S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

À Pleins Tubes/ C.Jérôme

Paroles de la Chanson, sortie en 1997

Stone et Charden chantaient l'Avventura
Et Mike Brant se demandait qui saura
Johnny disait à Sylvie que je t'aime
Et Brel écrivait ses derniers poèmes
Polnareff osait tout pour faire sa pub
Et les Stones roulaient déjà à pleins tubes
Juju fredonnait la Californie
Moi je chantais Kiss me as you love me

Je me souviens
Qu'est-ce que c'était bien
Ces années là (la la la la la)
Je me souviens
Comme ça se retient
Ces chansons là (la la la la la)
C'étaient les cris des filles
Et les pattes d'éléphant
Les fleurs sur les chemises
Et les cheveux dans le vent

Souchon disait Allô Maman bobo
Les Champs-Élysées étaient tout à Joe
Juvet se demandait où sont les femmes
Les Bee Gees donnaient la fièvre qui enflamme
On dansait sur les refrains de Cloclo
Déjà Sardou chantait dix ans plus tôt
On s'balançait sur Ringo et Sheila
Et moi j'escaladais l'Himalaya

Je me souviens
Qu'est-ce que c'était bien
Ces années là (la la la la la)
Je me souviens
Comme ça se retient
Ces chansons là (la la la la la)
C'étaient les cris des filles
Et les pattes d'éléphant
Les fleurs sur les chemises
Et les cheveux dans le vent
Je me souviens
Qu'est-ce que c'était bien
Ces années là (la la la la la)
Je me souviens
Comme ça se retient
Ces chansons là (la la la la la)
C'étaient les cris des filles
Et les pattes d'éléphant
Les fleurs sur les chemises
Et les cheveux dans le vent

Les Beatles n'étaient plus quatre garçons
Et Paris s'éveillait avec Dutronc
On rêvait avec "Il était une fois"
Gilbert jouait "The Fool" du bout des doigts
Pendant ce temps Dave chantait Vanina
A Waterloo gagnait le groupe ABBA
Feydeau à Chicago était le roi
Et j'me présentais, oui, Jérôme, c'est moi

Je me souviens
Qu'est-ce que c'était bien
Ces années là (la la la la la)
Je me souviens
Comme ça se retient
Ces chansons là (la la la la la)
C'étaient les cris des filles
Et les pattes d'éléphant
Les fleurs sur les chemises
Et les cheveux dans le vent

 

Commentaires (12)

kéryma
  • 1. kéryma | 09/04/2015
Bonsoir à toutes & à tous,

C.Jérôme, j'aime beaucoup!..... Mes belles années 70!

Il parait que sa veuve a réussi à communiquer avec lui dans l'au-delà! ....paranormal!

Kéryma,
ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 09/04/2015
bonjour tout le monde, voilà suite au rectificatif au sujet de la chanson de c-jerome dans le papier que j'ai écrit... en tout cas, le chanteur en question ressemble a claude f, le répertoire aussi c'est a dire des chansons de de variétés et qui souvent réveillent en nous que de souvenirs lointaines! c'est a dire les années (60_et 1970.. ) l'ami ferhaoui, oran.
Abdelkader Daoudi
  • 3. Abdelkader Daoudi | 05/01/2014
Comme tout être humain, j’aime souvent revisiter les beaux souvenirs cumulés durant ma tendre jeunesse. Par contre, malgré mes efforts de refouler au fond de ma mémoire ceux ayant laissé des marques indélébiles sur ma personne, ils ressurgissent à la surface sans que je leur fasse appel et mettent à découvert tous ces sentiments que l’on véhicule sous la peau malgré l’âge avancé. On a beau essayer de les cacher pour ne pas les projeter sur autrui, mais il n’y rien à faire ; ils refont toujours surface malgré tout. Je suppose que le livre de la vie est ainsi structuré avec ses beaux et ses mauvais chapitres. Espérons seulement que le dernier chapitre soit aussi beau que nos beaux souvenirs.

J’invite ceux et celles qui se reconnaissent à travers cette époque lointaine des années lycée à écouter cette belle chanson de ce chanteur qui a bercé notre jeunesse. Elle en dit beaucoup.
http://www.youtube.com/watch?v=zvMPS2aPPpM&feature=player_embedded

Amicalement,

Abdelkader Daoudi
bradai
  • 4. bradai | 24/10/2013
fin de l'année 67 ,l' année 68 debute....

Pour un ami qui se connaitra.

