Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Le coin des amis

L irreversible rupture 5

Commentaires (23)

Messaoud
  • 1. Messaoud | 01/04/2015
Bonjour la famille

Hi L'Amiye

If you wish a good advise, consult an old man.

Depuis que je ne pense plus à rien, je crois que je ne pense plus du tout.
Et il vaut mieux ne penser à rien, que ne pas penser du tout.

" Je t'embrasse si tu es une fille, et une bonne poignée de main si t'es un garçon."et c'est toi qui le dit.
fazin
  • 2. fazin | 22/09/2013
Bonjour à tous et à toutes ,
Un grand bravo pour L'Amiye pour son superbe poème ,cadeau de retrouvailles pour les Ferroukhiens qui ,je pense ,n'en espéraient pas tant !!!!Merci pour les sentiments fraternels qu'il véhicule et qui touchent les fibres sensibles des ames .Tu possèdes une poésie simple et pourtant tellement envoutante ,car sincère et touchante .Tres émouvant ce rappel du passé ,tres triste aussi ,les absences de ceux qu'on a cotoyés et qu'on espérait rencontrer; malheureusement ainsi va la vie avec un gout d'inachevé .....
Non ma chere ""L'Oubliée "" ,tu n'es pas et ne sera jamais oubliée .Tu es en notre coeur et je pense que cette amitie qui nous lie ,nous tous et toutes ,est sincère et qu'elle sera éternelle.Bonne journee qui ensoleillera tous les coeurs tristes et fera rayonner les visages de joie et de bonheur
L'Amiye
  • 3. L'Amiye | 22/09/2013
Meskellil,bonjour,
Ah bon j'ai oublié quelqu'un ou quelqu'une? Désolée alors, toi que j'ai oublié(e) mille excuses, je t'embrasse si tu es une fille, et une bonne poignée de main si t'es un garçon.
Amitiés,
L'Amiye,
Meskellil
  • 4. Meskellil | 22/09/2013
Bonjour l'Amye,
Oupsss! l'Amye, tu as oublié quelqu'un dans ta liste. Si, si, je t'assure...
Normal, avec toutes ces émotions!
Excellente journée
L'Amiye
  • 5. L'Amiye | 22/09/2013
Noria je te dis un grand MERCI!
Ton amie L'Amiye,
L'Amiye
  • 6. L'Amiye | 22/09/2013
Bonsoir Chantal, Meskellil, l'Oubliée, Snowball, Amar, Bouzar, Bradai enfin tous, je suis ravie que mon poème vous ait plu, je vous estime tous également rabbi 3alem!( Dieu le sait: Traduction pour Chantal))
Merci!
NB: Ouah ya khouya Amar, tu me fais rire comme tu sais me faire pleurer! I thank you for all what you could bring with and from the bottom of your heart to me and for all your friends also,
Kada sure you're the fellow we need!
Amitiés,
L'Amiye,
L'Amiye
  • 7. L'Amiye | 21/09/2013
Bonsoir Mohamed, 3aleykoum essalam wa rahmatou llah,
Tu as raison, quand on aime ses amis et qu'on y tient vraiment, les distances n'ont aucune importance,
Avec mon amitié,
L'Amiye
L'Amiye
  • 8. L'Amiye | 21/09/2013
Bonsoir mon ami Bradai,
Grand-mère s'il te plait ne prends pas froid! Je t'attends viens vite! Merci pour le sacrifice! Merci Bradai de me laisser ta grand-mère, j'ai tellement de choses à lui demander...Marhba wa sahla biha.
Je suis une amie comblée.
Oui, tu as raison l'amitié est parfois, mais toujours difficile à oublier pour moi.
L'Amiye,
Benabdellah Mohammed
  • 9. Benabdellah Mohammed (site web) | 21/09/2013
Essalem à toutes et à tous:@L'Amyie. Quel joli hommage rendu à ces anciens élèves qui se précipitent de toutes les contrées même les plus lointaines pour des retrouvailles simples , sincères et pleine d'émotions. Ces rencontres qui consolident davantage cette amitié que ni les mers et océans ,ni les monts et vaux n'ont pu altérer. Merci pour ce joli poème. Amicalement.
Meskellil
  • 10. Meskellil | 21/09/2013
Bonsoir L'oubliée que l'on n'oublie pas,
C'est un sacré bouquet de fleurs, aussi belles les unes que les autres, et la poésie continue encore et toujours. Merci L'oubliée d'être là, c'est un vrai plaisir, et renouvelé à chaque fois que tu nous rejoins!
Amitiés,
Meskellil
  • 11. Meskellil | 21/09/2013
Bonjour ma chère amye,
Te raconter ces retrouvailles, je ne pourrai pas, car malheureusement je n'y serai pas, et pourtant comme j'aimerais y être. Je pense que c'est ouvert aussi aux Abnounates qui le souhaitent? je pense aussi que nous aurons des échos de cette rencontre pour notre plus grand plaisir en attendant qu'on puisse se rencontrer. Merci pour tes mots fleuris. Je te confirme aussi que je suis une fille... d'un certain âge...
Je t'embrasse aussi affectueusement
L'oubliée
  • 12. L'oubliée | 21/09/2013
Salut,
Un bouquet composé de: dahlia,hortensia,glaïeuls,pensées,lys,
acacia,iris,c'est ainsi que je vois les commentaires concernant
le poème de notre amie l'Amyie que chacun de nous souhaite
avoir comme Amie.
Merci à vous Fazin,l'Amyie et Meskellil pour les gentillesses que
vous me destinez j'en suis sensible.
Que le destin vous réserve le meilleur.
Portez vous bien.
Chantal
  • 13. Chantal | 21/09/2013
Compte tenu de ce que tu viens de dire, l’Amiye, cela rend ton texte d’autant plus émouvant et laisse à penser que la perte d’un être cher t’a permis de transcender ta propre souffrance tout en exerçant ton talent pour notre plus grand plaisir. Par ailleurs, ceux que l’on aime ne disparaissent jamais tout à fait tant que l’on pense encore à eux et qu’ils sont toujours dans notre cœur.
bradai
  • 14. bradai | 21/09/2013
@ l'Amiye
Parfois l'amitié est bien difficile à se faire oublier qu’elle oblige sacrifice.
Grand mere veut faire cet'exploit par un geste d'amitié.
Par un temps froid en me levant tôt le matin j'étais attiré par un bruit d'eau qui ne se faisait entendre qu'en mois d'été dans une piscine.
Grand mère se trouvait bien au milieu de la piscine à barboter dans l'eau. J’ai cru qu'elle a glissé et qu’elle était entrain de se noyer.
De loin, elle me dit: ne t'inquiète pas pour ta grand mère fiston, je suis entrain de terminer les quelques brasses que m'a recommandé mon entraineur.
J’ai une amie au nom de l'Amiye que la mer nous sépare et j'ai bien envie de la voir par une traversée à la nage.
Mais Grand mère il y a l'avion et c'est plus confortable lui ai conseillé.
Fiston, tu sais bien que j'ai horreur des airs et que pour une amie on doit se sacrifier même au péril de sa vie et surtout que cette amie à moi s’appelle l’Amiye.

