Facebook the green dressing 3 Images 4

Gifasm uuwrpoesbptd1104

Veillée avec Grand-mère

Iandgrandmother

 Chaque soir avant que le sommeil ne nous gagne, moi et GM discutions juste un petit peu et dormir ensuite comme tout le monde. Ce soir là GM avait un travail à terminer pour le matin et j’avais eu cette occasion de miracle de donner à mes yeux,cette chance de veiller tard en ne donnant plus cette importance à la bougie comme le faisait chaque soir GM de peur pour nos pauvres économies.
Comme je voyais GM seule ‘(ce soir le chat était occupé à autre chose) j’ai voulu tenir compagnie à GM le temps qu’il faudra.
Elle m’invita à parler et à dire tout ce qui me montait par la tête.
Cela ne se fit pas attendre pour moi que GM sursauta en entendant déjà mes premières paroles..
Dis-moi grand mère------toi qui sais tant de choses que je ne connais pas encore, pourrais tu me dire une chose que depuis je cherche tant à savoir.
Dis le moi mon fils, tu sais que ta Grand mère est toujours là prés de toi pour te faire connaitre toutes les merveilles en ce monde que tu désires connaitre.
Grand-mère, je voudrais connaitre le profil de mon visage s’il ressemble à un GRAND ‘homme comme tous les gens qui pleurent un jour de pluie pour avoir de la pluie.
Je ne sais à ce jour GM comment m’y prendre pour me reconnaitre quand je pleure et quand je ris, ni aussi la nuit à quoi il ressemble quand je dors.
Dis le moi GM ,est-ce qu’il ressemble fort bien à mon père ou est ce à quelqu’un de mes frères ou sœurs que je n’ai pu connaitre et que je ne connaitrai peut être jamais tellement qu’ils ne donnent plus signe de vie depuis qu’on ne roule que sur les soucoupes roulantes pour voyager.
Écoute moi bien petit fils, me dit Grand mère, ton beau visage ne ressemble guère ni à ton père ni à tes frères ni même à tes belles sœurs.
Dans ce cas Grand mère, c’est à ma mère que mon beau visage se reconnait aussi tendre qu’elle était d’après ce qu’on m’a dit d’elle.
Hélas non mon petit fils, ta mère avait ses qualités de beauté exceptionnelles et une tendresse inegale.Généreuse elle était, belle aussi , qu’ on la reconnaitrait même dans une nuit noire entre mille parmi les plus belles femmes .
Grand mère dis moi, dis moi maintenant que je sais que je ne suis même pas beau la nuit j’aimerai voir à quoi bon vraiment ressemble mon visage le jour quand je pleure à chaque fois qu’on me fait peur , est ce à celui d’un homme pieux et bon qui ne craint personne où est ce que à ceux qui font semblant comme il y en a tant.
Croyant que je m’amuse trop à lui dire mes bêtises GM retourna à ses preoccupations m’oublia un peu et commença à fredonner une vieille chanson propre à elle .
Pour mon bien et pour mes pauvres petites oreilles, j’ai bien voulu arrêter la belle mélodie que je lui ai lancé. GM je voudrais te dire une chose qui me tient tant au cœur.
A ce moment GM resta là bouche-bée ne terminant même pas l’infini de sa strophe et à attendre ce que j’allais lui dire.
Ecoute GM , est ce que tu te souviens toujours de cette invitée qui n’est venue qu’une seule fois chez nous et qu’elle est partie sans prendre sa part de gâteau comme tous nos amis.
Oui fiston je me souviens toujours d’elle, je l’ai bien suppliée à prendre au moins le restant de son petit gâteau qu’elle a déjà commencé d’y gouter comme souvenir , qu’elle m’a dit que mes gâteaux sont pâteux et si mal préparés et qu’ils lui feront mal le soir dans sa digestion qu’elle a préférée les laisser pour d’autres et qu’’en surcroit elle avait tant repeté que je me suis donnée toute une éternité de peine pour rien à les faire.

GM ,à moi en sortant elle m’a dit :tu ressembles vraiment à ta Grand mère c’est comme si elle m’avait dit que je ressemble à ces gâteaux pâteux comme elle le dit . C’était pas gentil de sa part GM,tu ne trouves pas GM ?

