Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

6ème Planche/ FOTOFAUSSÉES

6ème planche

8tszSalut mes amis internautes.
voilà ,je vous fais part de la 6eme planche de ma fausse interview.Partagé entre ces planches et l'histoire que je viens d'entamer,j'ne vous cache pas que je préfère arrêter cette interview et m'consacrer à la période des années 30 où j'm'émerveille comme un ado et qui espérera vous retrouver un de ces quatre.
sur la lancée pour ne pas laisser mes lecteurs frustrés de l'entretien entier que j'ai livré à Lui SA PERSONNE,la 7eme planche vous sera livrée mais sans illustrations.
c'est aussi l'occasion pour moi de remercier tous les algermilianautes pour leur précieux commentaires .
merci également a Noria qui s'active dans l'ombre dans la gestion du site ,et qui a remis carnet d'hiver dans les rubriques après sa disparition depuis quelques mos.l'occasion donc est donnée aux internautes de'le redécouvrir et d'le lire.
BIGBISE des annassers.

Introduction

X98p

1ère planche

1tuk

2ème planche

B62q

3ème planche

Ochx

4ème planche

4

Bonjour mes amis internautes.
voilà, j'me pose toujours des questions faciles, pour pouvoir y répondre en images.
j'fais de mon mieux pour combiner le graphisme BD et l'animation.
j'espère que cette planche nous mènera à la cinquième planche bientôt !

Bons bisous à tous ceux qui me lisent et un salut chaleureux aussi à ceux qui qui n'me lisent pas.

5ème planche

5Salut les algermilianautes
ravi de savoir que mon entretien navet,vous fait voyager .hé bien j'vous livres cette 5eme planche en espérant que vous n'tombiez pas du lit comme Little NEMO.
Aller,bonne p'tite lecture.
un clin d'oeil particulier Meskellil et Cheikh Ferhaoui que je salues chaleureusement
merci aussi a ceux qui ont bien voulu laisser un commentaire ,a Bradai et a GM
aller jfiles pour préparer la 6ème.

Par Djamel TOUAT

Commentaires (27)

kéryma
  • 1. kéryma | 15/02/2015

Bonsoir Djamel,

Je ne sais comment cela se passe dans nos esprits, mais lorsque j'ai voulu savoir où tu étais passé, au même moment tu finissais de préparer tes extraordinaires planches, comme quoi il suffit juste de demander...

Je ne connaissais pas du tout ce genre d'animation, (sauf sur ce site) qui pour moi dévoile une sorte de subjectivité qui rend cet ouvrage très significatif, il en découle une impression de naïveté "intelligente" et une pureté et une humilité dans les bulles ainsi que dans le graphisme, tu es tout simplement génial!
J'adore les animaux; entre autres les chevaux et je suis tombée sous le charme de Météor! et n'y aurait-il pas un chat dans ton grenier? Un chat avec une oreille en moins par exemple.....Je rigole!
Voilà mon avis sur ton oeuvre et je t'en remercie!
Kéryma,

ferhaoui
  • 2. ferhaoui | 12/02/2015

bonjour les amies et amis,bonjour l'artiste et l'ami djamal, merci pour cette fin d'aventure ! et q uelle aventure absolument rien a dire tout a été dit par p'tite soeur meskellil avec finesse et est très bien tissé telle une toile de maitre...le niveau de la réalisation est plus que appréciable. l'ami ferhaoui, oran.

Meskellil
  • 3. Meskellil | 12/02/2015

Cher ami Djamel bonjour,
Salut Météor!

Bonjour à tous,

Le rêve déploie sa magie et vêt un manteau de neige tout comme Météor magnifique dans sa robe blanche se fondant dans un paysage enneigé estompé par le brouillard ! Très belle, l’idée d’aller à la rencontre de ces chevaliers fiers, altiers mais si peu connus, défenseurs d’une liberté chèrement acquise ! Et puis, ce pan de mur mobile qui nous dévoile (surprise !) une belle et riche bibliothèque ! Une multitude d’autres détails sur lesquels on s’attarde volontiers et avec plaisir, un peu de frustration aussi avec les textes qui défilent trop vite pour moi !