Grand -mere arrive l'Amiye et elle est bien decidée.
Bouzar Bouzar
  • 15. Bouzar Bouzar | 21/09/2013
bsr à toutes et à tous .chers (es) amis(es) vous nous faites savouré des poèmes qui nous vont droit au coeur chacun à sa façon comme si vous nous donnez des repas et chaque repas à son gout .se sont de tres beaux poèmes .merçi.c'est ça l'amitié (e) vous sortez de vos coeurs tous ce que vous sentez. la poésie est un art comme le dessin .la sculpture.
Ouah Ya Khouya Kada
  • 16. Ouah Ya Khouya Kada | 21/09/2013
Bonjour la famille
A Samedi prochain.......et j'espère y être.....In CHaa Allah..

L'Amiye, where am i ye asks, our friends....... and my great friend..........

Pablo Picasso a dit : « S'il existait qu'une seule vérité, on ne pourrait pas peindre des centaines de tableaux sur un même sujet. »

Ouah Ya Khouya Kada, the routine as the rout in the life is always my only way to be ..........

Tu te rappelles comme on était heureux il y a 50 ans ?
Il y a 50 ans on ne se connaissait pas !
Justement trésor, justement…………..

Amar lo que es bello……,Cada dia …… Et tout de go,…… Amargo………Ouah Ya ……El que bida…….