Et là, j’ai pleuré de chaudes larmes en faisant découvrir mon vrai visage à GM. Celui d’un simple garçon qui sait pleurer quand il a mal et quand il se sent mal à l’aise pas comme tous ces gens qui essaient de mouiller leurs yeux quand ils ont envie de rire du monde à faire tomber des larmes pour sortir encore de sous terre des patates pourries.
Aussitôt, GM m’appela auprès d’elle ,essuya mes petites larmes et me dit .Tu sais fiston je ne te l’ai jamais dit mais tu ressembles vraiment à ta GM et tu fais vraiment beau même lorsque tu pleures .

tu lui ressembles tant même en faisant comme elle des gâteaux simples pour amis plutôt que des tartelettes aux tomates farcies que c’est pour ça que cette invitée qui n’avait pas envie de manger des gâteaux aussi simples pour amis n’est plus retournée chez nous pour y gouter encore..
J’ai bien réfléchi aux paroles de GM ,il n’y a pas mieux que de rester soi même pour avoir la clémence du Bon Dieu et à être aussi beau avec de beaux yeux qui pleureront de belles larmes pour laver et manger des patates.

Par Med Bradai

Commentaires (5)

kéryma
  • 1. kéryma | 03/12/2014
Bonjour tout le monde,

J'espère que vous vous portez bien toutes & tous !
Moi je pars bien, pourquoi à chaque fois nous disons je "vais" bien? Le verbe aller n'est pas mieux que le verbe partir ou même rester.
Ma très chère GM, on ne devrait pas venir chez toi que pour manger même si je suis persuadée que tout ce que tu fais est délicieux, si je pouvais et si tout m'était compté je discuterais bien avec toi de choses et d'autres (ma main enfermée dans tes douces mains) et surtout de la vie, cette vie peuplée de gens gentils et de moins gentils, sincères et de ceux qui ne le sont pas enfin.... Je te demanderais beaucoup de conseils!
Nous nous rencontrerons bien un jour quand même. :60!

Quant à rester soi-même, se faire montrer et connaitre, aimer sans artifices, eh bien quelquefois cela nous perd, mais je ne changerai pour rien ni pour personne dans ce bas monde.
Ma très chère Chantal il y a un proverbe qui dit:
" si tu te montres tel(le) que tu es, les autres ne verront que le meilleur chez toi"

(Je ne saurais l'écrire ou le dire en arabe.... Je viens de l'inventer mais garde ça pour toi) (shut)

Amicalement, sincèrement,
Kéryma,
Mohamed
  • 2. Mohamed | 03/12/2014
Salut Mourad toutes mes condoléances même si c'est bien tard à toi et à ta famille.
Bonjour Chantal.

On ne peut rien regretter lorsqu'on est soi même et qu'on a pas et qu'on ne peut mentir à soi même .
Être soi même c'est aussi ce moment de test qui nous détermine lorsqu’on est confronté intérieurement avec notre cœur à choisir entre vrai et faux pour dire qu’une punaise n’est jamais un clou même pour lui donner simplement une apparence.

C'est ces moments où l' on doit bien garder ce cœur en soi et en nous même même au prix d'un sacrifice.
Nous sommes en 63, l'année d’après notre indépendance 4 personnes dont leurs fils ont reussi l'examen de leur 6eme sont là à supplier l’académie d'Orleanville '( puis El Asnam ,aujourd hui Chlef) pour une inscription au lycée Mustapha Ferroukhi le 5 e me d'entre eux avait un Grand père , vieux il n'a pu faire ce dernier et primordial déplacement parmi les tant d'autres auparavant. Mais il a chargé quelqu'un et ce quelqu'un en a pris cette responsabilité.
Au cours des marches de ce jour là ,l'Administration Académique n'a voulu prendre que 04 des 05 éleves admis en 6eme au lycée .Les trois parents présents ont inscrits les noms de leurs fils .Resté le 4 e me parent présent avec 02 noms pour un seul nom à donner. Lequel allait il choisir. Son fils ou le petit -fils du Grand père absent.Je crois que c'est dans ces moments pareils que l'on sent cette conscience en nous en difficulté afin de garder toujours notre cœur en nous même.On ne peut être responsable d'une chose et mentir au détriment d'une autre chose.
Et etre soi même c'est être humble dans la vie il n'y a pas plus que ça.
Zouaoui
  • 3. Zouaoui | 02/12/2014
Être soi-même c'est faire preuve d'authenticité vis à vis de soi et des autres. C'est aussi, arriver à être en accord avec soi et en se libérant du jugement que l'on porte sur soi et sur les autres.............
mourad
Chantal
Bonjour Med,

Ton histoire pointe du doigt l'importance d'être soi-même ! Mentir aux autres, certes, ce n'est ni bien ni valorisant mais se mentir à soi-même (ce que l'on fait lorsqu'on nie nos propres émotions) c'est bien pire ! De plus, on se rend, physiquement, malade ! Parfois, être soi-même, cela peut éloigner certaines personnes. Mais si celles-ci s'éloignent c'est qu'elles étaient déjà partis … Dans ce cas, il n'y a rien à regretter.
mirou
  • 5. mirou | 02/12/2014
Oui GM il n'y a pas mieux que de rester soi meme!

Ajouter un commentaire