On s’attache progressivement aux personnages de cette BD, on est happé dès la première planche sombre, mystérieuse. L’impression d’un réveil suite à une longue nuit sombre et sans rêves. De la perplexité induite par l’obscurité, la sobriété, les textes denses, les gestes lents de la première planche, à une aventure ouverte et lumineuse où graphismes et animations s’installent progressivement pour se révéler pleinement et donner rythme et dynamique au récit qui s’empare de notre imaginaire, le happe pour ne plus le lâcher ! On s’attache aussi aux personnages de la BD, on les écoute raconter leur vie, leurs rêves secrets à l’ombre de l’antre. Plus besoin de beaucoup de texte, l’image prend le relais, riche, foisonnante de détails, jeux de traits, de lumières, d’ombres, de couleurs, de photos estompées, floues contribuant à entretenir le suspens, le mystère, la magie du rêve. Magistral !

Je vois cette dernière (hélas! mais je comprends !) planche riche, dense, très complexe comme le bouquet final de ces fotos faussées captivantes par leur originalité, par l’innovation, la créativité qu’elles introduisent. C’est une entreprise audacieuse où la construction graphique évolue en totale liberté, en création pure ! Les photos très expressives, les textes courts mais profonds transmettent les émotions et sentiments de l’artiste Djamel avec beaucoup de sensibilité (Merci !). Une œuvre d’art résolument moderne qui vient titiller la BD traditionnelle, pour lui donner une autre dimension, un autre souffle, une ouverture dynamique passionnante sur des possibles à explorer. Une petite révolution sur le site AlgerMiliana et pour nous autres très chanceux et gâtés d’en avoir la primeur (Merci encore !).

C’est une BD d’une densité et d’une beauté superbes par, ce qu’elle suggère du rapport à soi, du rapport au rêve, du rapport au monde moderne. Qu’est-ce que le rêve en effet sinon de croire que l’on peut toujours pousser les limites de l’imaginaire, oser l'audace d'entreprendre et de traduire ce rêve dans la réalité ? C’est ce que l’ami Djamel a fait avec cette interview de fotos faussées. D’autres rêves en perspective nous parviendront dans pas trop longtemps, je le souhaite de tout mon cœur, tel celui de Zohra, la femme du mineur, celui que j’ai eu plaisir à redécouvrir Les carnets d’hiver et ceux plus anciens.

Merci infiniment à vous cher ami Djamel, l’artiste aux talents multiples : scénariste, illustrateur, graphiste animateur, photographe, peintre, de m’avoir fait rêver à votre tour par cette œuvre d’art, ce petit chef d’œuvre mené avec une grande maîtrise, avec brio. Travail brillant mais exigeant, rigoureux, créatif, original où la sensibilité, l’humilité, la fantaisie, l’émotion, le sentiment, l’étonnement, le plaisir ont toujours été présents.

Cher ami Djamel, ne nous laissez pas sans nouvelles de vous et de l’état d’avancement de vos travaux. Nous avons besoin d’artistes de votre envergure pour continuer à rêver.

noria

Bonsoir tout le monde,
bonsoir Djamel, j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt cette fausse interview.
J'admire ton travail.
Je suis continuellement entrain d'organiser et relancer toutes les rubriques du site.
Je profite pour vous remercier toutes et tous, très chers amis (ies) pour vos contributions et vos échanges enrichissants qui font vivre ce site, votre site et qui lui donnent une bonne partie de sa notoriété. MERCI...
Je reste à votre disposition.
Bonne fin de soirée

DTouat
  • 5. DTouat | 11/02/2015

salut mes amis internautes.
voilà ,je vous fais part de la 6eme planche de ma fausse interview.Partagé entre ces planches et l'histoire que je viens d'entamer,j'ne vous cache pas que je préfère arrêter cette interview et m'consacrer à la période des années 30 où j'm'émerveille comme un ado et qui espérera vous retrouver un de ces quatre .
sur la lancée pour ne pas laisser mes lecteurs frustrés de l'entretien entier que j'ai livré à Lui SA PERSONNE, la 7eme planche vous sera livrée mais sans illustrations.
c'est aussi l'occasion pour moi de remercier tous les algermilianautes pour leur précieux commentaires .
merci également a Noria qui s'active dans l'ombre dans la gestion du site ,et qui a remis carnet d'hiver dans les rubriques après sa disparition depuis quelques mois.l'occasion donc est donnée aux internautes de'le redécouvrir et d'le lire.
BIGBISE des annassers.

