S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

Promenade à Miliana

Fff 1

Commentaires (9)

cheref
  • 1. cheref | 02/07/2013
merci bcp chere amie pour ce beau poeme.mes sincères salutations
Abdelkader Daoudi
  • 2. Abdelkader Daoudi | 30/06/2013
Cher Khaled,

Avec un peu de retard, je te dis “Welcome back” parmi nous après ta randonnée au sud de la France. Je suis persuadé qu’elle était aussi agréable que reposante.

Comme tu le sais, ce n’est que lorsqu’on arrive à l’automne de sa vie qu’on regrette certaines choses qu’on aurait dû ou pu faire durant nos tendres années. Sous l'influence de ces regrets, nous avons tendance à donner libre champ à notre imagination qui se met à galoper sans tenir compte de nos capacités physiques ni de l’état de nos rotules. Toutefois, je pense que sous la direction d’un maître comme M. Landjerit Mohamed que je salue au passage, les quelques rotules qui accepteraient ce difficile challenge atteindraient le sommet du Zaccar sans pour autant déranger les badauds de la rue St Paul par leur grincement. Je suis également conscient qu'il s'agit d'une tâche très ardue pour nous autres. Je remets donc mes pieds sur terre et je souscris entièrement à l’idée d’organiser des retrouvailles-ripailles au pied du Zaccar car il s’agit d’une approche réaliste et les participants pourront rentrer chez eux saints et saufs.

Amicalement,

Abdelkader Daoudi.
CHENGABKHALED
  • 3. CHENGABKHALED | 30/06/2013
YA ABDELKADER KHOUYA,L'IDÉE EN SOI EST TRES INTERESSANTE MAIS ELLE ARRIVE QUELQUES DECENNIES EN RETARD.SI CELA SE FAISAIT ON ENTENDRAIT LE GRINCEMENT DES ROTULES MÊME BIEN HUILÉES DE LA RUE SAINT PAUL.IL FAUT MENAGER LE CORPS DE CERTAINS D'ENTRE NOUS......OU ALORS ORGANISER DES RETROUVAILLES-RIPAILLES AU PIED DU ZACCAR ET CONTEMPLER L'OEUVRE HYMALAYENCO ZACCARIENNE DE NOS HEROS ET ENCORE FRAIS EMOULUS ADEPTES DE LA GRIMPETTE A PARTIR DE CET ENDROIT, DANS UN CADRE CHAMPÊTRE BAIGNÉ DANS LE CONFORT DES PARTISANS DU MOINDRE EFFORT.
Abdelkader Daoudi
  • 4. Abdelkader Daoudi | 30/06/2013
Bonjour tout le monde,

Je remercie Mme Clotilde Truchot pour ce beau poème sur cette belle et historique ville. J’ai gouté à tous les charmes de cette pittoresque cité durant ma tendre jeunesse à l’exception d’une escalade jusqu’au sommet du Zaccar. J’espère pouvoir la faire un de ces jours bien que je sois à l’automne de ma vie. L’ALMF devrait songer à organiser une pareille escapade durant la prochaine rencontre.

Amicalement,

Abdelkader Daoudi
snowball
  • 5. snowball | 29/06/2013
Merci Clotilde pour la belle poesie decrivant Miliana .Qui a visite ou vecu à Miliana et n'est pas tombe sous son charme ?Elle envoute les ames ,enflamme les esprits et enjolive la vue .Elle garde prisonnieres les personnes qui se sont laissees emporter dans son tourbillon de joie et de bonheur .Miliana la millenaire a besoin d'un peu d' au de jouvance pour continuer à maintenir le cap .Unissons nous et apportons lui ce bol d'air frais pour la revigorer.
selim
  • 6. selim | 29/06/2013
salut , clotilde , merci , merci mille fois pour ce joli poème . bonne journée
Chantal
  • 7. Chantal | 28/06/2013
Bonjour Clotilde. En lisant votre poème on sent le « vécu ». Merci de nous avoir fait partager votre émotion qui fait écho à la mienne puisque j’ai habité Miliana pendant presque huit ans et que j’ai quitté cette ville magnifique en 1962. Mais quelle joie immense j’ai eue à y retourner en mai dernier et y retrouver mes amis algériens toujours aussi chaleureux et accueillants que dans mon lointain passé. Bonne journée.
Farah
  • 8. Farah | 28/06/2013
Merci Clotilde pour ce joli poême qui vante Miliana et bravo pour l'enchainement très réussi.

Ca a été un plaisir de vous lire.
Benyoucef
  • 9. Benyoucef | 27/06/2013
Bonjour à tous
Un trés beau poeme rendu en hommage à notre belle cité qui a charmé par sa splendeur cette poetesse,venue de Montbelliard il y'a une année visiter Miliana.Quand elle est retourné en France, elle a composé de nombreux poemes sur la beauté des sites d'Algerie.
Merci pour ce partage poétique

Ajouter un commentaire