Paroles et traduction de "Everlasting Love"

Everlasting Love http://youtu.be/V8Le8bH3Y8U

Hearts gone astray
Les coeurs se sont égarés
Keeping up when they go
Ils continuent quand ils partent
I went away
Je m'en suis allé
Just when you needed me so
Pile quand tu avais tant besoin de moi
You won't regret
Tu ne regretteras pas
I'll come back begging you
Je reviendrais t'implorer
Won't you forget
N'oublieras-tu pas
Welcome love we once knew
Accueille l'amour que nous avons connu
Yeah
Ouais

Open up your eyes
Ouvre tes yeux
Then you'll realise
Et tu te rendras compte
Here I said was my
J'ai dit qu'ici était mon
Everlasting love
Amour éternel

Need you by my side
J'ai besoin de toi à mes cotés
Girl to be my pride
Pour que tu fasses ma fierté
You'll never be denied
Tu ne seras jamais reniée
Everlasting love... . .
Amour éternel... .

Hearts gone astray
Les coeurs se sont égarés
Keeping up when they go
Ils continuent quand ils partent
I went away
Je m'en suis allé
Just when you needed me so
Pile quand tu avais tant besoin de moi
You won't regret
Tu ne regretteras pas
I'll come back begging you
Je reviendrais t'implorer
Won't you forget
N'oublieras-tu pas
Welcome love we once knew
Accueille l'amour que nous avons connu
Yeah
Ouais

From the very start
Depuis les tous premiers moments
Open up your heart
Ouvre ton coeur
Feel the love you've got
Ressens l'amour que tu as
Everlasting love... .
Amour éternel...
Bradai
  • 5. Bradai | 05/01/2011
A TADRENT.
Il y a eu à ton époque,un guitariste en l'écoutant ça t'emportera bien, bien loin dans tes années de lycéec'.Nn morceau de sa musique a été utilisé comme générique dans une émission très appréciée dans ces années 70 ,par notre radio nationale on l'attendait après les coups de sept heure du matin le moment ou on réchauffait notre corps des premiers rayons de soleil ce musicien debutait avec ces paroles "GOT A BLACK MAGIC WOMAN".Il s'agit de Carlos Santana,si le desir veut t'emporter dans son extrait original la video est intitulée " black magic by santana"