ferhaoui
  • 6. ferhaoui | 08/02/2015

bonjour djamel chacun yva de ses commentaire et de ses propositions. les uns pensent et d'autres préfèrent attendre la suite de la saga!!! quant a moi je sais o! combien ce travail a demandé: des heures et des heures d'efforts et pour le seul plaisir est de nous faire rever tous ensemble. a nos jours la photo est devenue, plus qu'un art a part entier assez courant chez nous en algérie de part la démocratisation de l'appareil photo et qui ne coute pratiquement pas cher et surtout son utilisation du numérique allège énormément la tache. puis vient d'emblée le talent et le regard aiguisé, que l'on a ou pas. ce que d'ailleurs a su faire notre ami et artiste djamel, pour en tirer le maximum avec une prédominance pour le noir qui va vers la couleur sépia le résultat final n'est que art et poesie. merci , merci beaucoup pour cette production. l'ami ferhaoui, oran

Miliani2Keur
  • 7. Miliani2Keur | 08/02/2015

Ahhhhh Djams

Je vois que tu brave tout... Ahhh se nourir de l'Or du temps!
mais tu aura beau t'aggriper à ton Cheval, il te catapultera hors de ce manége et le retour n'est point assuré... mais tu me dira qu'il n'y a que des voyages sans retour!!!

Meskellil
  • 8. Meskellil | 07/02/2015

Bonsoir cher ami Djamel,
Bonsoir Météor,

Voyager dans le temps et s’en nourrir, c’est infini… ! Un pan du voile se lève et c’est un univers de rêve et de fantaisie sans fin que les deux amis Djamel et Météor complices partagent, et nous le partagent aussi ! Complètement inattendu et un réel plaisir à cette ouverture qui pousse loin, bien loin les limites de l’imaginaire !! J’aime beaucoup !! Très beau contraste entre l’antre sombre, étroit, confiné, du début de l’interview, et la lumière réelle combinée à celle du rêve inondant cet antre où contours et reliefs se précisent, et prennent vie au fur et à mesure de la progression de l’interview! Le mystère et le suspens restent entiers! Et l’aventure continue! Bravo cher ami, j’ai vraiment bien fait d’embarquer à bord de votre imaginaire !

benyoucef
  • 9. benyoucef | 06/02/2015

Moi;"Bonjour cher ami...Wach kach jdid andek ?".
Djamel:" Oui j'ai du nouveau pour notre site".".
Moi::" Ah.J'estime que ça sera un bon travail d'artiste à presenter à nos amis du site".
Djamel:"Tu sais ,depuis mes feuillets d'hiver et mes carnets de voyage,j'ai eu un sacré coup de pompe".
Moi:"Mais cher ami ,je t'avais proposé des projets pour le site.Rappelle toi de ces illustrations adaptées du roman de Fatma la femme du mineur de Hadj Hamou".
Djamel:"Oui c'est vrai ,je me rappelle bien de ce projet,et meme celui de la revolte des Righas de 1901.Ma tete bouillonait d'idées mais je ne pouvais démarrer d'une maniere effective."
Moi :"Enfin,parlons de ce que tu fais maintenant."
Djamel:"Je viens de finir un nouveau travail original que j'ai baptisé foto faussées.Une interview accordée à un ami qui vient s'enquérir de ma longue absence sur ce site
Moi:"Tu as traité ce travail dans quel genre d'expression?"
Djamel:"Style BD, comme celmui du dessinateur Garcia avec un peu d'animation."
Moi:"J'espere que ton travail va plaire à nos amis du site.?...N'oublie pas de penser à notre prochain projet,Fatma la femme du mineur.Surtout que le récit de cette oeuvre se passe à Miliana."
Djamel:" Pour moi aussi,c projet trotte dans ma tete.Je n' y manquerai pas de l'aborder un jour surtout que je garde toujours tes illustrations."
Moi:"J'attends tes alors fameuses photos-faussées sur le site et j'y mettrai des commentaires."
Djamel;"Merci cher ami."
Cette rencontre a eu lieu avec mon ami Djamel quelques jours avant la publication des foto faussées.
Amicalement

