Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

La mère du Soldat

Bh 5

Commentaires (3)

keryma
  • 1. keryma | 24/03/2014
J'ai vu un film Algérien (quand j'étais plus jeune) avec une grande actrice Algérienne comme il n'en existe plus chez nous, je ne me souviens plus de son nom, et le titre encore une fois si ma mémoire est bonne était "des cigarettes pour mon fils" enfin, une maman dans l'attente vaine d'un retour impossible de son fils unique!
Kéryma,
un lecteur
  • 2. un lecteur | 24/03/2014
l’attente d’une mère .

Je l’ai vu bien des soirs sur ce quai, qu’on disait d’elle qu’Elle était là à chaque soir d'un jour à attendre devant ces rames de fer interminables venant d’un ‘infini. Espérant toujours voir apparaitre pour elle le visage d’ un fantassin tout jeune à une fenêtre d'un train du soir . Les rumeurs d'anciens lui ont fait entendre que tous les nouveaux soldats de retour à leurs mères aiment bien sortir leurs têtes d’une fenêtre d’un train et saluer de loin leurs proches avec leurs casquettes. Mais pour elle, on disait que tout l’espoir qu’elle souhaiterai c’est Le voir descendre d'un wagon avec sa démarche habituelle trimbalant son veston , ayant l'air d'un voyageur. Elle aimait tant le voir comme ça , elle l’a vu grandir comme ça . On dit aussi qu’en venant à ce quai ,Elle n’a pas oublié comme tous les soirs que dans la cheminée au fond de sa maison elle a déjà allumé le petit feu de bois pour réchauffer la petite casserole de lait qu’il prenait et qu’elle le lui tendait de ses mains chaque fois à son retour. Ce soir là En l’attendant toute heureuse comme tous les jours , elle avait peur que la bougie laissée aussi allumer derrière elle ne soit suppôt au temps à ne vouloir tenir trop longtemps son retour ne s’éteigne et que l’ombre de la porte n’enveloppe le seuil pour elle. Elle leva les yeux implorant le tout puissant que la lueur de ses yeux reste pour elle encore éveiller le temps qu’elle revoit au loin les pas de son enfant soldat. Le cœur de toute mère en attente pour son enfant est comme ça…
keryma
  • 3. keryma | 24/03/2014
Cher ami Benyoucef,

Tu ne peux savoir comme je suis contente que la fin soit si joyeuse!
Une poésie superbe comme toutes les autres!
Kéryma,

Ajouter un commentaire