Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Retour dans mes souvenirs d'école

De Benyoucef ABBAS KEBIR

Poesie 1

Commentaires (7)

noussa
  • 1. noussa | 14/09/2014
vos histoires sont tellemenent belles j'aime lire et meme si mon histoire et diferrente ou triste je trouve de la joie en lisant la votre
benyoucef
  • 2. benyoucef | 14/09/2014
Bonjour tout le monde
Merci chère amie Noria de relancer ou de reposter mon poème à l'occasion de la rentrée scolaire.Ce poème a été superbement lu avec la voix douce et cristalline de notre chère amie Chantal et qui a été aussi chaudement applaudi et apprécie par l'ensemble des invités (ées) présents lors des retrouvailles du 06/09/2014 à la manufacture.Un poème qui a fait revivre en chacun de nous ses bons vieux souvenirs d'écoliers, tous vêtus de tabliers bleus neufs , portant de lourds cartables et s'engouffrant dans la grisaille de l'automne.
Yahasrah Ala Dak Ezmane.
Bonne lecture à tous et à toutes
Bradai
  • 3. Bradai | 01/06/2013
une chansonnette que nous avions tous chanté à notre premiere année.
le maitre nous faisait dormir sur la table chaque fois sur une oreille au Dig,ding ,dong on se reveillait pour dormir sur l'autre oreille.
Frère Jacques, frère Jacques
Dormez-vous, dormez-vous?
Sonnez-les matines, sonnez-les matines
Dig, ding, dong, dig, ding, dong.

Je me rappelle on l'a chanté juste avant que la cloche d'ecole ne sonne la sortie.
Benyoucef
  • 4. Benyoucef | 01/06/2013
Bonjour à tous
Il est vrai que chacun de nous garde une image de cet evenement qui marque un tournant important dans notre vie.Ma premiere rentrée c'était à l'école Kadi Miliani car c'était plus proche de notre maison .A cette époque ,on sentait vraiment l'automne puisqu'on piétinait avec nos souliers neufs les feuilles mortes qui jonchaient les rues
Bradai
  • 5. Bradai | 31/05/2013
Pour moi ça me rappelle ma chechia rouge qu'il fallait enlever en classe et que je m’asseyais dessus pour la cacher alors qu'il y avait un casier.
un jour,j'ai eu la fievre et une éleve bien grande je me souviens toujours d'elle m’emmena chez moi. J'avais tout le corps tacheté de point rouge c'etait la rougeole et je suis resté chez moi.On devait me couvrir tout en rouge mais il me restait la tête.On chercha ma chechia ,elle etait introuvable chez moi. Ma mere pria cette fille de m'apporter cette chechia benefique pour ma maladie de l’école. Et il fallait m'envelopper tout en rouge avec ma chechia rouge sur la tete avec une preparation d'eau bouillante et de plante medecinale qu'il fallait supporter sa chaleur. Je garde en moi ce souvenir de ma premiere année;
Benrabah
  • 6. Benrabah | 31/05/2013
Excellent poème Si Benyoucef;

En ce qui me concerne, j'ai chialé toute la journée, il a fallut toute la gentillesse et la psychologie de Madame Ramaré pour me convaincre de la gaité des lieux. C'était en Octobre 1954.
Benyoucef
  • 7. Benyoucef | 31/05/2013
Bonjour Noria
Merci Noria d'avoir pris cette initiative en créant une nouvelle rubrique sur le site pour les amoureux de la plume de Beaudelaire, afin d' enrichir notre site qui ne cesse de se developper grace à vos éfforts louables.
En cette heureuse occasion,je souhaite que cette rubrique"Miliana-Poeme" soit une tribune libre ou chaque poete est invité à venir s'exprimer et mettre en ligne ses productions poétiques qui devront traiter principalement le théme sur Miliana , les souvenirs de ses écoles, la splendeur de ses paysages , le parfum de ses traditions,la valeur de son histoire et de son patrimoine et la bonté et l'hospitalité de ses habitants .
A vos plumes !
Poétiquement votre

Ajouter un commentaire