Kada, savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.........un meilleur ami , c’est un frère que la vie a oublié de te donner……

Ouah Ya Khouya Kada, à notre âge, la plus belle heure de la journée c’est l’heure de la sieste, et c’est surtout une façon de s’occuper sainement…………
Kada, Il y a des moments où l'on voudrait juste faire une chose, arrêter le temps et vivre un moment précis toute sa vie.

Ouah Ya Khouya Kada, la beauté accroche les regards mais la bonté accroche les cœurs...
Kada, et la distance rend toute chose infiniment plus précieuse.

Ouah Ya Khouya Kada, je ne veux ni oublier, ni me souvenir. Je veux juste apprendre à vivre avec ..

Il lui est arrivé un truc de fou hier !
Il a vu un homme, il était magnifique,franchement bon vivant !
Il le regardait, le fixait, il plongeait ses yeux dans ses yeux et il s’est même laissé éblouir par la lumière qu'il dégageait, il le regardait avec profondeur d'un regard intense.
En bref, il l’émerveillait !
Il le trouvait tellement sympathique …qu’il s’est décidé de s’approcher de lui et là ...
Il s’est cogné contre le miroir !
Kada, quand le présent m'échappe et que le passé me traque, je soupire pour dire "dommage"
Et on n’oublie pas une personne on s’habitue à son absence.
Always a part of my life,

Ouah Ya Khouya Kada, le véritable artiste ne copie pas la nature, il l'interprète. il s'oblige à comprendre il ne juge pas.
Kada, comme il n'y a plus de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème !

Ouah Ya Khouya Kada......
L'Amiye
  • 17. L'Amiye | 21/09/2013
Ma chère Chantal,
Je suis presque confuse, car je l'ai fait spontanément la veille de la perte tragique de cet ami qui vient de s'endormir pour l'éternité et je me demande si "la ronde" finalement pour lui serait celle-là!
Bises, Amitiés,
L'Amiye,
Chantal
  • 18. Chantal | 21/09/2013
Savoir traduire en « mots » une telle empathie dans un poème alors que cette rencontre n’a même pas encore eu lieu et que toi-même, semble t-il, tu n’y participeras pas … c’est tout simplement extraordinaire ! Un peu de nostalgie mêlée à beaucoup de joie font de ces quelques lignes touchantes et émouvantes un merveilleux poème. Quel talent ! Merci de nous en faire « profiter ». Bravo l’Amiye et chapeau bas !
L'Amiye
  • 19. L'Amiye | 21/09/2013
Bonjour l'ami Bradai,
L'amitié lie même le bon au mauvais! Qu'en pense ton honorable grand-mère?
Amitiés,
L'Amiye,
L'Amiye
  • 20. L'Amiye | 21/09/2013
Bonjour à toi ma chère amie Meskellil, (tu es bien une fille?) Je rigole!

Non je ne serai pas de la partie, je n'habite pas en Algérie et je travaille, mais tu me raconteras! Et, cela ne m'empêchera pas de vous voir un jour inchAllah, toi, Noria... Oups! Il ne faut pas que j'oublie "l'oubliée".
Merci Meskellil, tu sais qu' à travers tes écrits on sent cette fragrance, parfum de sincérité qui s'en dégage( c'est normal rihet meskellil). Une amitié est née!
je t'embrasse bien affectueusement,
L'Amiye,
Meskellil
  • 21. Meskellil | 21/09/2013
Bonjour ma chère Amye,
Malicieuse et taquine, sensible et réceptive, généreuse et attentionnée tu es, l'Amye! Je retrouve ce qu'ont exprimé nos amis de diverses manières et à divers moments: photos détournées, l'ami l'absent, les farces, complicités et rires... Bel hommage à l'Amitié! Seras-tu de la partie?
snowball
  • 22. snowball | 21/09/2013
@ L'Amiye ,
Tres beau poeme ,ou l'emotion est à son comble .Tout ( l'amitie , les taquineries etc )a ete chante allegrement !!! Bravo et à d'autres !
bradai
  • 23. bradai | 21/09/2013
Assis cote à cote deux bonhommes sont là sur un banc ,quand soudain tout prés un grondement étrange comme un tonnerre se fit entendre.
les gens aux alentours fuyaient de partout .
l'un d'eux tâtonna et trouva l'autre .
IL dit calmement:Tu es encore là mon cœur ne s'est pas trompé.
c’était deux amis l'un aveugle et l'autre muet que l'amitié les liait .

Ajouter un commentaire