Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

A une femme

Poème proposé Par Mourad ZOUAOUI

Sans titre 1 4

Commentaires (12)

Hortense
  • 1. Hortense | 24/08/2014
Bonjour ,
Merci d'évoquer votre défunte maman(et forcément toutes les autres mamans disparues)même aussi tristement.
Comme je vous comprends !
Chantal
Bonjour Mourad,

Ton joli poème est la preuve, s’il en était besoin, qu’il est très important de ne pas nier ses souffrances affectives et émotionnelles. TOUS les êtres humains, quels qu’ils soient, y sont ou y seront confrontés un jour ou l’autre. Il y a quelques mois, j’avais entendu à la radio une interview de Wajdi Mouawad à propos de son roman « Anima ». Il avait dit ceci : « Celui qui ne fait que hurler sa douleur n’en verra jamais le visage tout autant que celui qui s’obstine à la taire ». Personnellement, je trouve cette citation pleine de vérité, de sagesse et d’humilité.
zouaoui mourad
  • 3. zouaoui mourad | 24/08/2014
POEME DEDIE A MES PARENTS,
MA MERE QUE J AURAIS TANT VOULU CONNAITRE ET AIMER
A MON PERE MORT DURANT LA GUERRE DE LIBERATION SANS AVOIR EU
LE TEMPS DE REPONDRE A TOUS MES POURQUOI....
ATOUS LES ENFANTS BATTUS ,SEQUESTRES,VIOLES.....
A TOUS LES ENFANTS QUI MANQUENT DE TENDRESSE ET D AMOUR.....
A TOUS LES ENFANTS PALESTINIENS QUI VIVENT L HORREUR DE LA GUERRE....

A MA MERE,
je pleure......
Je pleure ma mére
je pleure.
Mes larmes sont anciennes
Elles ont pourtant le gout de l enfance
leurs enfances volées.
Mes larmes ne formeront pas de riviére
Qui iront jusqu à la mer .
Mes larmes,les larmes de ma mére
resteront là.
Aprés sa mort ,elles ne partiront pas
de l autre coté de la mediterrannée.
Ses larmes sont déjà miennes
Elles le resteront
Je les garde
Je les ferai encore et encore ruisseler
Anciennes et toujours nouvelles
pour L ETERNITE.

mourad
ZOUAOUI mourad
  • 4. ZOUAOUI mourad | 10/11/2013
Bonjour chére Madame Farah,

COMME JE VIS EN EXIL MON DESIR EST DE VOIR EVOLUER DANS MON PAYS
D ORIGINE ,LES VALEURS UNIVERSELLES COMME LES DROITS HUMAINS,LA
LIBERTE ET LA DEMOCRATIE...
JE SOUHAITERAI UNE TRANSITION PACIFIQUE ET NON-VIOLENTE POUR
REALISER L ETAT DE DROIT ET METTRE FIN A LA CORRUPTION.
PARCEQUE LA POLITIQUE DE LA CORRUPTION TELLE QUE PRATIQUEE PAR L ACTUEL SYSTEME NE VISE QU A APOLITISER LE CITOYEN ET L AVILLIR..
C EST POURQUOI L EXIGENCE REVOLUTIONNAIRE (PACIFIQUE) D UN ETAT DE DROIT ET LA POURSUITE DES DIRIGEANTS MELES A DES FAITS DE DETOURNEMENT DE L ARGENT PUBLIC ET D ENRICHISSEMENT PERSONNEL
PREND TOUTE SON IMPORTANCE ET DEMEURE AUJOURDHUI,A LA VEILLE
DES PROCHAINES ELECTIONS PRESIDENTIELLES AU COEUR DU DEBAT.
DANS CET ORDRE D IDEE J AI JUGE VOUS DEDIER A TOUTES ET A TOUS

CE POEME DE NIZAR QABBANI QUI CHANTE SON PAYS ET QU IL COMPARE
A L AMOUR DE SA BIEN-AIMEE .

Votre amour,madame,m a fait entrer dans les cités des tristesses
Et moi avant vous je ne suis jamais allé dans les cités des tristesses
Je n ai jamais su que les larmes sont l etre humain
Que l humain sans tristesse n etait que le souvenir d un humain.