Mohamed
  • 10. Mohamed | 06/02/2015

Salut Djamel ! est ce que tu es là
Tiens, c'est Mohamed mais dis moi qu'est ce qui t' emmène chez moi de bon matin
J’ai entendu dire des choses sur toi et me voilà pour les nouvelles mais où est tu je ne te vois toujours pas dans ce noir
Je suis là tout prés de mes planches est ce que tu me vois maintenant
Oui mais si ce n'est ta casquette j'aurais mit trop de temps pour te distinguer
C’est le seul souvenir qui me reste dans ce monde et cela me rappelle mes voyages
Alors Djamel tu m’invites ou pas , est ce que je peux m'assoir un instant
Choisi un endroit qui te plait tu es chez toi comme toujours
Dans ce noir Je suis déjà chez moi
Alors dis moi au juste qu’est ce qui t’a fait grimper autant de marches pour arriver jusque là.
C’est juste pour voir le décor de ton grenier
Est ce que le coin que j'ai choisi cette fois te plait
Tu aurais pu choisir un autre endroit qu’un grenier aussi sombre Alger Miliana a plein de coins disponibles.
Je sais, je sais, j’aime ce qui est sombre pour voir les ombres et leur donner leurs lumières.
Mais dis moi Djamel je ne vois pas ton cheval I
Mohamed, Il est juste derrière toi
Djamel !!! je ne vois rien ,j e ne vois absolument rien
Là tu me déçois Mohamed, il a à peine quelques minutes Meskellil était là et elle a pu tout voir et elle était si émerveillée si ce n’est le coup de sabot qu’elle a reçu elle aurait pu rester encore.
J’aurais dù y penser plus tôt ,cette femme là est partout et elle a réussi à m’arracher l’exclusivité de ta 4eme planche mais tu remercieras le cheval de ma part d’avoir fait son joli travail .Mais au fait c’est de quelle patte qu’elle a reçu la baffe du vrai pied ou celui de la prothèse .
Ecoute ne fait pas tout un drame pour ton éditorial de la semaine j’ai une 5eme planche pour demain ou après demain tu es le 2eme apres Meskellil à qui je dis ce secret professionnel. Et pour le coup de sabot ne dit à personne ça ruinera la réputation de mon cheval .
J’y serais avant elle ,mais si jamais elle arrive avant moi laisse là dans le noir on dit qu’elle est un peu myope vu maintenant que c’est une personne qui prend de l’âge sans se douter …

Meskellil
  • 11. Meskellil | 06/02/2015

Bonjour cher ami Djamel,

Salut Météor!

Une relation éthologique douce entre l'homme et le cheval. Une communication basée sur la confiance mutuelle. Une interaction profonde, subtile et sincère. Un lien émotionnel fort dont les ressorts sont l'écoute mutuelle, la compréhension mutuelle, le respect mutuel.

Nul doute que vous faites de votre mieux et même largement largement plus, et l'effet est des plus réussis. Créativité, originalité, rigueur dans cette combinaison graphisme et animation. Les ombres prennent relief, couleurs et lumière. Le voile se lève petit à petit, le mystère est toujours là. L'inattendu! J'aime beaucoup! Dans l'attente de la 5ème avec grand plaisir! Merci cher ami.

