S 5Retour dans mes Souvenirs

                               De Bab-El-Oued @ Miliana

A ma petite Leïla

Po sie 4cb5695

Commentaires (3)

belhocine safia
  • 1. belhocine safia | 13/09/2015
Bonsoir,
Merci Chantal et Kéryma pour vos réactions si affectueuses!
Oui, Khalil Djibran nous a bien tracé la voie quant à notre approche du rôle de parents.
Oui, les départs sont toujours douloureux.
En fait, chacun des départs de nos enfants emporte un peu de nous.
"Every time you go away, you take a bit of me with you..." disait le chanteur!

Merci pour vos pensées .

Safia
kéryma
  • 2. kéryma | 13/09/2015
Bonsoir Safia,

Quelle belle poésie! J'en suis très émue, on ressent l'amour maternel qui se dégage de tous ces mots d'amour et d'affection.
Ah le Canada, crois-moi Safia ta fille a choisi le meilleur de tous les pays! J'y suis allée maintes fois, mon frère y vit depuis une trentaine d'années.
InchAllah rabbi yahfed'ha, les enfants sont destinés à partir un jour... études, mariages, enfin, tu sais bien qu'il y a Skype, Viber....donc tu auras des contacts tout le temps avec ta fifille chérie.

Amitiés,
Kéryma
Chantal
Bonjour Safia,

Quel sublime poème plein d'amour dédié à ta fille ! Celui-ci est presque une réponse au poème de Khalil Gibran que tu connais sûrement et dont trois phrases me reviennent en mémoire : ... "Vos enfants ne sont pas vos enfants ... Ils passent par vous mais ne viennent pas de vous ... Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas".

Je souhaite à ta fille de merveilleuses découvertes, là-bas, au Canada car cet éloignement géographique, loin de vous séparer va, au contraire, vous rapprocher encore davantage si tant est que cela soit possible !

Bonne soirée.

Ajouter un commentaire