Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Zyria El-Andaloussia

le Remodelage, par Med Midjou

74335362scan0003 f3d53f jpgre

En revenant sur la tragédie vécue par Zyria mère et son éclatement, la prise en charge de Zyria Nouvelle Génération, fût confiée après une AG tenue à la fin de 1999, à un autre bureau, présidé par Mr Othmane Bentifour et le Dr Youcef Azzaizia à la barre technique. La composante s'était fixée un objectif de continuité de service présenté sous forme de défi à relever quelque soit la charge imposée et les difficultés à surmonter. Nous signalerons sans détour que c’est une association qui active beaucoup plus sur les routes qu’à l’atelier, en perpétuel mouvement par le nombre de sollicitations à son adresse, affichant un déséquilibre perceptible dans le programme à présenter, se contentant dans bien des cas par la reprise d'anciens programmes. Elle devrait à notre connaissance redoubler d’intensité pour appâter du monde avec du neuf, une manière de s’imposer sur l’échiquier sans oublier la mission principale de l’association. Elle a connu une propulsion lors de la fusion entérinée le 02 janvier 2002 avec les rescapés de Balabil El-Andalous, faisant du coup une ossature compacte et cohérente laissant de bonnes impressions de par le style, et la présentation polyvalente partout où elle s’est produite.

Il est noté chez cette entité, l’organisation des deuxièmes journées andalouses en 2003 sous le thème (La touche talentueuse des maîtres où l’enthousiasme juvénile de perpétuer la tradition), parce qu’il y avait à cette occasion la présence de stars, la grande famille Fergani, Nourredine Saoudi, feu Tarek Hamouche et aussi l’expérience d’une troupe pilote composée environ de représentants relevant de dix associations.

A signaler aussi, que cette association a passé par une période de vaches maigres, en se vidant un certain moment de toute sa substance crémeuse. Logiquement parlant, deux associations en chute libre à la même période. A une situation chaotique, un remède efficace, à cœur vaillant, rien d’impossible. De plus en plus de succès depuis, après l’enregistrement des noubate Zidane et Sika à l’ENTV, vint chemin faisant, le Dyl sur CD, les différents plateaux, la radio, la presse et une représentation internationale en Arabie. Etoffée alors d’un bon palmarès, l’heure à présent est à la recherche de la perfection, un encadrement des plus sérieux, loin des calculs machiavéliques, instauration d’un climat confiant, respect pour autrui, amour du prochain, preuve de civilité et toute autre recommandation de nature à resserrer les liens fraternels et amicaux car, la notion de regroupement se définie essentiellement par l’ouverture à l’autre et son acceptation dans l’esprit et dans le cœur. Rien de plus désolant que l’image d’un dépôt de sédiments, gisant dans le lit d’un cours d’eau asséché, en d'autres interprétations, ce n'est qu'une étape de notre vie, fusse-t-elle triomphale.

Commentaires (2)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 03/02/2014
Bonjour,
Magnifique tableau que ces passionnés de musique andalouse dont le mérite est grand: préserver, et perpétuer notre patrimoine. On comprend que l'histoire de Zirya a été tourmentée, qu'en fin de compte après bien des affres, elle a surmonté les difficultés et obstacles et repris le flambeau. Mais, on n'arrive pas à saisir la nature des difficultés auxquelles l'association a fait face, ni comment elle a réussi s'en sortir, et par le haut! C'est plus mon intérêt pour l'association et son itinéraire qui me font réagir, que la curiosité. Même s'il n'y a pas de réponse à mon questionnement, je vous dis merci bravo pour votre persévérance, votre ténacité, et combativité. Longue vie à Zirya El Andaloussiya!
Chantal
  • 2. Chantal | 01/02/2014
Grâce à vous, Med, je découvre un remodelage très intéressant perçu avec beaucoup de finesse d’esprit !

Ajouter un commentaire