Mohamed
  • 12. Mohamed | 05/02/2015

Te souviens –tu encore GM ,de cette belle chanson de ce cheval blanc qui s’appelait Stewball .Oui Fiston je te la chantais ,tu n’avais que 10 ans et tu aimais tant avoir un beau cheval comme lui tout à toi et le monter. Peux tu m’en acheter un GM . Je veux bien Fiston mais tu vois nous n’avons même pas à la fin du mois de quoi payer l’épicier. Mais dis moi un peu, Pourquoi me parles-tu maintenant de cheval. Je vais te le dire GM ,on dit qu’on a trouvé l’ermite celui qui fait les fotos fosses avec des planches et les vendre pour rien ,qu’à force de travailler seul dans le noir ,sa tête a pensé faire une vraie fotofosse d’un cheval pour avoir dans ce lieu noir de la musique de temps à autre . Le seul défaut qui eut lieu c’est comme la production était dans le noir et sans lumière le cheval est sorti tout en noir et qu’une patte arrière lui manquait .Elle a été oubliée dans le noir . Et pour le faire marcher un peu il à pensé lui placer une fosse pâte toute en prothèse de pâte.’ Pourquoi noir fiston et pas une autre couleur plus vive . Je te l’ai dit GM ,il est toujours dans le noir et il aime le noir qu’il vit même avec lui dans un grenier. On ne dit pas grenier pour un cheval fiston , on dit Box ou écurie. Mais GM , c’est lui qui le dit et il ne le cache à personne ils sont toux ensemble dedans . Pauvre bête vivre toute une vie de cheval dans un grenier avec un ermite et en plus dans le noir . GM, j’ai une idée .Dis toujours mon petit , peut être que ton idée fera quelque chose pour cette malheureuse bête. Voilà GM , comme on a pas d’argent mais on a un chat qui groupie sans rien faire on va faire avec un troc . Un échange GM marchandise contre marchandise . L’ermite du coin nous donne le cheval et on lui donne ton chat .L’Ermite n’aura ensuite plus de soucis avec les rats et souris pour ses planches, le chat lui fera chaque soir un nettoyage rapide qu’il dormira tranquille dans son grenier. GM ,pour son chat n’allait pas etre tout à fait d’accord avec moi. Comme je le savais d’avance , je lui ai dit GM le chat pourra toujours venir te rendre visite la maison lui sera toujours ouverte et tu ne t’en soucieras plus de ses repas il en a de quoi bouffer chez l’ermite toute une vie de cent ans.
Mais hélas ,l'idée que je croyais géniale tomba à l’eau Pour son adorable chat GM ne voulu pas de cheval , au grand regret de l’ermite du coin qui ne saura absolument rien qu’il en a plein de rats et souris dans son grenier et que bien moi je me contenterai si l’ermite du coin le veut bien me montrer de temps en temps dans le noir comment qu’on vit dans un grenier avec un cheval qui marche avec trois pattes et une patte fausse.

ferhaoui
  • 13. ferhaoui | 04/02/2015

bonjour tout le monde. bonjour p'tite soeur meskellil, suspens ! ou pas il faudra le surveiller de près, l'ami djamel! car malgré sa longue absence sur la toile, ce capitaine artiste reste capable de venir taquiner les locataires des 23 les plus appuyés au jeu, notre amie la scénariste mohamed, et bien d'autres! car il relève d'un jeu de passe ,passe qui a plus d'un tour dans sa boite à couleurs. l'ami ferhaoui, oran

Mohamed
  • 14. Mohamed | 04/02/2015

Tu sais GM, il parait que Meskellil a foutu le camp (le coin)
Fiston est ce que tu es sur qu’elle a fait une fugue
Je t’assure GM, elle a pris sa brosse à dent croyant même que c’était son sac de voyage qu’elle a en main et qu’elle a largué les amarres
La pauvre !!!, une fille comme elle faire ça aux voisins du coin Est elle devenue folle à ce point
Elle a écouté les racontars de Djamel celui du coin d’en haut ,GM, que les voyages font le bonheur
Mais comment a-t-elle pu croire en ce Djamel que son bonheur vient des voyages
GM , c’etait en voyant une 3eme planche de ce Djamel , qu’elle a perdu la tete et qu’elle a dit qu’elle ne savait plus où aller mais qu’elle s’en irait quand meme elle . les voisins du coin l’ont entendu chanter une tres belle chanson en signe d’adieu.
« « On ne s’est pas où on va ,mais on y va les yeux grands ouverts et le regard neuf »
Fiston tu peux me dire est ce que les planches mettent à ce point les gens hors du commun
Non GM, c’est le jeu de mots que Djamel sait comment l’utilise simplement pour montrer son visage mignon mais qui fait perdre totalement la tête aux gens qui le voient.
Ce Djamel là, à quoi ressemble t il ,est ce qu’il est tellement beau et gentil comme toi Fiston
GM , il est si beau mais si on lui enlève sa casquette noire il arrêtera d’être gentil comme moi
Mon Dieu ,mon Dieu je me demandes pourquoi a-t-elle choisi un type à casquette noire il y a tellement de beaux comme ….
Dis le GM ,dis le termine au moins ce que tu allais dire ….
GM n’ajouta aucun mot , ne pouvant supporter le départ précipité de Meskellil .Elle pleurait …

