S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

La Casbah

  ___________________________________________

Ghj 1

Commentaires (12)

keryma
  • 1. keryma | 23/06/2014
Ma très chère Meskellil,
Je ne quitterai jamais le site inchAllah, je rentre chez moi pour me reposer passer des moments dans ma famille, avec mes amis, tout cela me manque, moi je dis que ce ne sont pas vraiment des vacances quand on rentre chez nous, c'est aller chez soi tout simplement!
Je pense que mes neveux et nièce me laisseront user de leurs ordis pour vous faire un coucou de temps à autre!
Je vous souhaite un très bon Ramadhan!
Kéryma,
Meskellil
  • 2. Meskellil | 23/06/2014
Kéryma,
J’espère très sincèrement que ce départ ne sera que temporaire, et que c’est pour aller vers des moments agréables, joyeux et détendus, pour mieux revenir ! J’ai toujours pensé que venir sur le site ou le quitter était un choix personnel, seulement, je voudrais te dire que l’on t’attendra et que ça me fera vraiment plaisir de te revoir à nouveau avec ta bonne humeur habituelle. A très bientôt Kéryma,
Très sincèrement à toi
keryma
  • 3. keryma | 23/06/2014
Mes très chères amies & mes très chers amis, chacune chacun par son prénom

Je vous dis au revoir non mais je ne vous quitte pas pour toujours, juste pour quelques semaines ! Et si on veut bien me laisser (là où je vais) utiliser un ordinateur je vous ferai un coucou inchAllah!

A très bientôt votre amie qui vous aime 'très" beaucoup.
Kéryma,
Hortense
  • 4. Hortense | 22/06/2014
Bonsoir,

Il suffit parfois d'une senteur pour que la mémoire nous sert certains souvenirs bien refoulés,enfouis au plus profond de nous même.
Alors si le sort nous met en face d'une personne qui nous a "marqué ",c'est carrément le délire .
Envahis par une indomptable émotion nous essayons de l'évacuer par tous les moyens,pour retrouver une certaine paix mais.....Yahssene awna.

Amitiés.
Zouaoui Mourad
  • 5. Zouaoui Mourad | 22/06/2014
BONJOUR MESKELLIL ET KERYMA,
JE SUIS TRES SENSIBLE A VOS ELOGES ET JE VOUS REMERCIE INFINIMENT
CELA M ENCOURAGE A AMELIORER MON STYLE ET LE CHOIX DE MES
THEMES A L AVENIR......
AMICALEMENT
mourad
Kéryma
  • 6. Kéryma | 22/06/2014
Bonjour Mohamed Khalfi,
Comme c'est joliment écrit! La Casbah est cette grande Dame qui a souffert, mais son coeur est reparti, et elle va beaucoup mieux! J'irai certainement y faire un tour cet été!!!! Bravo Mohamed!
Kéryma
  • 7. Kéryma | 22/06/2014
Bonjour tout le monde,

Mourad! j'ai vécu une belle aventure en lisant ton écrit! Un concert de mots, avec ferveur je t'applaudis! Revenir à ses anciennes amours est une façon de rendre hommage à ses propres passions,
Ton amie Kéryma,
Meskellil
  • 8. Meskellil | 22/06/2014
Quel magnifique poème, et qu'il est bon de s'arrêter pour écouter... soi et les autres, soi avec les autres! Un retour aux sources pour (re) trouver l’essence et le sens de la vie, loin de la frénésie d’un monde devenu fou !
Merci M. Mourad de votre générosité dans ce partage de sentiments et d’émotions aussi profonds

"Où courent-ils ?"

L'artiste (entrant) :

"Excusez-moi, je suis un peu essoufflé !
Je viens de traverser une ville où tout le monde courait...
Je ne peux pas vous dire laquelle...
Je l'ai traversée en courant.
Lorsque j'y suis entré, je marchais normalement,
Mais quand j'ai vu que tout le monde courait...
je me suis mis à courir comme tout le monde...,
sans raison !
A un moment, je courais au coude à coude avec un monsieur...
- Dites-moi... pourquoi tous ces gens-là courent-ils comme des fous ?
- Parce qu'ils le sont ! Vous êtes dans une ville de fous ici... vous n'êtes pas au courant ?
- Si, des bruits ont couru !
- Ils courent toujours !
- Qu'est-ce qui fait courir tous ces fous ?
- Tout! Tout! Il y en a qui courent au plus pressé... D'autres qui courent après les honneurs... Celui-ci court pour la gloire... Celui-là court à sa perte !
- Mais pourquoi courent-ils si vite ?
- Pour gagner du temps ! Comme le temps c'est de l'argent... plus ils courent vite, plus ils en gagnent !
- Mais où courent-ils ?
- A la banque. Le temps de déposer l'argent qu'ils ont gagné sur un compte courant... et ils repartent toujours courant, en gagner d'autre !
- Et le reste du temps ?
- Ils courent faire leurs courses... au marché !
- Pourquoi font-ils leurs courses en courant ?
- Je vous l'ai dit... parce qu'ils sont fous !
- Ils pourraient aussi bien faire leur marché en marchant... tout en restant fous !
- On voit bien que vous ne les connaissez pas ! D'abord, le fou n'aime pas la marche...
- Pourquoi ?
- Parce qu'il la rate !
- Pourtant j'en vois un qui marche !?
- Oui, c'est un contestataire ! Il en avait assez de toujours courir comme un fou. Alors, il a organisé une marche de protestation !
- Il n'a pas l'air d'être suivi ?
- Si ! Mais comme tous ceux qui le suivent courent, il est dépassé !
- Et vous, peut-on savoir ce que vous faites dans cette ville ?
- Oui! Moi, j'expédie les affaires courantes. Parce que même ici, les affaires ne marchent pas !
- Et où courez-vous là ?
- Je cours à la banque !
- Ah !... Pour y déposer votre argent ?
- Non ! Pour le retirer ! Moi, je ne suis pas fou !
- ! Si vous n'êtes pas fou, pourquoi restez-vous dans une ville où tout le monde l'est ?
- Parce que j'y gagne un argent fou !... C'est moi le banquier !"

