entièrement dédiée à la protection de la nature. Un déjeuner à l’air libre, une animation non-stop, les enfants agrippés aux deux jeunes clowns de l’association des arts dramatiques Mahfoud Touahri, la journée aura été longue mais superbement passée.

A.bderahmane Maarouf. Araibi

El MOUDJAHID

Commentaires (7)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 06/06/2015
Chères Kéryma et Chantal,

Je vous crois sur parole!! Ma parole!! lol!
Chantal
Je suis bien de ton avis Kéryma !
keryma
  • 3. keryma | 06/06/2015
Ma chère Meskellil,

Tu sais que si j'habitais en Algérie, je me consacrerais (si Benyoucef me le concède bien sûr), à toutes ces manifestations au Musée de la manufacture crois-moi!
J'y suis allée cet été et, c'est un endroit envoûtant, puis après toutes les nouvelles transformations il doit être encore plus attirant
Kéryma,
Meskellil
  • 4. Meskellil | 06/06/2015
Bonjour Benyoucef,

Bonjour à tous,

Je ne savais pas qu'il y avait autant d'activités au sein du musée et ça me conforte dans ce que je percevais de votre volontarisme, dynamisme et implication. Merci encore de maintenir le mouvement et l'effervescence autour et au sein du musée surtout en direction des plus jeunes, ce mouvement étant synonyme de vie!

Merci également pour l'invitation au musée. Je n'ai pas encore eu l'opportunité de le faire, et si ça se présentait, j'y viendrai avec mes enfants qui sont de grands enfants, mais ayant gardé cette aptitude au rêve, et l'envie de découvrir. J'espère pouvoir le faire. Merci Benyoucef pour tant de chaleureuse d'hospitalité.

Je suis allée comme vous me l'aviez suggéré sur votre site, j'y ai vu ce qui est accessible à tous, mais comme je n'ai pas de compte Facebook, je n'ai pu aller plus loin. Merci aussi pour cette invitation.

Bien amicalement
benyoucef
  • 5. benyoucef | 05/06/2015
Bonjour Meskelil
Merci chere amie pour votre hommage et tous vos encouragements à mon égard,j'en suis reconnaissant.
Il est à noter que cette journée mondiale de l'enfance, allégreement célébrée à la manufacture, a drainé une foule considerable d'enfants ,venus d'Ain Defla et de Miliana.L'espace peu exigu du patio (Wast Eddar) ou s'est deroulé les differentes activités, ne pouvait pas accueillir toute cette ruée de bambins.Alors imaginez si on avait invité d'autres enfants?On sera noyés.
Pour votre information, je dois vous dire que le musée de la manufacture ,depuis son ouvertureen 2007, son onjectif majeur est de donnér toujours l'avantage aux public d'enfants (Groupes scolaires,Scouts,...) tout en leur assurant les bonnes conditions d'accueil à savoir:
-L'accés gratuit
-Les visites guidées suivies d'explications.
-Distribution de depliants ,guides.
-Accés quotidien à la bibliotheque du musée.qui contient un bon nombre d'ouvarges pour enfants
-Creation d'ateliers d'animation culturelle et écucative (Travaux manuels,lecture de contes,projections...) et particulierement durant les periodes de vacances d'hiver et de printemps.
. La manufacture a toujours eu le plaisir d'ouvrir ses portes aux enfants,en commençant par ceux qui habitent à proximité du musée et ceux des écoles primaires de la wilaya,tout en leur communiquant soit par courrier ou par radio le programme de nos activités periodiquesment
Notre slogan est "Au pays des musées,les enfants sont rois"
Je saisis pour vous cette occasion pour réiterer mon invitation à visiter notre musée en compagnie de vos enfants et que le meilleur accueil vous sera reservé inchallah
Mes sinceres amitiés
Meskellil
  • 6. Meskellil | 05/06/2015
Bonjour à tous,

Tout d’abord, bonjour Noria et merci à toi d’avoir mis ce compte rendu de journée sur le site.

Une journée pleine d’effervescence, de vitalité ! C’est un appel d’air bienfaiteur à la morosité ambiante. Un grand et sincère merci à la société civile, ces acteurs de la vie locale aux moyens alloués dérisoires, mais dont les initiatives et les actions mettent du baume au cœur et redonnent de l’espoir ! L'objet de mon commentaire est surtout de rendre hommage...

Je souhaite donc rendre hommage à l’association « La perle du Zaccar » dont je ne connaissais pas l’existence, pour les initiatives qu’elle entreprend et notamment celle du nettoiement du jardin public, ce magnifique et précieux lieu quasi à l’état d’abandon, qui est en train de devenir aussi une zone de non droit, un lieu infréquentable par toutes et tous comme il ne l’était pas par le passé: un lieu de promenade et de détente familiales ! Quelle tristesse et quel gâchis !

Je souhaite rendre hommage à Benyoucef pour son implication sans faille dans la promotion et la préservation du patrimoine de Miliana, une richesse collective. Je salue son volontarisme dans toutes sortes de manifestations aussi importantes les unes que les autres. Merci beaucoup Benyoucef !

Je trouve navrant que l’accès au musée n’ait pas pu se faire pour tous les enfants faute de mobilisation, d’implication, d’intérêt et de responsabilité.

Une conteuse en la personne de Madame Aouimer, et le monde du rêve et de la magie est recréé ! L’art et le talent de dire des histoires pour débrider l’imagination, enrichir, donner des ailes aux rêves et imaginaires des enfants, voilà qui est merveilleux ! Cette évocation réveille nos propres souvenirs, fantastiques, liés à l’enfance et à ces moments privilégiés autour de la grand-mère, de la mère, de la tante « Kène ya makène fi qadim ezzamane…. »

C’est une très heureuse idée de lier cette journée dédiée à l’enfance à celle de l’environnement ! Dieu sait que l’éducation, la sensibilisation à l’environnement, à sa conservation, à sa préservation devrait être intégrée à l’éducation que reçoit l’enfant dès son plus jeune âge. Ce sont eux qui héritent de la terre et de l’état dans lequel la laisseront leurs ainés. Pas très réjouissant !! Merci aux instigateurs et aux organisateurs de cette journée.

Enfin et surtout, un hommage spécial aux enfants qui ont coloré cette journée de leur spontanéité, de leurs rires, de leur fraicheur, de leur saine curiosité, de leur conscience et de leurs rêves. Ils m’en ont éclaboussée et je leur fais révérence!

Sincèrement à tous
benyoucef
  • 7. benyoucef | 04/06/2015
Merci cher ami Abderahmane pour ce bel article de presse qui a bien illustré l'ambiance feerique qui a régné au jardin public et à la manufacture à l'occasion de la journée mondiale de l enfance tenue à Miliana le 01/06/2015..
Benyoucef

Ajouter un commentaire