3 35

Les Negresses Vertes / Sous Le Soleil De Bodega

 

_______________________________________________________

La décadence andalouse finissant de se décomposer en VHS, costards gominés ritals dégenéres surs fonds video 80's saturés, la Françerie de souche sauvée par le plouquisme marseillo-manouche savamment vulgaire...

Par Miliani2Keur

Commentaires (2)

Meskellil
  • 1. Meskellil | 25/05/2016

Bonjour à tous,

PS : j’ai omis de préciser que j’avais assisté à deux concerts des Négresses Vertes à la fête annuelle de l’Humanité justement, et aussi à ceux de pas mal d’autres artistes. C’EST la raison de mon commentaire !! Sur cette page précise ou ailleurs, je l’aurais écrit ! Et j’ai beau le lire et le relire, je ne vois rien d’autre qu’une critique positive des prestations artistiques de ce groupe du temps où il avait son chanteur ! Qu'on l'interprète différemment, pas de problème, chacun est libre de se projeter sur un écrit selon ses représentations et ses imageries internes, MAIS aller jusqu'à mettre en doute mon attachement pour ma ville NATALE je le précise aussi quand même, le pas est vite franchi ! Alors de grâce !!

Meskellil
  • 2. Meskellil | 24/05/2016

Bonjour à tous,

Superbe jeu de scène ! Expressif, rythmé, coloré, festif, entrainant ! Il est midi sous le soleil de Bodega ! Costumes et dégaines surannés, déjantés, à la limite de la caricature pour notre époque de clones puissance X !! Très talentueux aussi. Le top de l’élégance kitch au métissage parfaitement assumé et cultivé entre époques, styles, modes et background populaire, un mix détonnant! Fantaisie, fraicheur, originalité, poésie, ardeur au travail si, si, et engagement ! Mais aussi charme, humour, dérision et bagou bien sûr ! Attachants et très populaires ces crooners aux cœurs tendres ! C’est vrai qu’on apprécie ou pas ! Mais qu’on ne s’y trompe pas, les paroles des textes ne sont triviales qu’en apparence ! Quoi ? On n’a pas la tête à l’envers ? On ne se prend pas la tête non plus ? Et quoi? On ne s’prend pas au sérieux non plus? Et le cucaratcha ? C’est pas l’cousin au bourdon ça ? ! On se détend aussi ? Y a pas de ras de marée en vue ? Tout baigne ?! C’est la fête ! Populaire avec les Négresses Vertes ! Très appréciés des grandes scènes telle la Fête de l’Huma qui « trie » ses artistes invités et plus tard l’Hôtel Matignon qui « surtrie » ses invités pour ne citer que les extrêmes! Les Négresses Vertes, des enfants de prolos qui mettent la joie en fête, et la fête en joie ! Alors, quoi !! Il est midi, tous en piste sous le soleil de Bodega! Merci Miliani2Keur pour ces rythmes festifs !

Ajouter un commentaire