R.Devos
zouaoui mourad
  • 9. zouaoui mourad | 22/06/2014
FLAMME RAVIVEE

A MES ANCIENNES AMOURS,JE REVIENS ENCORE
DEFERLENT A NOUVEAU EN MOI,EN TOUT MON CORPS
DES SENSATIONS QUE JE CROYAIS PERDUES A JAMAIS
DES PENCHANTS LONGTEMPS AUX OUBLIETTES RELEGUES
LE TEMPS D ALLER EN QUETE DE MOI-MEME
UNE ANCIENNE PASSION ENDORMIE
EN MOI DEPUIS SI LONGTEMPS
ENFOUIE AU TREFONDS DE MON ETRE
REFAIT SURFACE TELLE UNE NAPPE AFFLEURANTE
DEBORDE ET EXPLOSE
EXPLOSE PARCE QUE PLEINE
PLEINE DE PAROLES SE BOUSCULANT A MES LEVRES
PLEINE DE TANT DE CHOSES QUE JE VEUX CRIER
PLEINE DE TANT D AMOUR QUE JE VEUX PARTAGER
LE BONHEUR D ECRIRE ME REVIENT
IRRESISTIBLE ATTRAIT AUQUEL JE NE RESISTE PLUS
LA PASSION EXPLOSE ET SE LIBERE
DU FEU SOUS LA CENDRE TOUJOURS CHAUDE
LA FLAMME RAVIVEE S ELEVERA ,INCHA ALLAH
PLUS FORTE ,PLUS BELLE,PLUS HAUTE
PORTEUSE DE MILLIERS D ECRITURES NEUVES
DE MILLIERS D ECRITURES AJUSTEES
AYANT FAIT LA PAIX AVEC MOI-MEME
A MES ANCIENNES AMOURS ,JE REVIENS.......

mourad
ZOUAOUI Mourad
  • 10. ZOUAOUI Mourad | 22/06/2014
NUL NE PEUT DE BONNE FOI NIER QUE LA CASBAH D ALGER EST UNE
MEMOIRE BLESSEE ET QUE LES AUTORITES PUBLIQUES ONT LE DEVOIR
DE LA RESTAURER EN RAISON DE SON ETAT DE DEGRADATION AVANCE.
UN BUDGET S AVERE NECESSAIRE ET QUI DOIT ETRE ALLOUE POUR
RESTAURER SES NOMBREUX SITES EN VUE DE LUI PERMETTRE DE
RETROUVER SON AUTHENTICITE D AUTREFOIS ET DE S OUVRIR A LA
MODERNITE.....
EN TOUS LES CAS ,JE VOUS REMERCIE MR/KHALFI POUR VOTRE JOLI
POEME QUI NOUS RAPPELLE LA BATAILLE D ALGER ET LES SOUFFRANCES MORALES ET PHYSIQUES QU AVAIT ENDURE LE PEUPLE ALGERIEN EN LUTTE CONTRE L OCCUPANT COLONIAL AVEC SON OPPRESSION SON HUMILIATION ET SA VIOLENCE......

mourad
Meskellil
  • 11. Meskellil | 21/06/2014
La Casbah aux mille et une couleurs, aux mille et une histoires, aussi éloquentes les uns que les autres. La Casbah, lieu de tous les ravissements, mais aussi de toutes les tragédies. Merci M. Mohamed pour ce beau poème. Merci à Noria pour la très belle illustration choisie
Chantal
Merci Med Khalfi de nous avoir fait partager ce poème que je trouve d’autant plus beau qu’il témoigne d’une réelle authenticité d’une époque, fort heureusement, révolue ! Au cours de mon prochain séjour en Algérie, j’espère bien visiter cette casbah dont j’ai tant entendu parler les « grands » au cours de mon enfance et que je ne connais pas du tout si ce n’est grâce aux photos.

Ajouter un commentaire