Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Balabil El-Andalous

De Med MIDJOU

La désunion proclamée entre les membres de Zyria, les esprits durement touchés et retrouvés au lendemain de cette lutte verbale implacable pour un enjeu de prunes, les dissidents, renfermant d'énormes qualités techniques, décidèrent en un tour de table, de se défoncer pour une nouvelle formation. Contre toute attente et en un mois de préparation constitutive, la machine était déjà en route. On l'appela alors, les Rossignols de l'Andalousie dont les encadreurs, à travers cette création, avaient pour seule mission de former une relève digne du patrimoine classique. Les personnes contribuant d'une manière ou d'une autre à la naissance de ce groupe, trouveront ici, l'expression de nos remerciements les plus chaleureux dont Rachid Saâdaoui, l'atout maître dans les relations extérieures et en communication.

La naissance donc de cette formation (Balabil El Andalous), en cet automne de l'année 1999 signifie tout bonnement le dénouement d'une crise interne non fondée au sein de l'association mère Zyria, qui ne peut se justifier que par des considérations personnelles, voire égoïstes, une polémique alimentant naguère, honteusement des sentiments de frustration, léguant en seconde position, toute valeur culturelle ou tout autre concept de protéger les assises constitutives de l'entité, auxquelles, d'énormes sacrifices ont été consentis. Que pourrons- nous déplorer de plus de cette velléité ?

Le naufrage subi, n'étant qu'un mauvais souvenir de plus, l'accalmie retrouvée, poussés par un ardent désir de s'imposer magistralement, les éléments responsables s'investirent d'emblée pour en assurer la continuité sous d'autres cieux et sous un autre emblème, loin du tumulte abracadabrant. Tous les ingrédients étaient réunis pour une activité sereine et majestueuse, mobilisant des acteurs de tout gabarit comme le président Med Bouyarbou, Mourad Cherchali, El hadi Nedjai, A. Bouchakor, Kouadri, Krimo Moulana, Bencharif, Achour, Mébarki, Berrabah, en tant que parents d'élèves, venus en masse, assister les dissidents qui, par abnégation, ne lésinèrent aucunement sur les moyens moraux ou matériels, en témoigne, leur mobilisation autour de ce projet. Le lancement fût entonné au domicile de Mr Bouyarbou, connu pour quelqu'un du milieu, enclin à tout ce qui est classe, partageant en sentiments le commun des mortels, allergique par contre à l'informel, la médiocrité et le vacarme, genre tout venant. Nous lui reconnaissons tout de même, les signes vertueux de bravoure et de générosité dont il a toujours fait preuve et en toutes circonstances.

Balabil El Andalous Miliana

Balabil el andalous miliana 1

Dans cet autre environnement, dirions-nous, la présence d'une cuvée intellectuelle, profitable à tous les âges à travers les échanges de point de vue, les débats et autres sujets captivants, entretenait à juste titre, une relation amicale et fraternelle digne d'une confrérie vouée aux préceptes édictés d'une doctrine. Le bon sens et l'enthousiasme aidant, l'esprit du groupe se mouvait et s'exaltait régulièrement, de jour comme de nuit dans une ambiance familiale des grands jours. Au commencement de notre labeur, notre formation regroupant tous les âges avait l'air d'une garderie, ça jacassait de partout et il s'imposa alors un plan d'actions destiné en perspective à scinder le tout en classes respectives d'apprentissage, ce qui fut fait peu de temps après, où cheikh Tibahine s'est vu confier la charge des novices.

Entassés dans la pénombre du lycée Abdou (gymnase), par temps capricieux ou cléments, arc-boutés sur les instruments et concentrés toute ouïe sur le répertoire, la consigne de la rigueur était toujours en vigueur dans la progression de l'effectif. On se préparait habilement à la saison des productions artistiques où par hasard de circonstances, la troupe (El-Fen El-Açil ) de Koléa fût notre première invitée à ouvrir le bal en cet été de l'année 2000. L'ossature s'affirmait de mieux en mieux par l'intense apprentissage instauré depuis bientôt deux ans, un idéal enchanteur jusqu'au jour où le remplacement de notre respectueux président s'imposa par nécessité (raison de santé), que l'on gratifia d'un titre des plus nobles pour sa stature, à savoir, président d'honneur.