Votre amour m a apprit à etre triste
Et moi depuis des siecles j avais besoin d une femme qui me rend triste
Une femme que je pleurerai sur ses bras comme un oiseau
Unefemmequi rassemble mes parties comme les morceaux d un vase brisé
Votre amour chére dame m a apprit les pires maniéres
Il m a apprit à regarder ma tasse mille fois en une nuit
Tenter les remédes des guérisseurs et frapper aux portes des voyantes
Il m a apprit à sortir de chez moi pour brosser les trottoirs des ruelles
Et poursuivre votre visage sous la pluie et entre les feux des automobiles
A collecter de vos yeux des millions d étoiles.
O femme ,qui a assommé le monde,O ma douleur,O douleur des Nays.

Votre amour ,madame ,m a fait pénétrer dans les cités de la tristesse
Et moi avant votre amour je ne savais pas qu est-ce que la tristesse
Je n ai jamais su que les larmes sont l etre humain
Que l humain sans tristese n etait que l ombre d un humain.

Votre amour m a apprit à me comporter comme un petit enfant
A dessiner votre visage avec la craie sur les murs
O femme qui a renversé mon histoire
Je suis égorgé en vous d une artére à une autre
Votre amour m a apprit comment l amour peut modifier la carte du temps
Il m a apprit que lorsque j aime,la terre cesse de tourner
Votre amour m a apprit des choses dont je n aurai jamais penser.

J ai lu les contes d enfants
Je suis rentrer dans les palais vierges des Rois
Et j ai revé d épouser la fille du Sultan
Celle dont les yeux sont plus claires que l eau des fontaines
Celle dont les lévres sont plus succulentes que les roses des grenadines
Et j ai revé de l enlever comme les chevaliers
Et j ai revé de lui offrir des paniers de perles et de "morgane"
Votre amour m a apprit chére dame ce qu est le délire
Il m a apprit comment l age passe
Sans que la fille du Sultan VIENNE.................

AMICALEMENT.
deghra djilali
  • 5. deghra djilali | 09/11/2013
Cher Mourad.
La nostalgie fut à des moments cette attente et ce passé sur lequel on ressent beaucoup (une partie de nous même). merci de cette éclairage.
Farah
  • 6. Farah | 06/11/2013
Merci pour la traduction Mr Zouaoui. Très bonne idée pour les fans de ce grand poète. J'avoue que c'est trop fort pour moi, je suis certes arabisante mais je n'ai pas été jusqu'à la deuxième année "adab" universitaire pour revendiquer avoir étudié Qabbani, c'est plutôt la spécialité de mon époux.
Ses chansons sont écoutées et appréciées en famille .Qabbani est enseigné dans toutes les universités arabes, et les grands poètes actuels s'en inspirent.
Noria peux-tu stp nous mettre si possible en page d'accueil un de ses poèmes chanté par Kadhèm Essahar, ma favorite " ach'hadou", juste pour quelques jours.
ZOUAOUI mourad
  • 7. ZOUAOUI mourad | 06/11/2013
JOLI POEME SUR LA BIEN-AIMEE( LA PATRIE)
DE NIZAR QABBANI traduit en FRANCAIS.

O toi etre étonnant
Comme un jouet d enfant
Je me considére comme Homme civilisé
Parce que je suis ton Amant,
Et je considére mes vers comme historiques
Parce qu ils sont tes contemporains.
Toute époque avant tes yeux
Ne peut etre qu hypothetique ,
Toute époque aprés tes yeux
N est que déchirement;
Ne demande pas pourquoi
Je suis avec toi:
Je veux sortir de mon sous-developpement
Pour vivre l ére de l eau
Je veux fuir la république de la soif
Pour pénétrer dans celle de Magnolia,
Je veux quiiter mon état de bédouin
Pour m asseoir à l ombre des arbres
Je veux me laver dans l eau des sources
Et apprendre les noms des Fleurs.
J e veux que tu m enseignes
La lecture et l ecriture
Car l ecriture sur ton corps
Et le debut de la connaissance:
S y engager de la connaissance
S y engager est s engager
Sur la voie de la Civilisation .
Ton corps n est pas ennemi de la culture ,
Mais la culture meme.
Celui qui ne sait pas faire la lecture
De l Alphabet de ton corps
Restera Analphabéte sa vie durant...
N. QABBANI
ZOUAOUI  mourad
  • 8. ZOUAOUI mourad | 05/11/2013
BONJOUR LA FAMILLE,

