3 35

La Marquise

Ddddddddddddddddddddddd

Commentaires (9)

ZOUM
  • 1. ZOUM | 30/12/2013

ESTUDIANTINES

LES ESCALIERS QU ON MONTE
LES COURS QU ON FAIT SEMBLANT DE SUIVRE
LES COPINES BIEN ASTIQUEES
LES PROFS QUI S ACCOUPLENT AVEC LES MOTS.

LES SALLES DE TRAVAIL
LES PIEDS SOUS LES TABLES
LES MOITEURS VELUES
LES YEUX QUI ECUMENT LES EUPHEMISMES.

LES REPAS EN BROUHAHA
LES FONDS DE POCHES
LA CIGARETTE QU ON FUME
A DEUX
LES FILLES QU ON BOUFFE
A QUATRE......
DES YEUX.

LES PARENTS
LES GOUFFRES
LES BALLADES
LES AMOURS HYGIENIQUES
LES VISAGES COUPES
LES CERNES MENSUELS
LES MUSIQUES STRIDENTES.

LES COPAINS
LE COUDE A COUDE
LA PEUR DES FUSILS
LES CAFES HARASSANTS
LES DISCUSSIONS DONT LES MAINS TREMBLENT
ET LES COEURS ROUGES
JUSQU A LA PUDEUR.

N B : POEME EN SOUVENIR DE NOTRE ADOLESCENCE
DU LYCEE.
MOURAD Z.

L'Amiye
  • 2. L'Amiye | 11/09/2013

Ouah Ya khouya Kada, ya khouna Kada!
Mais tu devines les choses, tu pénètres les âmes, en tous les cas la mienne!
Kada ne sonne pas il entre et perce les barrières, mais il est toujours le bienvenu! Kada est tellement précieux, il faut le garder!
nul ne peut l'égaler et voilà une flatterie gracieuse non pas gratuite mais bien pensée.
Amitiés,
L'Amiye,

Ouah Ya Khouya Kada
  • 3. Ouah Ya Khouya Kada | 10/09/2013

Boujour la famille

Ouah Ya Khouya Kada, il y a 56 ans je faisais mon entrée au LMF…….à Miliana
Kada, et c’est aujourd’hui que commence le reste de ta vie ..

Ouah Ya Khouya Kada, Dour El Wahran Dour……..
Kada,Machi Hiya Elli Ma Tessewache …..Elli Ma Tessewache……
Barke Ezehare Elli Ma 3endehache………

Ouah Khouya Kada, ne vois-tu rien venir ?
Kada….. j’attends toujours……..……..

Ouah Ya Khouya Kada, à ceux qui comprennent ………peu de mots suffisent………………si tu échanges un objet, tu n’en as toujours qu’un ! si tu échanges une idée, tu en as deux !
Kada, je pleurais parce que je n’avais pas de souliers jusqu’au jour où j’ai rencontré un homme qui n’avait pas de pied……………..

Elle a dit "je suis belle", c'est à quel temps?
Un élève répond:
- Sûrement au passé maîtresse !

Ouah Ya Khouya Kada, un passé……..un peu dépassé ……jusqu’à trépasser…….
Kada, et si je ne reviens pas sur le passé c’est pour ne pas m’en souvenir………

Ouah Ya Khouya Kada, , juste un sourire …. C’est comme un échantillon c’est gratuit et ça fait plaisir …Tebessima Barke.
Kada, on croit tout contrôler mais en fait………………tout nous échappe ……..

Quand ils se sont rencontrés, ils ne voulaient que .....se la jouer…….
A force de se parler, ils ont fini par s’apprécier……
Ils ne pouvaient plus se quitter.
Ils ont passé des moments inoubliables,….…….
……..et le jour du départ arriva…….

Ouah Ya Khouya Kada, un jour il a fallu choisir entre elle et sa vie. Il a choisi sa vie et elle est partie sans comprendre que sa vie c'était elle……… avec elle …………enfin, aujourd’hui sans elle !
Kada, il a appris à l’apprécier et non à l’oublier……..il a appris à s’exprimer posément sans tenir compte des préjugés de notre société,…….. de notre milieu………….

Ouah Ya Khouya Kada, avant de briser un cœur, regarde si tu n’es pas à l’intérieur…..
Kada, être celui qui sèche les larmes ….et jamais celui qui fait pleurer …..…

Ouah Ya Khouya Kada, quand un homme se meurt, on dit qu’il s’éteint;
Kada, et quand il est mort, on l’appelle «feu»… !

Amicalement

Ouah Ya Khouya Kada......