Bradai
  • 6. Bradai | 04/01/2011
SALUT TADRENT.
Chacun de ses spécimens comme tu le dis si bien "en voie de disparitions" a goutté une bouffée d'air pure dans sa vie et il ne peut en prendre d'autres mais il en garde toujours une saveur dans sa bouche qui lui rappelle que jamais periode n'a été explosif que son temps et ce là le lie sans cesse à sa jeunesse qu'il évoque avec amertume en lui incluant ces airs de chants laisses à l'abondon un certain temps.
Merci TADRENT d'avoir évoqué ce Duo Algerien
TADRENT
  • 7. TADRENT | 04/01/2011
A BRADAI: A Toi le salut et merci pour l'initiative à ranimer tous les foyers de ce mérveilleux site et bravo pour une telle assiduité.en tant que mélomane sans pair,quelle fut mon émotion,moi sentimental jusqu'à la moélle,de découvrir cette page!Tu réveille en nous,l'inoubliable époque du cahier de chant avec paroles et photos de nos idoles de l'époque, que nous nous échangions les uns les autres. Hélas,de nos jours ALAIN BARRIERE "Ne passe plus des heures à regarder la mer" ,LENORMAN "ne se souviens plus de ces matins d'hiver","Les marins du port d'Amsterdam (lieu mythique que j'ai eu la chance de visiter)ne chantent plus les réves qui les hantent" sur le piano de BREL."Il ne neige plus sur Yésterday" de M.LAFORET,GEORGES MOUSTAKI n'a plus "sa gueule de Météque".Eh oui!"Tu vas, tu viens de nos beaux et valeureux TURKISH BLEND (YACINE ET MALIK)"est un reve qui s'achéve" et que présque pérsonne "ne veut retenir".HEUEUEUREUSEMENT que pour les rares nostalgiques,specimens en voie de disparition,il ya la magie d'internet,le miracle de YOUTUBE ET GOOGLE. Resalut du littéraire de GOURAYA.
Bradai
  • 8. Bradai | 04/01/2011
C'ETAIT UN CHEVAL BLANC "Il s'APPELAIT STEWBALL"
une chanson douce à vous faire rêver vos dix ans.JE L'ai écoute jeune en étant dans mes quinze ans,je l'ai réécoute dans mes soixante
le même chanteur était à la guitare autrefois dynamique dans son air de chant mais cette fois la voix avait plus de tristesse qu'avant avec un peu de lenteur.
Nous étions tous jeunes à l'écouter à l'époque c'etait le chanteur de la tolérance avec ses crayons de couleur .
Dans cette video HUGUES AUFRAY ce chanteur bien connu , utilisait sa guitare seche et pour rendre plus nostalgique les paroles un accordéon rimait le tout ,il paraissait vieux et l'assistance venu l'applaudir avait son age d'autres plus que lui ,venus tous sentir en eux mêmes que ce qu'ils ont laissé derrière eux n'est pas encore perdu et qu'une place du passé est toujours dans leur cœur.
Une chanson douce qui nous fait penser comment voir un père pleurait pour un pur sang au cri de la misere;
Bradai
  • 9. Bradai | 25/12/2010
Ce poste en grosses lettres ecrit dans"les chansons des annees 60 à 65 "fera vivre certains une jeunesse laissée dans l'oubli
EUROPE1 RADIO MONTE CARLO RADIO LUXEMBOURG avec son rosco qui marche sur l'eau entamaient les debats
Ces années-là... Johnny devenait l'idole des jeunes. Pour Sheila, l'école était finie. Françoise Hardy faisait chanter tous les garçons et les filles. Sylvie Vartan était "la plus belle pour aller danser" mais Claude François les trouvait toutes "Belles, belles, belles" à commencer par France Gall qui débutait avec "Sacré Charlemagne". Enrico Macias s'adressait aux "Enfants de tous pays" et Dalida aux "Enfants du Pirée". C'était l'époque "SLC Salut les Copains" et le hit-parade voyait grimper Hugues Aufray "les crayons de couleur", Richard Anthony "J'entends siffler le train", Alain Barrière "Elle était si jolie", Salvatore Adamo "Tombe la neige", Franck Alamo "Biche, ma biche", Marie Laforêt "Les Vendanges de l'amour", Eddy Mitchell "Un coin qui me rappelle"... "Et pourtant", Charles Aznavour et les "grands Messieurs de la Chanson" restaient indétrônables. Gilbert Bécaud avait trouvé son guide "Nathalie", Jean Ferrat chantait "Ma Môme", Georges Brassens "Les Copains d'abord", Jacques Brel "Ne me quitte pas".
michele polnaref avec sa poupée qui fait non ,les los bravos qui font le noir et le gris avec leur black is black ....
Med Midjou
  • 10. Med Midjou | 05/11/2010
Des succès enrichissants déclamés avec tact et adaptables à tous les vents comme celui immortel de Shuman en reprenant en chorale le fameux refrain, c'est la vie et c'est comme ça. Si notre amie Noria veut bien l'inclure au répertoire, histoire de réveiller en nous quelques souvenirs de notre tendre vadrouille. merci
bradai
  • 11. bradai | 13/07/2010
AUX ÉLÈVES DU LYCÉE MUSTAPHA FERROUKHI
POUR " L'AMOUR DES PARENTS "
Cette belle melodie de l'année 65 intitulée "si j'avais un marteau" C.C.est dédiée à tous les parents et spécialement aux Pères et Mamans de cette époque qui ont su et pu comment nous faire donner ce peu de savoir avec le peu de fond de leurs maigres bourses et ce qu'elles avaient de si cher à posséder.
Une place en internat au lycée M. Ferroukhi à cette époque n'était pas donnée à tout le monde et fournir un trousseau complet à l'entrée fut un obstacle pour eux qu'il fallait franchir.
Pour nos parents il fallait franchir ce dernier cap ,il fallait qu'ils nous fassent franchir le seuil de la porte du savoir.
NOUS LEURS DEVONT BEAUCOUP.
NOUS LEURS DEVONT TOUT
bradai
  • 12. bradai | 07/07/2010


cette chanson de l'annee "66" est dédiée à
tous et à toutes qui ont fréquente les lycées ABDOU et FERROUKHI pour qu' ils n"oublient point ce bon bout de temps
de notre folle et innocente jeunesse passée ensemble et que maintenant on essaie de rassembler les quelques fragments de pensée de ceux qui restent de ces innombrables élevés issus de ces deux beaux temples du savoir LYCEE M.ABDOU ET M.FERROUKHI .

GARDE-MOI DANS TA POCHE
MAINTENANT QUE JE SAIS
QU'IL NE FAUT JAMAIS
OH NON PLUS JAMAIS NOUS OUBLIER
ET VIVRE DE NOUS
DE NOTRE PASSE
COMME LA FEUILLE ET L'ARBRE
NE PEUVENT VIVRE L'UN SANS L'AUTRE

J'AI TELLEMENT PLEURE
SUR NOTRE AMOUR
SUR CE QUI ETAIT A NOUS
QUE JE TE LE DEMANDE
MAINTENANT GARDE-MOI DANS TA POCHE

GARDE-MOI DANS TA POCHE
POUR QUE TU NE SOIS JAMAIS SEUL
ET JE TE FERAI OUBLIER TOUTE TA PEINE

CHAQUE FOIS QUE LA NUIT REVIENT
ET QU'ON EST TRES LOIN
L'UN DE L'AUTRE
JE VEUX CRIER TON NOM
OH OUI CRIER TON NOM

SI TON COEUR A SOUFFERT
NOUS ALLONS REFAIRE LE CHEMIN DE NOTRE
AMOUR

p:s que ceux qui veulent bien écouter ce morceau qu'ils composent le titre
"GARDE MOI DANS TA POCHE "
fraternellement.

Ajouter un commentaire