C EST SUR LE SENTIER DE L AMITIE
QUE JE VOUS AI RENCONTRE..
DEPUIS,JE VIENS M Y PROMENER
POUR VENIR Y DEPOSER
TOUTE MA TENDRESSE A VOTRE EGARD,
LAISSEZ MOI ,POUR AUJOURDHUI,
VOUS SOUHAITER
U N E B E L L E J O U R N E E .

AMICALEMENT
ZOUAOUI mourad
  • 9. ZOUAOUI mourad | 05/11/2013
Ma chére Farah,
A ma connaissance QABBANI est bien né à Damas en SYRIE et non en PALESTINE mais c est toujours la cisjordanie qui englobe aussi le Liban ....
C est vrai , beaucoup de poemes ont été chanté par :
KADHEM ESSAHER et ABDELHALIM HAFEZ ( KARIATOU EL FINDJANE / LA VOYANTE) .......
QABBANI est consideré comme le poete de la Femme dans la litterature arabe contemporaine....
Je le compare un peu à KATEB YASSINE dans NEDJEMA où le lecteur se perd et n arrive pas à discerner sa bien-aimée de la patrie qu il vante et glorifie...
AMICALEMENT
Farah
  • 10. Farah | 04/11/2013
J'ai cru comprendre que Qabbani est plutôt d'origine Palestinienne, il a vécu en Syrie (il y est enterré). La confusion pour ceux qui n'ont pas étudié Qabbani c'est qu'ils pensent que le poête chante la femme, en fait tous ses
ch3ir (poèmes) évoquent cette femme dont il est amoureux qui n'est autre que sa terre d'origine" LA PALESTINE" la Palestine qu'il compare à une femme dont il était follement amoureux . Ecoutez bien celui qui le chante "kadhem essahar" qui a su marier des airs patriotiques et nostalgiques dans toutes ses chansons.Sachez que Chez les arabes, la terre est très précieuse elle donne la vie, et les poètes la comparent à la femme dont ils sont souvent amoureux.
ZOUAOUI  mourad
  • 11. ZOUAOUI mourad | 04/11/2013
BONJOUR L AMIYE,

JE SUIS TRES INFLUENCE PAR LE POETE SYRIEN NEZZAR QABBANI QUI A VECU A BEYROUTTH ENSUITE EN ANGLETERRE ET QUI A ABORDE DANS SES THEMES ET POEMES LA FEMME ARABE.
SON Ier RECUEIL S INTITULE:
"LA BRUNE M A DIT"
IL Y A AUSSI D AUTRES POEMES QUE JE MAITRISE BIEN EN ARABE( JE SUIS ARABOPHONE AUSSI) ET QUI SONT :
"TU ES A MOI "
"JE T AIME,JE T AIME ET LA SUITE VIENDRA"
"JE JURE QU IL N Y A DE FEMMES QUE TOI"
IL Y A AUSSI LE POETE MAROCAIN ABDESSALEM AMER QUI A ECRIT EGALEMENT SUR LA FEMME ARABE COMME " EL KAMAR EL AHMAR"
LA LUNE ROUGE en FRANCAIS

AMICALEMENT
L'Amiye
  • 12. L'Amiye | 04/11/2013
Bonjour Mourad,

Ce qui rend vraiment et encore plus beau ce poème, c'est cette illustration représentant une belle femme voilée avec un hayek, le temps et l'époque de Verlaine nous transportent dans une rue Algérienne où cette femme passe et un poète bien de chez nous construit ces vers avec peine et tristesse! C'est joli!

Ajouter un commentaire