Dans leur élan musical fulgurant de quatrième vitesse, les rossignols se sont distingués par une extravagance qui mérite d'être signalée et qui se résume aux préparatifs des festivités de l'année 2000 au cours desquelles, l'association s'est transcendée magnifiquement en ficelant à une semaine d'intervalle de la cérémonie une nouba (Rasd Edil) en un temps record de huit jours. Nous ne saurons vous décrire l'allure de préparation, les enfants bien que souriants, donnaient l'impression parfois de se réveiller le matin, avec leur instrument entre les mains. Nous avons pris, pour notre part la sage décision de se retirer en laissant le circuit aux kamikazes, confiants d'assurer le spectacle. Ils étaient bien au rendez-vous, en gratifiant le public d'un moment d'évasion, qui leur réserva à son tour une infinité d'ovations. Nous avons tous du mal à y croire encore à ce résultat, mais il est bien réel et invite même les prétendants à s'y mesurer un jour pour le pulvériser. Franchement, nous en doutons fort qu'un pareil élan compétitif ait pu se produire dans d'autres lieux, sans remettre en cause les compétences des artistes d'ici et d'ailleurs

Publié le 08/07/2010

Commentaires (7)

ZOUM
  • 1. ZOUM | 01/03/2014
BONJOUR MON FRERE BOUZAR
JE TE REMERCIE INFINIMENT POUR TON TELE/ QUI M A FAIT
ENORMEMENT PLAISIR D AVOIR DE TES NOUVELLES ET CELLES DE
MILIANA ET DES ANCIENS AMIS.....
RABI YAHFADHKOUM OUA YADJMAOUNA FI EL-KHEIR OUA EL-HANA
A M I N E

MOURAD Z.
Meskellil
  • 2. Meskellil | 01/03/2014
Haut les cœurs chère amie Noria!! je t'espère en forme et te souhaite une journée légère, agréable, et positive!
Ne t'en fais pas pour les articles déclassés, il n'y a pas le feu. C'est bien aussi d'avoir des nouveautés anciennes, ça maintient le dynamisme du site!
noria
Bonsoir tout le monde, bonsoir Meskellil,
Suite à la migration vers la version 4 (en 2011), beaucoup d'articles ont été déclassés, des catégories perdues et reconstruites différemment, c'est vrai je n'ai pas essayé de vérifier ni de les reclasser depuis... Par manque de courage et grosse baisse de moral !!!...
Je te promets ma chère amie que je vais remettre de l'ordre et relancer tous les textes cachés...
Agréable soirée à toi et à tous mes amis (ies).
Meskellil
  • 4. Meskellil | 28/02/2014
Bonjour,
J'ai revisionné la video pour être plus attentive aux fausses notes et à l'adulte sur le côté. Eh, bien mes oreilles n'ont pas grincé, et je n'ai vu personne à part des passants. De plus, les regards des enfants ne convergeaient pas vers un côté ou un autre. Pour moi, ces petits bouts ont fait une belle prestation, ils s'en sont sortis comme des chefs s'il s'agit bien d'eux dans le texte, c'est-à-dire qu'ils ont préparé et répété leur répertoire en une semaine seulement! Arriver à jouer et chanter en même temps sans erreur majeure, à enchaîner tous en même temps, à respecter les temps, et tout cela devant un public, eh bien ma foi, encore une fois BRAVO aux enfants et à leurs professeurs!
Chantal
  • 5. Chantal | 28/02/2014
Bonjour Meskellil,

Tu as exprimé sur les deux sujets que tu évoques tout ce que j’aurais écrit moi-même ! Je n’ai donc plus rien à dire ! lol ! En ce qui me concerne, je pense que les documents que je n’ai pas vus c’est sans doute que je n’ai pas vraiment cherché … Je trouve en tout cas que c’est une bonne idée de les faire apparaître dans les « News » parce que cela attire l’attention (en tout cas ... la mienne !).
Hortense
  • 6. Hortense | 28/02/2014
Bonjour,
L'enfant apprend vite et BIEN pour peu qu'un adulte veuille
le prendre en charge,le problème sera la concentration
mais chanter en groupe est rassurant .
Ce sont les fausses notes qu'émettent ces chérubins qui font le charme de la mélodie,et je pense qu'un adulte pas
sur la scène mais de biais les dirigeait,mais ce n'est pas non
plus un orchestre philharmonique demandant un chef.
Bonne écoute .
Meskellil
  • 7. Meskellil | 28/02/2014
Ils sont craquants ces petits "bout'chou"! Les pieds de certains ne touchent même pas le sol! Ils ont assuré comme des pro! Ce qui est épatant, c'est qu'on ne voit même pas de chef d'orchestre, ou au minimum un adulte pour les guider! Est-ce que c'est d'eux qu'il s'agit dans le texte? Si oui, un énorme bravo aux enfants musiciens chanteurs et bien sûr à ceux qui les ont menés là, en si peu de temps! chapeau!! Sinon, un énorme bravo aussi, vous êtes (étiez) si mignons!

Bonjour Noria,
Je ne sais pas si tous ces textes et documents divers que tu proposes sont en permanence sur le site, ou dans une sorte de bibliothèque à laquelle nous n'avons pas accès? Tous les jours quasiment, il y a des textes ou autres documents datés d'il y a longtemps, et sur lesquels je ne suis jamais tombée! Tant mieux si le site n'a pas encore livré tous ses secrets et trésors!
Bonne journée à toi Noria et à tous les amis du site, et merci pour tout ce que tu fais!

Ajouter un commentaire