GM !!! GM!!! arrête ,arrête de pleurer ce n'est qu'un rêve que Meskellil a fait ,mais GM a dejà pleuré et je ne pouvais savoir que les rêves faisaient aussi pleurer;

Meskellil
  • 15. Meskellil | 04/02/2015

Bonjour cher ami Djamel,

Je viens seulement de voir cette 3ème planche! On cultive la couleur, l'éphémère, mais toujours autant le mystère! Très belle animation fugitive, impossible de s'y attarder! Tout en ombres et lumières cette fois-ci! En voilà un autre qui sait y faire en matière de suspens! On ne sait pas où on va, mais on y va, les yeux grands ouverts et le regard neuf! Ben oui! Pas la peine de voyager si on s'emporte soi-même avec soi (c'est clair ça?)!!. Allez, larguez les amarres, en avant toutes, et vogue l'aventure! Du moment que j'ai embarqué avec ma brosse à dents (Oups! Ah, ces déterminismes!!) ben, je rêve et j'en suis ravie! Merci cher ami!

Miliani2Keur
  • 16. Miliani2Keur | 03/02/2015

Beeaux et impeu sombres Vers l'ami LIBERTE

LIBERTE
  • 17. LIBERTE | 02/02/2015

LA NUIT SANS RIVAGE

Le ciel est tombé sur la terre
et la lune et les étoiles ont fui,
disparaissant vers nulle part.
Le soleil luit,
et de ses rayons de cendre
calcine les ames et consume les consciences,
et les vivants ,tels des aveugles tatonnent dans le silence,
cherchant un souffle de vie et un brin de lumiere.
Murés dans la nuit dense,
écrasés par la terre et le ciel,
ils attendent la mort ,et ils étouffent dans la vie ;
et dans leur nuit éternelle
aveugles et voyants ,leurs regards
fouillent déséspérement l ébéne de la nuit,
et dans la nuit de leur ignorance,
ils voient des fantomes,ils aperçoivent des mauvais génies.
Les requins insatiables ,repus des vivants du silence et de la nuit,
sans relache ,harcellent
et dévorent avec furie,
les faibles et les petits
ceux tatonnant ,tels des aveugles dans l océan de la solitude et de l ignorance.
Des lions,
des lions sans griffes et sans crocs,
murés dans leur nuit dense,
et ils ignorent leur puissance,
tels des agneaux,
ils disparaissent dans la nuit ,noire comme l ébéne,
déchirés avec violence,
dévorés par les chacals et les hyénes ;
et dans le pays des Martyrs,
ses vallées,ses montagnes et ses bidonvilles de la nuit et de la faim,
les vivants ,par multitudes naissent ,survivent et subissent leur destin,
ils meurent ,dévorés par les puissants et les requins,
anéantis dans le silence de leur nuit sans rivage .

mourad

Hassen
  • 18. Hassen | 02/02/2015

Salem,

Ce qui retient l'attention en abordant khouna Djamel c'est sa modestie.
Cette qualité qui emplissait notre Prophète (qlssl) et que beaucoup d'entre nous ne connaissent nullement.
Se retirer pour mieux se retrouver est fortement conseillé,et ton retour,tes excuses déguisées sous forme d'interview promettent le meilleur à l'avenir.
Tu n'es pas le seul à ne pas tout lire sur le site,parfois un coup d’œil rapide et hop
je vais ailleurs,pas adepte du wakha sidi, wakha lalla et tous mes copains font de même.
Fais irruption marra aala marra pour nous éblouir,nous épater d'accord ?