ZOUAOUI mourad
  • 4. ZOUAOUI mourad | 10/09/2013

MERCI L AMIYE DE NOUS FAIRE PARTAGER CE JOLI POEME AVEC UNE BELLE RIME QUI M A PERMIS MALGRE LE TEMPS, DE FAIRE UN JOLI VOYAGE NOSTALGIQUE A M I L I A N A , VILLE DE MA TENDRE ADOLESCENCE , VILLE QUE J AIME PARCE QUE ELLE EST L ARRIERE PLAN DE MES IMAGES MENTALES AVEC SES RUELLES ETROITES Où SE CACHENT MES SECRETS ....
AMICALEMENT

L'Amiye
  • 5. L'Amiye | 10/09/2013

Mes chers amis, merci pour vos commentaires très appréciables,
Chantal, Meskellil et Mohamed

Chantal,
Nul doûte vous êtes une presonne très sensible à tout ce qui touche votre cher pays et en l'occurrence la ville de Miliana.

Meskellil,
Ma foi tu es l'une de ces belles fleurs qui poussent et sentent si bon dans ce Zaccar qui nous attire qui nous attire
Je ne te souhaite que de très bonnes journées!

Mohamed, wa 3aleykoum essalem,
Eh bien ton écrit est très beau et si sincère.
Avec mon amitié,
L'Amiye,

L'Amiye
  • 6. L'Amiye | 10/09/2013

@ Noria ma très chère,
Merci infiniment pour cette admirable présentation,
Mes amis,
Miliana est une ville qui vous parle qui vous reçoit, une ville entière et accueillante dès que l'on franchi le pas, dans ses rues. On m'y a emmenée pour la première fois cet été . J'ai été reçue comme une princesse, et j'ai été ravie, on m'a fait visiter la ville et j'ai été d'autant plus conquise. Je me demande même si je n'ai pas aperçu un sourire ...Si si le Zaccar ... .
Amitiés,
L'Amiye,

Benabdellah Mohammed
  • 7. Benabdellah Mohammed (site web) | 10/09/2013

ESSALEM.Miliana est le nom de cette magnifique cité qui se blottit affectueusement sur les flancs du mythique Zaccar. Elle adore qu'on la courtise et qu'on lui jette des fleurs formées de jasmin ,meskellil, girofle, rose veloutée,soltan el ghaba... et elle le rend bien car très généreuse avec ses habitants et ses invités de passage. Miliana a toujours été jalouse de son histoire riche et passionnée et les civilisations qui y ont vécu ou séjourné ont su la comprendre , l'ont adoptée et l'ont protégée contre les invasions sauvages. Toutes ses composantes (remparts,horloge,musée,mosquée,jardin Magenta...)ont une ou des histoires passionnantes et parfois tristes à raconter, sans détours. Qui à visité Miliana une première fois ,reviendra. Elle est envoutante et ensorcelante pour ceux ou celles qui sont connaisseurs. Elle est captivante pour ses invités de passage et elle est également très possessive. Elle ne lâche ses proies que si elle est convaincue qu'elles sont satisfaites de leur visite. La séparation est le plus souvent triste mais les images de son hospitalité légendaire surgissent furtivement et encouragent à revenir pour un pèlerinage fixé dans le temps. Miliana est cette cité qu'on aime et qu'on adule ,elle a toujours vécu fière, majestueuse et brave malgré les moments difficiles qu'elle a traversés. Ainsi est Miliana pour qui la connait. @l'Amyie merci pour l'hommage rendu à notre cité ce qui dénote un amour sincère pour elle .On en redemande encore et plus .Bonne journée

Chantal
  • 8. Chantal | 10/09/2013

Merci l’Amiye pour ce vibrant témoignage d’amour à cette ville de Miliana qui m’est si chère ! Merci également à Meskellil pour sa réponse tout aussi touchante. Bonne journée.

Meskellil
  • 9. Meskellil | 10/09/2013

Bonjour l'Amye,
Quel bel hommage que celui que tu rends à cette vieille et majestueuse cité! Tes vers et tes rimes lui rendent sa coquetterie, lissent ses rides et lézardes. Je la revisite au fil des mot, et la retrouve telle qu'elle fut naguère, curieusement sans tristesse ni nostalgie. Elle revit et se redresse belle, fière intacte. Je la croyais finie, elle est toujours là! Je la croyais épuisée, elle est source d'inspiration! je la croyais à jamais enlaidie, elle est là, coquette et pudique, et me murmure qu'elle ne dévoile son âme que pour qui sait la toucher.
L'Amye, merci d'avoir pu, su retrouver Miliana, et favoriser cette rencontre matinale.
Bonne journée à toi, à toutes et à tous. Pour ma part, je pense y être bien disposée
Amicalement

Ajouter un commentaire