ZOUAOUI mourad
  • 19. ZOUAOUI mourad | 02/02/2015

BONSOIR DTOUAT ,

LA BD QUE JE DÉCOUVRE GRÂCE A VOTRE TALENT EST TRÈS EXPRESSIVE ....
IL Y A LA JOIE ET L EXUBÉRANCE SUR TON VISAGE DIEU MERCI ! ! !
IL EST QUESTION DE NOUS DONNER DE TES NOUVELLES LE TOUT COURANT SUR LA TOILE SANS PEINE ET SANS ATTENTION ......
amicalement
mourad

ferhaoui
  • 20. ferhaoui | 01/02/2015

bonsoir , les amis et amies! la grande aventure commence .avec le retour t djamal, des semaines des jours , des mois absent ainsi tant bien que mal, isolé au milieu des tableaux, livres et carnets des voyages...et cadres vides silencieux comme une ombre! qui bouge. très belle mise en scene le choix du papier patiné donne a cette interview une certaine atmosphère nous ne pouvons rester insensibles bravo! l'ami et l'artiste.

Miliani2Keur
  • 21. Miliani2Keur | 01/02/2015

Je ne lisais que Pif à l'époque ... un autre génial ami commun -qui me ferra connaitre les Pink Floyd, me disais qu'il connaissais un "Bédeiste", personnage imaginaire pour moi, nous y allâmes a ce premier rendez-vous ... je vis DTout au fond du café "Bouziane", instant magique, instant qui dûre depuis ... 30 ans!

merci hortense pour l'expression précise.

Chantal

Bonsoir Djamel,

J'ai beaucoup apprécié votre BD. Je suis très sensible à vos textes d'une grande profondeur. Un artiste dans l'âme !

Merci de nous avoir fait partager votre authenticité !

Meskellil
  • 23. Meskellil | 01/02/2015

Bonsoir à l'artiste Djamel,

Bonsoir à tous,

« Croyez en mes rêves, mais ne croyez pas en ma réalité les amis »

Le voilà ! Ma valise est prête !J’ai pas oublié ma brosse à dents... ! Allez! J’embarque dans les rêves de Djamel !

Interview fotos faussées suite:

Ami : Djamel, on peut rêver, raconter sans partir en voyage avec son carnet, non ?
Djamel : Ben, euh… oui, oui, bien sûr ! C’est juste que je me suis laissé un peu…. vivre… ça va venir…
Ami : Tu sais quoi Djamel ? Les Algermilianautes ne connaissent pas tes anciens travaux, tu peux leur refourguer tes anciennes toiles, ils n’y verront que du feu !!!
Djamel : Ouais, p’têt que t’as raison… ça les fera patienter…

Dans l’antre de l’artiste ! C’est bien lui, je reconnais sa casquette à la Corto Maltese ! Celle qui le fait voguer d’aventure en carnets de voyages ! Des « formes » entreposées pêle-mêle dans l’atelier, quelques toiles là et là… L’antre garde tout son mystère ! Très belle entrée en matière un peu nonchalante, tout en ombres et en expressions. J’aime beaucoup ! Merci ! La suite, c’est pour quand cher ami ?

Hortense
  • 24. Hortense | 01/02/2015

Salut,

C'est permis de parler de soi comme si c'était une autre personne en face,sans en être imbu,et c'est le cas cette fois.
L’interview n'est que modestie,humilité vraies,palpables,ce qui rajoute de la profondeur au travail artistique que nous applaudissons.
Il nous arrive aussi de ne pas tout lire.
Amitiés.

kéryma
  • 25. kéryma | 01/02/2015

Je suis comblée! Nous le sommes tous, bon travail Djamel, ne te fais aucun souci quelquefois nous avons tous une envie de se retirer et puis revenir en catimini sur le site pour "waqab" un peu!
Qui est donc la silhouette qui te pose les questions?

En tous les cas très bon retour parmi nous.
Kéryma,

benyoucef
  • 26. benyoucef | 01/02/2015

BonSoir cher ami Djamel.
Merci de nous avoir accordé cette interview bien conviviale dans ton humble atelier, en nous offrant cette galerie d'images aux couleurs pastels .J espere qu on aura une suite qui finira par une chute.Matakh laanach ya khouya Djamel ,Fenek saiib....Excuse moi je dois m en aller le match va commencer..
Avec mes amitiés artistiques

fatiha
  • 27. fatiha | 01/02/2015

Belle interview d'excuses génial

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire